Default
Wolfwood
Wolfwood
Voilà. Tout est dit dans le titre. Pour plus d'information, c'est ici.

https://www.youtube.com/watch?v=5oMBr69IpwM
Femto
Femto
Je garde la vidéo de coté pour plus tard, mais j'ai cru voir passer sur twitter il me semble que la justice à donné raison au testeur/site non ?
Morgal
Morgal
J'ai regardé la vidéo, et effectivement, la critique a été reconnue comme objective et argumentée par la justice, donc pas de peine.

Les extraits de critique lus dans la vidéo sont quand même bien désagréables à lire pour un éditeur. Je comprends que ça ne leur ai pas plu. Mais pour avoir une critique aussi mauvaise, faut avoir fait un très mauvais jeu... (Et faut assumer avoir fait de la merde, et s'améliorer pour les prochains titres, plutôt que d'essayer de taper sur ceux qui disent que c'est de la merde).

Au final, ils vont juste se prendre un effet Streisand...
Wolfwood
Wolfwood
Femto dit :Je garde la vidéo de coté pour plus tard, mais j'ai cru voir passer sur twitter il me semble que la justice à donné raison au testeur/site non ?

Certes. Mais la question est un peu ailleurs. On touche quelque part à la liberté d'expression, l'esprit critique. Il n'y a rien de mal en soit à dire "je n'aime pas", "c'est mauvais" et d'autant plus si c'est argumenté. On peut très bien ne pas être content d'une mauvaise critique mais, c'est une opinion comme une autre. L'aspect dérangeant c'est d'assigner un site en justice parce qu'il ose, scandale, ne pas dire du bien de votre jeu. Et cela questionne sur le secteur du monde du test en général, sans doute parfois trop corporate, pas assez indépendant. Ainsi que sur la boîte qui a édité le jeu qui m'a pas l'air super ouverte d'esprit. Bref, ça reste une histoire qui mérite d'être relayé, à mon sens, ne serait-ce qu'à titre d'information.
Fraisdeau
Fraisdeau
(Supprimé)
Liopotame
Liopotame
Je suis allé voir leur site et je comprends donc qu'ils sont également responsables de Harry Potter Une Année à Poudlard et Batman Le Sauveur de Gotham City. C'est éclairant.

Ils le disent eux-mêmes : 

L’éditeur de jeux de société qui va faire parler de lui dans toutes les langues ! 

C'est réussi en tout cas 
Fraisdeau
Fraisdeau
Wolfwood dit :Femto dit :Je garde la vidéo de coté pour plus tard, mais j'ai cru voir passer sur twitter il me semble que la justice à donné raison au testeur/site non ?

Certes. Mais la question est un peu ailleurs. On touche quelque part à la liberté d'expression, l'esprit critique. Il n'y a rien de mal en soit à dire "je n'aime pas", "c'est mauvais" et d'autant plus si c'est argumenté. On peut très bien ne pas être content d'une mauvaise critique mais, c'est une opinion comme une autre. L'aspect dérangeant c'est d'assigner un site en justice parce qu'il ose, scandale, ne pas dire du bien de votre jeu. Et cela questionne sur le secteur du monde du test en général, sans doute parfois trop corporate, pas assez indépendant. Ainsi que sur la boîte qui a édité le jeu qui m'a pas l'air super ouverte d'esprit. Bref, ça reste une histoire qui mérite d'être relayé, à mon sens, ne serait-ce qu'à titre d'information.

Oui.

Ca peut aussi questionner un monde où des "amateurs" qui n'aiment pas un produit vont se le "farcir" jusque dans les moindres détails, juste pour écrire une critique argumentée , se "payer" un "Goliath", histoire de défendre la "liberté d'expression".
Et pourquoi pas faire du buzz. Parce que bon, si tu fais des articles/vidéos mesuré(e)s (ou sur un produit moins connu), personne ne parle de ton site ou ta chaîne YouTube. Le site va peut-être profiter d'une publicité, grâce à l'effet Streisand.
​​
Si je n'aime pas un jeu, j'arrête d'y jouer. 

