4
réponses
0
follower
Par : Atanaheim | dimanche 11 septembre 2011 à 14:46
Atanaheim
Atanaheim
Je dispose actuellement du proto de Shitenno (merci Ludonaute!!!) et j'ai pu participer et assister à quelques parties.

Voici ce qu'il ressort de tout ça :

D'abord, même si on ne peut pas encore parler de la qualité du matériel, et que l'impression n'est pas de qualité professionnelle (sur le proto hein), on se rend déjà compte que les illustrations de Vincent Dutrait sont très réussies. Le plateau notamment remporte tous les suffrages.
Pour ma part j'apprécie également l'utilisation de véritables armoiries de clans ce qui renforce l'aspect historique bien utilisé, ne serait-ce que dans les règles qui plantent bien le décor.

Parlons-en des règles justement.
Elles sont simples et même avec mes premières tentatives d'explications laborieuses elles ont été très vite assimilées par les joueurs (à la fin du premier tour, tout est intégré ou presque). Les exemples sont très utiles et bien choisis. Ils répondent bien aux petites interrogations que l'on aurait pu avoir à la lecture des règles à proprement parler.
Le seul point qui a posé problème au début c'est la répartition des titres à moins de 4 joueurs (C'est pourtant inscrit noir sur blanc mais nous avons été plusieurs à zapper ce point. Oui, je le concède, nous sommes mauvais ;))
Pourtant en pratiquant, on se rend compte que le Tairo (celui qui partage les ressource lors des années paires) dispose du coup d'encore plus de finesse stratégique pour faire son partage. Il peut priver ses adversaires du titre qu'ils convoitent le plus. Très intéressant. Au point même que j'en suis devenu à me demandé s'il ne serait pas sympa de créer un variante expert dans laquelle on aurait plus de titres que de joueurs y compris à 4. Cela ajouterait cette petite subtilité au jeu à 4.

Subtilité... C'est exactement le mot que j'utiliserais pour résumer Shitenno. Tout se fait en finesse. Le partage des ressources où il ne faut pas être trop gourmand ni trop généreux. Le choix des provinces à "influencer" : influencer une province au début rapporte moins de points immédiats mais permet d'avoir un avantage pour les majorités. Il faut donc bien faire la balance entre majorités (et donc points à la fin) et influences rapportant beaucoup immédiatement.

Faire les "lots" est clairement plus difficile qu'il n'y paraît. C'est théoriquement un avantage quand on se sort bien de l'exercice, que l'on parvient à deviner les intentions des adversaires, mais cela peut facilement se retourner contre le Tairo. J'aime vraiment ce principe très stratégique plein de "guessing", de déceptions et de surprises. A ma connaissance seul Dragon Valley possède un système similaire de partage de ressources. Mais étant donné que Dragon Valley n'est pas encore dispo, qu'il aura une visibilité quasi nulle en France, que son matériel n'est pas à la hauteur de celui de Shitenno et que son thème est moins fédérateur (en plus ça fait la blague sur l'unification du Japon mais ce n'était pas voulu^^), qu'il a été lancé sur Kickstarter, je serai un des très rares francophones à le posséder ;)

Pour le moment, un seul point "négatif" a été remonté par de nombreux joueurs : la piste de scores qui n'est pas pratique. Impossible de mettre réellement le doigt sur ce qui ne va pas mais elle n'est pas très agréable à utiliser. Certains la voudrait plus large, d'autres moins sombre.


Conclusion : un jeu très subtile (oui oui encore^^), dans lequel le thème sert parfaitement la mécanique, vraiment stratégique, avec des interactions très présentes mais non violentes (on ne se bat pas dans Shitenno bien que les soldats de différents types soient des ressources servant à "influencer" les provinces du Japon). Tout coule de source, la mécanique est simple mais offre de très nombreuses possibilités. Shitenno est vraiment très agréable à pratiquer. On n'a pas besoin de penser à 10 000 façons de scorer différentes, pourtant il reste assez cérébral.
Nous (les autres chanceux qui ont pu s'y essayer et moi-même) avons vraiment hâte de mettre la main sur une version définitive dans laquelle on pourra mieux admirer le travail de monsieur Dutrait.
Pour nous ce jeu est une très grande réussite.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Zerepier
Zerepier
En fait, ce principe du partage est déjà utilisé dans San Marco, puis plus tard dans sa version cartes pour 2j Canal Grande. Deux jeux excellent tant ce système de partage est un principe que j'adore plein de fourberie et de finesse. Ce jeu est en tête de ma wish list.

La différence:

Dans Shitenno on vient prendre le contrôle des quartiers, et une fois qu'on y est posé on ne bouge plus. On se constitue par un système de partage une main de carte qu'il faudra gérer avec finesse pour éviter de faire des choix inutiles. Un système qui pourrait être trop fermé s'il n'y avait pas une "monnaie" joker qui permet de se placer où on veut lorsqu'on en a accumulé assez, et des bonus d'échanges...

Dans San Marco, c'est exactement le même système de partage. Sauf que les cartes partagées sont jouées immédiatement ce qui fait qu'on a beaucoup moins de contrôle sur les zones où on s'implante. En revanche la souplesse vient du fait qu'il est possible par la suite de bouger ses pions d'un quartier à un autre en construisant des ponts entre les zones. Un petit bijou.

Si vous aimez le principe de partage, j'ai eu la chance de jouer à Mammut à paraitre bientôt chez Queen Games. Il faut se partager le butin de chasse d'hommes préhistoriques. C'est beaucoup plus rapide et léger, mais avec moultes finesses dedans quand même!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
Merci pour ces découvertes. Je ne connaissais pas San Marco et m'étais jusque là peu intéressé à Mammut (trop de jeux annoncé chez Queen Games et avec des thèmes qui m'interpellent plus : Kingdom builder et Castelli).
Je vais regarder ça de plus près!
Mon top
Aucun jeu trouvé
gimli
gimli
Salut a tous et merci Atanaheim pour ton retour,

concernant la remarque sur Mammut c'est rigolo car a un moment du developpement de shitenno on a failli changer de theme pour aller dans la préhistoire (voir le designer diary que j'ai poster sur BGG, et bientot en francais quand le mini-site sera près ;)) et pour san Marco je doit bien avoué a ma grande honte que je n'y ai jamais joué (mais faudra que j'essai à l'occas')

Sinon 2 autres choses:

-nous serons finalement à l'Asmoday et donc nous ferons découvrir shitenno avec plaisir

-si l'histoire du Japon médieval vous interesse vous pouvez suivre l'histoire des Shitenno sur notre site

ludiquement

Cédric
Mon top
Aucun jeu trouvé