12
réponses
0
follower
Par : tan nimac | mardi 12 juin 2012 à 14:08
Default
tan nimac
tan nimac
J'ai depuis quelque temps d'un vague projet de jeu avec un système d'otage, de défenseurs et de combattants.

Je me suis (enfin) penché sur la chose.

Le but est de faire un deck-bulding avec une vrai interelation entre les joueurs. En gros c'est un mix entre Dominion et Magic...

Voici mes premières idées.
Si vous avez des commentaires, n'hésitez pas.

Titre et thèmatique
Vu qu'il faut bienun titre pour l'instant j'ai opté pour Rançon mais je suis bien conscience que c'est un peu naze... En fait le titre définitif dépendra beaucoup de la thèmatique retenue.
Celle-ci peut être très variée. Pour le momment j'en retiens trois :

- Fantaisie moyennageuse (avantages : ily a toujours un public pour ça et l'introduction de la magie permet de concocter des combos sympa lors de la phase de combat)
- Moderne (avantange : ça fait plus adulte. inconvénients : combos moins évidents, obligation de se documenté plus si je veux rester réaliste, probl'me de cohérence scénaristiquepuisque le jeu implique que les différentes faction puisse à la fois capturer et libérer des otages alors qu'une conception moderne m'entraine plutôt vers un truc dissymétrique avec des terroriste d'un coté et des forces spéciales de l'autre)

- Futuriste (reprend en gros les avantages de la fantaisie mais en moins vendeur et plus adulte)


Description des différents éléments :
Chaque joueur dispose de 5 nobles (ou chef d'entreprise, ou homme d'état ou espion... A voir en fonction du thème) à protéger et d’une main de départ constitué de carte impôt.

Les cartes noble sont disposées sur l’aire de jeu face au joueur concerné. Le jeu s’arrête lorsqu’un joueur n’a plus de carte noble. Le vainqueur est celui qui en dispose le plus
Chaque carte noble à une valeur determinant à la fois le montant des rançon et les point de victoire.

Les cartes impôt apportent de l’argent utilisable immédiatement pour acheter des combattants, de nouvelles cartes impôt ou des pièces d’or.
Différentes cartes impôt seront prévu afin de permettre une montée en puissance.

Les combattants :
- Ils peuvent servir à protéger ses nobles.
Dans ce cas ils sont retirés du deck du joueur et posés à coté des nobles.
- Ils peuvent également servir à affronter ceux des autres joueurs (voir la partie combat) afin de capturer un otage.

Les pièces peuvent être rajoutées à la capacité d’achat des cartes impôts pour acheter des cartes plus cher ou pour acheter plusieurs cartes.
Elles permettent aussi de racheter un noble capturé en payant une rançon (dans ce cas, seul les pièces sont utilisables). Les joueurs sont obligés d’accepter le paiement.

Les combattants et les pièces achetables sont disposés au centre de l’aire de jeu.

Combat :
Les combats confrontent les combattants de la main de l’attaquant et les combattants protégeant les nobles de l’attaqué (donc ceux posé sur l'air de jeu et non ceux de sa main).
De nombreux combos seront possibles lors de cette phase (en fait tout le travaille se situe là)

Les combattants tués lors de l’affrontement sont éliminés du jeu.

En cas d’attaque réussi, l’attaquant capture un noble adverse.

L’attaquant peut battre en retraite. Dans se cas, au moment où il l’annonce, l’attaqué peut porter un dernier coup.

L’attaqué peut cesser immédiatement le combat (il peut notamment le faire avant même que celui-ci ai commencé) et perd immédiatement un noble

Tour de jeu :
Le joueur pioche dans son deck 7 cartes et peut ensuite réaliser jusqu’à deux actions parmi les suivantes :

- Acheter des cartes

- Acheter des pièces

- Protéger ses nobles (c’est à dire placer un ou plusieurs combattant de sa main à coté de ses nobles)

- Diminuer la protection en remettant dans sa défausse des combattants initialement affectés à la défense

- Attaquer un joueur avec une partie ou l’ensemble des combattants présent dans se main

- Payer une rançon

A la fin de son tour, le joueur remet dans sa défausse ses cartes restantes (c’est à dire sa main initiale moins les combattants affectés à la défense ou tué lors d’un combat)
Mon top
Aucun jeu trouvé
tan nimac
tan nimac
J'ai édité mon message précédant pour apporter quelques élements supplémentaire (thématique, possibilité d'acheter d'autre carte impôt, valeur des cartes noble).

