London

London

Édition 2010
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu

Description

Descriptif établi d’après les règles
Contexte historique
London représente l’histoire de la ville de Londres à partir du grand incendie (1666) jusqu’à l’aube du 20ème siècle.
London est pour une grande part un jeu de cartes. Trois pioches différentes représentent l’évolution historique. Chaque joueur va créer un espace de Constructions, c’est-à-dire une ligne de cartes en face de lui. Ces cartes lui procureront des avantages divers et variés : sources de revenus, de points de victoire ou réduction de la pauvreté. La plupart des cartes n’auront d’effet que lors de l’action Gérer la ville.
L’argent sert à jouer des cartes et acheter des circonscriptions sur la carte. Mais il est toujours possible de faire des emprunts. Acheter des circonscriptions permet de gagner des cartes et de réduire l’impact de la pauvreté (en réduisant la surpopulation). Le plateau et divisé en zones nommées les circonscriptions. Chacune d’elle est caractérisée par son coût d’achat, le nombre de cartes qu’elle permet de piocher et le nombre de points de victoire qu’elle permet de gagner à la fin de la partie.
La pauvreté est un problème épineux. En effectuant l’action Gérer la ville, un joueur va généralement augmenter son niveau de pauvreté. Certaines cartes permettent de le restreindre.

Liste des phases
A chaque tour de jeu, un joueur effectuera les actions suivantes :
- piocher une carte de la pioche ou de sur le plateau
- choisir une des actions suivantes :
a) jouer des cartes de sa main
b) gérer la ville
c) acheter une circonscription
d) prendre trois cartes (de la pioche ou de sur le plateau)
- réduire sa main à neuf cartes
Détail des actions
Jouer des cartes de sa main
On peut jouer autant de cartes que l’on veut (ou peut…) pour les rajouter dans son espace de Construction. Pour chaque carte jouée, on doit défausser sur le plateau une carte de la même couleur. Ces cartes seront accessibles à tous les joueurs.
Gérer la ville
Cette action consiste à activer tout ou partie des cartes de son espace de Construction. Un coût peut-être à payer (cartes ou argent). Le bénéfice peut être de l’argent, des points de victoire ou la réduction de son niveau de pauvreté. Une fois activée, certaines cartes doivent être retournées, ce qui signifie qu’elles ne pourront plus être utilisées. Suite à cette action, le joueur prend autant de points de pauvreté qu’il a de tas de cartes dans son espace de construction, plus le nombre de cartes qu’il a en main, moins le nombre de circonscription qu’il possède.
Acheter une circonscription
Une circonscription peut être achetée sur le plateau, moyennant une certaine somme d’argent. Cela permet de piocher de nouvelles cartes et à la fin de la partie, chaque circonscription rapportera des points de victoire.
Prendre trois cartes (de la pioche ou de sur le plateau)

Comment gagner
La partie s’arrête lorsque la pioche de cartes est épuisée. Les points de victoire de chaque joueur sont comptés à partir de ses marqueurs de bâtiments sur le plateau, des cartes présentes dans son espace de construction et de son argent. La pauvreté et les emprunts non remboursés font perdre des points de victoire.

Matériel de jeu :
- 11 marqueurs de construction par joueur (en carton ou en bois dans l’édition limitée)
- 10 marqueurs de métro
- 12 marqueurs d’emprunt de 10£ et 4 de 40£
- des marqueurs points de victoire (26 de 1, 14 de 5, 12 de 10 et 4 de 20)
- 30 cubes noirs (un point de pauvreté) et 10 disques noirs (5 points de pauvreté)
- des marqueurs argent (en plastique ou en bois dans l’édition limitée)
- 110 cartes (25 phase A, 50 phase B et 35 phase C)

Suggestion de jeux :

Aucun jeu trouvé


Les avis

8.41 
65 avis
Smiley 30
Smiley 6
Smiley 21
Like
London confirme que les jeux 'historiques' de Wallace sont généralement ses meilleurs
8,00 
bunnypookah 19 février 2015

Je ne suis pas fan de Martin Wallace au point de penser qu'il ne signe que des bons jeux (et il sait aussi recycler opportunément ses meilleures idées, à l'instar de ce cher...

Les avis positifs

Et en plus, il n’est pas moche !
10,00 

Les + : Règles simples Parties rapides (en tout cas pour un Wallace), fluides et tendues Le côté historique avec la chronologies des cartes A, B et CPrincipes...

Londres ne se fait pas en un jour
6,70 

London est un très bon jeu aux mécanismes finalement simples à appréhender. S'il n'est surement pas le jeu le plus stratégique qu'il soit, il faut savoir...

LA PAUVRETE C'EST PAS BIEN !
8,00 

Jeu au design austère, Londres pourrait être rebutant. Il n en est rien, grâce à un mécanisme fluide et un twist pervers.En gros le joueur a le choix entre...

Les avis négatifs

Jamaican Boy in London
4,00 

Entre le dégout et l’exaltation ludique, il y a l’indifférence. London, pour moi rentre dans cette catégorie. On sent pertinemment bien que le jeu est...

Donnez votre avis !Lire tous les avis