14
réponses
0
follower
Par : guilou05 | dimanche 27 mai 2012 à 20:14
Default
guilou05
guilou05
Quelqu'un connaît il ce jeu?


Qu'en pensez vous? Simple adaptation pas intéressante ou véritable jeu?
Hadoken
Hadoken
J'espère que c'est mieux que le film qui lui était une vrai catastrophe :|


en tout cas le matos :pouicvomi:
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilou05
guilou05
C'est clair que le matos ne donne pas super envie.
Pas vu le film... J'ai lu que les bouquins.
Roswell
Roswell
Les 3 reviews argumentées qu'on trouve sur bgg ne le descendent pas en flèche, même si il écope d'un 6.42 sur les 38 votants.

En gros, c'est de la gestion de ressource/placement d'ouvrier super léger (30 minutes) et thématique (après, on pense ce qu'on veut du thème), qui peut trouver sa place comme petit jeu.
Les critiques sont un peu plus dures sur le matos, dont la qualité est visiblement plus que moyenne. Et les photos tirées du film semblent être utilisées à outrance.

Accessoirement, c'est chez Wizkid/NECA avec deux auteurs sur trois qui ont déjà fait quelques jeux (Bryan Kinsella pour Star Trek: Fleet Captains, Andrew Parks pour Core Worlds entre autres).

Les règles : :arrow:
Mon top
enpassant
enpassant
Il y a aussi un jeu de cartes: "The Hunger Games: Jabberjay Card Game".



Les règles:

http://files.boardgamegeek.com/file/dow ... _Rules.pdf?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
J'ai adoré le film, j'ai moins aimé les bouquins, et étrangement les jeux sus-cités ne me font pas envie du tout...
Je vais aller jeter un oeil aux avis quand même sur BGG.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Grumly
Grumly
Maldoror dit:J'ai adoré le film, j'ai moins aimé les bouquins

Hum interessant, le film couvre-t-il les 3 livres ou juste le premier ?

Car bon le 1er est juste le meilleur. Les 2 autres manquent cruellement de surprises.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
Le film ne couvre que le premier tome. Deux autres sont prévus pour couvrir la trilogie.
Ce qui est intéressant dans le film par rapport aux bouquins, c'est qu'il te montre l'envers du décors, avec le président et les personnes qui réalisent les hungergames. J'ai trouvé ça vraiment intéressant. Tu vois comment on peut faire accepter aux gens un spectacle de lutte à mort comme justification à un évènement historique et à une culture.
Les gens qui encadrent les jeunes savent qu'ils vont mourir, ils ne font pas semblant de ne pas savoir, mais c'est "normal".
Dans le film tu as aussi des scènes où le spectateur se retrouve comme s'il était devant la télé, avec le présentateur qui lui parle, qui lui explique des choses. On se retrouve à la place des voyeurs et on se rend compte du décalage qu'impose l'écran par rapport à la réalité vécue par les "tributs".
L'esthétique du capitole, les costumes, tout ça est bien rendu, en ce sens qu'il est fidèle aux bouquins; tu vois que ça fait vraiment toc et bilng bling. Bien entendu ceux qui n'ont pas lu les livres ont souvent décrié le film comme étant très moche, alors que cet aspect était voulu...
Mais le point fort du film pour moi ce sont les interprétations: l'actrice principale, lenny kravitz, la femme qui encadre les tributs.... La scène où Katniss se retrouve à enterrer l'un des tributs, retransmise par les écrans, avec le signe tendu à la fin vers les caméras à l'adresse des pauvres gens des districts, j'ai trouvé ça vraiment émouvant. Rien d'extraordinaire en fait, mais une succession de petites choses bien mises en scène.
La scène d'entrée des chars avec la musique et les flammes m'a même foutu des frissons.
Et puis enfin un film sachant présenter des évènements violents sans balancer des tonnes de tripes partout et des geysers de sang sur la caméra. Sous prétexte que ce serait "courageux", j'ai l'impression que certains réalisateurs sont aujourd'hui trop faignants pour trouver d'autres prismes que celui de montrer des tripes pour le plaisir de les montrer. On est en 2012 quoi, c'est bon, y'a plus rien à prouver à ce niveau là.
Bon j'arrête là, on est dans la section jeu, pas dans la section film, m'enfin bon, j'ai pas pu résister... Vraiment un film sympatoche à voir au cinoche, sans prétention mais avec une histoire relativement intéressante et surtout vraiment très bien interprétée.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Aquasilver
Aquasilver
Maldoror dit:Ce qui est intéressant dans le film par rapport aux bouquins, c'est qu'il te montre l'envers du décors, avec le président et les personnes qui réalisent les hungergames.

Le seul truc que je reproche au film, c'est justement qu'il n'en présente pas assez.
Certes, ce n'est pas présenté comme un film politique mais je pense qu'il y a quelque chose (et même beaucoup de choses) à développer de ce côté là.

N'ayant pas lu les bouquins, je ne sais pas si ça sera le cas dans les suivants...
Hadoken
Hadoken
bon sang ce film est une vraie purge,hideux(peut etre l'un des films les plus laid que j'ai vu ces derniers années),a mourir de rire parfois tellement certaines scènes sont ridicules,avec un scénario inexistant tellement il est prévisible.(il ne se passe rien pour ainsi,tout est archi téléphoné,les personnages sont absolument pas écrist,et donc on a aucun attachement a qui que ce soit).

Une vraie catastrophe.Rien a sauver.Rendez moi mes sous !

