Commissario
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
13,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Description

Commissario est un jeu de cartes où il y a six familles de vilains bandits et de citoyens innocents représentées par une couleur. Votre mission : arrêter les bandits, en évitant d’arrêter les innocents. Chaque «famille» est composée de personnages plus ou moins célèbres (la notoriété allant de 1 à 5 pour les bandits et de –1 à –5 pour les citoyens).
Préparation du jeu :
On commence par distribuer au hasard les cartes mauves avec une valeur positive aux joueurs. Pour une partie à deux joueurs on distribue les cartes 1 et 2, pour une partie à trois joueurs les cartes 1 à 3, et ainsi de suite… Chaque joueur dévoile sa carte et reçoit la carte négative d’une valeur correspondante : le joueur ayant reçu la carte d’une valeur de 1 reçoit la carte –1, celui qui a la valeur 2 reçoit la carte –2, etc. Ce seront les deux premières arrestations des joueurs : un bandit et un innocent, dont la valeur combinée est de zéro. On remet la carte avec des menottes au joueur qui a reçu la carte la plus élevée. Chaque joueur reçoit un commissaire de chacune des six couleurs et une carte «2x». On met de côté les cartes avec des barreaux de prison numérotés de 1 à 5 en gardant autant de cartes qu’il y a de joueurs (elles serviront à se souvenir de l’ordre de jeu des joueurs) et en écartant les cartes en surplus. On place les cartes bonus d’une valeur de 1 à 5 au centre de la table, on mélange les cartes personnages et on les place face cachée à côté des bonis.
Un tour de jeu :
1) On prend deux fois plus de personnages qu’il y a de joueurs de la pioche et on les place au centre de la table face visible. Les personnages sont placés en famille sous la carte bonus de la même couleur pour qu’elles soient visibles.
2) On détermine l’ordre des joueurs : en commençant par le joueur avec les menottes et dans le sens horaire, chaque joueur décide s’il veut écarter ou non un des personnages qu’il a arrêtés. La valeur de ce personnage déterminera l’ordre du prochain tour de jeu. C’est de cette façon que l’on libère des innocents, mais un joueur peut vouloir libérer un petit criminel pour avoir une meilleure chance d’avoir une grosse prise. Un joueur qui n’écarte pas de personnage, compte comme une valeur de zéro. Un personnage –5, vaut moins qu’un –4, etc…Le joueur ayant écarté le personnage avec la plus grande valeur sera le premier joueur et reçoit la carte avec des barreaux marquée d’un 1, le deuxième aura la carte avec des barreaux marqué d’un 2, etc. en cas d’égalité c’est le joueur qui a les menottes ou le plus à sa gauche qui a préséance.
3) Les joueurs sélectionnent secrètement deux de leurs commissaires qui détermineront dans quelle couleur ils feront les arrestations. Si un joueur veut effectuer deux arrestations dans la même couleur, il utilise sa carte «2x». Les autres commissaires sont mis de côté pour le restant du tour.
4) On effectue les arrestations : les joueurs dévoilent à tour de rôle, selon l’ordre du tour, un des deux commissaires sélectionnés et arrête le personnage de la même couleur que son commissaire ayant le plus de valeur. Lorsque leur première arrestation a été effectuée, les joueurs dévoilent à tour de rôle leur deuxième commissaire dans l’ordre inverse du tour de jeu, c’est-à-dire que le dernier joueur à faire la première arrestation devient premier à faire la deuxième arrestation et celui qui avait effectué la première arrestation sera dernier pour la deuxième arrestation. Il se peut que rendu à son tour de jeu, il ne reste plus que des citoyens innocents dans la couleur choisie, il doit quand même faire l’arrestation.
5) À la fin du tour : tous les commissaires sont repris en main, les personnages non-choisis restent sur la table pour le tour suivant, les cartes avec des barreaux sont mises de côté pour le prochain tour, la carte avec des menottes est remise au joueur à gauche de celui qui l’avait. Il deviendra le premier joueur à écarter une carte, pour la détermination de l’ordre du tour suivant.
Fin de la partie :
La partie se termine lorsqu’il n’y a plus de cartes dans la pioche. Le dernier tour de jeu se déroule alors normalement. À la fin du dernier tour, chaque joueur calcule combien il a obtenu de points pour chacune des couleurs, les bandits remportant des points les innocents en retirant. Le joueur ayant obtenu le plus de points dans une couleur obtient la carte bonus de la couleur, en cas d’égalité, personne n’obtient la carte bonus.

Détails

Cette version est l'édition 2004

Ce jeu est sorti le 7 janv. 2004, et a été ajouté en base le 7 janv. 2004 par 20.100

Catégories : Jeux de cartes

Notes
Note : 6.4
Note rectifiée : 6
Note Finkel : 6.04
Nombre d'avis : 5
Nombre d'avis rectifiés : 4
Récompenses
Aucune récompense trouvée
6.40 
5 avis
L'avis de l'équipe Tric Trac
Aucun avis

Vidéos

Aucune vidéo trouvée

Les avis

Meilleurs avis
 0  0
daguiseb
FB Aïe !!!
4,00 
 0  0
philou
8,00 
Derniers avis
 0  0
Paco33
6,00 
 0  0
philou
8,00 
 0  0
daguiseb
FB Aïe !!!
4,00 

Suggestions de jeux

Aucun jeu trouvé

News

Aucun article

Sujets de forum

Aucun sujet de forum

Caractéristiques

Gameplay

Chance
Diplomatie
Réflexion
Difficulté

Mécanique

Aucune mécanique

Thème

Aucun thème

Les autres éditions

    Aucun jeu trouvé

Extensions

    Aucun jeu trouvé

Dans les listes

    Aucune liste