search
S'inscrire
Boîte du jeu : Mystère à l'abbaye

Mystère à l'abbaye

settingsSerge Laget, Emmanuel Roudier, Bruno Faidutti
brushEmmanuel Roudier, Julien Delval
home_workAsmodee, Days of Wonder
local_shippingAsmodee
Nombre de joueurs :3-6
Age :10 ans et +
Durée de partie :60 min
Langues :Français
    La réédition de Meurtre à l'abbaye. Le père Adelme est retrouvé mort au pied des falaises. Qui l'a poussé ? L'Abbaye. Le jeu se compose d'un plateau représentant le plan d'une abbaye, de figurines de moine de couleurs différentes, de 90 cartes, de carnet de notes, de fiches de suspects, de dés spéciaux et d'une cloche. En début de partie, le plateau est posé au centre de la table. Chaque joueur choisi une figurine et la place dans l'église (sur le plateau donc), ainsi qu'un carnet de notes et une fiche de suspects. Les cartes sont séparées en différentes piles, selon leur catégorie, et sont placées, faces cachées, sur les emplacements correspondant sur le plateau. Les cartes "suspect" sont mélangées, puis l'une d'entre elles est placée secrètement sous le plateau, c'est le coupable et vous aurez la partie pour le découvrir. Un certain nombre de cartes "suspect" est placé, faces cachées, sur l'emplacement correspondant sur le plateau, le reste étant distribué aux joueurs. Les cartes "messe" sont rangées dans l'ordre chronologique, le premier joueur place cette pile devant lui et reçoit la cloche. Dong... Dong... Dong... Le tour de jeu se compose de plusieurs phases : 1/ le joueur actif avance la cloche d'un cran sur la carte "messe". S'il vient de recevoir la pile, il pose la cloche sur la case 1. Si la cloche est sur la case 4, le joueur sonne la messe. Si la messe est sonnée, toutes les figurines sont placées dans l'église. Chaque joueur donnera des cartes "suspect" de sa main à son voisin de gauche. On pioche une carte évènement et on applique les effets. La carte "messe" est mise sous le paquet et la cloche posée sur la nouvelle carte "messe" dévoilée. Le joueur actif change, et un nouveau tour commence. 2/ chaque joueur déplace son moine d'une ou deux cases. Si un moine termine son déplacement dans une case occupée par un autre moine, celui-ci peut poser une question. Le joueur adverse n'est pas obligé de répondre. S'il le fait, il pourra à son tour poser une question. 3/ le joueur pourra effectuer l'action correspondant à la case où se trouve son moine. Par exemple, piocher des cartes dans le Scriptorium, faire des révélations dans le Capitulum, piocher des cartes "suspect" dans le parlatorium, etc... Des indices ! Les moines qui habitent le monastère ont des caractéristiques, un ordre, un rang... Lorsque vous posez des questions, vous allez pouvoir aborder ces signes comme par exemple "Combien de gros moines as-tu en main ?"... En procédant par élimination, et en vous aidant de vos notes, vous allez forcément vous faire une idée sur le coupable... Oui, d'accord, mais comment je gagne ? Pour chaque révélation faites auprès de l'abbé, vous pouvez perdre ou marquer des points. Lorsqu'il ne reste plus de cartes "suspect" dans le parloir, vous pourrez faire une accusation ! Si un joueur contredit l'accusation, parce qu'il possède la carte du moine injustement accusé, vous perdez 2 points et partez en pénitence. Si personne ne contredit l'accusation, la partie prend fin et l'accusateur marque 4 points. Le joueur qui aura le plus haut total (accusasion + révélations) sera déclaré "Grand Vainqueur".
    6,5

