search
S'inscrire
Boîte du jeu : Dreamscape

Dreamscape

settingsDavid Ausloos
brushDavid Ausloos
home_workAtalia, Sylex
local_shippingAtalia
Nombre de joueurs :2-4
Age :8 ans et +
Durée de partie :75 min
Langues :Français
    Dreamscape est un jeu unique de construction de rêves. Incarnez un rêveur collectant des fragments de rêves dans des lieux mystérieux comme l'antre du Golem mécanique. Créez des paysages oniriques à l'aide de ces fragments, déambulez sur les chemins, escaladez les montagnes et traversez les chutes d'eau. Une partie de Dreamscape est jouée en 6 tours, chacun composé de 2 phases : Pendant la phase Voyage, cheminez à travers le monde des rêves en quête de fragments. Utilisez habilement les clés de chacun des lieux traversés et économisez de précieuses actions, vous permettant de collecter plus de fragments. Attention toutefois à éviter Monsieur Cauchemar qui rôde, prêt à infester vos songes. Vient ensuite la phase Création, dans laquelle vous construisez votre Dreamscape en trois dimensions, en utilisant les fragments de rêves collectés. Marquez ainsi des points de rêve en réalisant les paysages demandés sur vos cartes d'objectifs personnels. Pour modeler votre Dreamscape en constante évolution, vous pouvez compter sur les indispensables pouvoirs des lieux. Une série d'objectifs communs vous apportent également de nouveaux défis à chaque partie orientant vos choix lors de la collecte des fragments et la construction de votre Dreamscape. Dreamscape offre une expérience qui ne peut être comparée à aucun autre jeu, par une combinaison unique d'optimisation de mouvements, de collecte de ressources et de construction de son propre monde de rêves. Au final, les paysages merveilleux que vous créez vous laisseront une sensation magique, sans cesse renouvelée.
    8,7

    Les avis

    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : Faites de beaux Rêves
    Edition impeccable, sous son aspect léger et un peu naïf on a là un jeu sobre et casse-tête, très original dans son mécanisme, très libre dans ses choix, il va falloir bien optimiser pour réunir et déplacer ses fragments afin de réaliser de nombreux rêves de plus en plus complexes. On se surprend à s'extasier devant son petit paysage onirique, jubilatoire! Lors de "backer" j'avais hésité à prendre les extensions, bien que le jeu de base s'annonce déjà bien riche, je suis finalement bien content, car cela semble offrir de nouveaux axes stratégiques lorsque l'on maitrisera mieux nos nuits.

    studiordl

    07/11/2023

    8
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : Songez vous l'acheter pour entrer dans un un rêve et veiller ...
    Tout vous invite à vous poser sur ce jeu : son esthétisme, sa thématique sortant de l'ordinaire, ses mécaniques collant si bien avec ce dernier, toutes étant plus ou moins déjà connues mais ayant chacune subit des twists bienvenus pour apporter ce petit quelque chose qui sent la petite bonne idée en plus. Accessible de part ses règles il n'en demeure pas moins que le jeu est riche et que réaliser ses rêves demande d'y mettre du sien (mais comment ce pourrait-il être autrement ? -thématique, je vous dis ! -). Et je n'ai même pas encore gouté aux extensions... Ce jeu va marquer tant il se démarque (en même temps, je le savais depuis un moment ;) ). Découvrez l'excellente chanson "Dormir" issue de l'album de Cyrano intitulé "Ce monde là", et entrez dans le dreamscape, ne fermez pas les yeux sur ce jeu, laissez-vous aller, , allongez... les sous chez votre boutiquier sans quoi vous n'en dormirez pas (vous seriez dans de beaux draps à trop attendre et risquer la rupture). Ne comptez pas les moutons qui s'en vont bêtement, suivant aveuglément leur berger vers les routes des Monopoly & Co et, pour ne pas vous faire chambrer, contez-vous bellement cette échappée onirique ramenée de l'échoppe. Avec Dreamscape, vous allez rêver ! Note : 8,5 (et très certainement 9 avec les extensions).