Morgal
Morgal
Fraisdeau dit :
Morgal dit :J'ai regardé la vidéo, et effectivement, la critique a été reconnue comme objective et argumentée par la justice, donc pas de peine.

Les extraits de critique lus dans la vidéo sont quand même bien désagréables à lire pour un éditeur. Je comprends que ça ne leur ai pas plu. Mais pour avoir une critique aussi mauvaise, faut avoir fait un très mauvais jeu... (Et faut assumer avoir fait de la merde, et s'améliorer pour les prochains titres, plutôt que d'essayer de taper sur ceux qui disent que c'est de la merde).

Au final, ils vont juste se prendre un effet Streisand...

J'ai lu les exemples de l'effet Streisand sur la page wikipedia.
A part Charlie Hebdo évidemment, je n'avais jamais entendu parler des autres histoires.
Et Charlie Hebdo, le "procès" a été quelque peu expéditif. Ce n'est en rien comparable.

Le manga One Pièce s'est vendu à plus de 500 millions d'exemplaires, soit plus du double du 2eme manga le plus vendu. Ils se remettront d'un éventuel effet Streisand.

L'éditeur n'est pas gros, et manifestement pas très bien réputé pour la qualité de ses jeux (cf post de Liopotame). Certes, ils continueront à vendre du One Piece, mais si j'avais une grosse licence de ce type entre les mains, et que je voulais en faire un jeu de société, ça m'éloignerai rapidement de cet éditeur...


De façon générale, l'effet Streisand n'est pas forcément lié à un procès, mais consiste principalement à mettre en avant une information en essayant au contraire de chercher à la dissimuler d'une façon ou d'une autre.

Wolfwood
Wolfwood
Fraisdeau dit :

Oui.

Ca peut aussi questionner un monde où des "amateurs" qui n'aiment pas un produit vont se le "farcir" jusque dans les moindres détails, juste pour écrire une critique argumentée , se "payer" un "Goliath", histoire de défendre la "liberté d'expression".
Et pourquoi pas faire du buzz. Parce que bon, si tu fais des articles/vidéos mesuré(e)s (ou sur un produit moins connu), personne ne parle de ton site ou ta chaîne YouTube. Le site va peut-être profiter d'une publicité, grâce à l'effet Streisand.

"On" aime le "David" qui triomphe du méchant "Goliath" pour défendre héroïquement et courageusement la liberté d'expression. C'est beau.


Point de vue intéressant, qui a aussi une part de vérité, cela étant dit, il ne faut pas tout résumer à l'un ou l'autre. Sinon ça veut dire qu'une personne ne peut pas bien faire son travail, objectivement parce que sur Youtube, parce qu'avec une petite communauté ? Et que les médias "pro" sont forcément objectifs, désintéressés... . Ça n'a pas de sens. Il y a des bons et des profiteurs dans chaque corporation. Et ce n'est pas parce qu'un article fait le buzz qu'il n'a pas pu être fait avec les meilleures intentions du monde. Même si, je vous l'accorde, il est bon de nuancer et se dire qu'il peut y avoir une part de profit dans le fait de parler de cette affaire.

Ce qui m'interpelle par contre un peu plus, c'est l'idée qu'on ne devrait pas relier cette information. D'ailleurs, c'est une information, à la base. Ouvrir le débat est intéressant, mais ça n'a pas d'autre vocation qu'informer, pour se faire une idée ou juste pour savoir. Il n'est pas question de partir dans une vendetta contre Topigame, basculer vers cette sorte de western numérique qu'on appelle justice sociale. Mais ils ont tout de même fait une sottise, c'est comme cela que je le perçois pour ma part, on peut la signaler. Sauf si on est  trop corporate justement pour le faire, qu'on a peur de froisser. Ils peuvent même d'ailleurs en sortir grandi en communiquant bien, "on a sur-réagit, désolé". Ce n'est pas une exigence d'ailleurs, ils peuvent le faire ou non. Mais le fait est là, c'est même passé devant un tribunal. Et le fait qu'on ne devrait pas en parler... . Bon, chacun voit midi à sa porte, mais je trouve que cela a plus de sens que de relayer de simples rumeurs avant jugement et oublier ce que donne le dit jugement une fois qu'il ne tourne pas comme on veut, ce qui est bien trop souvent le positionnement choisi par les médias en général. Enfin bref, ne voyons pas dans cette histoire autre chose que l'idée d'informer.
​​
 

 

Fraisdeau
Fraisdeau
Je serai curieux de voir ce que vont en dire les médias qui parlent de jeux de société : TricTrac, Ludovox, lestream.fr ...
Default
Fraisdeau
Fraisdeau
Wolfwood dit :
Fraisdeau dit :

Oui.

