102
réponses
0
follower
Par : Richard | dimanche 26 juillet 2009 à 14:08
Default
Richard
Richard
Vous vous rappelez de cet instit qui avait vivement critiqué les réformes Darcos et désobéi à son ministre.
La sanction vient de tomber.
Il a pris le max : dégradé (soit env 7000€ sur 4 ans)

Article : http://www.ladepeche.fr/article/2009/07 ... belle.html
Mon top
Aucun jeu trouvé
Matthieu.CIP
Matthieu.CIP
Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...
Mr. J
Mr. J
Ce qui lui fait juste une baisse de salaire de 145€83... par mois pendant 4 ans; dans le privé, on ne l'aurait pas viré, on l'aurait tellement harcelé moralement qu'il aurait démissionné, en partant sans le sous.

Je peut l'admettre, son combat valait peut-être la peine selon certaines personnes, et une baisse de salaire c'est toujours chiant, et que travailler dans le public apporte aussi son lot de problèmes, mais je tenais juste à souligner que les personnes travaillant dans le privé sont largement plus à plaindre malheureusement.
Mon top
Aucun jeu trouvé
mr popo
mr popo
Matthieu.CIP dit:Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...


Mmmoui, mais là, c'est d'un fonctionnaire dont il est question, et c'est très différent.

En tous cas, pour un fonctionnaire de l'Education Nationale (sans vouloir comparer avec d'autres jobs ou secteurs), et dans l'échelle des sanctions en vigueur dans cette institution, c'est une mesure très lourde dont vient d'écoper ce monsieur.

Bon courage à lui, en tous cas.
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Je vois passer des âneries sans nom là où je travaille dont certaines sont prises dans l'intérêt des décideurs et pas de l'institution. J'ai donc le choix entre défendre les intérêts de mon institution et risquer des ennuis avec mes supérieurs ou laisser le tout couler donc en fin de compte mon emploi et mes conditions de travail ... je fais quoi ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
krka
krka
Tes parents sont milliardaires ?

Les gens normaux ne peuvent pas toujours se permettre ce genre de réaction. En fait c’est le genre de propos, quand ils sont tenu par la direction de ma boite qui me mettre très en colère. Un contrat de travail, c’est un contrat social, et le salarié n’est pas un esclave.

Matthieu.CIP dit:Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...
Mon top
Aucun jeu trouvé
adel10
adel10
captain_herlock dit:Ce qui lui fait juste une baisse de salaire de 145€83... par mois pendant 4 ans; dans le privé, on ne l'aurait pas viré, on l'aurait tellement harcelé moralement qu'il aurait démissionné, en partant sans le sous.
Je peut l'admettre, son combat valait peut-être la peine selon certaines personnes, et une baisse de salaire c'est toujours chiant, et que travailler dans le public apporte aussi son lot de problèmes, mais je tenais juste à souligner que les personnes travaillant dans le privé sont largement plus à plaindre malheureusement.


le fait est que pour etre fonctionnaire tu passe un concour et quant tu voit le ratio , il le merite son poste , donc si un salarie du prive se trouve a plaindre qu est ce qui l empeche de passer un concour ,
\bon plus serieusement opposer sans arret prive/public c est divise pour mieux reigner , quqnd il n y aura pas de fonctionnaire , plus de greve , donc plus de defense de l emploi et surtout qui viendra reparer les infrastructure en cas de coup dur ? hein


:roll:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Le Zeptien
Le Zeptien
Mr Popo dit:
Matthieu.CIP dit:Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...

Mmmoui, mais là, c'est d'un fonctionnaire dont il est question, et c'est très différent.
En tous cas, pour un fonctionnaire de l'Education Nationale (sans vouloir comparer avec d'autres jobs ou secteurs), et dans l'échelle des sanctions en vigueur dans cette institution, c'est une mesure très lourde dont vient d'écoper ce monsieur.
Bon courage à lui, en tous cas.