    limp

    21/01/2023

    8.1
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : J'ai rêvé d'un autre monde ...
    Dreamscape est un jeu complexe basé sur la réalisation d'objectifs en construisant et modifiant un monde onirique avec des morceaux de rêves acquis préalablement. Les règles sont assez simples (20 à 30 minutes d'explications) et les parties assez courtes 1 heure à 1 heure et demi. Le matériel est d'une grande qualité : jetons sculptés (sapins, chandelles, nuages, etc.), plateaux soignés et cartes joliment illustrées avec une iconographie très claires. Le jeu est divisé en deux phases. La première phase est essentiellement une phase de récolte et de réarrangement de notre monde onirique (plateau individuel) notre veilleur parcours le tableau central commun afin de récupérer des morceaux de rêves et de réaliser des actions (une action de l'un des 6 sites du plateau plus éventuellement les actions de nos cartes objectifs). La seconde phase est essentiellement une phase de création de notre monde onirique qui consiste à disposer sur nos plateaux individuels les morceaux de rêves acquis en première phase ou éventuellement les dépenser pour faire des actions spécifiques (jeton vert permettant de faire pousser un arbre, jeton blanc permettant de déplacer dans notre monde onirique notre rêveur pour réaliser des objectifs où gagner des points). Il y a plein de subtilités dans ce jeu : durant un tour de jeu (6 au total dans une partie) nous n'avons droit de dépenser que 4 temps en première phase (un temps pour prendre une ressource ou un temps pour changer notre veilleur de lieu) mais il y a des possibilités de faire des économies sur les déplacements si on a dans notre main des morceaux de rêve clés. Il y a aussi la possibilité de stocker des jetons ressources sur nos cartes objectifs pour le tour suivant. Dreamscape est donc un jeu ultra calculatoire avec quand même une petite part de chance (tirer des cartes objectifs qui se combinent bien avantage le joueur indéniablement). Un véritable coup de cœur tant pour son côté original que pour ses mécanismes atypiques. L'extension cauchemar pimente encore plus le jeu !

    aleph71

    21/01/2023

    9.5
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : Superbe
    Un très beau jeu, offrant une mécanique originale et parfaitement huilée. Bien que simple d'accès, y performer est un autre défi et la richesse des choix offre un jeu hautement stratégique. Ça semble familial, ça peut l'être, mais un joueur avec de la bouteille sur le jeu et un cerveau agile ne fera qu'une bouchée des joueurs néophytes. Le jeu est très plaisant et offre une certaine satisfaction lorsqu'on réussit un défi un peu osé sur une carte rêve. Jeu que j'avais backė sur KS sans trop y croire, et c'est donc une vraie belle surprise et un jeu qui appelle à de nombreuses parties.

    kakawette

    21/01/2023

    9.4
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : Nightmarescape
    J'ai un problème avec ce jeu. J'ai eu du mal à me plonger dans les règles, j'ai du mal à l'expliquer aux nouveaux joueurs, ceux-ci ont probablement du mal à écouter mes explications. En fait je ne prends aucun plaisir à y jouer. Bizarrement des jeux dit "experts" passent parfaitement, je pense à Barrage ou Great Western Trail où je trépigne d'impatience avant le début d'une partie. Peut-être (c'est sûr en fait) que les notes très positives auront influencé mon achat. Peut-être que l'aspect visuel présageait un jeu plus familial. Peut-être que mon petit cerveau n'arrive pas à faire la connexion entre l'univers proposé très éthéré et la mécanique, à l'opposé vraiment rugueuse. Et puis d'une façon générale j'ai un problème avec les règles de jeu qui invitent le lecteur à assimiler à la fois les règles et le jargon lié à l'univers, à l'habillage. Pour moi c'est un peu la double peine. Déjà que se farcir les règles n'est pas tout à fait ce que je préfère, mais en plus il faut faire l'exercice de traduire en termes concrets des phrases comme "Cartes du rêve", "Cartes objectif" par exemple étant pour moi moins ardu à assimiler. Je sais que certains n'ont aucun problème avec cet exercice. Moi cela a tendance à m'irriter, étant plutôt porté sur la fluidité, la simplicité et la clarté du message. Peut-être que tout cela n'est qu'une question de structure mentale, la mienne étant en souffrance avec cette combinaison univers/mécanique/sensation. Je suis plus à l'aise avec les jeux de Stefan Feld où les intentions sont beaucoup plus claires : c'est froid, c'est parfois moche, mais mes neurones sont comme dans un bain à bulles qui font du bien partout. Enfin bref, je ne sais pas quelle note mettre. Parce qu'en même temps je salue le travail d'édition, la volonté des auteurs de proposer quelque chose d'original et abouti. Disons que je vais mettre 5.

