Default
dadou
dadou
Bonsoir à tous.

Tout à l'heure je réfléchissais sur le comment sensibiliser des personnes aux jeux de plateau.

Quand on dit jeu de plateau la majorité des gens pense Monopoly (en gros), ce qui est normal vu le peu d'affichage médiatique dont dispose notre passion.

Le seul outil qui existe pour le moment c'est les magasines spécialisés.
Alors je me suis dit qu'il fallait arriver à faire lire des magasines au grand public. Et où mise à part aux chiottes est ce que l'on lit ce qui nous tombent sous la main ? Chez le médecin!!!
Donc je me suis dit que si chaque trictracien à chaque fois qu'il va chez le médecin ou le kiné ou autre, laisse un ou deux vieux magasines de jeux dans la salle d'attente il y a de forte chance que cela attire l'attention de la personne lamba.

Alors à votre avis, c'est une bonne idée ou c'est complètement c** ?
moijeux
moijeux
Tu veux dire que les joueurs de jds sont plus souvent malades que les autres :pouicgun: :wink:

Ceci dit, ton idée est rigolote. Je tenterai le coup...l'année prochaine :D

Il va falloir que jsp et plato travaillent leur couvertures pour rivaliser avec gala et cie :lol:
mr popo
mr popo
"Reiner Knizia se dévoile - 8 pages accordées depuis son yacht à la Barbade"

Pas trop vendeur... si ? :lol:
supprimez
supprimez
Pour les gens en voyant la couverture penseront que c'est une revue de jeux vidéos et passeront rapidement leur chemin et ceux qui rechercheront une revue de jeux videos seront décus...
Je suis d'un pessimisme ce soir moi :(
Désolé
Essayons de positiver:
Si Arriala était vendu dans des boutiques pour touristes le long du canal, ca pourrait ramener des gens à se poser des questions sur l'origine d'un tel jeu et découvrir le monde du jeu que nous connaissons...
BK
fatmax66
fatmax66
Excellente idée ! :pouicok:
tetsuowar
tetsuowar
je suis déjà tombé sur un numero d'un magasine de ce genre chez un toubib et bien il avait l'air d'avoir été bien feuilleté déjà ! :)
et franchement ça m'a changé des paris match :pouicvomi:
Jeanjean59
Jeanjean59
Ca semble être une bonne idée, mais je me demande si le naturel ne poussera pas les gens à aller plutôt vers les autres magazines (ou alors il faut "retirer" tous les autres et ne laisser que le(s) nôtre(s) :pouicboulet: ).
Prince-Baron
Prince-Baron
dadou dit:Bonsoir à tous.
Tout à l'heure je réfléchissais sur le comment sensibiliser des personnes aux jeux de plateau.


Moi je me pose la question du pourquoi sensibiliser des personnes aux jeux de plateau.

Attention je ne dis pas qu'il faut rester à tout prix entre nous.
Mais dans la logique, avant de décider comment, il faut savoir pourquoi.

Donc pourquoi?

Ceci dit ton idée est originale.[/b]
Sherinford
Sherinford
C'est marrant, Prince Baron, car il y a une dizaine d'années, alors que je passais mon temps à arpenter les conventions de jeu pour faire découvrir le jeu de rôle, plein de joueurs me faisaient la même réflexion que toi: "pourquoi tu passes ton temps à ça?" Aujourd'hui, je me dis que si on avait été plus nombreux à adopter cette démarche, le jeu de rôle ne serait pas le loisir quasiment mort qu'il est devenu.

Pour ce qui est de sensibiliser les gens "ordinaires" au jeu de plateau, je crois qu'il faut un peu plus que des magazines dans une salle d'attente, même si c'est une façon originale de se débarrasser de ses vieux papiers. Organiser des conventions "multi-polaires" comme le fameux "Trolls & Légendes" qui se déroule à Mons (Belgique) tous les deux ans, et qui draine des milliers de visiteurs amateurs de fantasy, mais pas nécessairement joueurs, fait pour moi partie de la solution. Il y a dans cette convention de la BD, de la musique, de la littérature, du grandeur nature, du cosplay, de l'artisanat et... du jeu...

Après, c'est un sacerdoce, donc c'est pas donné à tout le monde.

