search
S'inscrire
Boîte du jeu : Caylus

Caylus

settingsWilliam Attia
brushArnaud Demaegd
home_workYstari Games
local_shippingYstari Games, Millennium
Nombre de joueurs :2-5
Age :12 ans et +
Durée de partie :120 min
Langues :Français
    L'édition de Caylus 2012. 1289. Pour consolider les frontières du royaume de France, le roi Philippe Le Bel a décidé de faire construire un nouveau château. Pour l’instant, Caylus n’est qu’un modeste bourg mais, bientôt, les ouvriers et les artisans affluent par dizaines, attirés par la fortune que peut leur apporter ce formidable ouvrage. Autour de ce chantier, une ville commence lentement à émerger… Premier arrivé, premier servi… Chaque joueur est un maître d’œuvre qui dispose de 6 ouvriers, de quelques ressources et deniers pour se distinguer le plus possible dans la construction du château, et s’attirer la renommée nécessaire à sa fortune. À lui de concrétiser ! Chacun leur tour, les joueurs placent un de leurs ouvriers: - soit sur la ville qui serpente en partant du château et s’étend au fur et à mesure de la partie - soit sur le chantier du château. Ce placement coûte de l’argent et de plus en plus si d’autres joueurs ont décidé de passer. Les places sont souvent limitées à une par case et le premier placé sera le premier servi. La jungle des villes… Il y a dans la ville des bâtiments qui rapportent des pouvoirs spéciaux (comme les écuries pour changer l’ordre du tour), des ressources, de l’argent ou des possibilités de construction (charpentier pour construire les bâtiments en bois, maçon pour les bâtiments en pierre plus tardifs, architecte pour les bâtiments de prestige finaux) ou de conversion (notaire qui écrase un bâtiment du début ou nous appartenant en une résidence rapportant du revenu), ces dernières actions demandant des ressources mais rapportent des points de prestige. Les bâtiments en bois ou pierre sont placés sur la première place disponible, alors que les bâtiments de prestige se construisent sur nos résidences. Le développement de cette cité médiévale sera le moteur de la partie. Oh mon château, ohoho... Aller au château permet d’avancer la construction en premier du donjon, puis des murailles, puis des tours (dont les décomptes sont effectués au fur et à mesure de la partie, le dernier représentant la fin de partie). Pour se faire, on présente des lots de ressources au roi, ce qui permet de gagner des points de prestige et éventuellement ses faveurs. Les faveurs doivent être concrétisées immédiatement dans une des 4 voies : point de prestige, deniers, ressources, possibilités de construction ou conversion. Plus on utilise ses faveurs dans une voie, et plus cette voie devient efficace. Même si le château est le plus récompensant en faveurs, la construction de certains bâtiments ou des visites au champ de joute permettront aussi d'en gagner. Des pots de vin... Tout cela serait trop simple si le bailli et le prévôt n’étaient pas là. Le bailli avance inexorablement dans la ville, forçant les maîtres d’œuvre à ne pas oublier la construction du château. Le prévôt est un fonctionnaire zélé mais puissant et heureusement facilement corruptible. Jamais loin du bailli il décidera de l’activation ou non des bâtiments les plus récemment construits, influencés par les deniers que les joueurs seront prêts à payer, ou plutôt à sacrifier. Tout cela pouvant se négocier entre joueurs. Jonglant entre deniers et ressources, le joueur ayant accumulé le plus de points de prestige à la fin de la construction du château sera reconnu grand intendant de cette cité naissante ! Caylus a été élu Trictrac d'or 2005, a reçu en 2006 le prix spécial du jury du jeu de l'année allemand Sonderpreis Komplexes Spiel, l'International Gamers Award, le Deutscher Spiele Preis, le Nederlandse Spellenprijs et le BGG Golden Geek. Cette édition 2012 comporte les mêmes règles que la version précédente. Les visuels de la couverture et du plateau ont été modifié.
    9

