Ce jeu est sorti le 19 avr. 2011, et a été ajouté en base le 19 avr. 2011 par Docteur Mops

édition 2012
Par Gabriele Mari et Gianluca Santopietro
Illustré par Gianluca Santopietro
Édité par Edge Entertainment

Standalone 2 éditions

Langues des règles : français

Illustration haut boutique Tric Trac
49,50€ 55,00€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

 Description du jeu

Préparez-vous à pénétrer dans le quartier pauvre de Londres, WhiteChapel. Ses rues abimées et malodorantes, ses colporteurs, ses marchands criant, ses gosses en haillons quémandant quelques pièces, ses nombreuses prostituées et... Jack.
C'est dans cet endroit que vous entrainera ce jeu : Un des joueurs tiendra le rôle de Jack l'Eventreur et son but sera de commettre 5 crimes avant d'être capturé.
Les autres joueurs (1 à 5) seront des policiers devant coopérer pour attraper Jack avant la fin de la partie.
Le plateau de jeu représente le quartier de Whitechapel à l'époque de Jack l'Eventreur et est marqué de 199 cercles numérotés reliés entre eux par des lignes pointillées. Pendant la partie, Jack l'Eventreur, les policiers, et les prostituées sont déplacés le long des pointillés qui représentent rues de Whitechapel. Jack the Ripper se déplace furtivement sur les cercles numérotés, tandis que les policiers patrouillent entre les croisements.
Préparation du jeu
Un joueur est Jack the Ripper - le joueur le plus expérimenté est un bon choix - tandis que les autres joueurs deviennent des détectives de la police. Les détectives doivent toujours travailler ensemble. Il se répartiront donc les 5 policiers.
Au début du jeu, Jack choisit sa cachette secrètement parmi les cercles numérotés du plateau. Son but sera de revenir dans son repaire après chaque assassinat, sans être arrêté par la police.
Les victimes potentielles de Jack l'Eventreur, sont placées sur le plateau, avec les pions policiers, et le jeu est prêt à commencer.
Déroulement du jeu.
La partie est divisé en quatre nuits:
* Première nuit (31 août 1888)
* Deuxième nuit (8 septembre 1888)
* Troisième nuit (30 septembre 1888) - deux meurtres se produisent dans cette nuit
* Quatrième nuit (9 novembre 1888)
Chaque nuit est divisée en deux parties, chacune composée d'un certain nombre de phases différentes.
La première partie de chaque nuit est appelée "l'enfer": au cours de cette phase, Jack va assassiner une de ses victimes, et la position des policiers est révélé.
La position exacte des victimes n'est pas connue de la police, car Jack les a placé sur différents lieux et plusieurs pions sont des leurres.
Ceci est également valable pour Jack qui ne voit que des pions policiers (placés par les joueurs des forces de l'ordre) comportant également des leurres.
Jack a le choix de tuer une victime immédiatement, ou d'attendre. Cependant l'attente peut être dangereuse, car la police peut tenter de «protéger» les victimes en les déplaçant près des détectives.
Lorsque Jack décide de passer à l'action, il indique qui est la victime choisie. L'emplacement des policiers est révélé, et la "Chasse" commence ...
Au cours de la deuxième partie de chaque nuit, la "Chasse", Jack se déplace secrètement en essayant d'atteindre sa cachette avant que la nuit ne se termine. Il le fait en cachette sur sa feuille de déplacement. L'emplacement il va doit être raccordé directement à son emplacement actuel.
Jack a également un nombre limité de mouvements spéciaux (qui deviennent de moins en moins nombreux chaque nuit, tandis que la chasse devient de plus en plus tendue). Il peut utiliser un bus, qui permet un double mouvement, et il peut aussi esquiver les détectives, ou il peut secrètement se faufiler à travers les ruelles en se déplaçant à travers un bloc de bâtiments de manière inattendue.
Après le mouvement de Jack, les policiers peuvent chercher des indices, ils se déplaceront à travers le rues pour se rendre à des endroits où Jack peut être passé. Ensuite, ils auront la possibilité d'étudier ou de tenter une arrestation.
S'ils enquêtent sur un emplacement, le joueur de Jack doit révéler s'il a déjà été, au moins une fois, à cet endroit (qui est indiqué sur sa fiche de circulation). Il pourrait même y être en ce moment ... mais la police ne le sais pas!
D'autre part, un détective peut essayer d'arrêter Jack à un endroit donné: s'il est là, il est arrêté et la police gagne la partie. S'il n'est pas là, rien ne se passe et pas des indices sont découverts.
Le dilemme simple entre l'enquête et l'arrestation suscite souvent des moments très tendus. L'arrestation est un "tout ou rien", alors qu'en enquêtant, les détectives peuvent trouver des indices qui pourraient s'avérer utiles plus tard dans le jeu.
Il y a deux manières pour la police de remporter la partie: en arrêtant Jack ou en l'empêchant d'atteindre sa cachette avant la fin de la nuit. Jack gagne s'il parvient à commettre ses meurtres, nuit après nuit, en revenant au repaire sans se faire attraper.
Règles facultatives et notes historiques
Le livret de règles présente également des règles optionnelles qui peuvent être utilisées pour ajouter de nouvelles stratégies, ou pour faire pencher la balance en faveur ou Jack ou de la police.
Dans l'histoire réelle, Jack a envoyé des lettres à Scotland Yard, afin de les induire en erreur et brouiller les efforts des enquêteurs. De même, dans le jeu Jack peut utiliser les cartes "Lettres" pour changer la position des patrouilles de police.
Pour aider les détectives, des arrestations de zone sont introduites, de sorte que, lors d'une arrestation, le policier annonce tous les cercles numérotés directement adjacents à l'emplacement de son pion Policeman, au lieu d'un seul.
Le livret de règles comprend également des notes historiques sur la véritable histoire de Jack l'éventreur, qui fournissent également des informations sur les détectives présenté comme «responsable de l'enquête" dans le jeu.
Le jeu comprend 5 feuilles de police et 5 pions en bois Policeman (en cinq couleurs différentes), 1 fiche Jack Ripper, 2 pions en bois noir Jack, 1 écran Jack Ripper et 1 bloc de 30 feuilles Jack Ripper, 5 pions en bois blanc prostituées et plusieurs autres composants utilisés pour marquer les mouvements et les situations sur le plateau de jeu.