    vaX Xav

    21/01/2023

    5
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : Étonnant !
    Voilà un jeu qui invite à se poser. La thématique est originale et plutôt bien servie par sa mécanique et excellemment bien rendue par ses illustrations, même si certaines dénominations de phases de jeu ou d’éléments sont presque trop. Les règles globales sont assez simples d’accès, à cela viennent plein de petites règles qui peuvent paraître fouillies mais vite assimilées au bout de la seconde partie. Ce jeu est de la pure optimisation d’actions pour compléter des objectifs. C’est donc une sorte de gros puzzle où parfois les joueurs prendront du temps pour réfléchir. Mais quel plaisir de chercher à faire des coups prolifiques dans le but de construire son paysage onirique de la nuit. Les manches gagnent en puissance et l’interaction indirecte est tout juste ce qu’il faut à ce jeu. On prendra plaisir à lever le nez de son plateau perso pour regarder l’autre construire son dreamscape Dreamscape a été une belle découvert chez nous, son exigence et son rythme de jeu le classent dans un jeu plus expert qu’intermédiaire, ce qui nous a agréablement surpris.

    Antoinette

    21/01/2023

    9
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : Comme dans un (paysage de) rêve
    J'avais découvert Dreamscape sur un Tric Trac TV il y a un an et demi, et j'avais été emballé par le concept et l'univers du jeu. J'ai pu enfin en faire l'acquisition et l'essayer. J'ai attendu de le tester dans plusieurs configurations pour me faire une réelle opinion (solo, 2 joueurs et 4 joueurs)... et le résultats est extrêmement positif. Dreamscape se hisse facilement dans les jeux que j'ai préférés en 2019. J'aime l'univers onirique développé par le jeu. Je trouve les illustrations très belles et il est très rafraichissant de construire des paysages de rêves. Le jeu est beau, de par ses illustrations mais aussi par la qualité de son matériel... les plateaux, les meeples, les petits sapins, M. Cauchemar... tout concourt à nourrir ce monde de rêve de la plus belle façon. Mais un jeu, c'est surtout des mécaniques ludiques. Je trouve celles de Dreamscape extrêmement bien trouvées. Il y a un petit coté Reef avec les motifs à reproduire, mais il y a aussi la partie voyage, où l'on va chercher à optimiser ses déplacements pour récupérer les fragments que l'on souhaite. Le jeu n'est pas trop complexe, mais il nécessite de faire de nombreux choix qui font rapidement chauffer les neurones. Le problème que cela pourrait poser est l'Analysis Paralysis que cela peut provoquer. Pourtant dans mes parties, cela ne s'est jamais produits ; en vérité cela dépend autant des joueurs que du jeu (il y en a qui mettent aussi 3 heures à choisir une carte à 7th wonder). Il suffit de mettre les choses au clair au départ (et un petit timer au pire ;) ). Pour le reste, je trouve le jeu excellent. Il y a une vrai satisfaction à réaliser ses paysages de rêves. On est toujours obligé de réévaluer ses choix en fonction des actions des autres et des opportunités qui se créent (ou se referment). De ce coté, il y de vraies interactions (surtout lorsque l'on joue avec M. Cauchemar) sans tomber dans le "Pan dans ta gueule" que je n'apprécie guère dans les jeux. On se cherche pas à résoudre un puzzle dans son coin, mais comment faire, malgré les autres et si possible en leur mettant quelques battons dans les roues. Dans mes parties, les scores étaient assez serrés avec une vraie tension dans le dernier tour, où la réalisation des gros paysages de rêve seront souvent décisifs (enfin surtout si on les rate)... et puis il y a les desseins (objectifs de fin de partie) qui peuvent aussi faire basculer le jeu... Le mode solo est bien pensé, bien qu'assez difficile. Même dans la difficulté la plus facile, une bonne maitrise du jeu sera nécessaire pour vaincre M. Cauchemar. Mais, c'est un défi très valorisant quand on y arrive. Pour finir, je sens une grosse rejouabilité dans le jeu et on peut réellement progresser. Son format, "pas trop complexe, mais qui en a sous le capot" le rend aussi accessible à de nombreux types de joueurs sans que cela se fasse au détriment des joueurs "experts". Après il y a tout un tas de petites extensions, que je n'ai pas testé mais qui ont l'air tout plus mignonne les unes que les autres (animaux de rêves, bonhomme de neige...). Dreamscape est un jeu que je recommande sans aucune réserve. Un vrai coup de cœur.