Il me semble qu'il existe un code qui fixe les règles des droits et obligations des fonctionnaires...et parmi celles-ci, il n'y aurait pas un certain "devoir d'obéissance ?" (En dehors de cas graves précisés par diverses jurisprudences naturellement...les condamnations d'anciens fonctionnaires collabo sous Vichy illustrent les limites de l'obéissance aveugle à n'importe quel ordre).
Cet instit, plutôt courageux au demeurant, a oublié ce petit détail...et la Fonction Publique ne rigole pas avec ça, ce qui peut se comprendre aussi.
On lui demande d'appliquer des réformes, il dit non... (ce qui est son droit de citoyen, même si le fonctionnaire, au travail comme dans sa vie privée, doit normalement observer une certaine réserve et a un devoir de discrétion), ....mais il reste.
A la place de ses supérieurs, vous feriez quoi ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobdju
bobdju
Dans l'absolu, sans juger des raisons de son opposition, je trouve pas ça très cher pour quelqu'un qui refuse d'appliquer les directives de sa hiérarchie.
Keiyan
Keiyan
Vous vous relisez des fois ? Parce que certains propos font froid dans le dos, dans leur soutien à l'aliénation aveugle à la hiérarchie.

De ce que j'en comprends, on a là un gars qui pense* que les réformes imposées par ses chefs sont nocives pour les enfants. Du coup on tape dessus, logique, vous semblez trouver. Ben non, moi je ne trouve pas.

* Je ne sais s'il a raison, par contre.

Pour avoir déjà vu des situations semblables se produire, refuser d'écouter les gars du terrain, qui sont souvent loin d'être con, même s'il n'ont pas fait l'ENA (ou un école d'ingé, dans mon cas), ben souvent ça finit dans le mur. En tous cas, avant de sanctionner le gars, on essaie de comprendre qui a raison et qui a tort, parce que le chef, des fois, ben il se plante. Complètement. Taper indistinctement sur tous les subordonés qui ne sont pas du même avis que nous, c'est bien, allez-y, c'est une méthode de management comme une autre, hein, bon courage pour monter un truc qui marche. A moins d'avoir la science infuse, vous je ne sais pas, mais moi je ne l'ai pas.

J'ignore s'il y a eu tentative de conciliation ou de compréhension de la part du ministère. Mais bon, au vu des derniers événements, j'ai comme une doute, là. Du coup, perso ça me fait un peu peur pour mon gosse, ce genre d'histoire...

Keiyan, n'est pas un soldat.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Dod
Dod
Keiyan dit:


+10 000 ! :pouicok:
Si ce gars avait voulu faire un métier ou l'on doit obéir sans concession à ses supérieurs, il aurai fait une carrière militaire. Ce n'est pas le cas et à la place de ce ministre, j'aurai laisser couler.
Mais face à ce gouvernement jusqu'au-boutistes... :roll:
mr popo
mr popo
En principe, la position particulière du fonctionnaire d'état fait qu'il se doit d'appliquer les directives régissant son corps de métier. Ne pas le faire, c'est possible, mais c'est encourir des sanctions disciplinaires (sauf rares cas expliqués plus haut), à la discrétion des autorités compétentes.

Pour avoir lu il y a quelques mois la lettre que le monsieur avait adressée à son ministre de tutelle, j'en retiens qu'il jugeait que les réformes dont on lui demandait d'être le relais lui semblaient contradictoires avec sa mission première. A ce titre, il invoquait son droit de réserve et annonçait clairement qu'il était prêt à encourir les foudres de sa hiérarchie. Et ce qui devait arriver arriva...

C'est vrai que là, le fameux devoir de réserve prend du plomb dans l'aile... le gars l'ouvre, s'expose, se fait avertir, et il persiste et signe : il n'a pas d'excuse. Mais il ne cherche pas à en avoir, il revendique même cette opposition comme une nécessité : il considère que les décisions du gouvernement portent atteinte à une des missions fondamentales de l'Etat. A ce titre, il place l'obéissance à sa mission d'éducation et d'instruction au-dessus de celle dûe aux décideurs chargés d'en organiser les fins et moyens.

Après, on est d'accord ou pas avec le monsieur, mais on ne peut pas nier qu'il a du courage de s'opposer ainsi à sa hiérarchie.
Mon top
Aucun jeu trouvé
BananeDC
BananeDC
Matthieu.CIP dit:Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...

Une belle réponse HALLUCINANTE de connerie :pouicbravo:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Wasabi
Wasabi
Matthieu.CIP dit:Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...