Pour le jeu la au dessus,c'est un jeu de placement d'ouvrier apparement,et je vois encore moins le rapport avec le truc :?

Mais bon,il sera pas pire que le film,la dessus on peut garder un espoir :D
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
iki
iki
Meme si le film est parfois maladroit, ce n'est quand meme pas le raté du siècle faut pas dcéonner non plus :wink:
Le public visé par ce film c'est d'abord les ados il faut se souvenir de cela.

L'actrice principale est franchement à la hauteur du role.

Il y a des scènes sympas ,des moments, "magiques" .
Apres il en faut pour tout les gouts, perso j'ai trouvé ce film pas mal , je n'ai pas lu les livres donc je ne sais pas comment la suite sera abordée
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
Hadoken_ dit:bon sang ce film est une vraie purge

Ce qui fait que l'on se retrouve avec une grosse bouse. :mrgreen:

Désolé je n'ai pas su résister, je viens de lire le sujet sur Dungeon Fighter.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
Aqua dit:
Maldoror dit:Ce qui est intéressant dans le film par rapport aux bouquins, c'est qu'il te montre l'envers du décors, avec le président et les personnes qui réalisent les hungergames.

Le seul truc que je reproche au film, c'est justement qu'il n'en présente pas assez.
Certes, ce n'est pas présenté comme un film politique mais je pense qu'il y a quelque chose (et même beaucoup de choses) à développer de ce côté là.
N'ayant pas lu les bouquins, je ne sais pas si ça sera le cas dans les suivants...


+1 mais comme tu le soulignes ce n'est pas le but du film qui pour sa part est là pour nous compter l'histoire d'un des tributs en particulier, à savoir katniss. Comme dans le bouquin tout n'est décrit que de son point de vue, le film offre une perspective plus intéressante que le livre, notamment via le travail réalisé sur le personnage du coach alcolo, beaucoup plus caricatural dans le bouquin. On s'en rend compte quand il regarde près de lui un couple de bourgeois gentillets qui offrent à leur fils une épée en plastique avec lequel il va attaquer sa sœur, comme si tout cela n'était qu'un jeu pour eux. D'ailleurs l'esthétique des personnages et des décors souligne tout cela: très coloré, mais très surfait, aucune profondeur, aucune empathie.
Le seul personnage « humain » du capitole est l’esthéticien (paradoxe), qui nous donne une petite bouffée d’espoir et d’humanité avant que le carnage dans l’arène ne commence. Tu noteras que son apparence coïncide avec le boulot qu’il réalise, en tant qu’esthéticien véritable, il tâche de gommer, d’effacer toutes les fioritures qui masquent les personnages pour révéler leur vraie personnalité.
C’est d’ailleurs intéressant de voir le présentateur, sorte de nikos aliagas aux cheveux bleus, faire montre parfois d’une émotion toute feinte en décrivant la mort à venir ou survenue d’un participant ; un rôle d’acteur plus encore que de présentateur.
Par contre le bouquin explique un peu plus l'histoire des districts, de leur révolte, et de l'éradication de l'un d'entre eux. Mais les thèmes de réflexion en filagramme ne sont bien entendus pas le fil conducteur de ce film qui n’en a pas la prétention.
De toute façon le succès du bouquin, c'est d'avoir su mixer un thème contemporain, la télé-réalité, une écriture très facile d'accès, et des personnages communs dans lesquels les ados/jeunes adultes peuvent se reconnaître facilement.(avec une histoire d’amour en plus qui est ce qui intéresse le plus les gens généralement, ce qui est normal au fond, puisque c’est l’élément au centre de nos vies).
Dans le film il n'y a pas de secret, les tributs entraînés pour tuer sont les plus forts et déciment à tour de bras, quand les héros du film eux ne peuvent compter pour survivre que de talents annexes et de l'aide des sponsors. Encore un truc bien vu dans l'œuvre ça, le rôle des sponsors. Ils veulent de l’amour ? On va leur en donner. Après le film on est presque incapable de dire si la relation amoureuse de katniss était simulée ou réelle (les avis divergeaient autour de moi). Le film est là-dessus moins explicite que le bouquin, et je trouve que c’est tant mieux. Par contre il nous touchera forcément à des degrés divers en fonction de notre émotivité et de notre sensibilité ; pour moi l’empathie avec l’héroïne a fonctionné à 100%.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Grumly
Grumly
Maldoror dit:+1 mais comme tu le soulignes ce n'est pas le but du film qui pour sa part est là pour nous compter l'histoire d'un des tributs en particulier, à savoir katniss. Comme dans le bouquin tout n'est décrit que de son point de vue, le film offre une perspective plus intéressante que le livre, notamment via le travail réalisé sur le personnage du coach alcolo, beaucoup plus caricatural dans le bouquin. On s'en rend compte quand il regarde près de lui un couple de bourgeois gentillets qui offrent à leur fils une épée en plastique avec lequel il va attaquer sa sœur, comme si tout cela n'était qu'un jeu pour eux. D'ailleurs l'esthétique des personnages et des décors souligne tout cela: très coloré, mais très surfait, aucune profondeur, aucune empathie.


C'est drôle car à ta première description, je n'avais rien vu de ce que tu avais préféré dans le film par rapport au livre, tous les passages que tu y décrivais étant juste des moments super importants et bien fait du livre :D

Là avec la partie citée je comprend un peu mieux. Même si le "coach alcoolo" est en fait plus développé dans les livres suivants à la base.
Mon top
Aucun jeu trouvé