    Mog

    21/01/2023

    9
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : un jeu qui sort du lot
    Contexte : 11 parties de faites (3 en mode normal (sans Mr Cauchemar), 7 en mode avancé, et 1 en mode solo). 9 parties faites à 2, 1 partie à 3 joueurs, et donc 1 en solo. C'est un retour uniquement sur le jeu de base, je n'ai testé aucune extension encore. Je vais diviser mon avis en différentes sections : le matériel, les règles, le thème, le ressenti de jeu, avis final. - Matériel : Un sans-faute. Les pions en bois sont magnifiques, sûrement un peu fragiles par contre. Mr Cauchemar est top et j’adoooooooooore le bonhomme de neige. (extension). Actuellement il ne suffit pas d’avoir un bon jeu, il faut également un beau jeu, et là sylex tape dans le mille. En plus, avis perso et donc très subjectif, l’emploi du bois à la place du plastique est très appréciable : plus doux, chaux, mignon, plus en accord avec la douceur du thème. Les graphismes sont très réussis (avis unanime de toutes les personnes qui ont vu le jeu), et ils servent bien le jeu. Exemple : les dessins des cartes rêves sont vraiment en adéquation avec le dreamscape demandé (logique en même temps), mais tout de suite cela rend le thème beaucoup moins plaqué et le jeu bien moins abstrait. Seul bémol, j’ai le carton du plateau suivi des tours (là où l’on place les tuiles desseins et les pioches de cartes) qui gondole vraiment à mort. Il va falloir que je lui fasse subir une petite semaine sous une pile de bouquins…. - Règles : Claires, précises, bien illustrées. De nombreux rappels de petits points qui permettent d’éviter des oublis. Il manque cependant je trouve une FAQ à la fin, car pas mal de petits points qui nous ont posés questions. Notamment : les fragments de terre : doivent-ils obligatoirement être sur le dessus de la pile pour avoir le déplacement gratuit ? ; Les cartes objectifs qui permettent une fois réalisées d’avoir la capacité d’activer le pouvoir du lieu de son choix : quand Mr cauchemar est sur un lieu, peut-on quand même faire le pouvoir du lieu de cette façon ou pas ? ; en mode simultané, comment gère-t-on la limite du stock des arbres ? par exemple sur une partie j’ai sifflé à mon adversaire tous les arbres, et donc il n’a pas pu faire un dreamscape car il n’avait plus d’arbre de dispo et qu’il en avait besoin d’un dans son dreamscape. Dans ce cas, respecte-t-on l’ordre des jetons d’initiative pour la prise des arbres ? Mais dans ce cas, quid du mode simultané ? Bref, une règle claire et bien expliquée, mais des petits points flous qui arrivent quand on commence à maîtriser le jeu est se tirer la bourre. - Le thème : Perso j’adore. C’est original, ça change, c’est frais ! mais c’est un thème inhabituel pour un jeu de type hard-fun (je classerai de façon subjective dreamscape dedans). Et force est de constater que dans mon entourage de joueurs, c’est un thème qui n’attire pas. Pour plusieurs joueurs, une fois que je leur ai vanté les qualités ludiques, ils ont été OK pour essayer et ont accroché. Mais de prime abord, le thème les a rebuté. Plusieurs personnes n’ont même pas voulu l’essayer tellement le thème ne leur plaisait pas. Pour moi il y a une poésie