Disons plutot 'quand on est en desaccord ET qu'on ne peut rien y changer, on se barre'. Et dans son cas, ce ne sont pas les ecoles privees qui manquent.

En tous les cas, 4000 Euros sur 4 ans, ca ne va pas en decourager d'autres de faire pareil. Car le type en question, tout ce que ca va changer dans sa vie, c'est que la prochaine fois qu'il part en vacances, il devra partir moins loin ou moins longtemps. (et dans les deux cas, vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus).
Mon top
Aucun jeu trouvé
mr popo
mr popo
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.


Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.

Les préjugés ont la vie dure... hélas.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
Est-ce que vous accepteriez qu'au nom de ses convictions sur l'éducation des enfants, un professeur refuse de leur faire des cours d'éducation sexuelle ? ou comme on le voit aux US, leur explique que les théories créationnistes sont valides ? accepteriez vous qu'un prof ne fasse que 30 mn de cours plutôt qu'une heure parce qu'il estime que c'est bien assez et que les enfants sont fatigués ?
La société fonctionne selon le choix de la majorité. Ca n'est pas parfait car la majorité peut se tromper, mais je préfère ça à une minorité éclairée qui s'auto attribue le droit de décider pour tous, parce que voyez vous "elle sait".
Une société ne peut pas fonctionner si chacun n'applique que les règles qui lui plaisent (ça s'appelle ... l'ultra libéralisme d'ailleurs. Je reste persuadé que les anarchistes sont en fait des ultra libéraux qui n'ont pas un rond). On ne peut pas pester contre les entreprises qui veulent toujours moins de règles et ensuite s'accorder de faire la même chose pour sa pomme. Les règles, seulement pour les autres ? S'attribuer une caution morale ("c'est pour votre bien je vous dis !"), c'est un peu court et ça évite juste de débattre (et c'est une technique ultra classique d'ailleurs : "je suis pour un monde meilleur et plus juste, donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, c'est que vous voulez un monde méchant tout plein et injuste").
Ce prof n'est pas d'accord : il peut se mettre en grève et il dispose de son bulletin de vote (contrairement à un soldat justement). Si ça couleur politique l'emporte, libre à elle de revenir sur le projet de loi.
Je trouve que le côté outrancier de son discours le disqualifie. Ses défenseurs, avec les comparaisons odieuses qu'ils ont pu faire avec les résistants à Vichy, achèvent de le discréditer (Vichy pour mémoire, collaborait avec une armée occupante qui organisait, de façon industrielle, le meurtre de gens sur des critères raciaux. Là, on parle pas tout à fait de la même chose hein ?). Que diriez vous si justement, ces réformes étaient annulées, mais que des professeurs ... refusaient d'appliquer les précédentes et maintenaient la méthode Darcos ?
Une administration républicaine ne peut pas fonctionner si les fonctionnaires choisissent, en prenant de grandes postures de défenseurs de la démocratie à chaque fois, n'appliquent que les directives des administrations de leur bord politique.
Il m'est arrivé d'être en désaccord total avec mes managers. J'ai posé ma démission (sans avoir de job derrière). Mes managers ont plié, mais ils auraient pu choisir de ne pas le faire, je serais parti sans remord et sans le sentiment de vivre une injustice criante, ça ne m'aurait posé aucun pb.
Dori
Dori
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.


Il n'y a pas beaucoup de boites qui acceptent de laisser prendre 2 mois de congés sans soldes pendant l'été à leurs salariés.

Pour adel qui parle de concours qui donneraient acces à un blanc seing, y a rien de plus débile (et dans le privé aussi on en passe des concours rassure toi). La sanction c'est n'avoir pas réussi à se mettre d'accord et c'est donc un échec. Après je ne vois pas bien pourquoi un fonctionnaire devrait y échapper du fait de son statut.
Mon top
mr popo
mr popo
Leonidas300> attention à ne pas tout mélanger. L'homme ne prétend pas décider selon son bon vouloir de ce qui sera (ou pas) enseigné dans sa classe : il dénonce la régression résultant des nouvelles directives par rapport aux programmes précédents, qu'il continue d'appliquer. Son travail ne se base donc pas sur des "lubies personnelles" ou des "marottes pédagogiques", mais bien sur une assise théorique formalisée en 2002 et mise en application dans toutes les écoles de France jusqu'en 2008. :wink:

