Docteur Mops

Maskmen : la Lucha Libre japonaise c'est bien mais c'est bizarre

Maskmen : la Lucha Libre japonaise c'est bien mais c'est bizarre

Maskmen est un étonnant petit jeu de cartes minimaliste édité chez les japonais de Oink Games. Cet éditeur spécialisé dans le minimal game design nous offre encore une fois une curiosité avec son style graphique épuré et élégant. Ici point de culture locale puisque c’est vers le Mexique qui servira de support à ce thème sur la Lucha Libre et ses célèbres luchadors masqués.

6ce19854c888316ef3d2f5817018540fefd6.jpe

Visuel de la première édition

Ici pas question de simulation. Ce jeu de cartes se pratique en parties de 4 saisons. À chaque saison, le vainqueur remporte la ceinture à 2 points, le deuxième celle à 1 point et le dernier la honte à -1 point. Chaque saison se joue en plusieurs rounds.

Au terme de la quatrième saison, le grand vainqueur est celle ou celui qui cumulera le plus de points de victoire.

Pour remporter une saison, il faut être le premier à jouer toutes les cartes de sa main.

En fonction du nombre de participants (de 2 à 6), le nombre de cartes que l’on distribuera aléatoirement variera de 8 à 10 cartes. Ces cartes représentent un des six catcheurs du tournoi. Il existe 8 cartes représentant chaque lutteur dans 8 couleurs différentes. 

À notre tour nous allons donc essayer de jouer le plus de cartes possibles seulement voilà il y a des règles et c’est là que les surprises commencent.

14fcb42f546f063dd3f7cb45e72f121f7441.png

 

Il faut vous dire que c’est désormais une réputation hélas établie, nos amis japonais sont les rois du minimal game design (et pas que) mais question rédaction de règles c’est encore un peu difficile. Maskmen ne fait pas exception à cette habitude dont on se passerait bien et le déchiffrage de ce jeu finalement assez simple nous fait rentrer dans la peau de Champollion. Nous vous proposons ici la traduction française de notre ami Stéphane Athimon qui est assez obscure de son propre aveux mais j’ai pu voir la version anglaise qui n’est guère plus limpide malgré les illustrations. Bref, il faut s’accrocher un peu. Le premier jeu est d’essayer de comprendre le jeu. Je vais donc essayer de vous débroussailler tout cela.

 

Les règles d’or de la pose de cartes sont les suivantes :

  • Il est interdit de poser plus de 3 cartes à la fois
  • Si l'on joue plusieurs cartes celles ci doivent être de la même couleur
  • On ne peut jamais jouer une couleur déjà présente dans un round
     

ac1b64bcdb71d0c46d37bb16117d8cbb4b15.jpe

Le pions qui servent à voir le rang de chaque lutteur et les ceintures/points de victoire
 

Au fur et à mesure que les joueurs jouent leur cartes, le rang de chaque lutteur va être défini. Au fur et à mesure l’on découvrira qui est plus fort que qui ce qui sera symbolisé par la pose des jetons Masques du plus fort à plus faible. Cette ligne des forces imposera de jouer ses cartes différemment en fonction de la force des catcheurs. 
 

560dc858aba4b7e82b07149bf46eda47c812.jped430642a60030bd872b935ba1c0b1fc2c8ba.jpeb45002151bbdd39e16dd48c0b6cc6f8d2747.jpe


Quand c’est à nous de jouer nous avons donc trois situations possibles :

  • 1- Nous souhaitons jouer des cartes d’un catcheur dont la force est encore inconnue (personne ne l’a joué encore)
  • 2- Nous souhaitons jouer des cartes d’un catcheur dont la force est connue (son masque est présent dans la ligne de forces car des cartes de sa couleur ont été jouées précédemment)
  • 3- Nous aurions bien aimer continuer à poser des cartes mais les cartes qui nous restent ne le permettent pas alors nous devons passer. Nous ne pourrons plus jouer de cartes à cette phase. Il aura plusieurs phases dans une saison.

À cela va s’ajouter deux autres situations qui vont aussi modifier nos règles :

  • 1- Nous sommes le premier joueur
  • 2- Nous ne sommes pas le premier joueur
    Notez que le premier joueur sera toujours celui qui a perdu la saison ou le round précédent.

