Magna Grecia

Magna Grecia

Édition 2003
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
75 min
Temps de partie
22,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
Docteur Mops
Tric Trac team
8,0
Oracles ! Oh désespoir !

Description

Vous êtes l'un des marchands Grecs qui colonisent Magna Grecia, riche région du sud de l'Italie. Votre réseau routier vous permettra-t-il de contrôler les oracles ? Vos marchés vous rapporteront-ils plus que ceux de vos voisins ?
La ville.
Le jeu se compose d'un plateau, divisé en hexagones, représentant la région de Magna Grecia, de tuiles (hexagonales) "ville" et "route" en carton, de pion "marché" en bois de marqueurs de scores, de pions "oracle" et de "plaque" actions.
En début de partie, chaque joueur prend tout les éléments d'une même couleur, soit 20 tuiles "ville", 20 tuiles "routes", 20 pions "marché et 1 marqueur pour le score. Les 12 plaques "actions" sont mélangées et posées en pile, face visible, à côté du plateau. Les marqueurs de scores sont, à 4 joueurs, placés sur la case 15. À 3 joueurs, ils seront placés sur la case 12. Case 10 à 2 joueurs. Les pions oracles sont placés sur le plateau à la convenance des joueurs. Chaque joueur met 4 tuiles "ville" et 4 tuiles "route" devant lui, le reste formera sa réserve.
Nationale 7
Le jeu se déroule en 12 manches. L'ordre de jeu de la manche va être indiqué par la plaque "action" visible. Le joueur dont la couleur est en tête prend la plaque et va effectuer 2 des 3 actions de bases soit :
1 - Construire des routes. Le joueur actif pourra placer autant de tuiles "route" qu'indiqué par la tuile "action", à condition qu'il en ai suffisamment devant lui. Les routes peuvent débuter d'une de ses villes comme de celles d'un adversaire. Elles peuvent partir d'un pion "oracle" ou d'un emplacement village (case sur le plateau comportant, de base, des constructions) si celui-ci est connecté à votre réseau.
2 - Fonder ou étendre des villes. Le joueur actif pourra placer autant de tuiles "ville" qu'indiqué par la tuile "action"", à condition qu'il en ai suffisamment devant lui. Un joueur ne peut fonder qu'une ville par manche, mais il peut étendre plusieurs de ses villes. Poser une tuile "ville" coûte un point de victoire ! Fonder une ville permet de poser gratuitement un pion "marché" sur la tuile qui fonde la ville.
3 - Piocher des tuiles de sa réserve. Le joueur actif pourra prendre de sa réserve, afin de les mettre devant lui, autant de tuile, du type qu'il veut, qu'indiqué par la plaque "action".
Un joueur peut décider d'améliorer une des actions de la plaque. Dans ce cas, il n'en effectuera qu'une, mais jouera plus de tuile. Le nombre est indiqué sur la plaque.
Lorsqu'une route rejoint un "oracle", celui ci est dirigé vers la ville ayant le plus de connexions. Le contrôle d'un "Oracles" peut évoluer au fur et à mesure de la partie.
Après avoir effectué ses actions, le joueur actif peut construire ou vendre 1 marché. Construire un marché coûtera autant de points actions que de tuiles constituant la ville et de marché déjà en place. Un joueur ne peut avoir qu'un seul marché par ville. Vendre un marché rapportera autant de points de victoire que de connexion directe de sa ville vers d'autres lieux.
Une fois qu'il a effectué tout ce qu'il avait à faire, le joueur passe la plaque "action" au joueur dont la couleur vient ensuite. Lorsque tous les joueurs ont joué la manche, la plaque "action" suivante est utilisée.
Oui, d'accord, mais comment je gagne ?
La partie prend fin lorsqu'il n'y a plus de plaque "action" dans la pile. Un comptage a lieu. Les marchés encore actifs sont tous vendus. Une ville rapporte à son propriétaire 4 points par "oracle" qu'elle contrôle. Le joueur ayant le plus haut total sera déclaré "Grand Vainqueur".

Suggestion de jeux :

Aucun jeu trouvé

Ce que l'on aime
Aucun pour ou contre
Ce que l'on n'aime pas
Qualité du matériel

Les avis

8.32 
28 avis
Smiley 12
Smiley 0
Smiley 12
Like
Un jeu qui fait mal à la tête mais diablement bon!
8,00 
Ludo le gars 15 mai 2003

Magna Grecia fait partie de la famille des jeux prise de tête dont on ressort un peu vidé, mais où on a pris un réel plaisir à créer quelque chose tout au long de la partie.Les parties sont tendues, se...

Les avis positifs

Oracles ! Oh désespoir !
8,00 

Tous ceux qui me connaissent un peu savent combien je suis amateur du premier disciple d'Alex Randolph : Leo Colovini.Dans la famille des "je pose des...

J'vois pu rien
6,00 

Magna Grecia fait pour moi partie des jeux trop plébicités. On m\'en a dit tellement de bien que je ne pouvais qu\'être déçu.C\'est vrai que les mécanismes...

Faut aimer le jaune
8,00 

Un super jeu de placement très fin, très riche et intelligent comme tout . Le principe de la carte de tours est assez génial et original. Pour le reste,...

Les avis négatifs

j'échange le mien!
2,00 

Rien à faire j'ai essayé plusieurs fois: je n'accroche ni au graphisme, ni au thème, ni à rien en fait! Tout cela pour dire que pour les jeux de société...

Moche et mou
2,00 

J'avoue, je n'ai fait qu'une partie, mais - et c'est suffisamment rare pour que le signale - je n'ai même pas envie d'en faire une deuxième ! Déjà, et...

Donnez votre avis !Lire tous les avis