On est quand même assez loin du lunatique passionné de macramé que tu sembles décrire... Son acte est réfléchi, son opposition argumentée, et les bases de son action clairement établies. Caricaturer ainsi le combat d'un homme qui a eu le courage de protester en prenant le risque de voir sa carrière cassée et son nom sali, c'est assez méprisant, je trouve. :(

Ensuite, qu'on soit d'accord avec lui ou pas, on peut au moins respecter son action et reconnaître le courage de son geste. :roll:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
Mr Popo dit:Leonidas300> attention à ne pas tout mélanger. L'homme ne prétend pas décider selon son bon vouloir de ce qui sera (ou pas) enseigné dans sa classe : il dénonce la régression résultant des nouvelles directives par rapport aux programmes précédents, qu'il continue d'appliquer. Son travail ne se base donc pas sur des "lubies personnelles" ou des "marottes pédagogiques", mais bien sur une assise théorique formalisée en 2002 et mise en application dans toutes les écoles de France jusqu'en 2008. :wink:
On est quand même assez loin du lunatique passionné de macramé que tu sembles décrire... Son acte est réfléchi, son opposition argumentée, et les bases de son action clairement établies. Caricaturer ainsi le combat d'un homme qui a eu le courage de protester en prenant le risque de voir sa carrière cassée et son nom sali, c'est assez méprisant, je trouve. :(
Ensuite, qu'on soit d'accord avec lui ou pas, on peut au moins respecter son action et reconnaître le courage de son geste. :roll:


Tu confirmes tout ce que j'ai écris. Il a un bulletin de vote et le droit de grève et non, une société démocratique ne fonctionne pas si chaque type décide que parce qu'il a bien réfléchi à la question, il n'a pas à suivre les règles. Le mépris, c'est ça. Si ces réformes sont annulées dans le futur, je condamnerai de la même façon les professeurs qui continueraient de les appliquer parce qu'ils les trouvent meilleures (et là je suis prêt à parier que tu n'auras pas de mot assez durs contre ces gens qui ne respectent pas les directives d'un gouvernement démocratiquement élu. Tu auras raison. Mais la démocratie, ça n'est pas sélectif et à géométrie variable).
NB : tu noteras que je parle jamais de la dite réforme, pour la simple et bonne raison que je ne la connais pas. Le professeur a peut être raison, mais une société ne fonctionne pas comme ça.
Tric Trac
Tric Trac
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.


et oui................
Default
battle man
battle man
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.


je ne savis pas...ma soeur travaille comme prof de droit dans un lycée professionnel et elle ne ma jamais dis qu elle n etait pas rémunéré sur les 2 mois dété. ( lissés...)

je lui poserai la question demain tiens.

sinon pour le sujet en lui meme :

qu il soit sanctionné parce qu il na pas suivi les ordres : normale. c est partout pareil. dans ma boite si je refuse d executer un ordre de ma hierarchie , je suis convoqué et une mise a pied arrive.

qu il soit sanctionné pour autre chose (ouvrir sa geule, que l on veut etouffer l affaire) pas d accord.

le probleme c est qu en france , on geule d abord et ensuite on discute. du coup, c est un cercle vicieux.et je vois mal le ministre de l education le blamer et apres lui dire de venir discuter a sa table.
Mon top
Aucun jeu trouvé
adel10
adel10
en tous cas les raisons pour laquelle je n ai pas pris le concours de l iufm ( je l ai eu mais j ai prefere la poste )
etait
1)
durant mon cursus ceux qui m expliquaient comment enseigner ou la doctrine de cette institution, etaient des gens qui avaient ete en echec dans ldifferent college , depression etc , et qui avait ete mis a l iufm parce qu il est plus facile d enseigner a des etudiant qu a des enfants
2
l iufm a selectionner toute les betes a concours de la promo et non ceux qui avait la vocation , (il doit bien y avoir des exception ), j en faisait parti d ailleurs , a tel point que je ne confierais pas mes enfants a mes camarades
3
la vision de l education par l institution ne me convenait pas
4
apres un certain temps en stage , j en ai eu assez de me battre contre les parents


je trouve donc louable qu un prof se rebelle , je l encourage meme
Mon top
Aucun jeu trouvé
onverra
onverra
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.


