Ouquevoussoyez
jmguiche dit :
Rodenbach dit :Je ne dis pas qu'on n'a pas de libre arbitre mais qu'il est illusoire de croire qu'il est total. Être capable de lutter contre sa propre envie de consommation ça demande une construction de l'esprit, ce n'est pas naturel, contrairement à tout ce qui est mis en œuvre pour nous faire consommer qui utilise les ressorts naturels que notre cerveau aime bien, comme ma palanquée de biais cognitifs.

Il n’est ni total ni nul.
Et en effet, réfréner son penchant consumériste demande un effort, plus ou moins difficile en fonction de la personne. Mais je pense que c’est possible.
D’ailleurs, la majorité des gens le font en limitant leur consommation à leurs moyens. Nous ne sommes pas tous surendettés. Après, il faut savoir jusqu’où on peut/souhaite aller.

Lire que c'est un effort c'est quand même une réaction particulièrement liée à l'abondance financier, c'est tout ce que ça m'inspire.
D'ailleurs, c'est quoi le consumérisme parce que ce mot a divers sens s. Moi je vois ça comme un excès, c'est à dire un point où la raison naturelle n'est plus. S'endetter, prioriser le non-vital, déclencher une réelle dépendance aux conséquences lourdes sur la vie au quotidien, devoir en acheter pour penser que l'on est plus cool (l'effet de mode d'adolescent certainement...)

D'ailleurs aurait-on la même discussion dans le monde du livre qui tend peu à peu à laisser place à autre chose, si une personne achète je ne sais combien de revues scientifiques, d'essais, de pièce de théâtre, de classique de la littérature par an ? Et cela de façon déraisonnable.
Je vois ça davantage comme une envie d'apprendre ou d'envie/plaisir très loin du consumérisme lié à de la publicité à la télévision, sur l'ordinateur ou dans le métro... (Faudrait-il encore qu'on les prennent ou qu'on la regarde et qu'on l'accepte sans installer de bloqueur de publicité sur nos ordinateurs.)

J'ai envie d'une BD ? Oui. J'ai les moyens ? Oui. 
Et ça ce n'est pas une publicité ou un raisonnement quelconque mais plutôt l'envie couplé à un nombre sur mon compte bancaire. Mais ça c'est naturel chez moi.
Le seul raisonnement que j'ai, c'est le choix entre telle oeuvre ou telle oeuvre lorsque j'en ai deux dans les maisn qui me donnent envie. Pas à travers de la publicité ou l'effet de mode désolé pour ceux qui ont l'impression de vivre à travers ça...
Dernière en date une série qui date de 1998... Loin d'être une nouveauté. Il suffit d'être un peu curieux ni plus ni moins, de rentrer dans une librairie et de faire cet effort personnel. Il me parait évident qu'en passant par Amazon ou le net de manière générale, la donne est tout autre mais ça c'est clairement la faute du consommateur.

Rodenbach
Dans Une partie-une photo-une phrase
Il s'est juste trompé de topic, mais si el payo n'est pas dans le coin ça a quand même moins d'intérêt d'alimenter son topic à la c*n 
Rodenbach
Heureusement qu'on est tous la plupart du temps raisonnables oui 🤣
Mais on a tous notre petit curseur de lâcher prise.
Moi par exemple je suis capable de regarder 2 ou 3 conneries de film de Noël par an.
SDO
SDO
Dans Une partie-une photo-une phrase
Et le chat dans la boîte il sert a quoi?
Rodenbach
Dans Une partie-une photo-une phrase
Ça a l'air assez improbable comme proposition ! 🤣
Rodenbach
AtomChris
Dans Une partie-une photo-une phrase
Tric TracTric TracTric TracRagnarok Star
Du rock au pays des Vikings. 
Des Jeux de mots sympa. Une règle simple. 
On se dit qu'on va vite remplir la salle avec les dans. Mais les cartes defis peuvent t'en empêcher. Une programmation qui peut être à l'aveugle si on ne gère pas bien les pouvoirs. C'est simple et malin. D'autres extensions sont possibles et bienvenues pour ceux qui trouvent oue ça manque se sel ou de riffs surpuissants. Offert pour l'anniv' d'AtomTitou. À refaire pour voir ce qu'il a dans le bide. 
Je perds la première. Mais j'm'en fous je joue... 
 
