Note du jeu
7.35/10
moyenne sur 89 avis

News

La Monographie : Julien Delval en grand !
Rédigé par Monsieur Guillaume le 25 juin 2019 à 17:50
Les nommés au Spiel des Jahres 2015 sont
Rédigé par Monsieur Phal le 18 mai 2015 à 09:15
Malédiction, prix japonais du jeu
Rédigé par 20.100 le 20 févr. 2009 à 00:00

Sujets de forum

Malédiction ! Je ne trouve plus "Malédiction!"
Dernier message Quentin_be
le 26 mai 2014 à 12:14
[RECHERCHE] MALÉDICTION!
Dernier message leonmars
le 15 déc. 2011 à 20:20
[Malédiction] blocage
Dernier message sgtgorilla
le 14 août 2011 à 11:27

Description

Les joueurs, puissants sorciers, cherchent à réaliser des potions magiques nécessitant divers ingrédients (herbe verte, venin de serpent ou sang de loup). Pour les obtenir, ils ont besoin de différents alliés magiques.
Mais comment on joue ?
Au début de chaque tour de jeu, les joueurs vont choisir cinq cartes "Allié" parmi les 12 qu'ils ont en main.
Le premier joueur en choisit alors une et annonce "Je suis le... glissez le nom du personnage joué". Fondamentalement, il propose de réaliser l'action de cet allié comme aller chercher des ingrédients.
Dans l'ordre du tour, les autres joueurs vont le contrer s'ils ont joué la même carte. Le suivant, s'il a choisi la carte, la révèle et choisit alors une action parmi deux possibles.
Il peut d'abord annoncer "Je suis..." et prendre la place de son adversaire. Mais lui-même peut se faire contrer par un autre joueur...
Sinon, il peut annoncer "Ainsi soit-il" et ne profiter alors que d'une action réduite. Par exemple, Serpentin permet normalement de ramener trois gouttes de venin de serpent. En choisissant "ainsi soit-il", un joueur ne récupère alors qu'une goutte. Mais cette action-ci n'est pas contrable par un autre joueur !
Il y a trois personnages qui permettent de ramasser des ressources, rouges, vertes et blanches et trois autres qui permettent de réaliser des potions, druide, sorcière et magicien. Les six autres permettent d'utiliser de l'or, afin de le transformer en ingrédients -et vice-versa- ou en petites potions (qui rapportent également des points de victoire). Deux autres vont aller chaparder de l'or ou des ingrédients dans les réserves des petits camarades. Enfin, le maître-sorcier réalise des formules magiques, des cartes spéciales qui permettent de réaliser une action particulière.
À chaque tour, il y aura un certain nombre de choix possibles en fonction des potions à réaliser, des points à récupérer avec de l'or... Ensuite, à chacun de choisir quels personnages seront nécessaires, lesquels serviront seulement à redonner la main à un adversaire car le joueur qui ouvre avec une carte ne peut pas se contenter du "Ainsi soit-il". Lui doit obligatoirement opter pour le "Je suis..." et donc risquer de se faire contrer. Prendre la main est donc périlleux mais indispensable...
Oui mais comment on gagne ?
La partie se termine lorsque quatre corbeaux sont apparus sachant qu'il y en a deux par type de potion. Le joueur qui alors accumulé le plus de points de victoire l'emporte.
Contenu :
99 cartes de jeu
• 60 cartes Rôle (12 pour chacun des joueurs)
• 31 cartes Potion (3x7 cartes Chaudron, 2x5 cartes Étagère)
• 8 cartes Formule magique
60 ingrédients en forme de goutte: 20 Herbe (verte), 20 Sang de loup (rouge) et 20 Venin (blanche)
45 Petite potion
24 pièces d’or

Vidéos

Aucune vidéo trouvée

Dans les listes

    Aucune liste