Il y a d'autres pistes:

- les parents de jeunes enfants sont prêts à tout pour avoir une après-midi de libre, alors organiser des ateliers (même payants) où leurs charmants bambins vont pouvoirs apprendre à jouer à des jeux et scier les côtes de leurs parents pour les acheter un peu plus tard est à mon sens une bonne piste. Bon, j'admets que question organisation, ça demande pas mal d'investissement. Mais à ma connaissance, ce genre d'activité peut aussi être subsidiée...

- simplement dans votre famille, il y a un vivier de joueurs potentiels. C'est bien rare de ne pas arriver à les amener sur un Unanimo, ou un Dixit, pourquoi pas...

- vous êtes complètement libre de ce que vous achetez pour l'anniversaire de la copine de votre fille. Un jeu, c'est aussi bien qu'une poupée barbie...

etc.
Giludo
Giludo
De nos jours, pour faire évoluer les mentalités et peser sur la tête des gens, il n'y a que les médias, c'est incontournable. C'est rageant mais c'est une réalité.

Regardez comment en quelques mois, le poker Texas a pris une ampleur considérable uniquement parce qu'un jour une télé (C+ ?) a décidé de retransmettre des parties. D'autres chaînes ont suivi. C'est devenu un phénomène de société, et même les hypermarchés vendent tables et jetons.

Tant que le jeu de plateau ne sera pas considéré comme un produit culturel, ce qui est je crois le cas en Allemagne, tant qu'il n'y aura pas de rubrique dans des revues non ludiques, des journaux ou à la télé, alors on restera cette poignée de gens qui semblent appartenir à une caste d'initiés un peu bizarres.

Il m'est arrivé de convertir des personnes qui ne connaissaient du jeu que le Monopoly, le Cluedo, le Trivial Pursuit ou le Scrabble. Leur étonnement positif a été une belle récompense en découvrant des jeux grand public. Preuve que sans information, on n'évolue pas.
Ca peut passer par une visite chez le médecin oui, mais aussi, je l'ai constaté, de s'ouvrir à ses amis ou à des gens rencontrés dans une garden-party. Il y a plein de joueurs qui s'ignorent et qui ne demandent qu'à devenir potentiellement de nouveaux adeptes.
Default
CBP259
CBP259
prince-baron dit:Moi je me pose la question du pourquoi sensibiliser des personnes aux jeux de plateau.
Attention je ne dis pas qu'il faut rester à tout prix entre nous.
Mais dans la logique, avant de décider comment, il faut savoir pourquoi.
Donc pourquoi?


Pour ma part, quand j'essaie de sensibiliser les gens autour de moi au JdS, c'est plus dans un but informatif, pour leur titiller leur fibre de joueur que par prosélytisme pour les convaincre de jouer.

En parlant autour de moi (avec mes parents en premier), "on" ne connait en général que le cluedo, le monopoly, le nain jaune. Loin de moi l'idée de dire que ces jeux sont nuls ou dépassés, mais je pense que ceux qui ont aimé (ou aiment) jouer à cela aimeront forcément jouer à autre chose. Mes parents (près de 65 à l'époque des faits) je les ai accrochés avec pick picknick que j'avais reçu en cadeau chez eux à Noël. La fois d'après, quand ils sont venus à la maison ils ont testé avec curiosité LADR. Le lendemain, ils redemandaient une partie ...

Et que dire de moi ? Je ne serai jamais rentré dans le JdS s'il y a 15 ans un copain ne m'avait pas fait joué à Vinci ... J'ai acheté un boite et puis la vie a fait que j'avais tout arrêté. Mais il me restait cette boite sur mon étagère. Alors un jour je suis allé dans un magasin, ai acheté un jeu au hasard (perudo), suis allé sur le site internet de l'auteur, ai commencé à recherché des critiques sur le web et puis un jour, fatalement, on tombe sur trictrac. Après ... on explose le budget en jeux ! :mrgreen:

Bref, tout ça pour dire qu'il me semble utile d'informer les gens que le JdS ça existe, c'est bien, c'est varié, c'est dans tous les formats, tous les goûts, toutes les bourses. Juste histoire que ceux qui "aimeraient bien" puissent se lancer. Ceux qui aiment pas on ne les forcera pas, mais au moins tout le monde aura été informé ! :)
Prince-Baron
Prince-Baron
Sherinford dit:C'est marrant, Prince Baron, car il y a une dizaine d'années, alors que je passais mon temps à arpenter les conventions de jeu pour faire découvrir le jeu de rôle, plein de joueurs me faisaient la même réflexion que toi: "pourquoi tu passes ton temps à ça?" Aujourd'hui, je me dis que si on avait été plus nombreux à adopter cette démarche, le jeu de rôle ne serait pas le loisir quasiment mort qu'il est devenu.

