search
S'inscrire
Boîte du jeu : CRIMEXPRESS - La Malédiction de Bastet

CRIMEXPRESS - La Malédiction de Bastet

settingsXavier Béraud, Cécile Pineau
brushXavier Béraud, Celtikipooh, Cécile Pineau
home_workNovalis
local_shippingNovalis
Nombre de joueurs :6-6
Age :16 ans et +
Durée de partie :150 min
Langues :Français
    Suisse, 1970, l’annonce d’une vente aux enchères d’antiquités égyptiennes fait couler beaucoup d’encre, une mystérieuse statuette de Bastet en sera la pièce maîtresse. Tout le gratin du monde de l’art s’est donné rendez-vous dans un hôtel de luxe. Mais la veille de la vente, une tempête de neige isole les invités, un concert de jazz prend une tournure inattendue, les conversations dérapent, sans oublier la menace d’une malédiction ancestrale. Au matin, le dernier acte d’un funeste ballet s’ouvre devant un public consterné : un drame est survenu durant la nuit. Entrez dans la peau des principaux suspects de cette nouvelle enquête Crimexpress et démasquez le coupable qui se cache parmi vous. Soyez vigilant, il cherchera à brouiller les pistes. Complots, alliances, trahison, tout est permis Nouveauté : accédez à des indices supplémentaires en levant la malédiction grâce à une mission collaborative Avec La Malédiction de Bastet, vous vivrez l’expérience d’une Murder Party où l’organisateur peut LUI AUSSI jouer ! NOUVEAUTÉS : - Une organisation encore plus allégée grâce à un système de cartes « chapitres », - Des livrets « personnages » adaptés à l’enquête et encore plus complets, - Un nouveau mécanisme d’accès aux indices : un porte-feuille permet d’acheter certaines informations et d’accéder à certaines pièces de l’hôtel dont les chambres des suspects, - Une mission collaborative et interactive.Invitez vos amis et démasquez le meurtrier qui se cache parmi vous ! Crimexpress est une collection de murder party clé en main pour le grand public. La Malédiction de Bastet est le 2e opus.
    8

    Les avis

    boîte du jeu : CRIMEXPRESS - La Malédiction de BastetCRIMEXPRESS - La Malédiction de Bastet : Seconde murder
    Vin d'jeu: Encore une fois, le coupable a réussi à s’en sortir ! Nous ne sommes vraiment pas performants comme enquêteur… Nous avons trouvé cet opus plus difficile que le premier. Dans Meutre à Sacinay, le joueur qui incarne l’enquêteur, rythme la partie. Dans La malédiction de Bastet, le jeu est plus libre. Il y a bien des chapitres qui donnent le tempo mais nous avons quand même eu du mal à les gérer et à savoir quand en lire un nouveau. Pour ceux plus expérimentés, cela peut paraitre naturel, mais pour nous qui débutons, cela nous a posé des soucis. Il m’a manqué un livret qui explique comment gérer la partie comme dans le précèdent opus. Mise à part cet aspect qui nous a gêné, l’enquête est pleine de rebondissements et de fausses pistes qu’il n’est pas facile de démêler. Si l’ensemble des participants incarne réellement leur personnage, l’ambiance est très immersive. Si le principe est identique que celui du titre précèdent, la manière de résoudre cette enquête est différente. Dans La malédiction de Bastet, on peut interroger des témoins et fouiller des pièces. Mais il est impossible de tout faire, il faudra alors faire des choix, et si possible les bons ! Même s’il nous a paru moins adapté à notre famille, La malédiction de Bastet reste un bon moyen d’animer une soirée. Nous avons particulièrement aimé, les événements qui nous ont obligés à collaborer alors que nous n’avions pas de certitude concernant le coupable. Tous les avis sur

    SwatSh

    01/01/2023

    8
    Tous les avis

    publications

    autres sujets