Outlive

Outlive

Édition 2017
91/100 - 51 avis

Dans Outlive, vous devrez survivre et faire prospérer votre abri dans un monde où chaque mouvement et chaque ressource compte.

  • 298 membres l'ont.
  • 287 membres le veulent.
  • 127 membres y ont joué.
nombre de joueurs
2-4
âge
14+
durée
90´

La description de Tric Trac

Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire, j'entends qu'on travaille et qu'on planche au bout du couloir... Quelqu'un a touché le verrou et j'ai plongé dans l'abri lourd, j'ai vu des conserves, du métal et des puces autour... est-ce que ce monde est sérieux ? 

Déjà 6 mois que je traîne ma bosse depuis ce foutu conflit mondial autour de l'eau... et si j'veux pas crever irradié, il serait bon que je me trouve une place dans le "Convoi" pour intégrer une des cités subaquatiques secrètes ! Et si pour ça, il faut que j'intègre un groupe de survivants, quitte à coller la pression pour que d'autres attendent leur tour en se la fermant, et bien maintenant, je suis prêt, je suis un :

 

22ff27cb77f0de50abf6addb325d124dbfdf.png

 

Vous voici donc à l'intérieur de votre abri dans le prochain jeu à venir de La Boite de Jeu. Gregory Oliver, son auteur, a rejoint, avec Miguel Coimbra aux illustrations, une des cités du nouvel Eden. Il nous laisse, après avoir retrouvé la trace de Benoit Bannier que l'on avait cru tombé sous les balles d'un 10' to kill, une nouvelle campagne de financement participative autour de cette prochaine boite. Après avoir discuté et joué avec Benoit, Mathieu et Gregory, en TTTV, voici venu le temps de vous dévoiler ce qui se cache derrière ce jeu post-apocalyptique pour 2 à 4 joueurs. 

52fc2a35a3619ab79d4205a789c53ba540a0.jpe

 

C'est l'histoire d'une humanité...

Vous avez 6 jours pour optimiser votre abri, y accueillir des survivants et développer votre clan grâce à vos héros, ceux qui osent affronter l'extérieur pour ramener de précieuses ressources parmi nourriture, eau et conserves (les denrées) ou des matériaux : bois, métal et puces électroniques. Il est évident que les munitions sont toujours les bienvenues, ce monde n'étant pas prévu pour les naïfs pacifistes...

b1c5224cef5237cc4881bb35b209ee22ad64.jpe

Petite visite de notre abri : quelques survivants s'y trouvent déjà, au travail dans les 3 salles communes à chaque clan. 4 salles avancées supplémentaires ont été choisies et donnent déjà une orientation stratégique... si vous arrivez à les remettre en marche ! Votre avatar, le leader, choisit parmi deux, vous octroie des ressources de départ. Il indique également où commencent vos héros, de différentes valeurs (3, 3, 4, 5) sur le plateau central à l'aube de ce premier jour du reste de votre vie. 

 

C'est d'ailleurs à cette heure matinale que commencera chacune des 6 journées du jeu. Les différents lieux dévoilent de nouvelles ressources, toujours limitées par le nombre de joueurs. Ainsi, à 4 joueurs, 11 unités d'eau potable se trouvent sur le barrage... autrement dit, pratiquement rien ! Dans les villes de l'ouest et de l'est, de nouveaux équipements attireront toutes les convoitises. 

d3fd32e408c9d515f1ae477f83125bdb303e.png

 

... Bosse ou crève...

La journée avance, l'histoire continue par un évènement marquant, comme une invasion de rats : Ces sales bêtes emportent une nourriture par abri, quitte à bouffer un survivant si ce n'est pas possible. Les évènements non-résolus des tours précédents se cumulant, autant dire que la vie est dure si nous n'y mettons pas tous un peu du nôtre pour y faire face.

Puis dans l'ordre du tour, nous choisirons un héros qui tracera son chemin, suivant les routes possibles, jusqu'à 2 lieux de distances afin d'y effectuer son labeur journalier. Quelques règles de sécurité : ne jamais rester au même endroit, ne jamais attirer l'attention en étant deux héros du même clan ensemble... vous seriez des cibles trop faciles ! De façon classique, et si d'autres ne se sont pas trop servis avant, vous récolterez des éléments en fonction de votre force à raison d'un pour un : Munitions (voir algues anti-radiation) sur la base militaire ; bois, minerai, puce dans la forêt/mine/fête foraine (voir y chasser le gibier, aidée par vos munitions, pour de la nourriture fraiche) ; Conserve et Survivant (voir jeton premier joueur) sur le cargo ; Eau rendu potable au barrage et équipements (voir fouille) dans les deux villes.

67b4378ea3a4b57cc407be9f62de6e748fd3.jpe

Attention, vous n'êtes pas seul. Si vous arrivez et que d'autres, moins forts que vous, sont sur votre lieu de travail, intimidez-les, gueulez un coup, aboyez... il ressortira toujours quelques choses de cette "Pression" que vous leur collerez... cependant, l'usage de leurs armes pourrait réfréner votre véhémence ! En terme de jeu, la différence de force entre le héros actif qui arrive et les héros activés (meeple(s) debout(s), ayant donc déjà joué(s)) représente les ressources rackettées à l'individu, racket qui peut se contrer par des munitions.