    Les avis

    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Le meurtrier, c'est...
    **3/20** *...le jeu lui-même, qui a commis le crime d'exister et de me tuer deux fois.* Que c'est lourd, que c'est tordu, que c'est long... Un Cluedo en bien plus casse-méninge, où on se déplace sans trop savoir quoi faire, sans trop savoir quoi dire, où on doit tout noter, tout retenir, et mesurer chacune de ses questions –à laquelle l'autre peut ne pas répondre– au point que ça en devient extrêmement éprouvant et pas fun du tout. Les cartes tournent, mais au bout d'un moment, n'apportent plus aucune information, alors on doit se creuser la tête mille fois pour innocenter un suspect, au moyen d'une question qui à elle seule tue les neurones, et de cent informations qu'on aura dû retenir. Sinon, on peut obtenir des cartes, mais alors quelle galère et ça ne nous avance pas toujours. Bref, une plaie, quoi. Je préfère une partie de jeu de l'oie, c'est plus reposant. **En bref** Les + * ... va falloir m'aider Les - * pénible * long * usant * à peine fun

    beri

    02/04/2023

    0.9
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Acta fabula est ...
    Mystère à l'Abbaye part surement d'une excellente intention à savoir dépoussiérer, améliorer, surpasser son illustre (et néanmoins passable) prédécesseur : "Cluedo"... Alors, y parvient-il ? La réponse est heureusement et évidemment "oui" ! "Evidemment" parce qu'en toute honnêteté c'était pas super dur de faire mieux et "Heureusement" parce que faut bien avouer que les parties de Cluedo ça frise pas non plus la franche rigolade ! Alors qu'on ne s'y trompe pas par contre, la mécanique de base est sensiblement la même que dans le-dit "Cluedo" ou "Intrigues à Venise" : il s'agit d'avoir connaissance des cartes en jeu pour resserrer l'étau progressivement autour du coupable; Heureusement cette base est agrémentée d'originalités qui font toute la différence et boostent sérieusement l'aspect immersif : D'abord ne serait-ce que dans les actions de recherche, il est possible de récupérer les informations de plusieurs manières différentes : en se trouvant sur la même case qu'un confrère (qui peut d'ailleurs refuser de vous répondre ou accepter, auquel cas vous devrez également lui transmettre des renseignements), en visitant des pièces précises (parloir, cellules des moines, confessionnal ...), au petit bonheur la chance en piochant dans les bons bouquins de la bibliothèque ou du scriptorium, ou encore en attendant tout simplement l'heure de la messe (tous les quatre tours de jeu) pendant laquelle les informations s'échangent naturellement et de plus en plus facilement au fil de la partie... Dans MalA, on conserve la plupart des informations récupérées ce qui donne un aspect stratégique accru lors des échanges d'informations et favorise le partage de ces dernières. Tout cela évite le système parfois légèrement rouillé que l'on retrouve dans Cluedo (rétention d'infos)... Ensuite, les salles matérialisées sur le plateau confèrent des actions tout à fait bienvenue pour influer sur le cours du jeu; on ne se contente pas de poser des questions au fil des tours comme dans Cluedo, avec MalA, on tente de booster sa capacité d'action et d'embêter les voisins. Qui plus est, à chaque fin de messe, un événement (parfois cocasse) survient, ajoutant au côté immersif de la chose. Toujours dans cette optique de se croire vraiment dans un monastère, un moine qui fouillerai la cellule d'un collègue pour s'approprier des informations peut se faire surprendre par le-dit collègue et être forcé de restituer le bien volé ! Belle idée aussi de donner la possibilité aux joueurs de sanctionner de "pénitence" un