Oui c'est vrai, mais souvent cet argument est oublié lorsque l'on parle du salaire. Ou on considere que les 2 mois d'été sont rémunéré, auquel le salaire d'un enseignant est effectivement un salaire mensuel. Ou on considere que les 2 mois d'été ne sont pas rémunéré, auquel cas le salaire mensuel est supérieur de 20% a ce que leur fiche de paie affiche.

Ne prendre que le pire des 2 (2 mois non remunéré, et un salaire 20% inférieur à la réalité), est souvent avancé.

Par exemple, pour un salaire de 1000 par mois sur 12 mois pour 10 mois travaillé: 12 * 1000, pour avoir le salaire annuel. 12000 / 10 pour avoir le salaire mensuel non lissé: 1200€

Je sais ca ne fait pas avancer le débat, et merci de me contredire si je n'ai pas compris quelque chose.

Laurent
Mon top
Aucun jeu trouvé
Wasabi
Wasabi
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.


Ca ca s'appele jouer sur les mots.
A partir du moment ou prendre deux mois de vacances ne change pas le salaire annuel, et bien ca veut dire que les conges sont payes.
Moi je veux bien que ma boite etale 10 mois sur 12 pour me laisser prendre 2 mois de vacances......
Pauvres enseignants, va!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Groove
Groove
onverra dit:
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.

Oui c'est vrai, mais souvent cet argument est oublié lorsque l'on parle du salaire. Ou on considere que les 2 mois d'été sont rémunéré, auquel le salaire d'un enseignant est effectivement un salaire mensuel. Ou on considere que les 2 mois d'été ne sont pas rémunéré, auquel cas le salaire mensuel est supérieur de 20% a ce que leur fiche de paie affiche.
Ne prendre que le pire des 2 (2 mois non remunéré, et un salaire 20% inférieur à la réalité), est souvent avancé.
Par exemple, pour un salaire de 1000 par mois sur 12 mois pour 10 mois travaillé: 12 * 1000, pour avoir le salaire annuel. 12000 / 10 pour avoir le salaire mensuel non lissé: 1200€
Je sais ca ne fait pas avancer le débat, et merci de me contredire si je n'ai pas compris quelque chose.
Laurent


Il me semble que c'est l'inverse.

En prenant 1000€ par mois tu fais 1000€*10=10 000€ (10 mois payés) et on divise par 12 (12 mois dans une année) ce qui fait 10 000/12= 834€ mensuel.
D'où le terme "10 mois payés lissés sur 12".
Ton explication ce serait 12 mois payés payés en 10.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Dori
Dori
Ce qui va de paire avec l'affirmation: les deux mois de l'été ne sont pas payés. Le plus simple étant de toute façon de parler de salaire annuel.
Mon top
mr popo
mr popo
Onverra> Groove détaille le calcul dont tu parles. Tu t'es trompé quelque part, je crois.

Wasabi> Ton discours est consternant de mauvaise foi (ou d'ignorance ?)... je n'en reviens pas... As-tu bien lu ce dont il est question ? Et relis-tu seulement ce que tu écris ?

Ceci dit, je vais pour ma part en rester là, car encore une fois, on perd de vue le sujet initial pour retomber dans une énième diatribe anti-fonctionnaire... Je ne souhaite pas apporter de l'eau au moulin d'un débat aussi vain.

PS- Groove et Dori> voilà, c'est exactement ça. On y arrive enfin ! :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
llc
llc
captain_herlock dit:Ce qui lui fait juste une baisse de salaire de 145€83... par mois pendant 4 ans; dans le privé, on ne l'aurait pas viré, on l'aurait tellement harcelé moralement qu'il aurait démissionné, en partant sans le sous.

Qu'est-ce qui te permet de croire que c'est différent dans le public?
Le Privé n'a pas le monopole du harcèlement moral, crois moi...
captain_herlock dit:Je peut l'admettre, son combat valait peut-être la peine selon certaines personnes, et une baisse de salaire c'est toujours chiant, et que travailler dans le public apporte aussi son lot de problèmes, mais je tenais juste à souligner que les personnes travaillant dans le privé sont largement plus à plaindre malheureusement.

