Ce jeu est sorti le 3 sept. 2010, et a été ajouté en base le 6 mai 2010 par Monsieur Phal

édition 2010
Par Matt Leacock
Illustré par C. B. Canga
Édité par Cocktail Games
Distribué par Asmodee

Standalone 3 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
Monsieur Phal

Spiel des Jahres 2011, les finalistes !

Spiel des Jahres 2011, les finalistes !

C’est un tournant pour le Spiel des Jahres que cette année 2011. Oui. L’arrivée d’une nouvelle catégorie, celle pour les experts, qui semblait indispensable au regard des dernières années. C’est donc avec fébrilité que le monde ludique attendait ce 23 mai 2011, jour des nominations. Et bien voici les prétendants.

Les nommés pour le Jeu de l’année Allemand 2011 sont, pour la catégorie principale, celle qui fait vendre des wagons de jeux :

Default


"Asara" de Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
"L’ile interdite" de Matt Leacock
"Qwirkle" de Susan McKinley Ross

Les nommés pour le Jeu de l’année expert Allemand 2011 sont, pour la nouvelle catégorie, celle dont on ne connaît pas l’impact, mais qui est supposé faire plaisir aux experts :

Default


"7 wonders" d'Antoine Bauza
"Lancaster" de Matthias Cramer
"Strasbourg" de Stefan feld

Les nommés pour le Jeu de l’année Enfant allemand 2011 sont, pour la catégorie secondaire, celle qui intéresse mollement les joueurs qui ont des enfants, mais que c’est bien quand même :

Default


"Da ist der Wurm drin"
"Les petits apprentis sorciers"
"Monster-Falle"

La première remarque tient dans le nombre de jeux. En effet, avec une nouvelle catégorie, la plupart d’entre nous pensaient qu’il y aurait maintenant 15 jeux nommés. Mais pas du tout. Au contraire. L’organisation a préféré réduire le champ des possibilités. 3 jeux par catégories, ni plus, ni moins. Le tout passant à 9 nommés, soit un de moins que les années précédentes. Le jury privilégiant les listes des recommandés, dont l’impact nous est un peu inconnu par ici.

Quoi qu’il en soit, nous retrouvons un jeu français, enfin franco-belge dans les finalistes de la nouvelle catégorie. "7 wonders" concoure donc pour le « Kennerspiel ». Le jury de l’As d’Or et du Spiel sont sur la même longueur d’onde quant à la catégorie du jeu d’Antoine Bauza. Même s’il est d’un abord simple, il est sans doute trop complexe pour du familial. "7 wonders" est juste à la frontière des deux catégories. Ce qui est finalement amusant, c’est que cette catégorie est créée juste quand un grand nombre de jeux vont certainement être de plus en plus à cheval. Les jurys n’ont pas fini de se poser des questions sur quoi mettre où. Mais nul doute que dans cette catégorie, "7 wonders" fait figure de favori.

Dans la catégorie reine, celle qui rend riche auteurs et éditeurs, le pronostic ne va pas être évident. Il serait amusant de voir gagner "L’ile interdite" alors que le jury de Cannes ne l’a pas sélectionné. Oui. D’ailleurs, l’As d’Or 2011, « Skull & Roses » est dans les recommandés, ce qui est déjà pas mal pour un jeu dont certains disaient qu’il n’aurait aucune chance en Allemagne à cause de son thème. La surprise vient de « Mondo » qui avait tout d’un gagnant potentiel, mais qui est juste dans les recommandés. Peut-être que l’Allemagne en a assez des jeux plan-plan avec de petits animaux dedans. Oui. Peut-être…

Pour les enfants, là, chez Tric Trac, on donne notre langue aux chats…

Les représentants français ne sont pas très nombreux cette année, mais bravo à tous les finalistes, aux auteurs et aux éditeurs, et rendez-vous à Berlin, fin juin, pour savoir qui aura les honneurs de la récompense la plus recherchée du monde ludique.

La liste officielle, c'est par là !
Les recommandés, c'est par ici !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (28)

Default
thierry lefranc

@M. Mops : au contraire ! Je tenais à remarquer que dans cette annonce le mot "Nommé" est utilisé au lieu de l'affreux "Nominé" et c'est très bien.

J'aimerai bien que vous m'expliquiez la différence que vous faites entre "Sélectionné" et "Nominé".

Cordialement.