adversaire qui s'écarterai un chouilla de la bonne tenue du jeu ou un meneur qui oublierai de tenir son rôle... Ca paraît être des détails tout ça... Mais ça participe de la petite ambiance conviviale qui se dégage de ce jeu et qui lui donne son intérêt ! Et puis, la possibilité de faire des déclarations concernant les caractéristiques potentielles du coupable (gros, maigre, barbu, novice...) pour gagner des points, avant de le mettre en accusation, rend le jeu plus intéressant. On verra pourquoi un peu plus tard... Côté matos, c'est du Day of Wonders donc c'est tout simplement ultra réussi : depuis le plateau représentant l'abbaye (avec les noms des salles en latin), jusqu'aux fiches de note en passant par la clochette permettant de sonner la messe; un soin particulier a été accordé au titre (mais je le répète : c'est Day of Wonders donc rien d'étonnant !). C'est plutôt positif tout ça non ? Oui et non en fait ! Car si on veut profiter pleinement de MalA il faut quand même y mettre du sien : pour moi le jeu n'est pas réellement abouti dans sa version telle qu'expliquée dans les règles. Il faut apporter quelques modifications pour que le jeu ne soit pas qu'une suite de mouvements trop limités et trop mous entre deux messes intempestives : - D'abord, à mon avis, les points de déplacement attribués sont trop peu nombreux : on a à peine le temps d'échanger trois cartes que la cloche retentit déjà et nous coupe dans notre élan ! Je préconise pour ma part d'attribuer 3 à 4 points de déplacement par tour... - Ensuite, le nombre d'informations disponibles dans les cellules ou au parloir (une fois la pioche vidée) est, lui aussi, trop peu important pour inciter à visiter ces salles. Le confessionnal est d'un meilleur rapport déplacement/infos et du coup, ce dernier squizze totalement les autres salles... Je préconise donc le fait de pouvoir fouiller jusqu'à 3 cartes dans les cellules par exemple. Ce qui, incitera aussi d'autant plus les moines à prendre leurs confrères la main dans le sac pour protéger leurs cartes ! - Enfin, les cache-livrets sont vraiment peu fonctionnels pour ce type de jeu. Perso, je vois pas pourquoi on a pas mis de paravent dans une si belle boîte avec un matériel aussi fourni... C'est du gâchis ! Il faut donc se munir de ses propres paravents faits maison... dommage... Toutes ces améliorations sont à mon sens essentielles pour profiter pleinement du jeu. Passons maintenant à ce qui ne peut être amélioré mais qui fait débat au sein de mon petit cercle de joueurs : - les réponses données sont le plus souvent connues de tous... Personnellement je ne changerai pas cet aspect, au contraire je trouve ça plutôt astucieux : je pense que ça incite à être fin dans les questions et qu'on peut s'en sortir, par exemple, en rebondissant sur la précédente carte échangée : "as-tu coché l'abbé situé au dessus de la carte que je viens de te donner ?". - Faire des déclarations à l'abbé ne s'avère pas assez rémunérateur et aide trop les autres moines. C'est vrai... Sauf si on fait de fausses déclarations (c'est pas interdit...) ; Ok vous perdrez 1 point mais les autres en perdrons 2 et seront complètement à la masse si ils se sont basés là dessus pour déclarer un coupable. Tandis que vous, vous aurez tout le loisir de récupérer 4 points dans le désordre le plus total en arrêtant le bon meurtrier... Bref, Mystère à l'Abbaye est relativement bon pour peu qu'on se donne la peine d'améliorer deux, trois choses et de comprendre ses subtilités. Il est, à mon humble avis (légèrement) en dessous d'un "Intrigues à Venise" (quoique ça se discute...) mais largement supérieur à ce pauvre "Cluedo"; Que ce dernier repose en paix, Amen !

