Doge

de Leo Colovini
Doge
6.23 
10 avis

Description du jeu :

Vers la fin du moyen-age, Venise est en passe de devenir un des centres économiques les plus importants en Europe.Afin que tous soient bien convaincus de l’ampleur de votre réussite, vous devrez const... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
Ce que l'on aime
Aucun pour ou contre
Ce que l'on n'aime pas
Aucun pour ou contre
Catégories
Jeux de plateau
Description complète

Vers la fin du moyen-age, Venise est en passe de devenir un des centres économiques les plus importants en Europe.
Afin que tous soient bien convaincus de l’ampleur de votre réussite, vous devrez construire dans la ville, des palais dignes de votre splendeur, qui vous hisseront à la place suprême de Doge.
Dans les quartiers qui bordent le Grand Canal, un système d’élections permet aux joueurs de construire des maisons et de contrôler les conseillers de quartiers qui peuvent influencer les votes en leur faveur. Un système de calendrier permet de connaître par avance l’ordre dans lequel les élection auront lieu.
Dés qu’un joueur possède suffisamment de bâtiments dans un quartier, il peut y construire un hôtel… euh pardon ! un palais. Mais si vous vous y prenez trop tard, il faudra construire un palais encore plus somptueux que les précédents et vous devrez dépenser plus.
Il existe également une zone qui n’est pas un quartier : la Quarantia (le palais des doges). Cette zone non constructible permet de contrôler plus de conseillers et de déplacer les pions sur les autres quartiers.
La partie prend fin quand un des participants remplit par l’occupation de ses palais une des trois conditions de victoire.
Ce jeu de placement se situe dans la ligne directe de « El Grande » (où l’on retrouve aussi le système de zone externe avec le fort), « Kardinal und König », et le système de calendrier d’élection se retrouve aussi dans « Europa 1945/2010 ». Ces jeux de placement ravissent les stratèges car le hasard y tient peu de place, mais rebute un peu les joueurs conquérants par leur aspect assez statique.
Ajoutons enfin que le matériel de jeu est très beau.

Récompenses
Aucune récompense trouvée
Auteurs et éditions

édition 2000
Par Leo Colovini
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Goldsieber et Rio Grande Games

Ce jeu est sorti le 15 janv. 2001, et a été ajouté en base le 15 janv. 2001 par Docteur Mops

Suggestion de jeux :

Aucun jeu trouvé

Les avis

6.23 
10 avis
Smiley
5
Smiley
0
Smiley
0
Like
Le monopoly pour les stratèges !
8,00 
Docteur Mops 15 janvier 2001

Il existe une polémique chez les amateurs de jeux qui opposent les jeux de placement aux jeux de conquêtes par expansions. Souvent ces derniers reprochent aux jeux de placement d’être trop statiques car...

Les avis positifs

Le monopoly pour les stratèges !
8,00 

Il existe une polémique chez les amateurs de jeux qui opposent les jeux de placement aux jeux de conquêtes par expansions. Souvent ces derniers reprochent...

Du plaisir non dissimulé
8,00 

Contexte : 3 parties jouéesPoints positifs :- Un jeu de placement, avec ce qu'il faut de bluff et de tactique- Le mécanisme de choix simultané + le mécanisme...

Oui mais à quatre joueurs
8,00 

J'aime beaucoup ce jeu à quatre, mais à trois joueurs je le trouve vraiment bancale.note à 3 joueurs : :-(

lourd mais agréable
6,00 

Ce jeu n'est pas fun ! Il n'est pas fait pour les joueurs qui veulent faire de la diplomatie, mais pour ceux qui veulent calculer, prendre des risques,...

Les avis négatifs

Voir le Doge et mourir...
4,00 

Colovini reste pour moi une énigme ludique. J'ai tendance à penser que son talent réside essentiellement dans la conception de mécanismes ingénieux mais...

On passe ?
4,00 

Du Colovini pur jus. Le problème selon moi, c'est qu'il a pondu bien plus riche depuis, et surtout bien plus intéressant.Le jeu en lui même tourne très...

c'est lent et lourd pour pas grand chose
2,00 

DOGE est nettement un jeu statique. D'accord il y a du piment dans la révélation des votes et de l'anticipation mais le rôle des conseillers est d'abord...

Donnez votre avis !Lire tous les avis