    Les avis

    boîte du jeu : CaylusCaylus : Caylus pour les snobs
    Voilà sans doute une note et un avis qui vont faire grincer quelques dents. Mais je ne fais qu'exprimer l'impression spectaculairement négative que j'ai eu en découvrant cette version d'un jeu que, par ailleurs, j'aime. On a dit, ici ou là, que le graphisme de Caylus, l'original, était froid, sans âme et plat. Certes le plateau proposé dans l'édition de base est épuré et peu accueillant, mais il sied au jeu. Il est clair et fonctionnel, et l'on finit par le trouver beau, dès lors qu'on l'a apprivoisé. Et là, que découvre-t-on, un triste sire de pierreries factices couronné... Le plateau n'est plus du tout lisible, il est laid - le jeu en perd une partie de sa saveur. On n'a pas besoin de cela pour entrer dans le thème ou, simplement, le jeu. Il me fait penser aux Rois Maudits version Josée Dayan, feuilleton dans lequel on avait introduit des décors imposants et prétentieux, un casting de luxe en guise de caution de qualité, des scènes d'extérieurs rehaussées par une débauche d'effets spéciaux... tout ça pour ne pas arriver à la cheville de l'original, filmé au début des années 70 par Claude Barma, en studio, sans extérieur, sans autres stars que des acteurs de théâtre chevronnés, sans effets spéciaux, sans maquillage fallacieux et vain. Ce même maquillage dont est paré Caylus Premium.

    tt-c0695ea71198e36...

    12/09/2022

    2
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Les Gilets Jaunes ne font pas dans la dentelle
    Dans ma série dépoussiérage, je découvre ce monument historique du placement d'ouvriers. Je fais référence aux gilets jaunes car dès que l"on bouge un ouvrier, il ne faut pas oublier de payer, ce qui représente pour moi la + grande difficulté de ce jeu. Sinon, c'est du régal. les stratégies sont multiples, les réorientations possibles, et l’opportunité omniprésente Ce qui obligera à votre cerveau d'être au max durant toute la partie. Effectivement, en fin de partie, tout peut être bouleversé avec de bons choix opportunistes. Seul bémol : pour gagner il vaux mieux gamberger. et ça peut faire des parties très longues, même avec l'habitude car les interactions sont bien présentes.... et nécessaires !

    Pirate d'eau douce

    03/08/2022

    9
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Concours de courbettes loin d’être bête !
    Excellent jeu où en échange de la construction de son château ou en divertissant sa majesté en participant à des joutes, sa magnificence nous concédera quelques faveurs indispensables à l’accès à la victoire. Ce jeu me semble beaucoup plus interactif que la moyenne dans sa catégorie « gros jeu de gestion ». En effet on va pouvoir par exemple s’embêter à coup de prévôt (voir se cotiser si on joue à plus de 2 !), accélérer judicieusement un décompte de point ou la fin de partie, forcer l’autre à se vider de ses réserves en se plaçant derrière lui au château s’il veut gratter une faveur à sa seigneurie, placer un de ses ouvriers bien devant le pion du bailli pour gratter un or si son adversaire s’est placé trop près de celui ci, se placer sur la porte pour un petit effet « surprise », etc... Il y a par contre beaucoup de petites règles à ne pas oublier, il faut planifier judicieusement, dans le bon ordre (non tu ne peux pas utiliser un tissu que tu n’as pas encore récupéré...Ben tant pis t’as perdu une action et une pièce en te plaçant sur le champs de joute pour rien ! ^^), chercher les intentions de l’autre... Il demande quelques parties pour bien saisir les tenants et les aboutissants, c’est clairement un jeu qui demande un effort d’apprentissage mais une fois cet apprentissage passé c’est de la bombe ! Excellent à 2 ou 3 joueurs, je n’ai pas testé à plus mais pas forcément trop envie de le faire pour éviter que les parties traînent en longueur, il faut quand même un certain temps de réflexion pour planifier correctement. Les parties seront toutes différentes suivant les joueurs puisque les bâtiments disponibles en jeu seront ceux que les joueurs auront choisit donc jamais exactement les mêmes et forcément pas dans le même ordre... Ce jeu est juste énorme, c’est ultra riche et tendu comme un string !

    Krrro

    20/03/2022

    10
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Compliqué et fastidieux
    Alors, c'est bien simple, si vous êtes de ces personnes qui se déconcentrent facilement ou qui voient dans le principe du jeu de société autre chose qu'un moment pénible où les phases de jeu sollicitent surchauffes cérébrales et un certain silence pour calculer tout ce qu'il y a à calculer, passez votre chemin!![](http://cdn1.trictrac.net/images/smilies/icon_dumb.gif) Nous avons commencé le jeu à 2 heures et fini la partie fastidieusement le soir. Nous aimons rire et parler en jouant, alors ce jeu, évidemment ne convient pas car le sérieux s'impose! Ce que je n'ai pas ressenti avec Puerto Rico par exemple, bien meilleur à mon avis! Mais c'est du aux mécanismes de chez Ystari games je pense. Ys est aussi pénible à jouer. L'aspect ludique est réduit au minimum hormis pour les mathématiciens en herbe!

    tt-25fe6bf85b5ffda...