Ce qui nous donne donc ceci :

1- Nous sommes premier joueur

  •      1 Nous pouvons jouer un catcheur non évalué mais dans ce cas nous ne pouvons poser qu’une carte
  •      2 Nous pouvons poser de 1 à 3 cartes d’un joueur déjà évalué

2- Nous ne sommes pas premier joueur

  •      1 Pour poser des cartes d’un catcheur non évalué nous devons poser autant de cartes de sa couleur que le joueur précédent +1. Ceci a pour effet que désormais ce nouveau catcheur est considéré comme plus fort que celui de la couleur des cartes jouées par les joueur précédents.

    Ex : le joueur précédent a joué 2 Vert. Pour faire entrer en jeu Violet nous devons donc jouer 2+1 cartes Violet. Le joueur Violet est donc défini comme plus fort que Vert et son masque est placé devant celui-ci. Si Rouge avait déjà été défini comme plus fort que vert alors nous placerons le masque de Violet au même niveau que celui de Rouge. Pour le moment nous ne savons pas qui de Rouge ou de Violet est le plus fort. Nous savons juste qu’ils sont tous les deux plus forts que verts.
     
  •      2 Pour jouer des cartes d’un catcheur déjà évalué, nous sommes obligé de jouer des cartes d’un catcheur plus fort que ceux qu’on déjà joué les joueurs précédents ET nous devons jouer le même nombre de cartes qu’eux.

    Ex : Bleu est plus fort que Violet qui est plus fort que Vert. Le premier joueur a joué 2 Vert. Nous pouvons donc jouer soit 2 Violet (ce qui autorisera le suivant à jouer 2 Bleu) ou 2 Bleu (ce qui forcera les suivant à faire entrer un nouveau catcheur à 3 cartes)
  •      2/3 Nous ne pouvons plus rien poser nous devons abandonner
     

Pour quelques exemples de plus...
 


e12aded330a00d261171a179d983183ca32f.png
 
Le premier joueur joue Bleu non évalué. Il ne peut donc poser qu'une carte.
Le deuxième joue Rouge non évalué. Il doit donc poser 1+1 cartes Rouge.
Cela a pour effet d'évaluer Rouge qui est donc plus fort que Bleu.

 
 
de144f3fb383bbad83ba7306a797fed44710.png
 
Le troisième joueur décide faire entrer Vert non évalué
Il doit donc jouer 2+1 cartes Vert
Cela a pour effet de classer Vert plus fort que Rouge.

 
 
3bc326b4c531be1e9f5016455d8d0787a4b2.png
 
Lors de la phase suivante :
Le premier joueur décide de poser un Bleu évalué (il aurait pu en poser plus)
Le deuxième joueur joue Rouge évalué. Comme il est plus fort que Bleu il a le droit mais il doit jouer le même nombre de cartes donc : une seule
Le troisième joueur joue Orange non évalué. Il doit donc jouer 1+1 cartes Orange.
Cela a pour effet de classer Orange plus fort que Rouge.
Mais Vert est déjà plus fort que Rouge comme pour le moment personne ne sait qui de Vert ou Orange est le plus fort, ils sont posés l'un à côté de l'autre.

 

 

Fin d’un round

Quand tous les joueurs sauf un ont abandonné, un round se termine. En général c’est assez rapide avec la limitation de 3 cartes à poser maximum… Les cartes jouées sont défaussées et le premier joueur est celui qui a posé la dernière carte. La ligne de force des catcheurs ne bouge pas. Et c’est reparti pour une nouvelle phase avec les cartes qui nous restent.

 

Fin d’une saison

La fin de la saison arrive quand tous les joueurs sauf un ont joué toutes les cartes de leur main. Le premier à finir remporte une ceinture +2, le deuxième +1 et le dernier -1. Pour atténuer sa peine, le dernier devient premier joueur de la saison suivante.

