Ce jeu est sorti le 23 avr. 2002, et a été ajouté en base le 1 mars 2002 par Monsieur Phal

édition 2002
Par Monty Stambler et Ann Stambler
Illustré par Björn Pertoft et Markus Wagner
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH

Standalone

Langues des règles : allemand

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Description du jeu

La troupe des castors se fait envahir par les rats d'eau. Il va falloir faire le ménage, mais hélas tous les membres de la communauté des castors ne se connaissent pas !

But du jeu
Posséder le plus petit nombre de points dans sa communauté.
Le barrage
Chaque joueur reçoit 4 cartes qu'il pose face cachée devant lui. C'est son barrage avec sa communauté de castors.
Il prend connaissance des deux cartes des extrémités. Les deux cartes centrales restent un mystère.
Ces cartes représentent des castors avec un nombre. Comme en fin de manche, il faut avoir le moins de points, les plus faibles valeurs sont les meilleures cartes qu'il va falloir s'efforcer de conserver.
Les cartes castor sont numérotées de 0 (excellent) à 8 (pas bon !). Mais il y a aussi de nombreuses cartes Rats d'eau qui sont numérotées à 9 (très mauvais ! Beurk !)
Dehors ! Les piques assiettes !
La pioche est posée face cachée sur la table et la première carte est posée à coté face visible ; c'est la pile de défausse.
Chacun son tour on peut :
- Piocher la dernière carte de la pile défausse (mais tout le monde la connaît) et l'échanger contre une de ses 4 cartes qui est reposée face visible sur la défausse (et pourra donc être piochée par le prochain joueur).
- Piocher une carte inconnue dans la pioche.
Si l'on prend une carte de la pioche, vous en prenez connaissance en secret et soit elle vous intéresse et vous l'échanger contre une de vos cartes qui part à la défausse, soit vous la défaussez.
Des Trucs spécial Castor !
Certaines cartes que vous piochez vous permettent des actions spéciales :
- La loupe permet de regarder une des ses cartes
- L'échange vous permet d'échanger une de vos cartes avec un adversaire (mais attention, on ne regarde pas les cartes !)
- Le double castor vous permet de piocher une nouvelle carte si la première ne vous plaît pas. Mais attention, vous serez obligé de prendre la suivante même si elle ne vous intéresse pas.
Aucun de ses effets n'est obligatoire et vous pouvez simplement vous en défausser si vous ne voulez pas l'utiliser. Le joueur suivant par contre ne pourra pas cette fois la récupérer dans la défausse !
Mon barrage à moi.
Si à la fin de votre tour, vous pensez (ou vous espérer) avoir une petite somme avec vos quatre cartes, vous pouvez taper sur la table en criant « dernier tour ! ». Les autres adversaires peuvent jouer une unique fois et la manche est finie.
Tout le monde dévoile ses cartes et en fait la somme.
On joue autant de fois que de participant. Ainsi tout le monde aura la même chance de démarrer une manche.
Le vainqueur est bien sûr le joueur qui possède le moins de castors (points) à la fin de la partie.
Les autres devront subir la promiscuité de leurs congénères et des rats envahissants.
Cette édition est en version allemande, généralement disponible avec une règle française dans la plupart des boutiques. Le matériel ne comporte aucun texte.

Game play
2 à 6 players à partir de 6 ans 20 min
Langue des règles : allemand
Prix public conseillé : ~

 Les avis positifs

vs

 Les avis négatifs

Simplet
40/100 -
prems 
Casse-toi castor
40/100 -
sylla 
Castors....junior.
40/100 -
bonobo 

 Ce que l'on aime

Durée (court) Fun Simple
vs

 Ce que l'on n'aime pas

Graphismes