 Détails

Année de publication 2012
Auteurs Gabriele Mari , Gianluca Santopietro
Illustrateurs Gianluca Santopietro
Éditeurs Edge Entertainment
Distributeurs ~
Collection ~
Code barre 8033772893749
Langue des règles français
Prix public conseillé 50,00 €
Prix Tric Trac Shop 49,50€

 Ses récompenses

Aucune récompense trouvée

 Les avis positifs

Une vraie tuerie !
100/100 -
Lord Kalbut 
Garou Garou
100/100 -
ijonesjeux 
Dans la tête du tueur...
79/100 -
DidOo 
Jack long
85/100 -
Numero6 
studiordl
Chef-d'oeuvre
100/100 -
studiordl 
vs

 Les avis négatifs

Ah zut mon crayon !
41/100 -
morlockbob 
Nausée de chiffres
50/100 -
serraangel 
Décevant
44/100 -
Govin 
Pour amateur du genre
47/100 -
Guiz 
La Marque Jaune
47/100 -
cybre 

 Dans les listes

Aucune liste

 Les sujets

Lettres de Whitechapel
[Letters from WhiteChapel] Stratégie et variantes
Dernier message mumut le 3 nov. 2017 à 11:36
Créé le mercredi 27 avril 2011 à 11:41
Lettres de Whitechapel
[Lettres de whitechapel]
Dernier message vinser le 4 oct. 2017 à 16:42
Créé le mercredi 4 octobre 2017 à 11:38
Lettres de Whitechapel
"Letters from Whitechapel"
Dernier message Blacksad290 le 26 sept. 2017 à 10:05
Créé le dimanche 17 janvier 2010 à 20:04
Lettres de Whitechapel
[Lettre de Whitechapel] Arrivée de Jack à la maison.
Dernier message vinser le 25 août 2017 à 08:01
Créé le jeudi 24 août 2017 à 10:37
Lettres de Whitechapel
lettres de whitechapel
Dernier message Ornifan le 10 juil. 2017 à 21:38
Créé le dimanche 7 avril 2013 à 20:49

 Les vidéos sur ce jeu

Lettres de Whitechapel, de la partie
Lettres de Whitechapel, de la partie
Partie

Après nous avoir expliqué "Lettres de Whitechapel", le jeu de Gabriele Mari et Gianluca Santopietro édité...

 12227  01h 02″
Lettres de Whitechapel, de l'explication
Lettres de Whitechapel, de l'explication
Explications

"Lettres de Whitechapel" est un jeu de Gabriele Mari et Gianluca Santopietro édité en français par Edge....

 15696  23′