Ce jeu est sorti le 19 sept. 2010, et a été ajouté en base le 19 sept. 2010 par surame

édition 2010
Par John Clowdus
Édité par Small Box Games

Standalone 2 extensions

Langues des règles : anglais

13,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Description du jeu

Quel est le principe du jeu ?
Irondale est un jeu de cartes mais aussi un jeu de placement de cartes ; c'est-à-dire qu'une carte posée rapportera plus ou moins de points ou sera plus ou moins efficace selon sa position sur l'aire de jeu.

Quel est le but du jeu ?
Dans Irondale, les joueurs construisent et agrandissent la cité du même nom, le joueur qui contribue le plus à l'expansion de la ville remporte la partie.

Et, ça se présente comment ?
Irondale est un jeu de cartes « pur ». Les cartes possèdent différentes informations :
le type de la carte (amélioration, habitation, …) ;
le coût de la carte ;
le nom de la construction sur la carte ;
les capacités de la instruction. C'est ce qui fait l'originalité d'Irondale car les capacités peuvent se déclencher lorsque la carte est construite ou quand un autre bâtiment est construit à côté ;
de même les PV (points de victoire) dépendent de la carte et des constructions voisines ;
un plan principal (si le joueur construit 2 bâtiments du type indiqué sur la carte durant son tour, il peut défausser cette carte pour obtenir une récompense).
Et, ça se joue comment ?
Irondale se joue en un certain nombre de tours, chaque tour comportant plusieurs phases. Les joueurs effectuent l'intégralité de leurs phases.
Phase 1 : tirage
Durant l'étape de tirage, le joueur peut dépenser des PV pour tirer des cartes. Un point permet de tirer une carte.
Phase 2 : construction
Durant cette étape, le joueur peut construire jusqu'à 2 bâtiments. Pour construire un bâtiment, le joueur le place de manière orthogonale à un bâtiment déjà construit et applique les éventuelles capacités du bâtiment qu'il a construit et les éventuelles capacités du bâtiment adjacent à sa nouvelle construction.
Phase 3 : plan principal et score
Si les bâtiments construits à la phase précédente correspondent au plan principal d'une des cartes de sa main, le joueur peut la défausser pour gagner une récompense. Pour le score, le joueur calcule les points gagnés en n'oubliant de prendre en compte les points gagnés suivant la position de ses nouvelles constructions.
Phase 4 : entretien
Cette phase sert principalement à la mise à jour du score et à vérifier si les conditions de fin de partie sont réunies.

Et, qui c'est qui gagne ?
Si plus d'un certain nombre de bâtiments ont été construits (16 à 2, 22 à 3 et 28 à 4), un dernier tour de jeu est réalisé. Celui qui a le plus de PV remporte la partie.

Game play
2 à 4 players à partir de 10 ans 30 min
Langue des règles : anglais
Prix public conseillé : 13,00 €

 Les avis positifs

Un jeu de cartes original
80/100 -
surame 
vs

 Les avis négatifs

Aucun avis

 Ce que l'on aime

Aucun pour ou contre
vs

 Ce que l'on n'aime pas

Aucun pour ou contre