Default
Laidzep
Laidzep
Suite aux dol√©ances de certains forumeur, je prends sur moi l'enti√®re responsabllit√© de ce nouveau topic TOP-truc (il para√ģt que celui-l√† est beaucoup plus¬†constructif, en plus ūüĎĆ).

Tout est dans le titre. Selon vous, quels sont les 3 auteurs qui ne bénéficient pas d'une visibilité ou d'une popularité suffisante en regard du plaisir que vous prenez à leurs jeux ? 

En toute objectivit√©, bien s√Ľr. ūüėĀ

Légende à utiliser : 
 --> intensité (de 1 à 3) de l'amour des mécaniques, du ressenti et du feeling autour de ses créations.
 --> intensité (de 1 à 3) de l'impatience ressenti à l'annonce d'un de ses jeux.
 --> intensité (de 1 à 3) de l'incompréhension de son manque de popularité.
 --> intensité (de 1 à 3) de l'amour des thèmes globalement choisis pour ses jeux.

Mon top 3 : 

3 - Colovini : ///
2 - Wrede /

Et là médaille d'or pour... 

1 - Menzel ///
kibitzerCripure
kibitzerCripure
Bonjour,

Alors, 3 auteurs sous-estimés, hum, voyons, voyons...

1/ Louis Guilloux
2/ Pana√Įt Istrati
3/ Tristan Corbière

Ah...fl√Ľte, me suis encore tromp√©...il s'agissait d'auteurs de jeux et non d'auteurs de litt√©rature...

Désolé.
Govin
Govin
L'exercice n'est pas simple. Il faut réussir à se dégager des titres que nous préférons, et appréhender une carrière dans son ensemble. Or, les auteurs n'ont pas tous la même "longévité" ou "productivité".
Ensuite, il faut juger s'ils bénéficient de suffisamment de reconnaissance de la part de la communauté, en rapport avec la qualité des jeux qu'ils ont accouchés.

Pas si simple.

Je vais donc découper ma réponse, et partir du principe que les  auteurs qui bénéficient d'une renommée certaine sont: Kramer, Kiesling, Knizia, Cathala, Feld, Pfister, Stonemaier, Burm, Tascini, Friese, Breese, Rosenberg, Chvatil, et Jean Passe...

1- Auteurs pour lesquels j'ai un attrait particulier:

1- Saashi
2- Wolfgang Warsch
3- Rikki Tahta
4- Ivan Lashin

2- Auteurs qu'il faut toujours suivre, car on est pas à l'abri d'une pépite:


1-¬†Jens Dr√∂gem√ľller
2- Andreas Steding
3- R√ľdiger Dorn
4- Corey Konieczka

3- Valeur s√Ľre:

1- Virginio Gigli (et Simone Luciani)
2- Paolo Mori
3- Emanuele Ornella
et si vous aimez les trains:
4- Helmut Ohley

4- Auteurs qui ne seront jamais assez encensés, et qui laisseront un vide quand ils arrêteront:

1- Knizia
2- Kiesling
3- Kramer

Un auteur partage la catégorie 1 et 3, il s'agit de Sébastien Dujardin (pas le dentiste d'Annemasse, l'autre: le Belge).

EDIT: dans la catégorie 2, je rajoute un Français, car ça manque: Serge Laget.
léo(nard)
léo(nard)
                                Pascal Cadot !
                                 Pascal Cadot !!
                                 Pascal Cadot !!!


 
et c'est pas mon beau-frère...(pas comme dans les réponses de certains)
Le Zeptien
Le Zeptien
Des auteurs sous-estim√©s ? J'ai parl√© de L√©o Colovini je sais plus o√Ļ, mais au final, je change ma hallebarde d'√©paule (oui parce que les fusils et tout ce qui fait "pan!" √ßa me fait peur) et je vais¬†¬†citer Klaus Teuber, Alan Moon et Philippe Keyaerts.¬†

...oui, parce qu'ici, j'ai pas l'impression qu'ils soient pas pris très aux sérieux, ou je crois qu'ils sont vus comme "des auteurs d'une seul jeu à succès déclinés sous différentes versions".  Et bien de ces auteurs là, j'admire aussi Löwenherz et Nouveau Monde, Union Pacific et San Marco, Olympos et Evo. 
Govin
Govin
Keyaerts, j'ai hésité, mais il existe encore ?
TTWD
TTWD
Govin dit :L'exercice n'est pas simple. Il faut réussir à se dégager des titres que nous préférons, et appréhender une carrière dans son ensemble. Or, les auteurs n'ont pas tous la même "longévité" ou "productivité".
Ensuite, il faut juger s'ils bénéficient de suffisamment de reconnaissance de la part de la communauté, en rapport avec la qualité des jeux qu'ils ont accouchés.

