Ce jeu est sorti le 6 mars 2008, et a été ajouté en base le 6 mars 2008 par Guyomar

édition 2007
Par Antonio Catalán
Illustré par Joan Mundet
Édité par Devir

Standalone 1 extension
20.100

Knizia en Catalogne

Knizia en Catalogne

Devir était avant tout un distributeur de jeux qui, de temps en temps, devenait aussi éditeur, comme par exemple avec "Le Capitaine Alatriste" ou "España 1936". En commandant un jeu à Reiner Knizia, ils se sont tournés vers le jeu grand public tout en gardant une forte identité régionale.

Le thème du jeu concerne les Castells, ces châteaux humains que les Catalans aiment ériger lors des férias et qui peuvent atteindre 15 mètres de hauteur.

"Castellers" a donc une thématique forte et une mécanique classique pour un Knizia : deux actions à réaliser parmi trois possibles pour réaliser les plus beaux empilements.

Dans la boîte, on trouve 66 castellers en bois brut, des sortes de « Meeples » géants qu’il faut ensuite habiller aux couleurs de leur groupe, grâce à un set d’autocollants fournis dans la boîte.

Chaque personnage a une valeur de 1 à 7 qui représente sa force sachant que le « 1 » est un homme fort, placé à la base du castell (la pinya) et que le « 7 » est l’enfant qui accède au sommet de l’édifice (l'Enxaneta). Le principe est très simple : un casteller ne peut porter sur ses épaules qu’un personnage plus léger que lui, dont le numéro est donc strictement supérieur. Un castell ne peut être érigé qu'avec des membres du même groupe.

A son tour, un joueur doit réaliser deux actions parmi trois possibles qui sont : tirer un nouveau personnage du sac, poser un personnage de sa réserve sur un des ses castells ou prendre un personnage de la réserve d'un adversaire et le poser immédiatement sur une de ses propres constructions. Seule contrainte, il faut alors donner un ou plusieurs personnages dont la valeur totale est supérieure à celle de celui qui a été pris.

Lorsqu’un joueur entame la construction d’un niveau supérieur en posant un « Meeple » sur les épaules d’un autre, impossible de rajouter qui que ce soit au niveau inférieur. On ne peut que monter désormais !

Le plus important dans ce type de construction est d’avoir des fondations solides. Un castell ne rapporte de points que lorsqu’il est constitué de deux niveaux parfaitement remplis. Il est alors actif. Si vous choisissez de réaliser un castel avec trois hommes de base, il faudra ensuite en placer trois autres sur le deuxième niveau pour que le château rapporte le moindre point. Évidemment, plus il y aura de monde, plus il sera facile de le continuer et plus il vaudra de points à la fin de la partie.

La partie s’arrête lorsqu’un joueur a réalisé un nombre déterminé de castells dont au moins un constitué de huit personnages. Seuls ceux qui sont actifs rapportent des points. Chaque personnage rapporte un point de base, et certains, un point de bonus. Le joueur qui a marqué le plus de points remporte alors la partie.

Le jeu n'est pas distribué en France pour l'instant et pour se le procurer, le mieux est de se rendre sur le site de Devir où il est en vente pour la somme de 25€.


Pour lire les règles en anglais : cliquez ici.

Pour vous rendre sur la fiche de Castellers sur le site de l'éditeur : cliquez là.


"Castellers"
un jeu de Reiner Knizia
pour 2 à 4 joueurs
édité par Devir
disponible dès maintenant

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
Temdès
Temdès

Je suis pas sur d'avoir tout compris mais j'aimerais bien l'essayer! Il est incroyable ce Knizia!