Pour le jdr, mais c'est un autre débat, il y a eu beaucoup de joueurs à une période, puis un déclin lié à plusieurs facteurs. L'un d'eux, tu as raison est notre comportement, mais ce n'est pas le seul.
Sherinford dit:
Pour ce qui est de sensibiliser les gens "ordinaires" au jeu de plateau, je crois qu'il faut un peu plus que des magazines dans une salle d'attente, même si c'est une façon originale de se débarrasser de ses vieux papiers. Organiser des conventions "multi-polaires" comme le fameux "Trolls & Légendes" qui se déroule à Mons (Belgique) tous les deux ans, et qui draine des milliers de visiteurs amateurs de fantasy, mais pas nécessairement joueurs, fait pour moi partie de la solution. Il y a dans cette convention de la BD, de la musique, de la littérature, du grandeur nature, du cosplay, de l'artisanat et... du jeu...


Quand je demande pourquoi c'est pour faire la différence entre plusieurs approches.

- Pour faire jouer, donner le gout du jeu ?
- Pour juste faire connaitre, et ne plus avoir à faire face à des réactions d'incompréhension ?
- pour faire vendre ?

Ensuite un truc à ne jamais oublier. Jouer est un loisirs et un plaisir. On ne pourra jamais "forcer" les gens à un loisir et encore moins à prendre plaisir.

Il faut accepter que notre loisir et passion, n'intéresse pas tous le monde. Même s'il y a une marge de progression vis à vis du nombre de joueurs potentiel.
Dncan
Dncan
Je ne sais pas quelle pourrait être la portée de ce genre d'opération, mais je vote pour :pouicok:

Est-ce que ça sensibilisera le grand public ? Je ne suis pas sûr, et quelque part je m'en fous un peu. :oops:

Mais si ne serait-ce que quelques personnes déjà sensibilisées ont la curiosité d'ouvrir ces magazines que l'on laisserait, et même si certaines d'entre elles le reposeraient en découvrant qu'il ne s'agit pas de jeux vidéo, si cela permet à ceux restant de découvrir cet univers, même s'il ne s'agit que de deux ou trois personnes, alors c'est toujours un rôle plus utile pour ces magazines que de nous bouffer de la place au fond d'un placard une fois qu'on a fini de les lire.

Je ferai :mrgreen:
Zerepier
Zerepier
Sur Caen l'association Caen Joues-Tu existe depuis quelques années, et s'inscrit parfaitement dans cette démarche de diffusion du jds au grand public.
Nous organisons une soirée jeux chaque semaine, et parce que nous ne voulons pas faire de notre assoc un club élitiste, nous nous sommes fixés des objectifs :
- Jouer dans un bar : ça attire la curiosité des passants;
- Un tarif d'inscription le moins cher possible, pour rester ouvert à tous (15€ l'année, ou 2€ pour une soirée);
- Un choix de jeux tout public, sans oublier les passionnés.

Et cette année ça a bien fonctionné, nous avons eu énormément de visiteurs occasionnels, et pas mal se sont inscrits à l'année par la suite. Aujourd'hui notre association compte une 50aine de membres.

Donc pour moi, rien de tel qu'une assoc!
Sherinford
Sherinford
prince-baron dit:
Sherinford dit:
Pour ce qui est de sensibiliser les gens "ordinaires" au jeu de plateau, je crois qu'il faut un peu plus que des magazines dans une salle d'attente, même si c'est une façon originale de se débarrasser de ses vieux papiers. Organiser des conventions "multi-polaires" comme le fameux "Trolls & Légendes" qui se déroule à Mons (Belgique) tous les deux ans, et qui draine des milliers de visiteurs amateurs de fantasy, mais pas nécessairement joueurs, fait pour moi partie de la solution. Il y a dans cette convention de la BD, de la musique, de la littérature, du grandeur nature, du cosplay, de l'artisanat et... du jeu...

Quand je demande pourquoi c'est pour faire la différence entre plusieurs approches.
- Pour faire jouer, donner le gout du jeu ?
- Pour juste faire connaitre, et ne plus avoir à faire face à des réactions d'incompréhension ?
- pour faire vendre ?