jmguiche
Rodenbach dit :Je ne dis pas qu'on n'a pas de libre arbitre mais qu'il est illusoire de croire qu'il est total. Être capable de lutter contre sa propre envie de consommation ça demande une construction de l'esprit, ce n'est pas naturel, contrairement à tout ce qui est mis en œuvre pour nous faire consommer qui utilise les ressorts naturels que notre cerveau aime bien, comme ma palanquée de biais cognitifs.

Il n’est ni total ni nul.
Et en effet, réfréner son penchant consumériste demande un effort, plus ou moins difficile en fonction de la personne. Mais je pense que c’est possible.
D’ailleurs, la majorité des gens le font en limitant leur consommation à leurs moyens. Nous ne sommes pas tous surendettés. Après, il faut savoir jusqu’où on peut/souhaite aller.

Rodenbach
Toutes les classes sociales sont touchées.

Tu penses que tu fais ça naturellement mais tout ce que tu as expliqué à propos de tes stratégies d'achat montre que tu as clairement réfléchi. Après t'es à l'aise avec ta façon de faire et c'est fluide, tant mieux, mais à la base il y a bien un raisonnement.
 
Ouquevoussoyez
Kristovm dit :Le jeu est pleinement entré dans le domaine de la consommation.

Depuis tout petit nous sommes élevé en mode "je consomme donc je suis", difficile d'être un peu en dehors du système tout est fait pour que l'on y adhére pleinement.  ​
Ah oui, je pensais que ça pouvait être aussi compliqué pour bon nombre de personne de savoir "se raisonner". J'ai du mal avec ce mot car ça voudrait dire se poser trop de questions pour prendre une décision qui parait évidente. Pour moi c'est juste naturel comme comportement...
J'ai quand même l'impression que c'est plus un soucis de personne qui ont toujours vécu dans l'abondance.
Si ce n'est pas le cas, faut vraiment se remettre en question et se faire soigner.

Acathla : Je ne nie pas je trouve ça complètement débile. Cependant, je pensais qu'à l'âge adulte on se détachait un minimum de cette effet Mouton-berger, visiblement pas tout le monde... Si bien que l'on soit entré dans ce moule une fois, ce qui n'est vraiment pas le cas de tout le monde contrairement à ce que je peux lire ici.

Concernant ton bel exemple d'Iphone 22, tu confirmes ce que je dis à part ne jamais avoir connu le besoin, de pouvoir vivre sans compter, effectivement se procurer le dernier téléphone se trouvant sur les étagères est peut-être une nécessité pour s'intégrer dans la société. (Beaucoup d'ironie) Mais même en prenant en compte ton exemple, pourquoi serait-ce un effet de mode et pas juste un plaisir personnel ? Ce qui est complètement différent. J'imagine qu'il y a d'autres plaisirs aussi déraisonnable, inconnu du grand public, avec une communication bien moins grande et exposée et qui pourtant demandent autant d'investissement financier. 

Et tes propos confirment mon impression. Je suis un amateur de BD depuis ma plus tendre enfance et je travaille dedans, cela fait bien longtemps qu'autours de moi, on arrive à discuter d'oeuvres même vieilles d'il y a 20 ans sans se sentir exclus ou se sentir en accord avec la "mode". (Pas de sens ce mot surtout pour tous les exemples écrits mais bon soit). Non définitivement je ne comprends pas. 
La dernière discussion que j'ai vraiment eu dans le milieu, c'est avec un auteur fantastique, Monsieur Pascal Croci, une heure de plaisir à discuter de films des années 60 ou d'un livre de 1872, Carmilla. Rien de bien nouveau. J'ai plutôt l'impression que c'est lié à la culturelle de l'instant T et qui s'évapore très rapidement ou des personnes que tu cotoies.