Zakouski
Zakouski

Kouyne veut bien être ass-humée pour l'enrichissement de la langue... je suis client, tout de suite. :P

Sinon, je comprends pas cette erreur de ville sur la boîte : ils ont mis Strasbourg à la place de Troyes, j'avoue ne rien y comprendre...

Clignote
Clignote

Hahaha! je le savais! 7Wonders en expert... on l'avait dit... du coup je suis triste pour Troyes... Bref la vie des prix, on s'en fout un peu quoi...

kouynemum
kouynemum

moi, ça m'ennuierait pas forcément d'être "no-mine", et "ass-humé", ben, faut voir...

kouyne, pour l'enrichissement de la langue aussi, alors...:p

Docteur Mops
Docteur Mops

Pas faux Kouyn !

@ monsieur Lefranc : Nominé c'est très bien. Je n'ai contre "nommé" mais puisque qu'un joli anglicisme nous offre un mot adapté spécialement à une situation qui n'existe pas en français,je dis vive l'enrichissement de la langue.

Si je vous nomme monsieur lefranc c'est une chose, si je vous sélectionne c'est encore différent enfin si je vous nomine c'est encore autre chose non ? Une langue c'est fait pour s'enrichir, chaque année nous perdons des mots très chouettes pour gagner en langage technique. Remarquez nomine pour le coup est assez technique. Bref ici se sera nominé ^^et assumé.

kouynemum
kouynemum

de ce que j'ai retenu des explications du Président du Spiel,

"kenner" ça se traduirait par "connaisseur" plutôt que par "expert".

même si "expert" c'est le résultat de Google traduction, dans les dicos on trouve "connaisseur".

pour nous aussi, français, c'est plus qu'une nuance : c'est la différence entre l'amateur éclairé et le puriste.

du coup, c'est aussi la différence entre l'amateur de jeu qui souhaite être éclairé, celui du "spiel" et celui qui l'est déjà, celui du "kennerspiel".

la volonté, de ce que j'ai compris, c'est de permettre au premier de choisir un "Spiel" sans crainte de mauvaise surprise quant à prise en mains; et au second, déjà au courant de la diversité des mécanismes existants de satisfaire sa curiosité ludique préexistante.

et de ce point de vue, la présence de 7 wonders dans les nommés au "kennerspiel" ça parait assez logique : il n'est pas complexe, il est fluide, il est accessible mais peut vraiment surprendre, avec éventuellement le risque de décevoir. ce qui serait dommage y compris pour le jeu lui-même.

edit : et de ce même point de vue, ça peut expliquer qu'on trouve Asara,

qui me semble par ses mécanismes, très classique et donc pas très "surprenant",

nommé pour le "spiel".

on a une répartition qui semble se faire plus par rapport au caractère connu ou reconnaissable des mécanismes plus que par la complexité réelle des règles.

Rodenbach
Rodenbach

7 Wonders me paraît plausible en "Expert".

Pour ce qui est du Spiel familial, et si on se réfère un peu à ce qui a été primé ces dernières années, c'est à dire des jeux originaux — du moins qui bouleversent le format installé depuis un certain nombre d'années — j'ai tendance à imaginer que Leacock pourrait enfin passer avec l'île interdite (accessible, joli, et coopératif). Par ailleurs, comme déjà supposé par quelqu'un d'autre, ça pourrait faire "récompense pour l'ensemble de son oeuvre nominée à chaque fois". Je n'imagine pas cet auteur en éternel second !

Asara même s'il est sûrement un bon jeu, reste sans doute plus classique (je n'en sais rien, je n'ai pas lu les règles mais c'est ce qui ressortait après sa découverte à Essen qui en avait laissé plus d'un perplexe).

Enfin, reste Qwirkle qui, il me semble, a fait un bon démarrage commercial, est-ce le signe de l'arrivée d'un nouveau classique dans les jeux abstraits grand public ?

Je pense donc que ça se joue davantage entre l'île interdite (allez Matthieu, on y croit !) et Qwirkle.

Abienesst
Abienesst

Meuh et Troyes alors?? Ouuinn

Salmanazar
Salmanazar

Mettre un coopératif sur le haut du podium, c'est une bonne idée, ça !

Un jeu où y pas besoin d'avoir plus de points que Vati, Mutti und die kleine Schwester.

- Tiens, je prendrais bien un bonbon, moi.

- Mais voyons, Michel, j'ai toujours un Kinder à la maison.

thierry lefranc

Merci, merci, merci d'utiliser "nommé".