5ef0303de0c957a6f43f7c753991576a2610.png
 

Autant vous dire que même passée la douloureuse phase de déchiffrage des règles, Maskmen surprend par son mécanisme atypique. C’est très simple mais mieux vaut faire un petit tour à blanc tant Taiki Shinzawa et Jun Sasaki nous prennent à rebrousse-poil. Une fois la logique de ce jeu assimilée, on en prendra toute la saveur et l’on pourra enfin tenter quelques petits coups en vache. Comme tous la plupart des jeux de cartes, nous ne sommes pas à l’abris d’une mauvaise main. Une main avec plein de cartes de toutes les couleurs sera plus délicate à placer. Une fois dans le jeu, les parties deviennent rapides alors un peu de malchance sera facilement vengée par une juste revanche. Les amateurs de Lucha Libre en resteront pour leur frais, le thème étant ici un prétexte. Un peu comme si vous jouiez à la Belote parce que vous aimez les personnages historiques. Pour les autres, il sera simple de succomber au charme exotique de cette friandise maligne asiatique.
 

La version que l’on peut trouver dans les boutiques d’imports est celle avec la boîte colorées, la version précédente n’étant sortie qu’au Japon en petite quantité.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (12)

Default
natetco15
natetco15
Merci Docteur Mops pour ces explications. Je viens d'acheter le jeux, par contre aucunes règles dans la boîte. Avec vos explications et les qques vidéos sur internet j'ai compris le jeu.
Par contre vous nous dite que selon le nombres de joueurs on ne distribue pas le même nombres de cartes (entre 8 et 10).
Pourriez-vous du coup préciser.
Merci d'avance
Docteur Mops
Docteur Mops
Vous avez la traduction des règles dans l'onglet Resources de la fiche du jeu ;)
Lord Kalbut
Lord Kalbut
Deep See Adventure est vraiment très très bien et bénéficie d'une édition remarquable, aussi bien graphiquement qu'en terme de qualité de matériel, un vrai jeu de plateau dans une mini boite . Maskmen, une fois apprivoisé, se révèle très sympa. Mais ma préférence va nettement à Deep See également.
Robin Favier
Robin Favier
Je g(l)ousse !

Y'a(il) du Kinnikuman là-d'dans !
morlockbob
morlockbob
Pour avoir parlé des 2 je trouve maskmen beaucoup plus surprenant , même si c est peu évident de comprendre comment on se positionne, même après quelques parties. Il peut entrer dans la gamme olni sans souci...

pour deep sea, je m'étais fendu d un petit article avant l heure sur ce site. C 'est, pour moi, à partir de ce moment que Oink s'est laissé aller... j 'attends donc l avis du bon docteur...
https://www.trictrac.net/actus/japonais-absents
Nrx
Nrx
masKmen est clairement beaucoup plus original (enfin, à mon goût en tout cas !), mais je te trouve un poil sévère avec Deep Sea Adventure, qui sans être révolutionnaire reste un bon filler - il sort très facilement à la maison (mes enfants aiment beaucoup). Cela dit, il risque effectivement d'en décevoir certains (trop léger)...
Docteur Mops
Docteur Mops
Oui c'est pour ça que je ne m'était pas trop pressé monsieur morlockbob ^^
Docteur Mops
Docteur Mops
Deep Sea Adventure est dans ma besace également. J'écris un article dessus très bientôt.
Nrx
Nrx
Merci Docteur pour remettre ce jeu sous les projecteurs ; ça fait un moment que je ne l'ai pas sorti, et cet article m'a donné envie de m'y remettre ! Pour ceux que ça interesse, on en avait un peu parlé il y a 2 ans, après la sortie de la première édition : https://www.trictrac.net/actus/maskmen
sathimon
sathimon
Merci Doc pour cette belle clarification ! Je dois avouer que malheureusement je n'ai toujours pas reçu le jeu qu'il devait m'envoyer pour la trad !! Dommage ! Et je rejoins M. ReiXou, Deep Sea Adventure me parait plus intéressant ! :-)
ReiXou
ReiXou
Oink m'a épaté à Essen par le design très particulier (et très léché) de ses jeux.

Celui-ci est splendide mais la mécanique m'a semblé très alambiquée. Le meilleur de ceux que j'ai essayé était celui avec le sous-marin (Deep sea adventure).