Le seul point qui pourrait prendre le dessus c'est la nostalgie et ça revient souvent qu'importe le domaine.

M'enfin dans cette société où l'on a besoin de se faire aimer par beaucoup et par la même occasion de n'avoir jamais été aussi seul, ça ne m'étonne plus vraiment de lire ce genre de propos.
 
Potrick
Alfa
Rodenbach dit :Je ne dis pas qu'on n'a pas de libre arbitre mais qu'il est illusoire de croire qu'il est total. (…) tout ce qui est mis en œuvre pour nous faire consommer qui utilise les ressorts naturels que notre cerveau aime bien, via les biais cognitifs.

Merci , c’est bon de voir que certains restent lucides. 

brokoli
Kristovm dit :
brokoli dit :Great Western : Ou le jeu qu'on va finir par me faire aimer... de force. Non, parce que je reconnais être assez bien rentré dans le flow de la partie, mais berdol que ce jeu est bizarre. Il y a tellement de trucs qui me laissent perplexe au niveau des règles et de l'équilibrage de l'ensemble. Dans cette partie, j'ai particulièrement souffert quand un adversaire s'est imposé sur la course des trains vers les 2/3 du jeu et a pu rafler toutes les récompenses de gare (? c'est comme ça que ça s'appelle ?). Du coup, avancer le train ne me servait plus à rien, sauf que j'étais quand même obligé de l'avancer parce que je devais faire étape sur des actions qui l'avançaient... cela m'a fort pénalisé, et m'a désavantagé par rapport à un autre adversaire qui a joué cowboy à fond. Car sans trop m'avancer sur la puissance des stratégies, ce qui me semble clair c'est que l'axe cowboy souffre moins de la concurrence avec les adversaires (on perd quelques points de différentiel, mais rien de bien méchant), là où l'axe train snowball à fond.
 

Au ça où : il est possible de développer une gare même si un autre joueur l'a fait.

seul les 5 tuiles chefs de gare (les objos. -- qui ont un coup "important" d'un ouvrier) sont au premier arrivé, tous les emplacements de gare sont néanmoins disponibles pour chaque joueur (permet de marquer les PV de l'emplacement)

Page 12 livre de règles (v1)



sur les strats rapidement : une strat vacher est la stratégie facile à mettre en place mais est plutôt limitée en terme de points (des vaches, des livraisons), face a tout autre stat' bien mise en place c'est vite compliqué au décompte PV.

Ah oui, je ne pensais pas qu'il y aurait une erreur de règle, je ne les ai pas lues mais j'ai quand même joué contre au moins un vétéran à table .
Merci de me l'avoir signalé ! Je suis rassuré sur ce point là.

Acathla
Ouquevoussoyez dit :
Acathla dit :c'est vrai que les modes cela n'existent pas....ou alors beaucoup de gens qui la suivent devraient se faire soigner ??? La majorité suit la mode... du coup qui est le malade ? celui qui suit ? celui qui ne suit pas ? surprise

Je dirais juste (de mon point de vue) qu'il ne faut pas confondre le consommateur et LES consommateurs...

on sait bien que venir discuter de Carcassonne, Terra Mystica, Agricola, par ex (jeux toujours joués...voir sur BGA ou chez moi surprise) n'attirent pas les foules, alors que venir discuter du dernier KS ou bien du jeu XXX sorti il y a quinze jours va attirer plus de monde (et donc mécaniquement la discussion existera...) je ne connais pas le nom de cette maladie, si quelqu'un a la réponse cheeky....

Les éditeurs sortent aussi pléthores de jeu pour espérer tomber sur le nouveau 7W ou le nouveau Time up qui assurera paix et prospérité à son entreprise... même si une bonne partie de ses jeux "ne se vendra pas"...

donc la faute seulement de ces faibles consommateurs.... question de point de vue...

Je ne vois pas du tout ce que l'effet de mode vient faire là. Encore moins lorsque l'on parle d'adulte... Si en tant que personne responsable, tu ne peux pas juste te dire : "Non pas ce jeu pour X ou Y raisons", excuses moi mais ça confirme mon propos. Il a bien un soucis mental chez cet individu et qu'il faut quand même rapidement faire un truc.