Tu cherches un grand plan là où il n'y en a pas. Il n'y a pas tant de vendeurs que ça, d'ailleurs, du moins dans la partie jeux. Je crois que les espaces tournois et démos prennent environ 2/3 de l'espace disponible. Olivier, qui organise le truc, est toujours parti d'une idée de "service aux visiteurs" plutôt que d'un salon "commercial", et ce bien des années avant la première Gen Con Paris...

La raison pour laquelle cette convention a un caractère multipolaire est principalement historique: les organisateurs sont tous d'anciens rédacteurs du magazine Khimaira, qui avait également un caractère multipolaire. Ils ont des contacts à la fois dans les milieux musicaux, de joueurs, de la BD, de la littérature, du cinéma... Ca aide.

La plupart des conventions qui s'organisent ailleurs se centrent sur un seul média, principalement parce que les organisateurs sont très impliqués dans ce média particulier...

Maintenant, le Troll et Légendes, c'est un gros truc. Je n'ai plus le budget en tête, mais c'est énorme. Rien que l'espace jeu prend pas loin de 2000 mètres carrés, et ça ne représente que le quart de la convention. C'est tellement time consuming que l'association ne l'organise qu'une fois tous les deux ans.

Le truc, c'est que ça draine énormément de monde, la plupart intéressés par l'imaginaire, mais pas nécessairement des joueurs. Je ne sais pas combien de personnes ont découvert l'univers des jeux de rôle et de plateaux par ce festival, par contre. C'est peut-être un sondage à faire...

:lol:
lechangeforme661
lechangeforme661
A la question pourquoi? J'ai envie de répondre parce que c'est quelque chose qui me fait "vibrer" et que j'aimerais que d'autres personnes y trouve quelque chose de plaisant, là ou il ne l'avaient par forcément suspecté.

Je suis d'abord rentré dans le monde du jdr il y a 8 ans et je me suis rendu compte qu'il était un peu fermé. Ne bondissez pas je m'explique! J'ai l'impression que pas mal de joueur ont leur petit groupe et lorsque l'on viens le solliciter, il sont ravi de répondre aux questions et prennent du temps pour vous. Mais uniquement si vous faites le 1e pas. Combien de fois j'ai entendu quelqu'un dire spontanément je fais du jdr, jamais! Par contre si on commence à parler litterature, film ou je ne sais quoi, le sujet peu parfois dérapper sur Lovecraft puis naturellement sur le jdr par exemple. Et la c'est la rencontre de 2 joueurs qui seront très content de trouver des initiés dans leur cercle et passeront le reste de la soirée à rattraper le temps perdu et saouler tout le monde qui n'y comprendra rien.
:bonnetpouic: Ah ces joueurs!
Je trouve que tout ceci est aussi assez vrai pour le jds et je trouve ça un peu dommage.

Moi je bosse à ma petite échelle. Dès que l'occasion se présente je parle de ma passion pour le jds ou alors les gens viennent chez moi et tombent nez à nez avec 300 boites! Pour le 2e cas de figure, l'accroche est très simple. J'explique un peu qu'est-ce qu'il peut bien y avoir dans ces boites, je propose une partie d'un petit jeu, si ça plait on enchaine avec un truc un peu moins light...
Pour le 1e cas de figure je lance le truc dans la discussion, je me prend un baffe cluedo, monopoly, risk dans ma face et la je dis que je trouve ces jeux horrible et je propose de passer chez moi pour faire une partie un de ces 4 (tout en arrangeant un rendez vous directement, faut être un peu rentre dedans et accrocheur par les temps qui court). Je n'hésite pas à rentrer dans le lard car souvent pas mal de gens sont un peu rétissant. Après j'ai la chance de faire beaucoup de musique, de danse et être encore à l'université. Du coup je côtoie des gens de pas mal d'horizons différents. Je bosse aussi beaucoup avec des enfants et là je sort souvent mal collection de jeux pour enfants, en parle aux parents etc...
Du coup, j'ai initié pas mal de monde autour de moi. Même si on ne fait pas des conventions tout les week-end avec tout le monde, je suis parfois agréblement surpris d'entendre les gens en redemander, acheter un petit carcassone, ballon cup ou alors parler de la soirée autour d'eux. Il y en a même qui sont devenus carrément accroc. Et il est rare que quelqu'un me dise, nan je trouve ça complétement nul. Même si certains sont complétements hermétique au truc. En tout cas ma famille est conquise et je peux y compter une dizaine de joueurs maintenant. A noel, depuis quelques années, il y a toujours des jeux au pied du sapin et pas que pour moi :)