Pas si simple.

Je vais donc découper ma réponse, et partir du principe que les  auteurs qui bénéficient d'une renommée certaine sont: Kramer, Kiesling, Knizia, Cathala, Feld, Pfister, Stonemaier, Burm, Tascini, Friese, Breese, Rosenberg, Chvatil, et Jean Passe...

1- Auteurs pour lesquels j'ai un attrait particulier:

1- Saashi
2- Wolfgang Warsch
3- Rikki Tahta
4- Ivan Lashin

2- Auteurs qu'il faut toujours suivre, car on est pas à l'abri d'une pépite:


1- R√ľdiger Dorn
2- Andreas Steding
3- Robin Drögemuller
4- Corey Koznieczka ou Kuzniescka (je ne sais pas l'écrire heart)

3- Valeur s√Ľre:

1- Virginio Gigli (et Simone Luciani)
2- Paolo Mori
3- Emanuele Ornella
et si vous aimez les trains:
4- Helmut Ohley

4- Auteurs qui ne seront jamais assez encensés, et qui laisseront un vide quand ils arrêteront:

1- Knizia
2- Kiesling
3- Kramer

Un auteur partage la catégorie 1 et 3, il s'agit de Sébastien Dujardin (pas le dentiste d'Annemasse, l'autre: le Belge).

EDIT: dans la catégorie 2, je rajoute un Français, car ça manque: Serge Laget.

Euh...

Knizia Kiesling ou Kramer... sous estimés?
Par les nouveaux venus dans la pratique qui ne jurent que par les auteurs bankables... peut etre? Mais c'est vrai que Knizia et Kramer ne font plus la pluie et le beau temps.
Belle tentative de Knizia avec My City ou Kramer avec Renature... mais pas aussi puissants qu'Eric Lang, Cathala, Bauza ou Konieczka

Les 3 réunis pourtant = combien de Spiel? CQFD ce sont les monstres sacrés du jds modernes ni plus ni moins
 

Govin
Govin
C'était une boutade pour les 3K.

Par contre, je suis moins sévère avec eux pour ces dernières années.
Knizia, c'est quand même: Babylonia, Blue Lagoon, et Yellow & Yangtzé, en plus de My City.
Kiesling, c'est Paris, Reworld, Savannah Park, Le Bien et le Malt, en plus de Renature. Et il va sortir: Amygdala, et Gondolieri.
Kramer, plus grand chose depuis Gueules Noires, en effet.
Laidzep
Laidzep
Oups... J'ai oublié Sébastien Dujardin et sont incroyables Deus (moins fan de Troyes, déjà très bon), et Keyaerts.

Le premier parce qu'il est trop confidentiel et qu'il a le potentiel pour cartonner avec un jeu plus accessible pour des joueurs moins initiés, et le second parce que j'ai l'impression qu'il est vu comme un opportuniste dépassé le temps du succès d'un jeu (comme Wrede).
Liopotame
Liopotame
Laidzep dit :Oups... J'ai oublié Sébastien Dujardin et sont incroyables Deus (moins fan de Troyes, déjà très bon), et Keyaerts.

Le premier parce qu'il est trop confidentiel et qu'il a le potentiel pour cartonner avec un jeu plus accessible pour des joueurs moins initiés

Quand il a sorti Solenia, certains lui sont tombés dessus...
(je ne pense toutefois pas qu'on sous-estime Sebduj qui a toujours du succès par ici)

