search
S'inscrire
Boîte du jeu : Oath : Chronicles of Empire and Exile

Oath : Chronicles of Empire and Exile

settingsPatrick Leder
brushKyle Ferrin
home_workLeder Games
local_shippingLeder Games
Nombre de joueurs :1-6
Age :10 ans et +
Durée de partie :45 min
Langues :Français
    Un jeu de plateau de stratégie pour un à six joueurs, dans lequel les joueurs peuvent tenter de renforcer le pouvoir du chancelier ou de mener le royaume à sa perte. Les conséquences d'une partie se répercuteront sur celles qui suivront, modifiant les ressources et les actions dont disposeront les futurs joueurs et altérant même la condition de victoire principale du jeu. Si un joueur prend le contrôle en favorisant l'anarchie et la trahison, les autres joueurs devront faire face à un pays envahi par les voleurs et les petits seigneurs de la guerre. Dans une partie ultérieure, un seigneur de guerre pourrait tenter de fonder une dynastie, créant une lignée de souverains qui pourrait durer des générations ou être écrasée par la montée d'un terrible culte des arcanes. - Une experience hautement immersive - Un système Legacy non-permanent pour un monde en perpétuel évolution - Une histoire racontée par les joueurs, unique à chaque boite de jeu
    7

    Les avis

    boîte du jeu : Oath : Chronicles of Empire and ExileOath : Chronicles of Empire and Exile : Une HONTE inadmissible pour Matagot CARTON ROUGE !
    Toute la traduction est foirée. N'achetez surtout pas la VF avant une seconde édition. C'est une catastrophe. Matagot a réussi à saboter le travail d'une Fantrad parfaite.

    John Lénine

    28/08/2023

    1
    boîte du jeu : Oath : Chronicles of Empire and ExileOath : Chronicles of Empire and Exile : Vraiment bon, proche d'un jeu "parfait", hélas entaché de sa traduction
    Ce jeu est vendu comme un jeu narratif, ce qu'il est, plus ou moins, mais c'est avant tout (à mon sens) un jeu legacy, non destructeur, avec des objectifs inconnus en fin de partie - en majorité. Tout le sel du jeu vient à mon sens du fait que chaque joueur peut changer son objectif en cours de route, selon ce qu'il pioche, selon ce que les autres joueurs font... Sauf le chancelier qui doit faire la police pour essayer déjà de sauvegarder son empire, et, peut être, réussir à se maintenir au pouvoir. Au final, le côté legacy pousse fortement le chancelier à maintenir l'empire, même si ça risque de le destituer, pour que ses choix persistent dans la chronique, et c'est cool ! Le système "asymétrique" de provisions (points d'actions si on veut) par rapport à ce qu'il se passe sur le plateau est vraiment cool, et les citoyens ont un VRAI coût pour le chancelier, ce n'est pas simplement un "au pire je gagne comme ça en donnant la citoyenneté partout". La liberté donnés aux joueurs non chancelier est un peu effrayante de prime abord, surtout qu'on ne sait pas trop quoi faire dans les premières parties, et même dans les premiers tours. Puis, la magie d'un bon game design, tout s'enchaine superbement vite, tout se passe très bien et c'est un bon jeu. Un vraiment bon jeu même. Malheureusement, sur ce genre de jeux c'est les cartes qui ont le dernier mot sur les règles, alors quand des erreurs de traduction sont présentes, ça peut mettre un bordel monstre... surtout quand on doit expliquer à un joueur qu'en fait il a pas gagné, c'est une erreur de traduction, faut un tour de plus. C'est frustrant, d'autant qu'on se demande pourquoi il y a eu autant de retard sur la sortie, si c'était pour qu'il y ait une mauvaise traduction. Autre point un peu frustrant, il y a eu quelques jetons secrets supplémentaires de fournis, mais pas plus de dés, ce qui est dérangeant puisque le nombre de dés - quand bien même le matos dans la boîte montre une disparité - n'est PAS limité pour chaque action de campagne. Points règles : Elles font peur, ça a l'air super complexe, et bien plus dur que root... Mais en fait très vite on comprend très bien les intéractions, y'a globalement une action compliquée (faire campagne), mais c'est tout. Et c'est les mêmes pour tout le monde, donc beaucoup, beaucoup plus simple à appréhender qu'un Root qui fait peur par son asymétrie. Points matos : Très joli, la carte est très belle et fait penser à Pax Pamir, le design de globalement tout est cool, on regrettera l'absence de dés supplémentaires et de secrets "normaux". Point répétition : Pour moi le jeu n'est PAS répétitif et c'est une force très très rare pour un jeu legacy, il est de fait beaucoup plus facile à sortir quand bien même un membre de l'équipe de jeux précédente n'est pas disponible.

    Sarga

    19/07/2023

    9
    boîte du jeu : Oath : Chronicles of Empire and ExileOath : Chronicles of Empire and Exile : Une perle ludique comme on en croise rarement
    Vin d'jeu: Il faut bien entendu aimer les jeux d’aventures et de combats à coups de lancers de dés d’attaque et de défense (un peu comme dans Root en quelques sortes). Tout le reste n’est que pur bonheur ludique: Un legacy non destructeur unique, énormément de cartes aux pouvoirs toujours différents et pouvant bénéficier à tout le monde, un système de rôle unique et évolutif, des objectifs de victoire changeant, une gestion de ressources très originale, la gestion des points d’action en fonction de votre force sur le terrain et une dynamique unique dans les jeux de société ce qui fait d’Oath un jeu unique, original, une perle ludique comme on en croise rarement. Si les avis et la vidéo sur Vin d'jeu de Oath vous intéressent, c'est par là:

    SwatSh

    11/07/2021

    9
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    Oath de Cole WehrleOath de Cole Wehrle
    Bonjour, Est-ce qu'il existe une fan trad digne de ce nom pour ce jeu ? Merci Les règles sur BGG ne sont plus disponibles =( ici

    Juliano

    15/12/2023