Default
Mr le Néophyte
Mr le Néophyte
Oui Trilby, le cambrioleur au chapeau.
Je l'ai croisé il y a un paquet d'année, je ne sais pas pourquoi je pense à lui, là, peut-être parce qu'il fait noir, la neige, l'ambiance est propice à un peu de mystère.

Il est le "héros" d'une saga en 4 épisodes appelée Chzo Mythos, mais également Trilby Tetralogy, ou encore Defoe Tetralogy, créée au debut de ce millénaire via AGS, un freeware destiné à réaliser des point & click.
On est dans des jeux d'enquête de durée moyenne (bien moins long qu'un Days or The Tentacle par exemple), mâtiné d'épouvante Lovecraftienne et de pas mal de surprise.

D'entrée, les points qui fâchent : 
English Only
Graphisme Old School, genre Sierra-On-Line (pas King Quest 1 quand même, plutôt à la Gabriel Knight. Et encore.)

Les points qui font plaisirs :
Une histoire de OUF !!! Mais de OUF ! Et sur laquelle on en apprend un peu plus à chaque épisode.
La flippe. Oui, ce jeu avec ses pauvres graphismes fait flipper.
La difficulté est bien dosée, certaines énigmes m'ont donné du fil à retordre, sans pour autant que j'ai jamais recours aux soluces, il me semble.
​​​​​
Si vous ne connaissez pas et que cela vous tente, ils sont très facilement trouvables sur le net (fullyramblomatic.com par exemple, le site de l'auteur).
Ils doivent être joué dans leur ordre de création, et non pas suivant l'ordre chronologique.

Le premier, 5 Days a stranger.
Épouvante classique, non Trilby t'aurai pas dû rentrer dans cette maison.
Il y a une version pseudo-deluxe de celui-ci, qui doit être un peu mieux graphiquement

Le second, 7 Days a skeptic.
SF,  mais pourquoi SF, WTF ! Et c'est qui lui ??

Le troisième, Trilby's Notes.
Re-epouvante, Haas ben tiens Trilby mais purée je capte que dalle.
Pour cet épisode, gros blasphème : au lieu du point & click ergonomique à la LucasArt, on retourne de quelques années en arrière, aux premiers Sierra : taper les mots dans la barre de commande ! Nom de **** !
En dépit de ça, pour moi le meilleur épisode de la série, le mieux réalisé globalement et une ambiance réellement glaçante.

Le quatrième et dernier, 6 Days a sacrifice.
SF - gore il me semble, j'ai encore gravé en mémoire la scène finale.

Voilà.
Peut-être que si vous avez la flemme de déballer votre jeu pour votre partie solo, que vous aimez les point & click à l'ancienne, et que vous avez des yeux pas trop regardant sur l'esthétisme, vous devriez essayer.
Si cette saga était sortie durant l'âge d'or de ce type de jeu, je pense qu'elle serait érigée aujourd'hui au rang de culte, à l'instar des Space Quest, Gabriel Knight ou Monkey Island.
​​​​​​Si si, carrément.



​​​​​
​​​​​
Mon top
Aucun jeu trouvé