Default
XavO
XavO
Je ne résiste pas à l'envie de jouer la carte de la nostalgie en citant Allan B. Calhamer qui a créé il y a 63 ans, l'incroyable Diplomacy. Purée, quel jeu ! Asymétrique, ordres simultanée, zéro hasard, thème fort et des règles épurées jusqu'à l'os : tout ça en 1959. Aucun jeu ne m'a donné autant de plaisir. Mmmm. Oooooh oui !
lo√Įc
lo√Įc
Teuber, c'est clair qu'il est vu comme l'auteur de Catane. Mais, en m√™me, il n'a quasi fait que √ßa. Perso, quand je vois ces autres jeux, je suis d√©go√Ľt√© qu'il ait consacr√© autant de temps √† Catane. Entdecker, L√∂wenherz, Gnadenlos, √ßa donne envie que ce type fasse autre chose que des d√©clinaisons de Catane. Alors oui, √ßa a donn√© des trucs sympas, mais bon, √ßa aurait pu aller tellement plus loin je pense.

Keyaerts, après Vinci et EVO, j'en attendais beaucoup. C'était hyper prometteur. Mais bon, ça quand même fait pschitt non ? Il a sorti quelques trucs, mais pas grand chose. Après, avec le succès de Smallworld (mais qui reste une refonte de Vinci), il s'est concentré là-dessus (un peu comme Teuber), et ça peut se comprendre. Mais c'est vrai que j'attendais plus de lui au début des années 2000 (même si j'ai passé de bons moments sur Olympos).

Moon, c'est moins ma came, m√™me si j'ai √©norm√©ment jou√© √† Elfenland quand j'ai d√©couvert le monde ludique et que ses collaborations avec Weissblum ont donn√© quelques tr√®s bons trucs : Capitol, New England et surtout l'excellent¬†das Amulett. Mais pas suffisamment dans mes go√Ľts pour que je le consid√®re comme sous-estim√©s.

Perso, je citerai √©videmment¬†Friese¬†(pour les raisons que j'ai √©voqu√© dans les auteurs surestim√©s, mon la√Įus y est suffisamment d√©taill√© je pense pour expliquer pourquoi cet auteur, √† mon sens, est totalement sous-estim√©).

Après, je ne saurai trop dire. Peut-être un peu Doumen et Wiersinga, entre autres parce que personne ne connait leurs noms, tout le monde (moi y compris) les appelant "Splotter". Ce sont clairement les seuls auteurs dont je guette tout le temps les sorties, que j'achète les yeux fermés. Mais Food Chain Magnate les a remis sur le devant de la scène quand même (même si pour moi, ce sont des génies et que donc, forcément, ils sont un peu sous-estimés).

Colovini est régulièrement cité, et je rejoins ceux qui pensent qu'il est sous-estimé. Sa capacité à jouer avec le hasard reste exceptionnelle et ses créations vont assez loin. Il a créé des jeux qui restent comme Carolus Magnus, des jeux qui m'ont marqué, comme Justinian ou Venezia 2099, mais il a aussi su toucher un public très large avec Cartagena ou Intrigues à Venise.

Pour un amateur de jeux abstraits,¬†Kris Burm¬†est clairement l'un des auteurs les plus sous-estim√©s. La puissance de ses cr√©ations, ce qu'il apport√© aux jeux abstraits modernes est compl√®tement fou. La puissance √©vocatrice du projet Gipf, cette folie d'avoir voulu penser un projet global, aussi utopiste soit-il, est juste incroyable. Sans oublier des jeux pr√©-Gipf comme Invers, totalement oubli√© et pourtant tr√®s fort, ou le tout simple mais √ī combien efficace Batik. Clairement, un auteur qui est √† 1000 lieues d'avoir les honneurs qu'il m√©riterait.

Je me demande si¬†Suchy¬†n'est pas un peu sous-estim√©. Ces jeux sont plut√īt bien vus, mais j'ai l'impression que, souvent, on oublie que c'est lui derri√®re.

Si je devais faire un Top 3, ce serait donc BURM, DOUMEN & WIERSINGA et FRIESE. Colovini sera suffisamment cité 
Alfa
Alfa
pas certain du critere "sous estimés", mais je pense a ceux ci :

Paolo MORI 
Ludovic MAUBLANC
Rudiger DORN
 
Le Zeptien
Le Zeptien
De Léo Colovini, il y a aussi Alexandros que j'aime beaucoup également.

