Ce jeu est sorti le 5 nov. 2002, et a été ajouté en base le 5 nov. 2002 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Karl-Heinz Schmiel
Illustré par Marcus Gschwendtner
Édité par Hans im Glück et Moskito

Standalone 3 éditions

Langues des règles : allemand

Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

 Description du jeu

Wahlkampf als Spiel, funktioniert das? Karl-Heinz Schmiel zeigt, dass es durchaus spannend und fordernd sein kann, einer von „Den Machern“ zu sein. Wir müssen mit Parteigeldern nämlich den Laden am Laufen halten und damit die Wahlen gewinnen, um für die nächste Runde wieder liquide sein zu können.
Wir managen den Wahlkampf unserer Partei in sieben deutschen Bundesländern. Mit Geld bieten die Spieler zunächst am Beginn einer Runde um das Recht des Startspielers. Da die Parteien im Wahlkampf ein Programm vertreten, muss das gebildet und womöglich angepasst werden - denn manche Länder haben zu einem Thema unterschiedliche Wünsche. Wir wir die Politik kennen, will man es dort ja allen Recht machen. Während der Tagung der Programm-Kommission darf ein Spieler aber nur eine Programm-Karte austauschen. Andersherum kann man auch die Stimmung im Land beeinflussen, indem man Medien-Steine kauft.
Politiker im Schattenkabinett helfen auch im Wahlkampf, in dem sie im Spiel vielfältige Aktionsmöglichkeiten bieten. Natürlich alles für seinen Preis. Haben zwei Spieler mindestens zwei gleiche Programmkarten, so können sie sich für eine Koalition in einem Land entscheiden, um ihre Chancen auf einen gemeinsamen Wahlsieg zu erhöhen. In Wahlveranstaltungen sammeln die Spieler Stimmen und mit den Umfragen lässt sich das Ergebnis sogar noch verbessern. Am Tag der Wahl endlich werden die Stimmen gezählt und es entscheidet sich, welche Partei oder Koalition den Sieg davonträgt. Aus den Stimmen werden Mandate in den Länderparlamenten, die wie Siegpunkte zählen. Die Runde endet, nachdem neue Geldmittel geflossen sind. Deren Höhe entspricht den Mandaten und der Macht der Bundespartei. Parteispenden sind auch möglich, aber riskant.
Nach 7 Runden endet das Spiel. Wer die meisten Siegpunkte (Länderparlamente, Medien, Stärke der Parteibasis, Deckung von Parteiprogramm mit Bundesmeinung) hat, gewinnt.
Die Macher hat Anspruch, verspricht aber ein intensives Spielgefühl mit einem unüblichen Thema. Und man Muss nicht Angi, Horst oder Sigmar heißen, um spielerisch große Politik zu machen.

But du jeu
En tant que joueur, vous devez diriger votre parti à travers 7 élections régionales. Votre principal recours est l’argent. Vous avez besoin de financements pour utiliser des cartes Corruption, pour acheter des pions Médias, des pions Meeting ou des cartes de Sondage.
Déroulement du jeu
Un tour préparatoire permet de régler les positions de départ sur le plateau de jeu. Ensuite, la partie commence avec le véritable premier tour de la campagne électorale. Le déroulement de chaque tour électoral est composé des phases suivantes :
- Choisir un premier joueur
- Session de la commission des programmes
- Corruption
- Former des coalitions
- Acheter des pions Médias
- Organiser des meetings électoraux
- Acheter des sondages aux enchères
- Convertir les meetings politiques en voix
Vous devrez surveiller vos dépenses, car vous ne percevrez de nouveaux revenus qu’à la fin de chaque tour de jeu.
Fin de partie
Le jeu se termine à la fin du 7ème tour avec le décompte final. Le vainqueur est le joueur qui a gagné le plus de points de victoire pendant la partie. Les joueurs gagnent des points de victoire en obtenant des sièges aux élections régionales, en ayant de l’influence sur les médias au niveau fédéral, en ayant un grand nombre d'adhérents et en ayant un programme coïncidant au mieux avec l’opinion publique nationale.
Matériel du jeu
Les plateaux de jeu : 4 plateaux régionaux, 1 plateau fédéral, 1 plateau de gestion
Pièces en bois :
90 petits cubes (18 dans chaque couleur)
25 gros cubes (5 dans chaque couleur)
45 cubes plats (9 dans chaque couleur)
1 plaque de tuiles à détacher : 16 tuiles " Régions ", 20 tuiles " Coalition ", 5 tuiles " Premier Joueur ", 3 tuiles " Cotisations des adhérents ", 4 tuiles " x 2 ", 1 tuile " Pas de coalition "
299 cartes à jouer : 16 cartes Régions, 35 cartes Corruption, 25 cartes Dons privés, 42 Cartes Opinion publique, 56 cartes Programme électoral, 20 cartes Sondage.
Cartes Billets de banque qui représentent l’argent dans le jeu
2 dés spéciaux
5 tableaux de référence
1 bloc-notes
1 livret de règles

 Détails

Année de publication 2006
Auteurs Karl-Heinz Schmiel
Illustrateurs Marcus Gschwendtner
Éditeurs Hans im Glück , Moskito
Distributeurs ~
Collection ~
Code barre ~
Langue des règles allemand
Prix public conseillé 50,00 €
Prix Tric Trac Shop ~

 Ses récompenses

Aucune récompense trouvée

 Les avis positifs

Quel bon vieux iceberg ludique !
80/100 -
Pac 
A bas les sondages...
60/100 -
arthemix 
politiquement excelentissime
100/100 -
urmao 
2 ou 3 Longues Parties
60/100 -
MrGirafe 
Ich bin content.
100/100 -
poifpoif 
vs

 Les avis négatifs

Aucun avis

 Ce que l'on aime

Aucun pour ou contre
vs

 Ce que l'on n'aime pas

Aucun pour ou contre

 Dans les listes

Aucune liste

 Les sujets

Die Macher
[CR] Die Macher
Dernier message Joker75 le 30 janv. 2011 à 18:36
Créé le lundi 6 septembre 2010 à 22:24
Die Macher
[Die Macher] Questions en vrac
Dernier message poifpoif le 25 sept. 2010 à 17:14
Créé le mardi 21 septembre 2010 à 16:33
Die Macher
[Die Macher] OP dans les Länder non-actif
Dernier message sirebelle le 20 sept. 2010 à 22:47
Créé le lundi 20 septembre 2010 à 22:47
Die Macher
[Die Macher] Media corruption
Dernier message polo_deepdelver le 11 sept. 2010 à 20:41
Créé le mercredi 8 septembre 2010 à 01:01
Die Macher
[Die Macher] Premier joueur
Dernier message Ed le 10 sept. 2010 à 17:04
Créé le vendredi 10 septembre 2010 à 04:48

 Documents liés

Die Macher