indéniable qui se dégage du jeu et du thème, mais je constate clairement que les gamers n’ont pas l’air très poètes… Donc un thème très hors des sentiers battus, c’est à mon sens bien, mais commercialement visiblement il vaut mieux rester dans les thèmes vus et revus…. - Ressenti du jeu : Là, on arrive dans le cœur de mon avis. Déjà c’est un jeu qui a une vraie et forte courbe de progression que la lecture des règles ne laisse pas présager. Ce n’est qu’au bout de 3 parties qu’avec mon mari on a commencé à vraiment imbriquer les actions et les pouvoirs des lieux/cartes pour monter en puissance. De même, au départ tu te cantonnes au carte rêve de la pile 1 en te disant que déjà elles sont dures. Et après tu comprends que les piles 2 et 3 sont certes plus difficiles, mais offrent des pouvoirs plus forts, et qu’il y a entre certains dreamscape des ressemblances qui permettent de facilement modifier un paysage en un autre. La progression de nos scores a d’ailleurs été nette. Sur la première partie on a fait une petite trentaine de points chacun. Et sur la dernière, mon mari a fait 96 points… Donc énorme progression. Plus on joue, plus on contrôle et maîtrise, et plus il y a de plaisir de jeu. Le pendant de la chose, c’est que maintenant où les joueurs jouent difficilement plus de 1 à 2 parties d’un même jeu, il y a pas mal de monde qui risque de passer à côté du vrai plaisir du jeu. C’est donc un jeu d’optimisation pur, faire le plus efficient possible (le plus de choses en le moins d’actions possible), et là je dis que c’est un vrai jeu gamer. Le cerveau fume vraiment. Je trouve que c’est là un des gros plus de ce jeu : des règles expliquées en 10min et finalement très simples (de ce que j’ai constaté, il faut max un tour aux personnes pour vraiment assimiler les règles, donc ça va vite) mais des vrais sensations d’un gros jeu de gamer en un temps de jeu assez court (on joue en 35/40 min environ à 2 et 1h à 3). Dans ce sens sylex est pile poil dans la mouvance des jeux actuels : court, épuré et dense intellectuellement. J’ai un vrai plaisir à faire mes dreamscape et réfléchir à comment passer de l’un à l’autre, c’est très plaisant de voir et faire la chose, en plus le fait de rajouter les petits arbres donne des plateaux très jolis ! La variante avancée devient indispensable dès que l’on y a goûtée. Passé l’appréhension de prendre des fragments cauchemar et de perdre des points, on comprend vite qu’en fait bien maniés ils deviennent un atout très puissant. De même, Mr cauchemar qui permet de désactiver le pouvoir du lieu où l’on finit son tour, ça permet de faire des coups sacrément vaches ! Bref, Mr cauchemar emmène la dose d’interaction qui me semble manquer dans le jeu en mode simple. Le jeu a une très forte dose de frustration : 6 tours c’est court, très court. Ce qui fait que l’on a immédiatement envie d’en refaire une pour tester une nouvelle stratégie. Dans ce sens je trouve la durée du jeu parfaitement calibrée : elle est suffisante pour mettre en place une stratégie, mais assez courte pour frustrer, ne pas pouvoir tout tester, et avoir envie de recommencer ! En ce qui concerne l’interaction, elle est trop faible à mon gout dans le mode de jeu normal car uniquement indirecte. Par contre, elle est très bien dosée avec Mr Cauchemar où il est bien plus possible de directement mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires. Le point maintenant qui me « fâche » : l’attente qui peut être longue et très passive durant le tour des autres. C’est un jeu clairement où il peut y avoir de l’analysis paralisis, et dans ce cas ça devient long d’attendre son tour. Avec mon mari qui optimise tout au poil, ça m’est arrivé d’aller lancer une lessive, faire du thé, etc… pendant son tour en attendant que le mien revienne tant l’attente me semblait longue. Ce sentiment s’est confirmé sur ma partie à 3 joueurs où j’ai trouvé que j’attendais vraiment trop mon tour de jeu, et clairement je n’ai aucune envie d’y jouer à 4. Donc vraiment un sentiment de passivité durant le tour des autres. D’autant plus qu’il est difficile de planifier ses actions avant son tour, le plateau étant susceptible de fortement changer. Donc j’y joue volontiers à 2, OK pour 3 mais pas avec n’importe qui (spéciale dédicace à une de mes amies avec qui un terraforming mars à 2 peut durer 3 heures…), mais pas du tout envie de le tester à 4. Il manque, à mon gout, un mécanisme qui permette d’être plus actif durant le tour des autres. Par exemple (je ne dis pas que l’idée est bonne, mais c’est ce qui me vient à l’esprit) un pouvoir que l’on puisse déclencher pendant le tour des autres, ou une action que l’on puisse faire pendant qu’un autre rêveur se déplace sur le même lieu que nous… Bref, quelque chose qui fasse que l’on soit moins dans une attente passive pendant que les autres jouent. Après, avec des joueurs moins "j'optimise tout de la meilleure façon possible au monde", c'est un point qui doit bien moins apparaître - Avis final : Dreamscape est à mes yeux un très bon jeu : un thème frais, des mécanismes orignaux (je n’en peux typiquement plus du sempiternel placement d’ouvrier avec transformation de ressources de type argile en brique en maison en points de victoire), une interaction très bien dosée en mode cauchemar (assez pour ne pas être dans son coin mais pas de pan dans ta gueule qui serait malvenu pour ce type de jeu), un jeu dense et tendu. Je lui reproche toutefois le fait que clairement il a tendance à faire faire de l’analysis paralisis aux joueurs et que l’attente peut parfois être longue entre ses tours. Une très bonne courbe d’apprentissage, mais à une époque de jeu kleenex il ne faudrait pas que cela fasse que les joueurs passent à côté. Le thème me semble toutefois un peu en inadéquation avec le public visé (gamers), et je crains que les a priori vis-à-vis du thème fassent qu’il trouve difficilement son public. Thème et esthétique font penser à jeu familial type dixit. Sauf que c’est clairement jeu pour gamers qui optimisent tout. Donc les gamers risquent de ne pas le prendre, mais les familles s’y perdraient dans ce jeu. Bref, un très bon jeu, et qui à mon avis peut et mérite de percer car il sort clairement du lot mais qui aura besoin de retours, articles etc… pour ne pas passer sous les radars car il est très hors des sentiers battus que ce soit du point de vue du thème ou de la direction artistique.

    tt-badf472c9c7de87...

    21/01/2023

    8.6
    boîte du jeu : DreamscapeDreamscape : un suppôt et au lit
    S'il n'y avait pas eu quelques bons retours sur ce jeu, je crois que je serais passé sans remords à côté de cette boite. La couverture culcul façon biennale des peintres du dimanche de la MJC machin ayant eu un effet répulsif sur ma personne. Un peu idem sur le rendu du plateau des rêves plutôt plat (c'est un char soviétique en numéro 2?). Ce jeu est une succession de puzzles qu'il faudra réussir pour gagner des PV (il faut avoir une bonne vision dans l'espace pour placer ses jetons et anticiper sur les coups suivants, ce n'est pas évident pour tout le monde....). Si les premiers tours sont gentils : on pose ses jetons et on valide, on voit vite que le cadre accueillant les pièces de nos puzzles (le dreamscape) va être trop petit, que les pièces précédentes vont gêner si on ne parvient pas à les déplacer et on comprend mieux les pouvoirs inhérents à chaque monde que nous avions sous estimés. Il va falloir optimiser la prise de ressources et activer les effets afin de valider vos puzzles, tout en n'oubliant pas les objectifs. Si vous jouez avec Mr Cauchemar, le suppôt de l'insomnie, ce sera un peu plus compliqué puisque ce dernier se déplaçant peut bloquer des effets et vous donner des jetons négatifs. Cauchemar a cependant une autre fonction importante : celle de créer l'interaction dans un jeu où il y en a peu. Dreamscape mérite qu'on parle de lui, en bien. Grâce à lui et quelques autres, la fin de l'année est plus intéressante qu'on aurait pu l'imaginer. Ce jeu n'est pas facile, la fin peut être au poil de c\*\* près (il vous manque un jeton et la couleur n'est pas à portée) mais son déroulement est bougrement original. Hey papa noël, si t'as encore de la place dans ta hotte, ne m'oublies pas.

    morlockbob

    21/01/2023

    8.4
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    [Dreamscape solo] ou comment venir à bout de ses terreurs nocturnes[Dreamscape solo] ou comment venir à bout de ses terreurs nocturnes
    M. Cauchemar collecte tous les fragments du lieu où il débute son tour, et il fera de même pour chaque lieu où il passera. Règle solo 2.1. : https://sylex-edition.fr/wp-content/uploads/2021/05/Solo-FR-2-1.pdf Joyeux cauchemars !

    serwire

    15/11/2021

    Tric Trac dort ? Non, Tric Trac d'Or !Tric Trac dort ? Non, Tric Trac d'Or !
    https://www.trictrac.net/membres/liste/tric-trac-dor-ultime-2019

    Monsieur Guillaume

    04/06/2020

    [Dreamscape] sommeil paradoxal ?[Dreamscape] sommeil paradoxal ?
    Merci pour la précision concernant votre SAV car personnellement j'ai reçu un monsieur Cauchemar... Décapité. Pas vraiment dans le thème à dire vrai. Où alors si l'on considère ce cauchemar comme un traumatisme à vie, le genre de voyage nocturne que l'on se souvient encore 20 ans plus tard. Quand à votre jeu. C'est certainement l'une si ce n'est ma grosse surprise de ce début d'année... Finalement l'objectif de faire plaisir à ma dame avec un jeu relativement original mais avec une direction artistique sublime, est devenu un plaisir de chaque instant pour nous deux.

    Ouquevoussoyez

    17/01/2020

    Critique de DreamscapeCritique de Dreamscape
    J'imagine qu'il faut traduire par joueurs experimentés...

    jéjé

    07/01/2020

    Go, Tric Trac d'Or, Go !Go, Tric Trac d'Or, Go !
    Chacun ira de son avis bien entendu et c'est bien normal. Personnellement l'effet de ce tric trac d'or pour moi sera de me pencher davantage sur ce jeu qui ne m'attirait pas davantage et dont je constate des avis assez clivants. Tiens ça tombe bien on vient de me proposer une soirée pour y jouer ^^

    Antoinette

    19/12/2019

    [KS début 2018] Dreamscape, par Sylex[KS début 2018] Dreamscape, par Sylex
    Reçu également mon jeton cauchemar manquant, et un nouveau plateau Animaux Extraordinaire, malheureusement lui aussi très tordu. Pas grave ça fera l'affaire :) En tout cas, ils sont bons !

    Pit0780

    21/11/2019

    Dreamscape, de la partie !Dreamscape, de la partie !
    Excellent ! Ca donne très envie :-) Et y a même pas la variante avec M. Cauchemard ce qui laisse encore de la découverte :-)

    Ced78

    07/04/2018

    Sylex, un éditeur qui taille dur !Sylex, un éditeur qui taille dur !
    Venez essayez Dreamscape c'est vraiment un bon jeu et l'équipe est sympa !

    ndeclochez

    19/06/2017