Ca peut aussi questionner un monde où des "amateurs" qui n'aiment pas un produit vont se le "farcir" jusque dans les moindres détails, juste pour écrire une critique argumentée , se "payer" un "Goliath", histoire de défendre la "liberté d'expression".
Et pourquoi pas faire du buzz. Parce que bon, si tu fais des articles/vidéos mesuré(e)s (ou sur un produit moins connu), personne ne parle de ton site ou ta chaîne YouTube. Le site va peut-être profiter d'une publicité, grâce à l'effet Streisand.

"On" aime le "David" qui triomphe du méchant "Goliath" pour défendre héroïquement et courageusement la liberté d'expression. C'est beau.


Point de vue intéressant, qui a aussi une part de vérité, cela étant dit, il ne faut pas tout résumer à l'un ou l'autre. Sinon ça veut dire qu'une personne ne peut pas bien faire son travail, objectivement parce que sur Youtube, parce qu'avec une petite communauté ? Et que les médias "pro" sont forcément objectifs, désintéressés... . Ça n'a pas de sens. Il y a des bons et des profiteurs dans chaque corporation. Et ce n'est pas parce qu'un article fait le buzz qu'il n'a pas pu être fait avec les meilleures intentions du monde. Même si, je vous l'accorde, il est bon de nuancer et se dire qu'il peut y avoir une part de profit dans le fait de parler de cette affaire.

Ce qui m'interpelle par contre un peu plus, c'est l'idée qu'on ne devrait pas relier cette information. D'ailleurs, c'est une information, à la base. Ouvrir le débat est intéressant, mais ça n'a pas d'autre vocation qu'informer, pour se faire une idée ou juste pour savoir. Il n'est pas question de partir dans une vendetta contre Topigame, basculer vers cette sorte de western numérique qu'on appelle justice sociale. Mais ils ont tout de même fait une sottise, c'est comme cela que je le perçois pour ma part, on peut la signaler. Sauf si on est  trop corporate justement pour le faire, qu'on a peur de froisser. Ils peuvent même d'ailleurs en sortir grandi en communiquant bien, "on a sur-réagit, désolé". Ce n'est pas une exigence d'ailleurs, ils peuvent le faire ou non. Mais le fait est là, c'est même passé devant un tribunal. Et le fait qu'on ne devrait pas en parler... . Bon, chacun voit midi à sa porte, mais je trouve que cela a plus de sens que de relayer de simples rumeurs avant jugement et oublier ce que donne le dit jugement une fois qu'il ne tourne pas comme on veut, ce qui est bien trop souvent le positionnement choisi par les médias en général. Enfin bref, ne voyons pas dans cette histoire autre chose que l'idée d'informer.
​​
 

 

Des accusations d'harcelement sexuel dans le monde du jeu de société ont été publiées dans un média ludique. Avant jugement.

Si le jugement est contraire, publieront-ils un article aussi visible?
Ou bien comme dans la presse mainstream, un entrefilet.

enpassant
enpassant
Tric Trac devrait se méfier. 

https://www.trictrac.net/actus/batman-sauveur-de-gotham-city-de-lexplication

Les commentaires de la vidéo peuvent valoir une assignation en justice. 
loïc
loïc
Topi est un éditeur qui n'avait déjà pas bonne réputation, mais là, on touche le fond.
Acathla
Acathla
Bon ok...je m'incline...je crois que l'on a trouvé un cas de jeu mauv....surprise
Pikaraph
Pikaraph
Acathla dit :Bon ok...je m'incline...je crois que l'on a trouvé un cas de jeu mauv....surprise

Je crois que tout est dit... et ils en ont édité quelques uns qui sont du même tonneau ^^

Wolfwood
Wolfwood
Fraisdeau dit :

Des accusations d'harcelement sexuel dans le monde du jeu de société ont été publiées dans un média ludique. Avant jugement.