De même s'il se sent obligé d'acheter toutes les nouveautés constamment, juste pour discuter virtuellement sur un forum avec des inconnus. C'est bien plus grave que je ne le pensais. Ou ça peut être plus simple et on appelle ça par chez nous la bêtise ou l'idiotie. 

Pour la suite de ton message concernant les éditeurs et autres, ça ne concerne pas mon propos ni celui que j'ai quoté. Je laisse ça aux personnes qui se sentent concernées. 

...c'est vrai que personne ne regarde des émissions à la télé, sans grande conviction de leur part mais simplement parce que le lendemain, tout le monde va en parler à la pause café... (mode... ou exclusion)

c'est vrai que tous ceux qui achètent le dernier ihpone 22 en avait besoin... (mode... ou exclusion)

c'est vrai que lorsque tu es dans un milieu qui regarde le JDS ou la BD comme un truc de gamins, tous les joueurs et lecteurs de BD affirment clairement leur passion sans risquer aucune moquerie (ca marche avec les vegans, ou l'écologie, ou les anti chasse par exemple...) (mode... ou exclusion)

oui on peut dire non...

mais c'est bizarre de nier l'existence de cet effet de groupe/mode.
par exemple les enseignes dépensent des milliers (peut être plus) d'euros pour trouver de nouvelles techniques pour faire plier le consommateur (infiltration des groupes/influenceur) mais en fait cela n'existe pas (sauf problème mental) ???
Je peine à y croire.

Tric Trac
oui je recycle surprise

SDO
C’est avec ce type de références qu’on peut extrapoler sur l’âge moyen du TTcien frown
Salmanazar
Rodenbach dit :Un exemple pour illustrer mon propos :
quelques posts plus haut une évocation de Black Angel port compris pour 13€. J'ai pas pu m'empêcher d'aller vérifier. Je l'ai ajouté à mon panier. Je suis allé voir un ludochrono, et je me suis dit, ok c'est un jeu génial à 13€ mais en fait même pour ce prix là je le prends pas, même "pour voir". J'ai abandonné. Mais ça demande de se raisonner.

À l'inverse, ventes privées Philibert, je suis pas obligé d'y être abonné, mais j'ai aussi envie de me laisser faire parce que ça fait du bien aux hormones du bonheur. Bon, je zieute mais je n'achète pas. Sauf que là je tombe par hasard sur les 2 boîtes de micromutant pour 12€ port compris. Un jeu dont on a déjà une boîte mais il manque plein de pions. Là mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai tout racheté. Pourtant on a tout ce qu'il faut pour jouer à la maison, ce n'est pas le meilleur jeu de ma ludo...

On peut pas toujours être dans le contrôle, en tout cas je ne pense pas que ça rende heureux 🤣

Le même Philibert dit aussi: achetez un jeu pas un prix.

Koupo
Kristovm
Le jeu est pleinement entré dans le domaine de la consommation.

Depuis tout petit nous sommes élevé en mode "je consomme donc je suis", difficile d'être un peu en dehors du système tout est fait pour que l'on y adhére pleinement.  

​​​​


--------------------------


Perso j'achète peu de jeux ,la course à la nouveauté ne m'intéresse pas, je ne suis pas collectionneur, mon temps de jeu est limité (bien que conséquent l'air de'rien) et je préfère "poncer" mes jeux que papillonner. 


Les jeux soldés à pas cher ça me plaît bien (point de vue consommateur), j'en profite très peu (j'achète  néanmoins  un jeu pas un prix, si un jeu ne m'intéresse pas il ne m'intéressera toujours pas meme offert...)  mais a l'occasion ça peut faire mon bonheur (exemple: la 2e extension de Myce & Mystics a moins de 3€, top pour prolonger l'aventure a coût réduit, nous allions l'acheter pour les enfants tantôt)  
bast92
Acathla dit :
driepick dit :
bast92 dit :De mon point de vue Abyss est un jeu de moule joliment déguisé en jeu de stratégie.
J'ai arrêté d'y jouer. Trop long pour la part de hasard qu'il comporte.

de moule, de moule.... sur les dizaines et dizaines de parties d'Abyss conspiracy contre ma femme, j'ai du en gagner 5. Il doit bien y avoir autre chose que la chance. 

elle a peut être plus de moules que toi...