Suchy, je sais pas...je suis très amateur de Pulsar 2849 que je trouve vraiment très bien, je n'ai pas encore joué à Underwater cities ni Praga caput regni,  j'avais trouvé Last will ennuyeux (une sorte de Mad revisité, j'ai jamais pigé son succès) , 20ième siècle sympa mais sans plus, et un jeu dont j'ai oublié le nom, il fallait construire des navires de transport, j'avais gagné ma seule partie en jouant un truc curieux...enfin pas un grand souvenir quoi. J'ai pas une impression de sous-estimation le concernant. 

Kris Burm, sous-estimé ? Mais il est une référence, ici et ailleurs pour les jeux abstraits modernes. C'est un créateur génial mais il me semble qu'on est nombreux à le dire quand même non ? 

Concernant R. Dorn, j'ai joué moult parties de Goa et Louis XIV, un peu moins de Die Baumeister von Arkhadia et puis après, je l'ai un peu perdu de vue. Je sais qu'Istanbul a eu un beau succès mais...j'en suis resté vraiment à la période Goa/Louis XIV. 
ocelau
ocelau

Carl Chudyk¬†l'auteur des jeux caract√©ris√©s par leur chaos contr√īlable : Gloire de Rome laugh¬†(son premier), Innovation¬†(son chef d'oeuvre pour moi), Impulse ¬†(peu de succ√®s, pourtant un tr√®s bon 4X, peut-√™tre moins fluide que les autres)¬†, Red7 ( le plus l√©ger des 4). Des jeux pas forc√©ment inconnus, mais pas un auteur dont on guette les sorties. Faut dire qu'√† c√īt√© d'apr√®s les notes BGG ( car on les voit peut passer en Europe) il a fait des jeux assez moyens ou des redites (Uchronia, Mottainai). Et peu de com' aussi, je viens tout juste de remarquer qu'il a un Aegan Sea en proto depuis 3 ans cr√©dit√© pour une sortie 2022.
kibitzerCripure
kibitzerCripure
ocelau dit :
Carl Chudyk¬†l'auteur des jeux caract√©ris√©s par leur chaos contr√īlable : Gloire de Rome laugh¬†(son premier), Innovation¬†(son chef d'oeuvre pour moi)

Bonjour,

Oui Innovation, quel jeu !

Il mériterait un retirage VF.

lo√Įc
lo√Įc
Paolo MORI, je suis assez d'accord.
Pour Chudyk, je le classerai un peu comme Burm : très apprécié par ceux qui aiment son style, peut-être moins connu en dehors.
Pour Suchy, j'aime beaucoup Last Will de mon c√īt√©. Le comparer √† Mad, c'est quand m√™me os√© (m√™me si je vois pourquoi, y'a quand m√™me pas grand chose de comparable).
Pour Dorn, j'ai l'impression qu'il est reconnu à sa juste valeur.
Potrick
Potrick
Le Zeptien dit : et un jeu dont j'ai oublié le nom, il fallait construire des navires de transport, j'avais gagné ma seule partie en jouant un truc curieux...enfin pas un grand souvenir quoi. J'ai pas une impression de sous-estimation le concernant.

Shipyard

Govin
Govin
lo√Įc dit¬†:
Si je devais faire un Top 3, ce serait donc BURM, DOUMEN & WIERSINGA et FRIESE. Colovini sera suffisamment cité 

Si on m'avait demand√© le top 3 de lo√Įc, j'aurais forc√©ment cit√© Doumen, et Friese, et probablement Burm ou Breese.

Pour ce qui est de Suchy, je suis mitigé. J'apprécie énormément Last Will et sa déclinaison ultérieure dont le nom m'échappe là maintenant, mais j'ai trouvé moyen Pulsar et Underwater Cities, surtout le dernier cité, étant convenu que le thème de Pulsar m'avait rebuté d'emblée.
Je n'ai pas assez pratiqué Praga Caput Magnet, mais je l'ai trouvé très bon.

Potrick
Potrick
Tu veux dire Praga Caput Magnastorm ?
Default
Rodenbach
Rodenbach
Vite fait je propose Sébastien Pauchon.
Metropolys, Jaipur, Corinth pour ceux que j'ai en ludo (et qui continuent de sortir de temps en temps !).
J'adore aussi ce qu'il fait sous sa casquette d'éditeur (ok je sors des clous là), et c'est un développeur hors pair.
Govin
Govin
Potrick dit :Tu veux dire Praga Caput Magnastorm ?

