Ce jeu est sorti le 23 juil. 2001, et a été ajouté en base le 23 juil. 2001 par Docteur Mops

Standalone
Monsieur Phal

Magic Cooking, les sorciers font un pli !

Magic Cooking, les sorciers font un pli !

Il y a peu, le Docteur Mops vous parlait d’un « nouvel éditeur », Robin Red Games, parce que ce presque « nouvel éditeur » propose depuis quelques semaines « Hanafuda Koï-Koï » (lire l’article ici). En fait, Robin Red Games est un presque nouvel éditeur parce qu’avant de proposer des jeux avec une règle originale, RRG proposait des jeux de « 7 Familles ». Oui. Alors la carte, ça les connaît. Du coup, quand ils ont décidé de mettre des règles originales autour de leurs cartes, ils y sont allés carrément et ont sortis pas moins de 4 jeux.

Default

La magie de la cuisine.

Manifestement, le truc de Robin Red Games, c’est de s’appuyer sur des concepts bien en place. Avec « Magic Cooking », l’éditeur propose de revisiter le jeu de levée (ou de plis). Pour cela, il est allé chercher deux auteurs que nous connaissons bien sur Tric Trac. Oui. Parce qu’ils trainent ici depuis des années. « Magic Cooking » est signé Ivy Colin et Pak Cormier. Madame Ivy et Monsieur Pak. Les plus assidu du site les connaissent forcément.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un jeu de levée, je vais vous donner quelques classiques du genre. Nous avons dans les classiques "La Belote", "Le Tarot", "Le Bridge"... Et dans les moins classique nous pouvons regarder du côté de "Pepper", "Stupide Vautour" ou "Njet!".

DefaultDans la boîte.

Nous sommes dans un format dit « Kangourou », à savoir une petite boite carrée qui ne coute pas plus de 12€. Le jeu se compose de cartes et uniquement de cartes. Il y a des cartes personnages et des cartes ingrédients, parce que l’on va jouer des sorciers qui préparent des recettes de cuisine, et, forcément, un sorcier a toujours envie d’être plus fort que les autres, alors ils s’affrontent et essayent de récupérer le plus d’ingrédients possible.

Préparatif.

En début de partie, chaque joueur va recevoir une carte personnage, ce qui lui donnera un pouvoir particulier à utiliser une fois, et une seule fois, durant toute la partie qui durera autant de manche que de joueurs.

Au début de chaque manche, on distribue 4 cartes Ingrédient à chaque joueur, puis on place 3 cartes faces cachées au centre de la table pour créer un « fond de chaudron ». La manche peut commencer. A son tour, le joueur actif va choisir une carte de sa main et la jouer. Là, deux cas sont possibles :

    L’ingrédient de sa carte n’est pas présent parmi les cartes déjà jouées, du coup, le joueur laisse sa carte dans le Chaudron et son tour est terminé. Il pioche une nouvelle carte pour compléter à 4.

    L’ingrédient de sa carte est présent parmi les cartes déjà dans le Chaudron, du coup, il remporte le pli et ramasse toutes les cartes du Chaudron. Il doit ensuite jouer une seconde carte pour commencer un nouveau Chaudron et pioche 2 cartes pour compléter sa main à 4. Un plis est aussi fait quand la carte joué est une carte « Toile d’Araignée ».

Attention, si un joueur joue une carte et que dans le Chaudron il n’y a qu’une seule carte et que sur le coup les ingrédients correspondent, le joueur doit alors dire « Abraxas », ce qui lui fait faire le pli, normal, mais lui rapportera 10 points de plus à la fin de la manche.

Default

Et là, surgissent quelques questions. La première concerne sans doutes les 3 premières cartes misent faces cachées en début de manche. Oui, lors du tout premier plis, le joueur prends aussi les 3 cartes, ce qui lui fera des points en fin de partie, mais surtout lui donnera un petit avantage car il connaitra des cartes qui ne seront pas en jeu durant la partie. Parce qu’il est tout de même question de « stratégie ». Oui. Toutes les cartes sont en 4 exemplaires, et si vous avez bien suivie le déroulement, il est alors possible d’analyser ce qu’il reste en jeu pour optimiser les « Abraxas », par exemple. Ha hannnn….

Les pouvoirs spéciaux.

Pour les plus jeunes, on peut éviter les pouvoirs de personnages lors des premières parties. Une fois que l’on est habitué, on peut les introduire pour rajouter un peu de piment. Les pouvoirs sont variés et sont là pour embêter un peu les autres. Oui. Yark Yark.

Oui, mais comment je gagne ?

Une manche prendra fin, à peu de choses près, quand les joueurs n’auront plus de cartes à jouer. Il y a alors un comptage de points. On commence par additionner les étoiles présentes sur les cartes que l’on a ramassé. Le joueur qui a ramassé le plus de cartes ajoute un bonus de 3 points. Et, bien sûr, on rajoute 10 points par Abraxas annoncés. On note les scores et on fait une nouvelle manche. Au bout de X manche, celui qui a le plus de points est déclaré « Grand Vainqueur ».

Et le public ?

Nous sommes dans du jeu simple, facile et malin. C’est du familial, c’est d’ailleurs écrit sur la boite. On y joue de 2 à 6 joueurs, à partir de 7 ans. Les parties sont rapides et du coup cela peut s’avérer assez addictif pour peut que l’on soit une famille qui aime les rituels ludiques. Genre la petite partie avant d’aller au lit.

► Pour vous faire une idée, l'explication dans la Tric Trac TV, c'est par ici !

► Pour vous faire une autre idée, la partie dans la Tric Trac Tv, c'est par là !


« Magic Cooking »
Un jeu de Ivy Colin et Pak Cormier
Pour 2 à 6 joueurs
à partir de 7 ans
Pour des parties de 20 minutes environ
Edité par Robin Red Games
Distribué par Paille Editions
Prix public : 12€
Sortie : là !


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
Madame Patricia

Dans la vidéo on a pas eu l'occasion de voir jouer avec les cartes personnages du jeu, elles donnent des actions supplémentaires qui rajoutent un peu de piquant au jeu !

le jeu version géante est vraiment plaisante surtout avec les enfants, je le conseille vivement aux ludothèques (vu le prix la version standard conviendra au grand public)