Ce jeu est sorti le 7 déc. 2015, et a été ajouté en base le 17 févr. 2015 par Benwab

édition 2015
Par Benoit Bannier
Illustré par Pauline Détraz
Édité par La Boite de Jeu
Distribué par Paille Editions

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
Monsieur Guillaume

10' To Kill : Ni femmes, ni enfants, c'est ça ?

10' To Kill : Ni femmes, ni enfants, c'est ça ?

Default

 

"Dans quelle galère je me suis encore fourrée ? Mais qu’est-ce que c’est que cette ville ? Je n’ai pas fait deux pas que Mister Tiger se fait assassiner sous mes yeux, quasiment au nez et à la barbe d’un policier. Ah ça, je n'ai jamais autant couru de ma vie ! Visiblement, il y a du contrat qui flotte dans l’air de cette ville ! Bon, c’est pas tout ça mais je suis là pour bosser quand même : il me faut trouver Monsieur Morse, il m’a été demandée de lui présenter ma lame…"

Default

2def28815e1a12ee13c2a1d9da8563261216.jpe

Eh oui, depuis, ce jeu a reçu l'envié logo ! c'te classe de tueur !

 

Et hop, voici à quoi vous pourriez vous attendre lors d’une partie de 10’ To Kill, un jeu de Benoit Bannier à venir chez la Boite à Jeu. Après Invazion, ce projet, prévu pour être sur la plateforme participative Kickstarter au mois de juin, devrait arriver à la rentrée entre les mains des joueurs. Seulement voilà, d’ici quelques jours, le 20 mai pour être plus précis, l’équipe viendra nous montrer tout ça à l’officine. Alors du coup, afin que vous sachiez à quoi vous attendre, signez ce contrat et recevez les photos de vos futures cibles !

 

Default

 

Sur qui je tire ?

Sur un plateau urbain constitué de 16 tuiles disposées à votre convenance, sur lesquelles 16 personnages viendront se placer à raison d’un par tuile. Chaque joueur piochera une tuile de sélection de personnage qui sera son avatar - tueur à gages puis en piochera trois de plus qui seront ces cibles. Chaque tuile étant unique, aucun risque de ciblages croisées ou multiples. Les policiers, vu que tout est calme (pour le moment), sont placés à portée d’appel radio.

Default

Puis chacun son tour réalisera deux actions parmi trois (répétition possible) :

  • Déplacer un personnage ou un policier, n’importe où sur le plateau
  • Contrôler l’identité d’un personnage par un policier, histoire d’arrêter les tueurs à gages (au moins ceux des autres, bien sûr !)
  • Eliminer une cible au pistolet (tuile adjacente) ou au fusil de sniper (ligne de visée et à distance) en étant seul sur sa tuile. Le couteau, quant à lui, permet d’éliminer sur sa tuile, au milieu de la foule.

Default

Bien sûr, il faut se méfier des policiers qui entrent sur le plateau, un par un, à chaque meurtre et qui empêchent les éliminations sur leurs tuiles et toutes les tuiles adjacentes à la leur, y compris au couteau.

 

Default

 

 

 

Bien sûr derechef, s’il est impossible de tuer un policier (enfin, si on peut mais avec -1337 points, aucune chance de gagner…), il est possible de tenter d’éliminer les tueurs à gages adverses. Si ça devait vous arriver, vous continuerez de jouer pour démasquer et arrêter les autres maniaques de la gâchette. En effet, dés qu’un joueur élimine sa troisième cible, la partie s'arrête et un décompte des points se fait. Vu ce que rapporte le fait d'éliminer les tueurs à gages adverses... même les dommages collatéraux peuvent finir par être génants... De quoi se réserver quelques surprises donc pour ce décompte final !

 

 

 

C'est pas une commande, c'est moi et y'a pas d'chef !

Oui, au premier abord, il y a un petit air de Rumble in the House / Rumble in the Dungeon avec ses personnages sur ces tuiles et ces éliminations. Comme dans la série des Rumble, il est possible de déplacer n’importe quel personnage et c'est, entre autres, ainsi qu'il vous faudra bluffer pour masquer vos intentions.

Cependant, l’aspect déductif, camouflage urbain pour se mettre en position d’éliminer une tuile sans être immédiatement détectable, tout en jouant sur l’observation des autres et le déplacement des policiers l’en éloignent tout autant qu’une lunette de sniper vous éloigne de votre cible.

Alors, intrigué par les talents de l’illustratrice Pauline Détraz ? Impatient de voir ce que ça donne en vrai ? Rendez-vous le 20 mai pour voir ça en live sur la Trictrac TV.

Default


10 minutes to kill
Un jeu deBenoit Bannier
Illustré parPauline Détraz
Publié parLa Boite De Jeu
2 à 4 joueurs
10 à 99 ans
Langue des règles: Française, Anglaise
Durée:10 minutes
Prix: Non renseigné


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires (8)

Default
morlockbob
morlockbob

bonjour

je serais assez intéressé pour savoir pourquoi vous avez choisi des animaux plutôt que des humains... (au début je me suis dit que c'était pour lisser le jeu mais quand je vois le sang sur la batte....)

laboitedejeu
laboitedejeu

@morlockbob

Bonjour,

La première raison est une question de discrimination visuelle. Sur le proto fait avec des humains, c'était parfois difficile de se dire "ton tueur à gages, c'est le brun avec une veste noir ou le brun avec un pantalon bleu ou le blond...".

C'est beaucoup plus simple de se dire "c'est le Koala, la panthère, le tigre..."

La deuxième raison, c'est pour lisser le thème comme tu le suggères. Effectivement, il y a du sang sur la batte (il n'y sera peut être plus sur les visuels finaux). Dans tous les cas, c'est moins "dur" d'éliminer des personnages imaginaires que des humains.

La troisième raison, c'est que ça nous plaisait. On avait imaginer un temps demander une licence Blacksad mais on s'est dit que ce serait dommage de faire un jeu Blacksad où tu ne joues pas Blacksad. Du coup, on a gardé les animaux parce qu'on trouvait aussi que ça proposait des possibilités de couleurs intéressantes (encore dans une idée de discrimination visuelle aisée).

Pikaraph
Pikaraph

J'ai adoré le proto à Cannes, donc je suis déjà conquis ^^

Batman
Batman

Le pitch me plait énormément.

Hop, je note le 20/05 dans mon calendrier.

duinhir
duinhir

le dessin me fait penser à Blacksad. Après, je ne sais pas pour le concept, c'est une sorte de murder party... a voir comment ça tourne :)

laboitedejeu
laboitedejeu

@duinhir

Si tu veux une comparaison des sensations de jeu, il y a quelque chose de King et Assassins dans la tension qu'on peut ressentir en essayant de rester camoufler pour faire ses éliminations.

Pour ce qui est du terme (pour répondre à un message plus haut), je dirais plutôt que ce sont des animaux anthropomorphiques, si on veut chipoter sur les termes :)

Totoche
Totoche

Bien que très joliment illustré, j'ai toujours du mal avec les "animorphes" (j'ai un doute sur le terme exact).

On verra bien la mécanique du jeu sur la TTTV

laboitedejeu
laboitedejeu

Merci à Monsieur Guillaume pour ce très sympathique et très clair article sur 10' to kill.

C'est là que je me rends compte que j'aurais du envoyer une partie de mes visuels en RVB (couleur écran) et pas en CMJN (couleur impression) ^^

Rendez vous le 20 Mai pour une partie en live Monsieur Guillaume ! Nous serons sans pitié ! :)