Tric Trac
 

Excellent,,t'as fait ma soirée 🤣

bast92
Et pourtant on touche du doigt un truc qui ronge nos sociétés modernes.
Un peu d'autocontrôle et de libre arbitre ferait beaucoup de bien.

 
Ouquevoussoyez
Acathla dit :c'est vrai que les modes cela n'existent pas....ou alors beaucoup de gens qui la suivent devraient se faire soigner ??? La majorité suit la mode... du coup qui est le malade ? celui qui suit ? celui qui ne suit pas ? surprise

Je dirais juste (de mon point de vue) qu'il ne faut pas confondre le consommateur et LES consommateurs...

on sait bien que venir discuter de Carcassonne, Terra Mystica, Agricola, par ex (jeux toujours joués...voir sur BGA ou chez moi surprise) n'attirent pas les foules, alors que venir discuter du dernier KS ou bien du jeu XXX sorti il y a quinze jours va attirer plus de monde (et donc mécaniquement la discussion existera...) je ne connais pas le nom de cette maladie, si quelqu'un a la réponse cheeky....

Les éditeurs sortent aussi pléthores de jeu pour espérer tomber sur le nouveau 7W ou le nouveau Time up qui assurera paix et prospérité à son entreprise... même si une bonne partie de ses jeux "ne se vendra pas"...

donc la faute seulement de ces faibles consommateurs.... question de point de vue...

Je ne vois pas du tout ce que l'effet de mode vient faire là. Encore moins lorsque l'on parle d'adulte... Si en tant que personne responsable, tu ne peux pas juste te dire : "Non pas ce jeu pour X ou Y raisons", excuses moi mais ça confirme mon propos. Il a bien un soucis mental chez cet individu et qu'il faut quand même rapidement faire un truc.

De même s'il se sent obligé d'acheter toutes les nouveautés constamment, juste pour discuter virtuellement sur un forum avec des inconnus. C'est bien plus grave que je ne le pensais. Ou ça peut être plus simple et on appelle ça par chez nous la bêtise ou l'idiotie. 

Pour la suite de ton message concernant les éditeurs et autres, ça ne concerne pas mon propos ni celui que j'ai quoté. Je laisse ça aux personnes qui se sentent concernées. 

sissouvic
Vacher c'est la plus simple effectivement. Chez moi, personne a réussi à gagner avec cette strategie. Trop voyante et il est souvent possible de mettre des batons dans les roues également.
bobbylafraise
Dans Memes et jeux de société


Bobby après un bon repas arrosé d'une ch'tite bière de noël!
Rodenbach
Rodenbach
Un exemple pour illustrer mon propos :
quelques posts plus haut une évocation de Black Angel port compris pour 13€. J'ai pas pu m'empêcher d'aller vérifier. Je l'ai ajouté à mon panier. Je suis allé voir un ludochrono, et je me suis dit, ok c'est un jeu génial à 13€ mais en fait même pour ce prix là je le prends pas, même "pour voir". J'ai abandonné. Mais ça demande de se raisonner.

À l'inverse, ventes privées Philibert, je suis pas obligé d'y être abonné, mais j'ai aussi envie de me laisser faire parce que ça fait du bien aux hormones du bonheur. Bon, je zieute mais je n'achète pas. Sauf que là je tombe par hasard sur les 2 boîtes de micromutant pour 12€ port compris. Un jeu dont on a déjà une boîte mais il manque plein de pions. Là mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai tout racheté. Pourtant on a tout ce qu'il faut pour jouer à la maison, ce n'est pas le meilleur jeu de ma ludo...