    DidOo

    08/07/2019

    6.5
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Cluedo ++
    Mystères à l'Abbaye est un jeu déjà plus très récent au moment où j'écris ces lignes, mais il reste très bon. Cluedo est bien pour les jeunes, et après quelques parties on se lasse. Mystère à l'Abbaye a su corriger les défauts du jeu d'origine. 24 suspects, tous religieux avec des caractéristiques qui se croisent (quelques pères, des frères et des novices, pour moitié maigres pour moitié gros, pour moitié barbus pour moitié glabres, etc.). Le coupable est tiré au sort parmi les 24 et placé face cachée sous le plateau. Ensuite chaque fois qu'on voit une carte on devra la cocher comme innocentée car si on la voit c'est qu'elle n'est pas sous le plateau. Et les cartes vont tourner, avec différents effets (dont la messe, qui renvoie tout le monde à l'église et fait passer 1 puis 2 puis 3 cartes au voisin, en fonction du nombre de messes déjà faites). Et surtout, ce qui amène à un type de déduction riche, rend le jeu très rejouable et équilibre très bien pour éviter que celui qui commence le jeu gagne nécessairement à la fin, seront les discussions. Quand on va croiser un autre joueur dans un lieu, on va lui poser une question et il en posera une en retour (il y a un vœu de silence qui peut être assez puissant, on a convenu de le limiter à une fois par partie). Combien de pères as tu en main là maintenant ? Combien de barbus as tu vu depuis le début ? Combien de pères barbus ? etc. Trouver les bonnes questions (avec qui parler, et en posant une question qui m'apporte plus d'informations qu'aux autres en fonction de ce que je sais déjà) n'est bien évidemment pas une science exacte. Des cartes récupérées au scriptorium et à la bibliothèque donneront des pouvoirs plus ou moins efficaces et qui viendront éviter que le jeu ne soit qu'un casse tête géant et/ou qu'une technique infaillible marche à chaque fois. IL y aura aussi un événement non connu à l'avance juste après chaque messe. Comment gagner ? En faisant des révélations (ex : le coupable est barbu) qui feront gagner 2 points ou perdre un point à la fin, ou une accusation (j'accuse Sergio !) qui fera gagner 4 points si vraie et mettra fin au jeu, ou fera perdre 2 points et enverra l'accusateur à l'église pour faire pénitence (sauter un tour). Bref, un jeu pour lequel après de nombreuses parties je réussi encore à recruter, je gagne parfois et je passe toujours un bon moment avec quelques rebondissements et des creusements de méninges rigolos.

    Xavierécolo

    03/03/2019

    9.5
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : In Nomine Meurtrus
    C'es pas dément dément, mais c'est toujours mieux qu'un Cluedo. Quelques règles auraient mérité une petite révision. Le matériel est quand même très soigné, le thème nous plonge direct dans "le nom de la rose". Le principe des messes est sympa et force la décision.

    emmayo

    12/10/2018

    5.8
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Mitigé...et frustré.
    Oui, un avis mitigé sur ce jeu. Même si je suis fan des polars, films ou reportages qui se déroule dans le milieu ecclésial, ce jeu m'a laissé sur ma faim. Les points positifs : un thème super fort, un très beau matériel. Les points négatifs : une impression désagréable que ce jeu n'est pas abouti. C'est dommage, parce que je pense qu'avec un thème si puissant, il y avait moyen d'en faire un "gros" jeu pour gamers qui aime le roleplay. Oui, dommage...et frustrant. Alors je milite fortement pour une réédition. Super meeple, Matagot, si vous m'entendez...

    Kane

    28/12/2017

    5
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Perdu dans l'abbaye
    Avouons le tout net le matos est très réussi (mais c'est du DOW donc c'est normal) et contribue à l'immersion des joueurs dont ce jeu qui ne cache pas son inspiration Umbertoecocienne a bien besoin pour tourner. Le reste est malheureusement un peu moins heureux car la volonté de faire un Cluedo mais plus libre rend le jeu assez difficile à aborder. Quelles questions poser? Comment déduire sans faille des hypothèses basées sur les renseignements reçus? Au bout du compte je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur enquêteur qui l'emporte mais plutôt le plus chanceux dans le jeu de passement de cartes obligatoire et de pioches dans le jeu du voisin. Légère déception mais renouveler le genre n'était pas tâche aisée.