Je sais. Et venant du site en question, ça ne m'a d'ailleurs pas surpris, eux ont depuis très longtemps basculé vers des trucs politisés, idéologiques dans leurs articles. Ils ont aussi relayé l'histoire d'un auteur qui a été blacklisté pour des propos racistes, alors que, lorsqu'on lit les propos en question... il utilise un mot a caractère raciste, et qui plus est dans un contexte particulier, (la traduction n'a sans doute pas aidé non plus) là où le reste de ses "propos polémiques" sont tout le contraire d'un raciste à mes yeux, c'est même plutôt le contraire. Mais l'industrie (surtout nord-américaine) l'a cloué au mur et donc ce fameux site de donner son petit clou parce que bon, c'était pile dans leur vision du monde.

Donc bref, on s'est un peu écarté du sujet, mais je crois qu'on pourra tous se brosser pour un article contredisant les faits venant d'eux. Et lorsque vous parlez d'entrefilet sur ce genre de sujets pour la presse mainstream... je vous trouve très généreux, bien souvent, on préfère l'amnésie a "on a été trop vite" ou "on s'est planté", ce qui cultive, hélas, une profonde méfiance vis-à-vis des journalistes en général, alors qu'il y en a encore qui doivent encore avoir envie de bien faire leur métier.
Fraisdeau
Fraisdeau
Supprimé
Femto
Femto
Wolfwood dit :Femto dit :Je garde la vidéo de coté pour plus tard, mais j'ai cru voir passer sur twitter il me semble que la justice à donné raison au testeur/site non ?

Certes. Mais la question est un peu ailleurs. 

Peut être, mais n'ayant toujours pas vu la vidéo voulais juste une petite confirmation de ce que j'avais pensé lire ailleurs.

*Femto repart finir son gâteau et n'a pas le temps pour des débats*

Fraisdeau
Fraisdeau
Déjà le terme de "test" , que certains auteurs de jeu ont d'ailleurs déjà critiqué.
Un jeu n'est pas un lave-linge ou un avion. 

Un jouet peut être testé pour vérifier qu'il respecte les normes de sécurité.

​​​​On joue à des jeux.
Si la démarche consiste à les tester, il y a un biais (et accessoirement une démarche surprenante).
Prince-Baron
Prince-Baron
Fraisdeau dit :Déjà le terme de "test" , que certains auteurs de jeu ont d'ailleurs déjà critiqué.
Un jeu n'est pas un lave-linge ou un avion. 

Un jouet peut être testé pour vérifier qu'il respecte les normes de sécurité.

​​​​On joue à des jeux.
Si la démarche consiste à les tester, il y a un biais (et accessoirement une démarche surprenante).

Pourtant on parle bien (trop) souvent de mécanismes.  Donc pourquoi est-ce si inadequate de "tester" une mécanique?

 

Default
Vicen
Vicen
Même dans le cas ou la critique n'avait pas été objective je vois pas en quoi émettre un avis personnel peut être justiciable. Qu'il soit émit par un critique/journaliste ou non.

Va t on faire un procès au prochain type qui n'aime pas le dernier film sorti ?
Vicen
Vicen
Au passage le plateau de jeu est presque aussi moche que celui d'Etat Monde.
Voilà pour ma critique perso (concernant l'aspect).
Pikaraph
Pikaraph
Vicen dit :Même dans le cas ou la critique n'avait pas été objective je vois pas en quoi émettre un avis personnel peut être justiciable. Qu'il soit critique/journaliste ou non.

Va t on faire un procès au prochain type qui n'aime pas le dernier film sorti ?

C'est juste un coup de pression, une tentative pour faire disparaître une critique révélatrice.
C'est petit et lâche, mais pas illégal.
Mais c'est évident que l'argent dépensé en procédure judiciaire aurait été mieux investi dans le développement du jeu.