    20/03/2022

    0.9
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Hein ? C'est à moi de jouer ?
    Long, répétitif, monotone...

    tt-0cf91eb04a433e2...

    20/03/2022

    2
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Au fait, comment on gagne à la fin ?
    Je pense que pour apprécier, il faut vraiment connaître et maîtriser tous les mécanismes du jeu et, pour cela, avoir mené quelques parties jusqu'au bout. Or, pour finir une partie sans savoir où l'on va, il faut vraiment s'accrocher. Moi, désolé, après deux tentatives de parties, j'y arrive pas. Le nombre de dimensions à prendre en compte est trop important. Je n'ai pas le courage de me forcer à jouer pendant 10 heures en me disant que, peut-être, j'apprécierai le jeu à partire de la 11ème heure. Bref un jeux trop compliqué pour être accessible.

    tt-b4a5e930dd8f769...

    20/03/2022

    2
    boîte du jeu : CaylusCaylus : nulllllllllllllllllllllll
    TRES NUL POUR LA FAMILLE ET AUSSI POUR DES ENFANT DE 8 9 10

    tt-08d9c304425016b...

    20/03/2022

    4
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Je crache dans cette soupe indigeste !
    La couverture de la boite, le plateau de jeu et les tuiles font tout de suite penser à du vomi de pompier un 15 juillet au petit matin, pour vous donner une idée de la qualité esthétique du truc. Mais les (nombreux) afficionados du jeu n'ont que faire de la qualité esthétique d'un jeu, tout ce qui les intéresse c'est "l'incroyable richesse ludique", pourtant un jeu qui n'est q'une feuille de tableur excel ou placer des cubes en bois, entourée de taches étalées d'un marron douteux en guise d'illustration, ne ressemble pas à un projet ou une promesse d'amusement. Je crois que je préfère encore boire de l'urine que de jouer encore une fois à ce truc qui n'amuse que les geeks qui se gaussent de leur propre intelligence mathématique. Lorsque les joueurs disent de ce jeu qu'il est génial, ils sous-entendent qu'ils sont eux-même géniaux puisqu'ils ont compris la portée sublime de ce produit. Beuuuurk

    tt-3059586db7503fc...

    20/03/2022

    2
    boîte du jeu : CaylusCaylus : Le jour le plus long
    Bien sûr qu'il va plaire à beaucoup, mais pas à moi. Pas mauvais en soi. Mais faut aimer les jeux de gestion. Pas mon cas. Fastidieux. Et puis on a affaire là à un jeu où l'interaction n'est qu'apparente. Vous subissez les effets des placements des adversaires sans rien pouvoir y faire. Bien plus aléatoire qu'un jet de dé, au final. Bref, ça s'éternise, ça n'en finit pas, c'est désespérément et inutilement long, mais qu'est que je fous sur cette galère ? "Tiens, les gars, à propos de galère, si on jouait plutôt à...." Au final, vous pourrez dire que vous y avez joué. Une première et dernière fois. Mais soit, c'est une pure affaire de goût.

    tt-65d5d07b2ae6404...

    20/03/2022

    4
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    [Caylus] zones d'ombres[Caylus] zones d'ombres
    En fait, j'ai même carrément fait un topic dédié. http://www.trictrac.net/jeux/forum/view ... p?t=110343

    tt-8b86caeb22e7397...

    06/08/2012

    Quelques questions concernant CAYLUSQuelques questions concernant CAYLUS
    powerwis dit: c'est bizarre mais j'aime bien Caylus mais alors pas du tout Puerto Rico pourtant on fait souvent le comparatif entre les 2 PR c'est un peu la référence historique du jeu de gestion, et Caylus son successeur, et comme toi je trouve Caylus bien plus intéressant, car moins figé en termes de stratégie.

    tt-8e53538af31925f...

    09/12/2009

    Puerto - Tigre ... et Caylus?Puerto - Tigre ... et Caylus?
    Salut! De retour après quelques jours intenses de boulot... Merci pour le infos! C'est tellement difficile d'y voir claire. Je vais peut-être aller faire un petit tour dans les magasins aujoud'hui, mais mon choix n'est même pas encore fait! Trop de bonnes propositions. Compte tenu de tout ce que j'ai entendu, je penche particulièrement pour Imperial, calyus, shogun, mediterranee et santiago. Ces jeux semble faire l'unanimité. J'ai comme l'impression que Reef Encounter ressemble un peu trop à Tigre ... Mais de toutes façons, comme je dois n'en choisir qu'un ... Merci encore une fois!