    ToMAHaWK

    14/10/2017

    4
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : sherlock holmes au pays des moines
    voila un jeu qui est posé dans ma ludotheque depuis un certain temps, trop de jeux, trop peu de temps et le voici delaissé. Mais l'erreur est réparé apres quelques parties d'ou ma critique. c'est un jeu days of wonder et comme la plupart de ces jeux, le materiel est superbe, belles illustrations, beaux pions, notice bien ecrite, ... Le jeu nous projete dans une abbaye ou l'on va essayé de découvrir le meurtier du frere adelme. Jeu d'enquete à la cluedo, il serait trop réducteur de le limité à ce seul grand ancien, en effet, mystere a l'abbaye à son propre style et se revele beaucoup plus profond que ce dernier. Les possibilités d'enquete sont plus ouvertes (aller fouiller la chambre d'autres moines, jouer des cartes qui modifient la donne, se passer des cartes avant chaque messe, des cartes evenements viennent rajouter du chaos, ....) Le jeu est réellement agréable pour peu que l'on ne soit pas fermé au jeu d'enquete, on va se triturer les meninges pour trouver le coupable, mais pas que, en effet un systeme de point permets de gagner meme si l'on est pas celui qui a decouvert le méchant moine tueur. Bref mystere à l'abbaye créait une ambiance et se révele tres interessant à jouer, malgré tout 2 petites remarques : la 1ere est que le jeu peut etre un peu long (surtout les 1ere parties : on ne sait pas quelles questions posés, ou aller, ...), et 2e remarque il est interessant de jouer à 4/5 (plus c'est trop long, moins cela rends le jeu moins interessant). Voila pour mystere à l'abbaye, un jeu d'enquete que j'aime beaucoup, il peut se reveler répétitif si vous jouer 1 partie tous les jours mais a mon avis de temps en temps en le sortant vous y trouverai un excellent jeu d'enquete.

    harveyfox

    19/08/2017

    8.6
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Amennnn !!
    petit jeu sympas basé sur des enquêtes, dans le milieu religieux......

    minotaure

    02/06/2017

    7.2
    boîte du jeu : Mystère à l'abbayeMystère à l'abbaye : Oui, mes frères .... pas mal !
    Bon petit jeu d'enquête !! si vous aimez : les énigmes, le film " le nom de la rose" et cluédo, allez-y !! petit ambiance sympathoche avec sa petite cloche !!........AAAmeennn

    minotaure

    11/02/2017

    7.8
    Tous les avis

    publications

    Legendary Office : Jeu Escape de Piste sur Youtube
    Legendary Office : Jeu Escape de Piste sur Youtube
    , le 11/03/2019
    <img src="upload://o05PHsnpgdQVcxL9FaAXXrEuUAV.jpeg" alt="Legendary Office : Jeu Escape de Piste sur Youtube"><p>Les jeux et propositions ludiques autour de ces enfilades de codes, énigmes et autres s...

    autres sujets

    Mystère à l'Abbaye : Frère Adelme est encore mort !Mystère à l'Abbaye : Frère Adelme est encore mort !
    Cher Bonobo, Ce n'est pas faux. Pas tout à fait le même genre mais c'est un incontournable en effet.