Et oui c'est bien connu, tous les fonctionnaires sont des fainéants heureux qui s'ignorent et qui devraient fermer leur gueule parce que dans le privé c'est pire.
T'inquiète pas, bientôt y'en aura presque plus de fonctionnaire et ils auront des conditions de travail minables, comme ça globalement, ça aura empiré, vive les propos à l'emporte pièce et le nivellement par le bas. Je ne comprends pas cet acharnement à opposer privé/public, ne vaut-il pas mieux avancer ensemble pour améliorer laes conditions de vie et de travail de tous?
C'est pas parce que c'est pire ailleurs qu'on doit se taire, tu trouveras toujours pire qu'une situation donnée... C'est à peu près du même niveau que l'argument qui dit à un ouvrier à qui on propose une baisse de salaire pour conserver son emploi : "Ne te plains pas déjà t'as du travail".
Mon top
Aucun jeu trouvé
llc
llc
Dori dit:Il n'y a pas beaucoup de boites qui acceptent de laisser prendre 2 mois de congés sans soldes pendant l'été à leurs salariés.

Nuance, la boite "n'accepte pas", c'est elle qui fixe les congés!
Aucun enseignant ne choisit ses périodes de congés, c'est l'institution qui choisit pour lui, ça n'a donc rien à voir!
Mon top
Aucun jeu trouvé
llc
llc
Wasabi dit:
Matthieu.CIP dit:Il a déjà de la chance d'être encore en poste... Quand on est en désaccord avec son employeur, on se barre...

Disons plutot 'quand on est en desaccord ET qu'on ne peut rien y changer, on se barre'. Et dans son cas, ce ne sont pas les ecoles privees qui manquent.
En tous les cas, 4000 Euros sur 4 ans, ca ne va pas en decourager d'autres de faire pareil. Car le type en question, tout ce que ca va changer dans sa vie, c'est que la prochaine fois qu'il part en vacances, il devra partir moins loin ou moins longtemps. (et dans les deux cas, vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus).

Toujours là pour troller et déformer l'information.
Déjà c'est 7000 euros sur 4 ans. Si pour toi c'est rien tu as de la chance, pour d'autres c'est énorme (une demi-année de smic quand même) et ça peut changer complètement un mode de vie (145 euros par mois pour une famille nombreuse avec un seul salaire, ou sur un remboursement d'emprunt par exemple, c'est loin d'être neutre).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
forest
forest
Yep...

Wasabi dit:
Mr Popo dit:
Wasabi dit:vu qu'il a 3 mois de conges payes par an, ca ne va pas changer grand chose non plus.

Faux. Les enseignants ont autant de congés légaux que les autres salariés. Les fameux 2 mois des vacances d'été ne sont en réalité pas rémunérés : un enseignant n'est payé que 10 mois étalés sur 12.
Les préjugés ont la vie dure... hélas.

Ca ca s'appele jouer sur les mots.
A partir du moment ou prendre deux mois de vacances ne change pas le salaire annuel, et bien ca veut dire que les conges sont payes.
Moi je veux bien que ma boite etale 10 mois sur 12 pour me laisser prendre 2 mois de vacances......
Pauvres enseignants, va!

:shock:

Des fois on lit de ces trucs quand même !!

Moi je dis : passe les concours de fonctionnaire !?

Ah non.. Trop dur surement ? Pfff... Allez sur ce !!

EDIT : le pire dans cette sanction et qu'on ne voit pas c'est que ce M. va vraiment plus qu'en baver dans l'avenir. c'est clair que maintenant il est blacklisté et je ne m'étonnerai pas qu'il accède aux échelons supérieurs avec la durée maximale à chaque fois. Ce qui sous entends que c'est beaucoup beaucoup beaucoup plus que 7000 € sur 4 ans. Parce que l'ancienneté qu'il perd va se cumuler en plus et au final (bon, là ça me gave de le calculer) mais il va perdre énormément de sous ! Arg. :|
Mon top
Aucun jeu trouvé
Jopajulu
Jopajulu
Sacré problème jusqu'où obéir lorsque l'on pense que les ordres que l'on nous donne sont mauvais ?
Mon top
Aucun jeu trouvé