Ce jeu est sorti le 17 juin 2011, et a été ajouté en base le 27 déc. 2010 par Monsieur Phal

édition 2011

Standalone 4 éditions
Par : vince1664 | lundi 17 janvier 2011 à 17:12
vince1664
vince1664
J'ai enfin fait ma premiere partie de Res Publica Romana hier* (version descartes)!!!
J'adore ce genre de jeu, ou la diplomatie et la politique ont toutes leurs place.
Evidemment on a à faire à un gros jeu des années 80 avec de l'aléatoire de partout. Personnellement ca ne me dérange pas spécialement (je ne pense pas etre mauvais joueur). Il se trouve qu'un joueur a été décimé par une epidémie et il s'est retrouvé avec 1 seul senateur sans possibilité de "persuader" des sénateurs sans parti au forum (ils ont tous été pris par les autres joueurs avant lui). Il ne s'est pas plain (Meme si la frustration etait evidente)
Alors on ne peut (quasiment) jamais etre éliminé grâce au chef de parti qui reste tout le temps chez nous... Mais quand il nous reste un seul senateur beaucoup d'option de jeu et de stratégie nous sont fermé... Ne devrait-il pas y avoir une sorte de limite de 2 ou 3 senateurs minimum par parti politique (Par exemple : si un de tes senateurs meurt et que tu as moins de 2 ou 3 senateur tu le gardes comme si c'etait ton chef de parti).

*PS : on est presque arrivé a la fin de la premiere periode, on a eu un debut assez dure avec toutes les guerres qui sont arrivé tres rapidement : ils nous reste la 1ere et 2ieme guerre punique et la 2ieme guerre macédonienne (les 8 guerres de la premiere periode sont tombés et il nous reste un bon tour a faire en premiere periode). On devrait continuer sous peu.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elendriel
Elendriel
Vous n'avez pas encore fini la première période,
il a encore le temps de se refaire.

Vivre caché dans un monde d'assassins est parfois utile.
Son heure viendra.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
C'est sûr que parfois le parti d'un joueur peut être décimé.

Il y a la règle sur la relève sénatoriale lorsque le nombre total de sénateurs inscrits descend au dessous de 8 qui peut jouer (j'espère que vous ne l'avez pas oubliée). Quelques assassinats bien placés peuvent aider à tirer parti de cette règle.

Ensuite, c'est difficile, mais il faut savoir se faire des alliés: est-ce qu'un joueur n'a pas intérêt à t'aider un peu à te refaire ? Ne tirera-t-il pas des bénéfices si ton parti gagne un peu en puissance et que tu t'allies avec lui ?

Il n'y a en général pas beaucoup de raisons de laisser un joueur sous l'eau alors que l'on peut s'en faire un allié plus utile moyennant de l'aide.

La mort peut frapper arbitrairement, ça peut être éprouvant, mais tout se négocie à Res Publica. Quelques voix supplémentaires sont toujours utiles pour un allié.
powerwis
powerwis
* un chef de faction peut être exécuté si c'est lui l'assassin et qu'il est capturé.
* il peut aussi être exécuté si un des sénateurs de sa faction est l'assassin et que celui-ci est capturé. on fait donc un procès majeur spécial et s'il est jugé coupable, il est exécuté.
dans ce cas, attention on tire aussi des pions mortalité pour les autres sénateurs de la faction présents à Rome => on peut donc éventuellement changer de chef de faction avant de faire un assassinat :-)

* sinon pour le nombre de sénateurs, s'il y en a moins de 8 sénateurs alignés à Rome lors de la phase de sénat alors la carte sénateur sur le sommet de la curie va au joueur dont la faction à le moins de sénateurs


* ce joueur devrait faire des menaces d'assassinat par exemple pour récupérer des talents ou d'autres choses, il n'est jamais bon pour ceux qui sont en tête de jouer avec un joueur qui n'a plus rien à perdre...

EDIT : grillé par Ara qui rit...j'étais au tél entre temps :bonnetpouic: