Dream Home
Par Klemens Kalicki
Illustré par Bartłomiej Kordowski
Édité par REBEL
2 à 4
Joueurs
7 ans et +
Âge
40 min
Temps de partie
30,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

DICE CITY : Un Minivilles sous amphétamines !!

DICE CITY : Un Minivilles sous amphétamines !!
LudiKev

 

290509fc387ce88d09195a4898d715be8fe5.png

 

BATISSEURS, BATISSEUSES, AMI(E)S LANCEURS, LANCEUSES  DE DÉS :

Vous aimez Minivilles, vous aimez optimiser vos lancés de dés, vous ne faites que des 1 lors de vos lancés de dés, vous avez aimé Settlers mais vous voulez un jeu un peu moins "brûle neurones"....ne cherchez plus, ce jeu est fait pour vous !!

DICE CITY se situe dans la pure lignée de Minivilles mais en version beaucoup plus poussée, c'est à la fois un jeu de dés, de gestion de ressources et de construction de bâtiments (c'est pas mal ça).

Bon alors, je préviens tout de suite, ceux qui sont allergiques aux graphiques à la Settlers, Dream Home....n'aimeront pas ceux-là non plus. Pour les autres, les graphismes sont plutôt sympa (question de goût).

4f012f274fb9f4f2275121149f905eff2072.png

LE BUT, C'EST QUOI ?

L'objectif dans Dice City est de faire progresser votre cité (représentée par un plateau, j'y reviens après) grâce à l'acquisition de cartes bâtiments faite  avec les ressources récoltées durant votre tour. Bâtiments  qui augmenteront vos ressources futures et viendront diversifier vos actions par de nouveaux pouvoirs.

De plus, vous pourrez construire des bâtiments qui vous donneront, cette fois, des bonus plus puissants, dont la faculté de maîtriser encore plus l’aléatoire des dés grâce, notamment, à des relances ou des déplacements de dés au delà des cases adjacentes (j'y reviens).

Il va donc falloir faire grandir sa cité, faire qu'elle devienne prospère afin d'y développer le commerce avec des navires approchant de vos côtes. Mais pas que, il vous faudra aussi vaincre des ennemis communs (des barbares), voir pourquoi pas tataner un peu les cités voisines de nos chers partenaires de jeu (si, si, on peut, c'est autorisé).

Il faudra ainsi jongler adroitement entre l’apport de vos ressources, votre puissance militaire et les bonus de vos bâtiments.

Donc soyons clair : gagner des ressources, développer sa cité, faire du commerce  et, éventuellement, utiliser ses forces militaires pour attaquer des bandits ou pour agresser ses adversaires en bloquant leurs bâtiments et les bonus associés.

Oh, oh, ça sent bon tout ça !!

AVEC QUOI ON JOUE ?

Alors là, grosse claque quand on découvre le matériel, mais une bonne claque positive. C'est beau, c'est épais, c'est de qualité...c'est Allemand? Non, même pas c'est Américain (AEG).

2477ca931483e6dfd81e3b31a382be99c209.jpe

Chaque joueur dispose d'un très grand plateau de jeu (sa cité) avec des bâtiments pré-imprimés, les cartes de jeu sont de bonnes qualités et les jetons en nombre le sont tout autant.

3056260eda0551c8237bfbe2247268bfa756.jpe

Un sans faute sur le matériel, on commence bien.

 

eb7112881f1f9515fcda697967ed1ef39f9c.jpe

BON, ON INSTALLE LE JEU

La mise en place est somme toute très simple et ne demandera pas d'y passer plus de 5 minutes (bon allez 10, si vous êtes maniaque et que vous rangez toutes les ressources bien en tas et les cartes "marché" bien alignées...comment ça il y a des obsessionnels dans le monde ludique ).

Pour jouer, il vous faudra quand même de la place car le plateau individuel (VOTRE CITÉ), est assez grand : 31 cm x 40cm: "hé, c'est pas de la p'tite cité qu'on bâtit Môssieur !!. 

Autour on place, 8 cartes bâtiments que l’on pourra construire (le marché, 2 rangées de 4 cartes), les jetons de ressources (Bois, Pierre, Fer), les 3 cartes « navires marchand », les 3 cartes « Bandits », les cartes « Mine », « Scierie » et « Carrière », puis les cartes armées. Et n’oublions pas les jetons « PV », « Token » et « Désactivation ».

Chaque joueur dispose en outre de 5 dés, chacun d’une couleur différente. 

Voici à quoi ressemble votre table à la mise en place :

ad122057a8e84455fef96ea6f5075a83052c.jpe

Bon, là c'est cadré que sur 1 joueur, les autres ont le même plateau.

Et petite "erreur", il y 2 rangées de 5 cartes au lieu de 4 dans le marché (c'est pour une variable)

 

eba5efbee4058a3b7fe62cd19495591d73bb.png

BON MAINTENANT ON BATIT !

Oh là, pas si vite!

Juste avant, il faut présenter le COEUR du jeu, votre plateau CITÉ (j'espère que vous n'avez pas raté vos cours sur les tableaux à double entrées).

Voilà votre Cité :

b7fe64ec7d7d673b853c8fdc09ac6d122d32.jpe

Tout est là :

Le plateau personnel d’un joueur est un tableau quadrillé qui comprend 5 lignes (une pour chaque couleur de dé) et 6 colonnes (une pour chaque valeur de dé).  Lorsqu’un joueur jette ses dés, il les place à l’endroit correspondant (si le dé rouge montre une valeur de 3 , il le place sur la ligne rouge à la troisième colonne). 

Sur chaque case, une action est pré-dessinée.  Quand on enlève un dé de son tableau personnel, en général (voir après), on réalise l’action de la case où il était. 

Le truc génial c'est que les joueurs vont ensuite acquérir des cartes bâtiments et les placer OU ILS VEULENT  sur leur plateau personnel augmentant ainsi  la puissance de leurs actions.

 

510fd314b795d6a4082608c3cbb4d31a8b56.png

BON MAINTENANT ON JOUE !

 

Ok c'est partie:

En début de partie tout le monde lance ces 5 dés et les places sur leur plateau, puis le 1er joueur commence.

8e97c4e27ecc0f01a3a7a12f6157613d2902.jpe

Après un lancé de dés.

Les phases de jeu:

PHASE A

A votre tour, vous allez ACTIVER chacun de vos 5 dés en ayant 5 choix possibles:
 

1) Exécuter l’action sous le dé (ça c'est le mieux évidemment).

En fonction des bâtiments (de la couleur), cela donne différentes choses:

* le jaune (bâtiments de commerce), permet de faire...du commerce, logique (échanger des ressources...),

9db03887e80c071a25f4b76523fcf8b1f220.jpe

* le bleu (bâtiments "publics") permet de relancer ou replacer des dés,

* le vert  (bâtiments d'exploitations) permet de produire des ressources,

6b28530050e9f5a3857f62c296a94948c65e.jpe

* le violets (bâtiments prestigieux) de gagner des PV,

* le rouge (bâtiments militaires) de gagner des points de Force pour aller taper les envahisseurs et/ou vos voisins.

f6d177e9eee1695b4567e2b17f05eb51c609.jpe


2) Défausser pour décaler un autre dé d'une case à gauche ou à droite.

 

3) Défausser un dé pour retirer 4 cartes du marché et en remettre 4 autres.

 
4) Passer et recevoir un jeton « passe »: en échange de 2 de ces jetons (cela veut dire 2 dés de perdus, c’est cher) vous pouvez obtenir une ressource de votre choix, un point d’attaque ou obliger ses adversaires à rejeter un de leurs dés (si l'on s'aperçoit que son voisin à fait un super tirage et qu'on veut le pourrir un peu).

 

5) Réactiver une bâtiment désactivé, car certain bâtiments (en général assez puissants), se désactivent une fois utilisés.
 

39b2464dc08a94b78ddbd7da0044fc65ae0b.jpe

 

IMPORTANT, on active ses dés dans l'ordre de son choix !!

 

PHASE B

Il est grand temps d'améliorer sa Cité, c'est important pour son estime de soi, de taper sur des bandits et/ou ses voisins, c'est important pour garder nos troupes motivées mais aussi de faire du commerce extérieur, c'est important pour le PIB !!

On peut exécuter les actions suivantes autant de fois que possible en fonction des ressources gagnées durant le tour :

* Construire un bâtiment : on achète au marché un bâtiment (en payant les ressources en haut à droite) et on le place sur notre plateau OU L'ON VEUT. Ils nous rapporteront des PV en fin de partie (en bas à droite).

Les bâtiments vont rapporteront donc des PV, des améliorations de production de ressources ou votre capacité de combat ou des chances supplémentaires de relance ou de placement.

3b7fe4487b16fe6524e694d43f2e2a11d6d2.jpe907a4bedd6296482187191cf268630083306.jpe

* Attaquer un bandit et/ou un bâtiment d'une cité voisine pour le lui désactivé: tout cela en fonction de sa force militaire : on gagne immédiatement des PV.

A noter que chaque bâtiment dispose d'un niveau de défense (en bas à gauche).

c6b6e3f29f943258719282e008a5babb9a67.jpe

* Livrer un bateau avec les ressources nécessaires : on gagne immédiatement des PV

4bff776fff2af7596333e9e5ce46958ccbed.jpe

 

PHASE C : C'est plus à toi de jouer !!

A la fin de cette phase (si, si c'est une phase), on relance nos 5 dés et on les place immédiatement, de manière à ce que nos adversaires voient notre stratégie possible de notre prochain tour.

ET IMPORTANT: ON NE PEUT GARDER QU'1 RESSOURCE DE CHAQUE TYPE : impossible de stocker plus et vous allez voir c'est rageant, il va falloir optimiser un max. pour ne pas perdre bêtement des ressources durement gagnées.

 

C'EST QUAND QU'ON GAGNE ?

La partie se termine de différentes façons:

* Tous les ennemis sont vaincus.

* Il ne reste plus qu'un tas de bateau avec qui faire du commerce sur les 3.

* La pioche du marché est vide.

* Sur une cité d'un joueur, 2 lignes sont pleines.

 

A savoir qu'il existe une variable, non testée personnellement, qui consiste à placer 10 cartes bâtiments dans le marché (2 rangées de 5) lors de la mise en place. Ensuite à chaque TOUR (quand tout le monde à jouer) on retire les 5 cartes du bas, en fait descendre les 5 du haut et on pioche 5 nouvelles cartes. Du coup la partie se joue en 12 Tours.

Dans tous les cas, on additionne les PV gagnés en cours de jeu, les PV sur les cartes ennemis vaincus, les PV sur les navires de commerce et surtout ne pas oublier (je le dis car je l'ai fait lors de ma 1ère partie) les PV de ses bâtiments construits.

 

Oh, encore un jeu de chanceux aux dés !

Je suis poisseux au possible donc c'est perdu d'avance !!!

0258995967c265ff440d188925b2daf109a3.jpe

Et bien justement NON car c'est vous qui décidez où placer vos bâtiments et si vous savez que vous ne faites que des 1 et bien placez vos meilleurs bâtiments en 1. Et si malheureusement vous ne faites maintenant que des 6 et bien le jeu offre quand même un moyen d’amoindrir cette malchance car au lieu d’exécuter l’action de la case où se trouve un de vos dés, vous pouvez "décaler"  un autre dé de votre plateau d'une case à gauche ou une case à droite, ce qui permet de reprendre un peu la main sur l’aléatoire.
Mais on est d'accord, ça coûte cher : on perd 1 dé. 

Autre point positif, beaucoup de bâtiments offrent des chances de relances, de déplacements gratuits n'importe où sur une ligne ou sur tout le plateau.

Donc, pas de panique, moi qui suis un grand grand poissard aux dés, j'arrive à gagner, c'est dire !! Il faut juste être un bâtisseur ingénieux et placer intelligemment vos bâtiments pour qu'ils combottent et qu'ils aient plus de chance d'être activés.

 

BILAN DE L'ARCHITECTE

72a4534256ed8a56df71c2cbeb39d6e5a554.jpe

 

Pour résumer, Dice city est un parfait mix entre Settlers et Minivilles.

On pourrait dire que Dice City est assez classique : de la récolte de ressources, de la construction pour récolter plus ou pour générer des points de combats,  gagner  des PV en échange de ressources etc...

Mais là où Dice City innove, et est très attirant et agréable, c'est l'utilisation faite des dés, qui est, pour moi, un petit système simple, original et qui fait tout le ciment de ce jeu !

Tout comme Settlers, le jeu peut avoir un côté agressif (si on le veut) en bloquant des bâtiments adverses mais on peut tout à fait s'en passer et se contenter de taper sur les ennemis communs ou de faire du commerce extérieur.

Il en ressort donc 2 grandes stratégies : la force militaire ou la production intensive pour faire du commerce mais un savant mélange des 2 n'est pas à négliger non plus !

Malgré une durée un chouïa longue (60 minutes à 3), Dice city reste cependant très agréable et ressort avec plaisir de par chez nous ;-)

Ah, j'oubliais, petit hic, pas de VF disponible pour l'instant (il me semble ).

3 extensions sont déjà dispo et viennent rajouter des bâtiments, des contrats, des humeurs de la reine etc... (mais toujours pas en Vf).

 

245d5acc7f3ee25098a2bf4b336375f1b283.png

ALORS VOUS AUSSI:

LANCEZ,BATISSEZ ET GAGNEZ !!!

et mettez fin à la malédiction des dés !!

LudiKev

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (45)

Default
famip
famip
Finalement, ça sort en Version Française ou pas ?
LudiKev
LudiKev
Oui, d'ici la fin d'année normalement avec BoomBoomGames:
https://www.trictrac.net/actus/alerte-version-francaise-en-vue
LudiKev
LudiKev
L'actu "blogueur" se retrouve juste à côté de celle sur "Mathilde Spriet", moi j'trouve ça parfait ;-)
Tomfuel
Tomfuel
bah tu vois, le style me deplait pas du tout ! ils sont mignons tout plein ces dessins, bien lechés, bien foutus.
et comme il s'adresse à un public de joueurs, en fait il fait frais pour un jeu de gestion !
Moonster Games
Moonster Games
C'est un bon jeu, mais très difficile à éditer. Tout simplement, car c'est un Minivilles pour joueurs et je ne suis pas sûr que ce segment existe vraiment. 90% des ventes de Minivilles se font avec le grand public ou les gamers qui veulent jouer avec leurs amis non-joueurs ou leurs jeunes enfants. En ayant gardé des graphismes "jeux vidéos" pour un Minivilles "gamer" le jeu me semble avoir vraiment le cul entre 2 chaises. Je me trompe peut-être, mais l'édition me semble un chtouille risqué. Surtout avec le marché d'aujourd'hui...
Zemeckis
Zemeckis
Avec déjà 3 extensions, le jeu semble pourtant bien fonctionner ailleurs qu'en France. Bon j'espère qu'un autre éditeur prendra ce risque.
LudiKev
LudiKev
+ 1 pour les dires de Zemeckis. 3 extensions, c'est que le jeu a son public.
feoh
feoh
après, il faut voir les extensions ! Autant le jeu de base est excellent, autant je trouve que le prix des extensions est énorme au regard du matos ! 20 € pour 50 cartes format mini et 12 jetons !
J'avoue que même si j'adore le jeu, les extensions sont dans ma lite d'achats "en attente" depuis des mois, mais à chaque commande, j'hésite, puis je ne les prends pas en me disant "quand même, c'est abusé" ! Alors ça reste dans ma liste "en attente", jusqu'à la commande suivante !
LudiKev
LudiKev
C'est vrai que le prix pique beaucoup.
En même temps, les extensions "héros" pour Héro Realms sont à 5€ pour 15 cartes ce qui ferait du 20€ les 60 cartes mais sans jetons ;-)
Les extensions ça fait toujours mal (ils sont malins les éditeurs).
Docteur Mops
Docteur Mops
Vous m'avez donné envie aussi. Merci !
tralala355
tralala355
En français ! En français !
Harry Cover
Harry Cover
perso j'ai trouvé le jeu pas mal, mais pas du tout sous amphétamine, ce n'est pas très dynamique, les parties ont tendance à s'éterniser
LudiKev
LudiKev
"Sous amphétamines", c'était juste pour signifier en plus costaud, plus "complexe" (un degré au dessus) que Minivilles.
Danywilde72
Danywilde72
Il n'y a pas un éditeur qui veut nous le sortir en VF... ? 🤔🤔
Zemeckis
Zemeckis
Jeu interessant. J'attendrai une localisation.
superjé72
superjé72
Setters,j'avoue que je ne connais pas vraiment mais miniville à connu un grand succès chez nous et ce que je viens de lire et de voir me mets l'eau à la bouche. Mais moi aussi j'attendrais la version française pour y jouer avec mes 2 boys.