 

aaa5c250236e770dfcb1a86b1f1aefddd6a6.jpe

J'en connais, moi, un jaune et un vert, qui vont la sentir un peu passer, l'arrivée de Rouge !

 

Tout le sel du jeu va donc être de réagir à plusieurs urgences : aller collecter ce dont vous avez besoin, aller collecter ce qui reste, aller collecter où vous pouvez sans vous coincer vous-même tout en minimisant les risques de racket et en maximisant les opportunités de racket sur les autres joueurs.

Une fois que les héros de chaque joueur ont été activés, cette phase du tour s'achève et la nuit tombe.

 

71bf44906be9c6e3c7419c33c17a5f766ed5.jpe565821df6a4751090a09bb4ad3ddeec9cc12.jpe

 

La nuit, tous les héros sont gris !

La nuit arrivant, les héros se couchent et prennent un repos bien mérité. C'est maintenant au tour des survivants de l'abri de gagner leur croûte. L'opportunité est laissée, dans l'ordre du tour, de résoudre l'évènement ce qui coûte des ressources mais rapporte des points de Survie (points de victoire). Puis il faut nourrir les survivants en nourriture et eau, en fonction de l'endroit qu'ils occupent, sous peine de voir sa population réduite. Ensuite, la radioactivité de plus en plus forte devra être gérée par le sas sous peine d'une drastique perte de points de Survie en fin de partie.

24214fdd6655c4375d070be7c62e731bbcb8.jpe

Si vos réserves de denrées tiennent le coup, vous pourriez y gagner de nouveaux survivants... force de travail, certes, mais bouches à nourrir également. D'ailleurs, avec les matériaux adéquats, vous pourrez alors remettre en marche vos salles et activer leurs bonus ou réparer les équipements ramenés de la ville, bonus pour les actions sur le plateau et source de points de survie si vous réunissez les bons outils comme la Lampe de Poche et la Tronçonneuse, par exemple.

065194ae4648e992b2f2ea25d36153bdf981.jpe

Pour terminer, deux Eaux maximum peuvent être conservées et toutes nourritures (hors conserves) restantes sont défaussées.

Au bout de la sixième journée, après avoir sommé les points de survies des évènements, des survivants, des salles restaurées, des équipements réparés (avec bonus des paires reconstituées) majorés ou minorés par votre score de radioactivité, vous devriez savoir qui va pouvoir terminer sa vie dans une cité où l'avenir parait bien plus rose.

 

Une aube nouvelle se lève !

Bien que l'ensemble paraisse riche, Outlive est un jeu où, de façon relativement simple, la thématique, travaillée par l'auteur et son éditeur, rejoint un ensemble de mécanismes plutôt "à l'allemande" pour finalement rivaliser entre "trituration de neurones" pour optimiser à la fois les déplacements et les pressions (subies ou mises), les ressources nécessaires à la survie , l'amélioration de son abri, les différents besoins qui s'y rattachent,  les bonus des salles et des équipements et l'aspect "histoire de survivants qui galèrent" avec toute l'interaction forte que ça engendre.

Presque le mix parfait entre mécanismes et thématique, un excellent eurotrash qui apporte "plaisir ludique immédiat" puisque vous aurez toujours réussi à monter quelques choses dans votre abri et "courbe d'apprentissage" pour repérer les déplacements des autres, y caler les siens, profiter de la pression et maximiser votre score en bon survivaliste. Bien sûr, les puritains du kubenbois pourraient couiner sur cette pression et le tirage aléatoire des évènements ou des jetons Ville. Les fondus de l'ameritrash pourraient couiner eux parce qu'il n'y a pas assez de dés et de combat... voir de figouzes tout court. L'immense majorité capable de souplesse devrait se régaler, bien qu'en terme de survie ludique, chacun reste libre de ses goûts.

ad65cb1dc392149705662686e3b27c02d610.jpe

C'est bien simple, notre partie m'aura donné envie de refaire une partie de Vermine, le jeu de rôle post-apocalyptique survivaliste à l'ambiance similaire et de relancer Outlast sur l'ordinateur... entre deux parties d'Outlive. Une réussite donc puisque ça donne envie de jouer. Maintenant, reste à savoir jusqu'où mènera la campagne de financement participative !

 

►La première moitié de la partie en TTTV (la deuxième moitié est en anglais)

 

 

► Et l'explication pour réviser avec des images qui bougent et des survivants au taquet !


Statistiques

note: 9.09/10
note rectif: 9.21/10
note Finkel: 10.77
nb reviews: 51
nb reviews rectif: 37

Informations sur le produit

Année de publication 2017
Les auteurs Grégory Oliver
Illustrateurs Miguel Coimbra
Éditeurs La Boite De Jeu
Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 14 ans
Durée
90 min
Code barre ~
Langue des règles français, anglais

Informations distributeur

France Blackrock Games
~
15 mai 2017

Caractéristiques

Stratégie

Mécanismes

Gestion

Suggestions