Oups. Praga Caput Regni, évidemment.

TTWD
TTWD
Govin dit :C'était une boutade pour les 3K.

Par contre, je suis moins sévère avec eux pour ces dernières années.
Knizia, c'est quand même: Babylonia, Blue Lagoon, et Yellow & Yangtzé, en plus de My City.
Kiesling, c'est Paris, Reworld, Savannah Park, Le Bien et le Malt, en plus de Renature. Et il va sortir: Amygdala, et Gondolieri.
Kramer, plus grand chose depuis Gueules Noires, en effet.

ne soyons pas trop durs avec eux en effet. En plus Ces gens ont l'age de partir en retraite.
Donc normal qu'ils fassent moins l'actu aussi.
En tout cas chapeau à ces auteurs.


En auteurs sous estimés:
- Juma al Joujou. Mais j'ai l'impression qu'il ne sort plus de jeux. il a sorti un jeu incroyable (clans of Caledonia) pourtant et paf, disparu.

- Teuber... critiqué pour Catane. Pfff. il a 4 ou 5 spiel. Un jeu qui a juste révolutionné toute l'industrie du jds. Oui, il en est l'une des pierres angulaires. Sans lui, le chaos. Certes je préfère certains auteurs à lui. Et encore, Catane demeure un sacré bon jeu pour moi. Et Lowenhertz etc... genial. Mais ce bashing... c'est pas cool je trouve. Il est peut etre la personne la plus importante du JDS moderne.

Je n'en vois pas d'autres

Le Zeptien
Le Zeptien
Potrick dit :
Le Zeptien dit : et un jeu dont j'ai oublié le nom, il fallait construire des navires de transport, j'avais gagné ma seule partie en jouant un truc curieux...enfin pas un grand souvenir quoi. J'ai pas une impression de sous-estimation le concernant.

Shipyard

Oui, c'est ça !  Je me souviens avoir construit un long navire et quand la partie s'est terminée :
"Oh ! Ben c'est toi qui gagne !"
"Ah bon ?!...et bien la prochaine fois, construisez des cargos de 3 km de long, c'est efficace on dirait..."

O√Ļ alors on avait loup√© quelque chose, je sais pas, en tout cas j'ai jamais eu l'occasion d'y rejouer.¬†

aurelh
aurelh
C'est toujours très subjectif à mon sens mais je me jette à l'eau (et je partage totalement l'intervention de GOVIN en début de sujet) :
- Helmut Ohley : avec l'excellent First Class et le non moins très bon Russian Railroads
- Stefan Dorra : Valletta (oui, oui j'ai beaucoup aimé ;) ), Medina, For sale
- Hisashi Hayashi : c'est surtout qu'il a fait un de mes deckbuilding préféré : Trains (et ses extensions) ainsi que Yokohama dans une moindre mesure.
Dino
Dino
Pour moi :

- Friedemann Friese ... car beaucoup de ses créations sont méjugées. A mes yeux, ce type est un génie du ludique et, comme beaucoup de génies, il est souvent incompris.

- Henri Kermarrec ... car c'est un auteur qui a signé des jeux variés et astucieux (j'adore notamment Ekö qui est un "quasi-abstrait" fabuleux, Freak Shop, petit jeu de cartes ultra malin et les Penny Papers, roll and write de haute qualité ludique).

- Claude Leroy ... car Gygès reste toujours un chef-d'oeuvre de l'abstrait et que le Monsieur n'a cessé de creuser son sillon ludique avec une cohérence remarquable. Un grand auteur discret (pour ma part, je rêve d'un épisode de la Radio des jeux avec les Leroy père et fils : Claude et Timothée).
Alfa
Alfa
Rodenbach dit :Vite fait je propose Sébastien Pauchon.
Metropolys, Jaipur, Corinth pour ceux que j'ai en ludo (et qui continuent de sortir de temps en temps !).
J'adore aussi ce qu'il fait sous sa casquette d'éditeur (ok je sors des clous là), et c'est un développeur hors pair.

Oui j'ai failli aussi le citer !

Salmanazar
Salmanazar
Punaise. Je lis le titre du sujet et rien d’autre. J’allais citer Sébastien Pauchon !
Rodenbach
Rodenbach
Ah vous me faites bien plaisir, j'avais l'impression d'être tout seul !