    Cousin

    15/09/2007

    [Caylus] Acces aux privilèges[Caylus] Acces aux privilèges
    Je rappelle pour info le lien vers la FAQ qui dit: Q : La troisième colonne du tableau des faveurs est-elle accessible pendant le décompte du donjon ? R : Non. La troisième colonne n’est accessible qu’après la fin de ce décompte. La première opportunité d’utiliser cette colonne est pendant la phase 3 du tour suivant, en utilisant le champ de joutes. De la même manière, la dernière colonne du tableau des faveurs n’est pas disponible pendant le décompte des murailles. Comme l'a précisé Blue, tu peux par contre utiliser cette ligne de faveur en "butant" sur la deuxième colonne (si d'aventure tu ne voulais pas en commencer une nouvelle).

    Grunt

    02/07/2007

    [Caylus] lien place initiale - classement final[Caylus] lien place initiale - classement final
    Vu sur BGG à l'occasion d'un compte-rendu de tournoi: Caylus got off to a roaring start in its first year of release, jumping to the third highest rated game on Board Game Geek, winning a special award for “Complex Game” from the jury of the prestigious Spiel des Jahres award, and selling out its first pint run. Caylus’ debut at the WBC was just as auspicious with 73 people participating in the tournament. Round 1 on Tuesday had 9 four-player games with an interesting result: Only player who went either first or last in the first turn won their games! Round 2 had six games with a more balance spread of winners/starting turn order. Round 3 was the biggest with 10 games and only a slight bias toward the first or last player. Interestingly out of the 31 total games played (including the semis and finals) the player going second at the start of the game only won 2 games. The semi-finals had 25 qualifiers who squared off in five-player games. Ken Rothstein, Peter Martin, Rod Spade, Christine Frattali, and Jeremy Spence (in initial turn order for the final game) advanced to the final table. Christine beat out Tom Browne on a tie-breaker in her semi-final game to advance so Tom claimed 6th place in the tournament. Pour info, dans ce cas c'est Jeremy (dernier) qui a gagné 1 point devant Peter (2nd). Ken (le 1er) est bon dernier.

    Grunt

    19/09/2006

    [Caylus] 2 ème partie - même déroulement[Caylus] 2 ème partie - même déroulement
    Bien sûr dans une partie à 5 joueurs, on est beaucoup plus dépendant du choix des autres que dans une partie à 3 ou 4. Mais c'est de l'interdépendance. Personne n'est pénalisé et tout le monde a des chances équivalentes. Par exemple sur un premier tour, il y a facilement 5 emplacement intéressants : - Les emplacement de Pierre et de Tissu (pour avoir 3 couleurs de ressources différents et envisager le château). - Le comptoir pour prendre 3 deniers et donc de l'avance financière. - Les ecuries pour jouer en bonne position au tour suivant. - L'Auberge pour dès le premier tour se positionner de façon à payer moins cher au moment où les autres passent. - Le charpentier pour construire un bâtiment de ressources dès le premier tour (et il y a 2 charpentiers). Simplement dans une telle configuration la marge de manoeuvre entre "je joue pour moi" ou "je joue contre les autres" est très faible. J'ajouterais que dans une telle configuration un diplomatie entre les joueurs est souhaitable, et par exemple 2 joueurs à la traine peuvent devenir redoutables ensemble pour les 3 joueurs devant...

    tt-b830323f742feb7...

    03/06/2006

    As d'Or / Jeu de l'Année, les vainqueurs sontAs d'Or / Jeu de l'Année, les vainqueurs sont
    Du balai reste mon jeu préféré testé à Cannes lors du dernier festival. J'aime beaucoup la mécanique, et Asmodée a fait un superbe travail d'édition dessus. La boite est magnifique. Donc, bien content que ce jeu soi récompensé à juste titre. Félicitations donc à Serge et Bruno pour ce jeu super sympa, et à Asmodée pour du trés beau boulot de pro. Bravo à tous les 3 !

    Christophe Boeling...

    24/05/2006

    [Caylus] Matériel manquant[Caylus] Matériel manquant
    Par contre, la SAV Warfrog n'a jamais fonctionné pour moi. Cela dit, un pion joueur manquant à Liberté, c'est pas vraiment important. Tout ça pour dire merci aux éditeurs sympathiques qui nous envoient des pièces détachées, et avec le sourire en plus ! Et merci aussi aux metteurs en sachet que ça doit en effet pas être marrant comme boulot !

    arthemix

    02/11/2005