Ce jeu est sorti le 25 nov. 2010, et a été ajouté en base le 25 nov. 2010 par le Polack

édition 2009

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
2
réponses
0
follower
Par : Soleus | vendredi 4 janvier 2013 à 01:37
Default
Soleus
Soleus
Bonsoir à tous,

En quête d'un jeu fondé sur l'affrontement, capable de tenir une assemblée d'adultes autours d'une table en ne dépassant pas les 3h, j'ai eu tendance à me tourner vers 1812 : l'invasion du canada.

Seulement, voilà. J'ai à présent des doutes vis à vis du systeme de jeu semi-coopératif.

1812 est un jeu qui peut regrouper jusqu'à 5 joueurs autours de la table mais qui ne dispose toujours que de deux camps (les joueurs se repartissant dans les factions d'un même camps).

Première question : Qu'en est-il de votre ressentis sur les jeux semi-coopératifs en général ?

N'est-ce pas là un genre plutôt batard qui ne trouve pas tellement d'intêret dans les parties ? Je veux dire, s'il faut s'associer pour gagner, jouer ensemble ne revient-il pas à s'aligner sur un seul joueur et finalement ne faire qu'executer ses ordres ? Et dans le cas ou l'on s'opposerait à ce comportement, perdre tout intêret au jeu ?

Les jeux ou la diplomatie et les alliances sont ponctuelles sont bien sur différents. Mais là, dans un cadre figée, qu'en dites-vous, comment reagissez-vous ?

Seconde question : Du coups, quelle jeu de conquête sur plateau dans la forme de 1812 sans coopération forcée ? (gestion et développement possible à condition que la conquête reste l'essentiel du jeu).

Merci pour votre experience. :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
tfoth
tfoth
Concernant 1812, jouer ensemble pourrait enfin être équivalent au fait de s'aligner sur un même joueur. C'est d'ailleurs pour cela qu'il peut aussi bien se jouer à 2. Ça, c'est pour la mécanique. Mais je préfère quand même ce jeu en équipes.

Pourquoi ? Parce que 1812 est un jeu riche en "jolis coups", du type débordements, débarquements et prises en tenaille. Et du coup, au lieu de jubiler tout seul sur "qu'est-ce que je vais lui mettre", on jubile ensemble, et on se fait du ping-pong d'idées de mouvement entre les alliés. Je suis assez bourrin, adepte de coups audacieux, parfois trop, et c'est un plaisir, lorsqu'avec un allié très calculateur et prudent, les deux caractères se compensent : je prend alors moins de risques inutiles, et mon allié ose plus.

Après, il est évident qu'il faut que les alliés aient l'esprit d'équipe, et qu'on joue mieux seul que mal accompagné.
Mon top
Aucun jeu trouvé