Ce jeu est sorti le 15 juil. 2003, et a été ajouté en base le 30 mai 2003 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Rüdiger Koltze
Illustré par Bernard Bittler
Édité par Asmodée
Distribué par Asmodée

Standalone 4 éditions
Monsieur Phal

Boursihandel... Kuhcocotte

Boursihandel... Kuhcocotte

Ça, on peut dire qu'ils ont hésité chez Asmodée. Un coup "Boursicocotte", un coup pas "Boursicocotte", et c'est finalement "Boursicocotte" que va s'appeler "Boursicocotte".

En fait, "Boursicocotte", c'est la version française de "Kuhhandel", un classique du jeu d'enchères à bluff. D'ailleurs, il y a longtemps, chez Ravensburger, il existait une version VF répondant au nom de "Bluff". C'est dingue non ?

Chez Asmodée, ils ont tout refait les graphismes et ont mis ça dans ces petites boîte à la mode. Pour sûr, il y a des amateurs de la version d'origine, nous verrons bien l'accueil réservé à celle-ci.

"Boursicocotte"
de Rüdiger Koltze
illustré par Bernard Bittler
chez Asmodée
sortie prévue fin juin

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (18)

Default
XavO
XavO

J'ai ouvert un sujet dans le forum la dessus. C'est plus approprié.

cliquez ici !

cyrille
cyrille

Le prix des jeux est un vaste débat :

- D'une part tout le monde serait d'accord pour payer 1 euro, voir moins pour chacun des jeux qu'il achète (et encore, y aurais des troufignons pour râler après le prix qui pourrais passer a 0.90 euros... tout de même !)

- D'autre part, il y a un éditeur qui sors 5000 jeux péniblement, paske s'il en tire 3000 il peut toujours rêver de l'amortir un jour...

Le prix d'un jeu n'est pas calculé au petit bonheur la chance et la plupart des éditeurs français ont du mal à tirer les coûts de fabrications suffisamment bas pour au moins amortir leur jeux.

C'est que comme ça, vu de loin, ça à pas l'air, mais un jeu c'est :

- difficile a concevoir

- pas facile à éditer

- cher à fabriquer (voir trop cher pour être fabriquer)

N'oubliez pas qu'un jeu mobilise pas mal de monde mine de rien : auteur(s), éditeur, graphiste, illustrateur(s), traducteurs, correcteurs, imprimeur(s), distributeur... Et ces gens la ils sont comme tout le monde, il faut qu'ils croûtent.

Alors partant de la et sans entrer plus avant dans les détails, comprenez que les éditeurs sont purement et simplement obligés d'appliquer une politique tarifaire adaptée à leur marché.

Et arrêtons de comparer la France et l'Allemagne. Pour rappel : le marché du jeu de société Français est une chiure de mouche en comparaison de celui de l'allemagne. De plus, les éditeurs allemands, sous la pression des distributeurs sont en train de finir de creuser leur propre tombe : en réduisant au maximum leur marges ils ont lésé l'intégralité de cette industrie à commencé par eux même, mais aussi les auteurs, dont les dividendes sont calculés sur le prix de vente...

Alors bon, je suis pas un saint non plus : quand j’arrive a Essen, je fais des folies avec ma carte bleu en achetant à 5 ou 10 euros tout les jeux récents qui me tombent sous la main… Mais ça ne m’empêche pas de me demander ou est la rentabilité d’un Missipi Queen + son supplément vendu 10 euros. Ces jeux récents vendu a prix supra cassés font certes la joie des low budget et des amateurs de bonnes affaires, mais sortent par la petite porte du circuit : sans rapporter une thune ni à l’auteur, ni à l’éditeur…

Enfin, pour finir sur la qualité des cartes : monsieur matthieu a super raison.

Chaque cartier dispose de plusieurs qualité de papiers spécial (deux feuilles blanches contrecollées l'une sur l'autre et séparées par une colle spécial noire, garantissant l'opacité de la carte).

Et c'est simple : j'ai les devis sous les yeux > selon la qualité de papier choisie, le coût du jeu de carte passe du simple au double...

Dites vous bien que les jeux qui contiennent 300 cartes sont de loin les plus cher à fabriquer si l'éditeur choisi d'imprimer sur du papier carte...

matthieu
matthieu

La qualité des cartes est assez primordiale si l'on veut que jeu dure. Je me souviens d'un rdv avec une acheteuse d'un grand magasin (tout au début de l'aventure) qui a pris une des cartes du jeu l'a placée entre son pouce et son index et l'a envoyée voler. La carte ne s'est pas pliée et le jeu a été référencé...

La solution : du 305 grammes contrecollé... Il n'ya que çà de vrai.

Je vois que le sniper du net a encore fait les siennes...

Matthieu

Cberg
Cberg

Juste pour info sur les jeux de cartes. La majorité des éditeurs passent par Carta Mundi. Mais Carta Mundi propose des qualités de cartes très différentes (Monojet 300g, 330g tradition, etc)... ce qui explique des différences entre la qualité des jeux même si le fabricant reste le même.

a+ cb

Frédérick
Frédérick

D'accord avec Monsieur Phal. ca fait cher, mais c'est mieux que rien.

Par contre et sans regarder outre-rhin, ce qui m'étonne, c'est la différence de prix pour 2 éditeurs français.

Prenons un exemple dans la rubrique "sur les étals": Mort ou vif et Sans foi ni loi. 7-8 euros d'écarts. Est-ce normal au vu du matos ? Est-ce parce que les tirages de Sans foi ni loi sont tellement supérieurs ? Est-ce parce que les marges de l'éditeur de Mort ou vif sont plus importantes ? Merci de m'éclairer.

(A défaut, je sens que j'en saurais peut-etre plus ce soir ;-))

Ludo le gars
Ludo le gars

Certes, 2 ou 3 par an, mais ca changera des jeux achetés habituellement...

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur Babarnaute,

Comment faites-vous pour connaître déjà la qualité des cartes ??? C'est une extrapolation ou votre trompe a-t-elle déjà tâter la chose ?

Je pense que les éditeurs sont assez "intelligent" pour se rendre compte de ce qu'ils font. Après tout, un prix reste ce qu'il est, un prix et non une obligation d'achat !

Je suis assez partagé sur le prix des jeux, oui, 20 € je trouve ça cher, mais je suis d'accord avec Monsieur Ludo et Monsieur Phil, laissons les jeux envahir les rayons... Le seul truc, c'est que le public n'achètera pas 1 jeu par mois, mais continuera à en acheter 2 ou 3 par an...

Bruno Faidutti

Surtout que le nouveau sera dans une boite un peu moins surdimensionnée que l'originale, ce qui est mieux pour les vacances - même si ces #*?=#®¶« de boites toutes en longueur ont un peu facilement tendance à s'ouvrir.

Drax
Drax

Ludo for president !

Non , sans rire je suis 100% d'accord avec lui ! Attendez de voir avant de pourrir la chose !

C'est le minimum, non ?

Et sinon , sur le fond , la grande majorité des gens préférerons payer un jeu plus cher (enfin un peu ) en français et ce même si il n'y a pas

un seul mot d'allemand sur le matos!

Bien sur , j'entend par grande majorité , les non-joueurs compulsif tel que nous pôvre ludo-malade !

Et celui qui ne veux pas payer plus que le "juste prix" ?

Il a qu'a allez jouer au jeux debile de la télé !!! ;-)

Non je plaisentes , celui-la il s'interesse , cherche un peu ...

Et tombe sur ... nous qui lui disons tout en long en large et en travers !

Donc ça ne me semble pas dramatique que ce soit plus cher , mais de toutes façons attendons de voir !!!

Ludo le gars
Ludo le gars

Le jeu n'est pas encore sorti que déjà on s'insurge...

Est-ce comme ça qu'on va aider à la diversification des jeux en français ? Laissons ceux qui prennent des initiatives (comme cet éditeur) en prendre. Et si certains connaissent des tuyaux pour payer moins cher, très bien, mais il faudrait veiller à ne pas "casser" régulièrement ce type d'initiatives qui sert surtout au "grand public".