Ce jeu est sorti le 18 janv. 2002, et a été ajouté en base le 18 janv. 2002 par Docteur Mops

édition 2000
Par Gilles Monnet
Édité par Spot Games

Standalone 3 éditions
20.100

Et des boîtes en cadeaux

Et des boîtes en cadeaux

Deuxième concours Tric Trac de la semaine : "Bluffer". Hein ? Quoi ? Gagner des boîtes d'un jeu datant de près de 10 ans ? Ils font les déstockeurs chez Tric Trac ? Que nenni ! Nous ne nous abaissons pas à ce vil métier. En fait, le jeu vient de ressortir, toujours chez Spot Games, mais dans une nouvelle boîte moins chère !

Le principe de "Bluffer" est celui du jeu du dictionnaire mais avec des questions dedans. A un mot un peu bizarre ou à une question tout aussi curieuse, chaque joueur va proposer sa propre définition. Des exemples ? Le plus simple est encore d'aller jouer au concours Tric Trac organisé avec l'éditeur. Non seulement, vous aurez tout compris à comment ça marche "Bluffer" mais en plus ce sera une excellente façon d'essayer de gagner une des 6 boîtes offertes par Spot Games.

En allant sur la fiche de la version 2000 du jeu, il est possible de se rendre compte que c'est un jeu très bien noté avec des avis élogieux.


> Le concours Tric Trac "Bluffer"

> La version 2000 de "Bluffer" avec descriptif et avis


"Bluffer"
un jeu de Gilles Monnet
pour 2 joueurs et plus
édité par Spot Games
disponible en boutique

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (17)

Default
noro
noro

Ha ça oui, d'ordinaire je ne commente pas..mais Bluffer, c'est un régal ! (il souligne d'ailleurs par contraste la pauvreté intrinsèque de Gambit 7 et consorts..)

Docteur Mops
Docteur Mops

En attendant Bluffer c'est bien de chez bien !

Ingalls
Ingalls

En fait cette fois-ci leconcours propose plusieurs questions subsidiaires à choix multiples. Un nouveau mécanisme de jeu à exploiter moi je vous dis :-)

PS: merci TT, j'adore les concours

Facedemonge
Facedemonge

Après plus de recherches, il y a bien un site qui reprend une des réponses du concours (et je suis donc à côté de la plaque). Mais franchement, je crois que ces derniers mots-là sont plus tirés d'une sorte de légende urbaine/maritime que de ses dernières paroles "officielles". Sssssournois concours.

alainE
alainE

Je suis de l'avis de Facedemonge, a moins que les dernières pensés de ce chez Nelson aient été a une autre personne et non à celui que tout le monde pense ;-)

Ceci dit, ce chez Nelson étant à priori un coureur de jupon, cela n'est pas impossible.

Facedemonge
Facedemonge

@plp0906 et @xela69007 : à moins que je ne me trompe lourdement sur la réponse, l'amiral Nelson est mort en 1805. Hors, à cette époque, je doute que Monsieur Nelson, sur son lit de mort, évoque le monde étrange et fascinant des travestis. Je doute également qu'il tente d'offenser..."qui vous savez" en le prenant pour ce qu'il n'est pas.

Pour résumer, un peu de documentation sur qui faisait quoi en 1805 devrait vous permettre de comprendre que la source qui donne les derniers mots de ce vieux Nelson est plutôt celle à laquelle je pense.

PS : M. Phal, si j'en dit trop, pas de problème pour effacer ça.

plp0906
plp0906

@Facedemonge

La réponse figure bien parmi les celles données mais, en effet, certaines sources consultées donnent des réponses différentes

BONY
BONY

euh... j'interviens comme toujours pour les sujets graves alors là : monsieur Phal, merci de vérifier vos infos, mais il me semble que monsieur 20.100 a déjà perdu la prime de Noel pour cette année.merci de ne pas raconter n'importe quoi pour essayer d'apaiser la colere des ttciens.

Prince-Baron
Prince-Baron

"Ils font les déstockeurs chez Tric Trac ? Que nenni ! Nous ne nous abaissons pas à ce vil métier."

Message subliminal pour certaines boutiques du web?

Maladresse verbale?

Facedemonge
Facedemonge

J'ai vérifié et revérifié en croisant mes sources, il y a bien une erreur. La phrase réelle et la phrase du concours se ressemblent mais sont différentes.

J'ai coché la phrase qui s'en approchait mais je suis certain que ce n'est pas la phrase qu'il a bredouillé avant de clamser.

D'ailleurs c'est historiquement impossible au regard de l'année de sa mort... ;) (ou alors il était devenu gâteux).