On peut pas toujours être dans le contrôle, en tout cas je ne pense pas que ça rende heureux 🤣
Kristovm
brokoli dit :Great Western : Ou le jeu qu'on va finir par me faire aimer... de force. Non, parce que je reconnais être assez bien rentré dans le flow de la partie, mais berdol que ce jeu est bizarre. Il y a tellement de trucs qui me laissent perplexe au niveau des règles et de l'équilibrage de l'ensemble. Dans cette partie, j'ai particulièrement souffert quand un adversaire s'est imposé sur la course des trains vers les 2/3 du jeu et a pu rafler toutes les récompenses de gare (? c'est comme ça que ça s'appelle ?). Du coup, avancer le train ne me servait plus à rien, sauf que j'étais quand même obligé de l'avancer parce que je devais faire étape sur des actions qui l'avançaient... cela m'a fort pénalisé, et m'a désavantagé par rapport à un autre adversaire qui a joué cowboy à fond. Car sans trop m'avancer sur la puissance des stratégies, ce qui me semble clair c'est que l'axe cowboy souffre moins de la concurrence avec les adversaires (on perd quelques points de différentiel, mais rien de bien méchant), là où l'axe train snowball à fond.
 

Au ça où : il est possible de développer une gare même si un autre joueur l'a fait.

seul les 5 tuiles chefs de gare (les objos. -- qui ont un coup "important" d'un ouvrier) sont au premier arrivé, tous les emplacements de gare sont néanmoins disponibles pour chaque joueur (permet de marquer les PV de l'emplacement)

Page 12 livre de règles (v1)



sur les strats rapidement : une strat vacher est la stratégie facile à mettre en place mais est plutôt limitée en terme de points (des vaches, des livraisons), face a tout autre stat' bien mise en place c'est vite compliqué au décompte PV.

Rodenbach
Je ne dis pas qu'on n'a pas de libre arbitre mais qu'il est illusoire de croire qu'il est total. Être capable de lutter contre sa propre envie de consommation ça demande une construction de l'esprit, ce n'est pas naturel, contrairement à tout ce qui est mis en œuvre pour nous faire consommer qui utilise les ressorts naturels que notre cerveau aime bien, comme la palanquée de biais cognitifs.
Vicen
Acathla
driepick dit :
bast92 dit :De mon point de vue Abyss est un jeu de moule joliment déguisé en jeu de stratégie.
J'ai arrêté d'y jouer. Trop long pour la part de hasard qu'il comporte.

de moule, de moule.... sur les dizaines et dizaines de parties d'Abyss conspiracy contre ma femme, j'ai du en gagner 5. Il doit bien y avoir autre chose que la chance. 

elle a peut être plus de moules que toi...



Tric Trac
 

Acathla
c'est vrai que les modes cela n'existent pas....ou alors beaucoup de gens qui la suivent devraient se faire soigner ??? La majorité suit la mode... du coup qui est le malade ? celui qui suit ? celui qui ne suit pas ? surprise

Je dirais juste (de mon point de vue) qu'il ne faut pas confondre le consommateur et LES consommateurs...

on sait bien que venir discuter de Carcassonne, Terra Mystica, Agricola, par ex (jeux toujours joués...voir sur BGA ou chez moi surprise) n'attirent pas les foules, alors que venir discuter du dernier KS ou bien du jeu XXX sorti il y a quinze jours va attirer plus de monde (et donc mécaniquement la discussion existera...) je ne connais pas le nom de cette maladie, si quelqu'un a la réponse cheeky....

Les éditeurs sortent aussi pléthores de jeu pour espérer tomber sur le nouveau 7W ou le nouveau Time up qui assurera paix et prospérité à son entreprise... même si une bonne partie de ses jeux "ne se vendra pas"...

donc la faute seulement de ces faibles consommateurs.... question de point de vue...
driepick
bast92 dit :De mon point de vue Abyss est un jeu de moule joliment déguisé en jeu de stratégie.
J'ai arrêté d'y jouer. Trop long pour la part de hasard qu'il comporte.

de moule, de moule.... sur les dizaines et dizaines de parties d'Abyss conspiracy contre ma femme, j'ai du en gagner 5. Il doit bien y avoir autre chose que la chance.