Naturellement tout retour sera bienvenu...
Mon top
Aucun jeu trouvé
tan nimac
tan nimac
Hum, j'ai comme l'impression que mon idée ne soulève pas l'enthousiasme...

C'est pourri (bancale, pas assez original, chiant, autre...) ou c'est juste que les amateur de deck sont tous partie en vacances?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Aquasilver
Aquasilver
Elles permettent aussi de racheter un noble capturé en payant une rançon (dans ce cas, seul les pièces sont utilisables). Les joueurs sont obligés d’accepter le paiement.

Ca me donne l'impression que le jeu peut ne jamais finir
ocelau
ocelau
L'idée des "nobles" à rançonner peut être pas mal, mais globalement ça ressemble aux autres jeu de deckbuilding d'affrontement comme Nightfall, Rune age ou Tanto Cuore (pour l'idée de poser une carte de son deck devant soi).

+1 avec Aqua, j'ai l'impression qu'en plus le jeu peut être interminable sauf à épuisement des forces
Mon top
tan nimac
tan nimac
En théori ca ne devrait pas poser de problème.
En effet les pièce serve aussi à booster ces achats.

Un joueur pauant une rançon permet donc donc à son adversaire de se renforcer en achettant des plus gros combattant.

En gros, tu ne payes un rençon que si tu crains de voir voir la partie se finir (soit car tu joue à 2 et qu'il ne te reste plus qu'un ou 2 noble, soit quand tu joue à 3 ou plus et que tu sais que n'est pas premier au score).

Mais dans tout les cas en payant ta rançon tu donne un avantage à l'autre...

Ca peut aussi être utile dans un systéme d'alliance.

Imagine une partie à 3 : A, B et C.

A prend en otage un noble de B puis au court de la partie C prend la tête.
B se sent mal (plus qu'un noble), il a tout interet à racheter un noble à A vu que celui-ci va sans doute s'attaquer ensuite à C...

Au final C se trouve mal car le gain en piece de A lui à permis de booster son armé...

PS : merci de ton commentaire, je savais que je pourrais compter sur toi
Mon top
Aucun jeu trouvé
tan nimac
tan nimac
globalement ça ressemble aux autres jeu de deckbuilding d'affrontement comme Nightfall, Rune age ou Tanto Cuore (pour l'idée de poser une carte de son deck devant soi).


Faute à ma culture ludique pas encore assez developpé. J'ai l'impression de passer mon temps à inventer des truc qui existe deja (Time to fight VS Summoner war...)

Je ne connais que de nom deux des jeux cité et absolument pas le 3eme...

Ces deck bulding permettent-tils un affrontement à la Magic?

Sinon, pour revenir à la rançon, suffi de bien equilibrer le montant pour rendre son utilisation peu fréquente...
Mon top
Aucun jeu trouvé
ocelau
ocelau
Tan nimac dit:
Faute à ma culture ludique pas encore assez developpé. J'ai l'impression de passer mon temps à inventer des truc qui existe deja (Time to fight VS Summoner war...)

si ça peut te rassurer, ça nous arrive à tous ;)
Tan nimac dit:
Je ne connais que de nom deux des jeux cité et absolument pas le 3eme...
Ces deck bulding permettent-tils un affrontement à la Magic?
Sinon, pour revenir à la rançon, suffi de bien equilibrer le montant pour rendre son utilisation peu fréquente...