Docky
Docky
Le problème des auteurs de jeu par rapport au terme "test" se basait simplement sur le fait que de leur point de vue, la phase de test est leur responsabilité et elle a lieu en amont de l'édition. C'est une phase durant laquelle on vérifie le bon fonctionnement du jeu, on ajuste ses mécanismes, on équilibre les divers éléments.

Présenter une critique / ou un avis comme étant un test leur apparait donc au minimum inopportun, au maximum blessant. En gros (oui, je sais, il est toujours délicat de généraliser), le test a déjà eu lieu, il te reste donc à savoir si le jeu est pour toi, mais tu ne le testes pas comme on le ferait pour évaluer une conformité aux normes LNE ou ISO en vue d'une certification.

Leur problème n'est donc pas (seulement) l'apparentement à une machine à laver, mais plus la personne opérante et le moment où s'effectue la phase incriminée ici. Bon jeu !
OverWhirl
OverWhirl
enpassant dit :Tric Trac devrait se méfier. 

https://www.trictrac.net/actus/batman-sauveur-de-gotham-city-de-lexplication

Les commentaires de la vidéo peuvent valoir une assignation en justice. 

broken heartbroken heartbroken heartbroken heart

Fraisdeau
Fraisdeau
Prince-Baron dit :
Fraisdeau dit :Déjà le terme de "test" , que certains auteurs de jeu ont d'ailleurs déjà critiqué.
Un jeu n'est pas un lave-linge ou un avion. 

Un jouet peut être testé pour vérifier qu'il respecte les normes de sécurité.

​​​​On joue à des jeux.
Si la démarche consiste à les tester, il y a un biais (et accessoirement une démarche surprenante).

Pourtant on parle bien (trop) souvent de mécanismes.  Donc pourquoi est-ce si inadequate de "tester" une mécanique?

 

Quelqu'un a partiellement répondu, par rapport au timing: le test est effectué en amont de la sortie.

J'ajoute
- pour tester suivant des normes, il faut définir et publier les normes et les procédures de test
- pour tester une mécanique, il faut des milliers de partie, donc un logiciel
​​​​​​- des procédures de test peuvent être contournées (ex dieselgate)
- parce que les normes et procédures de test pourraient être critiquées
- parce qu'on joue pour jouer, le jeu n'a pas de fonction utilitaire, il est autotelique
- parce que la mécanique est un élément d'un jeu, parmi d'autres
- parce que les joueurs font partie du "test" et qu'on pourrait aussi dire que ce sont eux qui sont testés
...

Docky
Docky
Je précise à tout hasard, après mes explications, qu'à titre personnel le terme "test" ne me gêne pas plus que ça. Ce n'est certes pas particulièrement approprié (abus de langage ?), mais on comprend la formulation quand quelqu'un annonce : je viens d'acheter un jeu et l'ai testé dans la foulée !

On n'imagine pas que cette personne a l'intention de vérifier la bonne fonctionnalité physique ou quelque norme sécuritaire, mais qu'elle s'essaie elle-même au jeu pour la première fois, ne voulant tout au plus que vérifier la correspondance du jeu à ses propres goûts.
Fraisdeau
Fraisdeau
Docky dit :Je précise à tout hasard, après mes explications, qu'à titre personnel le terme "test" ne me gêne pas plus que ça. Ce n'est certes pas particulièrement approprié (abus de langage ?), mais on comprend la formulation quand quelqu'un annonce : je viens d'acheter un jeu et l'ai testé dans la foulée !

On n'imagine pas que cette personne a l'intention de vérifier la bonne fonctionnalité physique ou quelque norme sécuritaire, mais qu'elle s'essaie elle-même au jeu pour la première fois, ne voulant tout au plus que vérifier la correspondance du jeu à ses propres goûts.

Ben non. Des "critiques" ludiques vont faire des parties de certains jeux dans le but d'émettre un avis.

Donc, il y a un biais par rapport à des joueurs.
C'est bien ce qui se passe dans le cas en question. Ici, les gens ont utilisé différents aspects dans le but d'écrire un article.
Comme des joueurs qui, tout au long d'une partie, analysent le jeu, comme s'ils étaient dans une navette spatiale en train d'observer la partie. T'es dans la partie ou bien?

Si je lance une partie d'un jeu nouvellement acquis et que rien ne plait, on arrête la partie et je revends le jeu.
Docky
Docky

Fraisdeau, j'ai pourtant écrit "quelqu'un annonce" et ensuite "cette personne". Donc, si tu cites à brûle-pourpoint l'exemple d'un critique ludique, il est logique que tu ne sois pas d'accord avec mon propos qui était autre (je le rappelle).

Sylvano
Sylvano
Je me demande bien ce qu'un éditeur peut espérer retirer de positif d'une telle démarche, qu'il gagne ou pas son procès, d'ailleurs... En termes d'image, ça ne peut être que désastreux. Même hautement contreproductif, tellement ça crée un effet de loupe sur cette mauvaise critique, que beaucoup de monde n'aurait sans doute jamais consultée en temps normal. Pour des joueurs, en termes de stratégie, c'est très mauvais.
Le fait que certains auteurs/éditeurs soient chatouilleux sur la critique de leurs jeux, ce n'est pas nouveau, même si ça reste très rare. Ce qui a changé par contre, et ce qui rend sûrement cette affaire emblématique, c'est qu'aujourd'hui, il n'y a quasiment plus de critique ludique, mais essentiellement des influenceurs, qui logiquement, étant donné le système dans lequel ils évoluent, traitent quasiment toujours positivement des jeux dont ils parlent. Donc une critique un peu musclée/franche, tout d'un coup, ça doit surprendre.
Default
Prince-Baron
Prince-Baron
Fraisdeau dit :
Prince-Baron dit :
Fraisdeau dit :Déjà le terme de "test" , que certains auteurs de jeu ont d'ailleurs déjà critiqué.
Un jeu n'est pas un lave-linge ou un avion. 

Un jouet peut être testé pour vérifier qu'il respecte les normes de sécurité.

​​​​On joue à des jeux.
Si la démarche consiste à les tester, il y a un biais (et accessoirement une démarche surprenante).

Pourtant on parle bien (trop) souvent de mécanismes.  Donc pourquoi est-ce si inadequate de "tester" une mécanique?

 

Quelqu'un a partiellement répondu, par rapport au timing: le test est effectué en amont de la sortie.

J'ajoute
- pour tester suivant des normes, il faut définir et publier les normes et les procédures de test
- pour tester une mécanique, il faut des milliers de partie, donc un logiciel
​​​​​​- des procédures de test peuvent être contournées (ex dieselgate)
- parce que les normes et procédures de test pourraient être critiquées
- parce qu'on joue pour jouer, le jeu n'a pas de fonction utilitaire, il est autotelique
- parce que la mécanique est un élément d'un jeu, parmi d'autres
- parce que les joueurs font partie du "test" et qu'on pourrait aussi dire que ce sont eux qui sont testés
...

J'attends toujours justement les critères des jury pour les prix ludiques. Est-ce que les différents membres se prononcent sur les mêmes points?

Que l'on appelle les parties des jurés  test, essai, évaluation ou partie alpha, cela ne change rien au principe que si tu dois donner ensuite un retour, ce sur quoi il se base doit être clairement défini.

C'est pareil pour un avis ou une critique que tu publie, cela permet de mieux comprendre le regard posé sur le jeu.

Acathla
Acathla
Le terme de test, encore une fois surprise, vient peut être du jeu vidéo, ou le jeu est testé après sa conception pour vérifier qu'il n'y a pas de bug (comme n'importe quel logiciel) et ensuite testé, dans un magazine (à l'époque...) pour vérifier ses qualités (jouabilité graphismes, son, etc)

Déjà présent en France dans la presse des années 80 pour le JV,
à savoir si à l'époque, la presse spécialisée sur les BoardJDS (casus belli et Jeux et stratégie...au hasard, si vous en connaissez d'autres de cette époque, l'information est la bienvenue)
avait ce type d'évaluation (qui pourrait s'appeler un test surprise)


Pour les critères des jurys, je ne saurais répondre, cependant même avec une grille d'évaluation définie, chaque membre du jury l'interprétera à sa manière...je pense.