    Docteur Mops

    17/08/2012

    Faidutti et Laget, dans un futur lointainFaidutti et Laget, dans un futur lointain
    Pour répondre à limp : Je crois bien avoir essayé le proto de ce jeu lors d'une soirée organisée par Serge Laget, cela remonte à presque 2 ans je crois. Et si le mécanisme principal a été repris, il est fortement inspiré de celui d'Atlas & Zeus : une piste d'actions ou chacun à son tour les joueurs vont choisir une place et une action parmi des cartes en mains, sachant qu'elles sont communes (si j'ai bon souvenir). En ce sens ça rappelle aussi un peu la mécanique de Race For The Galaxy, arriver à profiter des actions des adversaires, essayer de deviner leurs intentions, et la place des actions. Le plateau quant à lui est composés de planètes différentes avec des tuiles à découvrir pour récupérer des ressources, constuire des usines, les améliorer. Et pour ça il faut voyager, donc avoir des vaisseaux, upgradables aussi, et pour avoir des vaisseaux il faut des ressources... Rien de bien révolutionnaire en somme. Mais selon comment cela a été adapté depuis, avec de beaux graphismes, ça peut être un jeu intéressant mêlant gestion de ressources, développement de civilisation avec un zest de chance que d'autres appeleront "bluff" ou "aptitude psychilogique" :) Pour ma part, je n'avais pourtant pas apprécié du tout Atlas & Zeus et cette piste d'actions, et pas plus en essayant le proto de ce jeu (qui a changé de nom entre temps d'ailleurs) Bon, si c'est pas ça du tout, désolé :D

    tt-07bf7df7a2c331e...

    16/10/2008

    Mystère à l'AbbayeMystère à l'Abbaye
    Merci, je me doutais bien qu'il s'agissait d'une carte "suspicion" mais sans certitude. Effectivement, le jeu tourne sans problème en l'absence de cette carte mais j'avais envie de savoir

    tt-ca08c26ad07b8a0...

    01/10/2004

    [Mystère à l'Abbaye] Révélations[Mystère à l'Abbaye] Révélations
    y a un satisfait ou remboursé?

    tt-aa720927b82cec8...

    03/06/2004

    Que pensez vous de mystere a l abbaye?Que pensez vous de mystere a l abbaye?
    très juste vous avez raison en outre on a pas joué le coup des pénitences, l'ambiance n'y était pas

    tt-51806aeabc62785...

    06/01/2004

    mystere de l'abbayemystere de l'abbaye
    MrGirafe dit: Ainsi, l'achat d'un jeu à 20kms parce qu'il est moins cher que sur place peut s'avérer n'être qu'économie de bout de chandelle, surtout s'il faut par ailleurs acheter de la colle et faire des collages astucieux pendant des heures en risquant d'endommager son jeu. Je parlais d'achat via Internet, et j'ajoute que je te fais plus ou moins la morale (cela peut être perçu ainsi) mais que mon comportement n'est absolument pas plus exemplaire en ce domaine (j'achète très peu de jeu neufs, la plupart via eBay et souvent en Allemagne). Y'a pas de soucis : j'avais bien compris que tu ne me faisais pas la morale. A titre d'exemple, dans le supermarché allemand qui se trouve à 5 minutes de mon lieu de travail, j'ai vu Alhambra à 19,99€...soit presque 10€ d'économie par rapport à la version française : ça fait cher le bout de chandelle quand même ! Ceci étant, je fais comme toi des achats sur e-bay Allemagne, mais la proximité m'aide un peu (je peux faire expédier les jeux chez un copain allemand, d'où économie de frais de ports...)

    tt-1340e8529821bfa...

    07/11/2003

    Rencontre avec un illustrateurRencontre avec un illustrateur
    Excellente initiative ! pour ma part, je suis persuadé que la réussite d'un jeu tient au moins à 50% à la quakité de ses illustrations. Et sur ce plan là, julien delval est sans conteste l'un des meilleurs !

    Bruno des Montagne...

    24/09/2003

    Mystère à l'Abbaye : RévélationMystère à l'Abbaye : Révélation
    Et en + ce n'est pas tout à fait juste! Si j'ai affirmé que le coupable est un hospitalier, il faudra pour me dédire et être sûr d'avoir la bonne réponse, affirmer qu'il est bénédictin puis ensuite qu'il est fransiscain... 1 bonne réponse pour 2 mauvaises: 2 points -1 -1 = la tête à Toto Ca ne marche que pour les caractéristiques à 2 choix seulement. Si les coquins savaient les avantages de la vertu, il serait vertueux par coquinerie. Voltaire

    tt-4a699a624373df7...

    30/04/2003