Nightfall est celui que je connais le mieux. En résumé : les joueurs peuvent acheter des créatures, et il en disposent de 2 exclusives. Il y a un système de lune colorée : chaque carte peut appeler une autre carte. Tu en poses et si tu peux faire un lien avec une autre de ta main, tu peux la poser. Tu peux en poser plusieurs comme ça. Par contre lorsque tu as fini de poser les autres joueurs, dans le sens du tour, peuvent à leur tour mettre des créatures en jeu si elles peuvent chainer les tiennes.
Avec les créatures posées tu peux attaquer les adversaires de ton choix, tout coup non paré se concrétise par une carte blessure qui vient encombrer ton deck. Les dégâts reçus réduisent leur point de vie par un système de "tape" de la carte.
Bon bien sûr il y a des pouvoirs spéciaux et effets bizarre :mrgreen: . Un bon petit jeu de poutrage et enchainement de deckbuilding.

Sur Boardgamegeek, l'auteur a laissé beaucoup de notes de conception. C'est un peu dispersé, je n'ai pas retrouvé exactement où (d'autant que des fois ils réorganisent) par contre je me rappelle d'un truc qui peut t'intéresser : l'auteur avait comme toi une gestion de pièce et créature. A l'usage il s'est rendu compte que la phase d'accumulation de pièce plombait l'ambiance du jeu sans apporter grand chose. Il a donc inventé le système d'influence : il n'y a que des cartes créature. Pour tes achats tu as 2 d'influences de base que tu peux ensuite booster en défaussant des cartes (donc autant de cartes non dispo pour l'attaque ;) ) + certains pouvoirs. Simple mais très efficace, combat et optimisation de deck commencent de suite dans la partie


Pour les autres jeux :
- Rune age : je connais peu à part que chaque joueur incarne une faction particulière. Il y a en plus différents scénarios de jeu
- Tanto Cuore : idem je ne connais pas trop, juste cette idée de poser une carte de ton deck devant toi. Je crois qu'il y a une histoire de capturer les cartes adverses.

Bon courage :pouicok:
Mon top
Aquasilver
Aquasilver
ocelau dit:mais globalement ça ressemble aux autres jeu de deckbuilding d'affrontement comme Nightfall, Rune age ou Tanto Cuore

Tiens, Nightfall, c'est ce à quoi j'ai pensé aussi quand j'ai lu les règles :china:
tan nimac
tan nimac
Merci pour ces précisions.
Je vais réfléchir à tout ça (notamment à l'histoire des pièces...)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
ocelau
ocelau
Tan nimac dit:Merci pour ces précisions.
Je vais réfléchir à tout ça (notamment à l'histoire des pièces...)


Après les pièces ça peut aussi être un accent intéressant à approfondir. Nightfall reste plus un jeu de poutrage que de réel gestion (très bon jeu cela dit). Rune age idem de ce que je connais. Ils n'ont pas la finesse de deckbuilding d'un Dominion.
Ca peut être une approche original justement d'avoir un jeu dédié à un affrontement mais qui reste d'abord un jeu de gestion (un peu comme Cyclade quelques part que je considère plus comme un jeu d'enchère qu'un jeu d'affrontement). Ton principe de rançon s'y prête bien (on peut récupérer un noble par la force ou l'argent).

De toute façon l'idéal serait surtout de lancer un proto et des tests. L'histoire des pièces pour l'auteur de Nightfall, c'est vraiment au moment des retours de joueurs qu'il a pu constater que l'idée qui était intéressante sur le papier était juste lourde dans la réalité ;)
Mon top
tan nimac
tan nimac
J'entends bien :pouicintello:
Quand je dis que je vais y réfléchir cela sous-entend que je vais d’abord partir sur mon idée et que si le système s’avère trop lourd, je m’intéressais de plus près au mécanisme que tu as évoqué…

Quoiqu’il en soit, le gros du boulot sera surtout de concevoir les cartes combattant et avant de pouvoir faire cela j’ai déjà pas mal de truc sur le feu (que ce soit au niveau ludique, professionnel ou familiale), donc tous ça risque de prendre un peu de temps…

Ceci dit en attendant je suis toujours preneur des avis et remarques de la communauté Trictractienne :!:

PS : j'apprécie particulièrement la comparaison flatteuse avec Cyclade!
Mon top
Aucun jeu trouvé