Ce jeu est sorti le 25 mai 2018, et a été ajouté en base le 24 août 2017 par Worldwide Games

édition 2018

Standalone 1 extension
24
réponses
3
followers
Par : daamdam | vendredi 14 juin 2019 à 10:38
daamdam
daamdam
Bonjour joueurs de WWFootball !

En parcourant les différentes discussions j'ai eu l'impression que certains aimaient bien raconter leur matches et prolonger ainsi l'expérience du jeu. En même temps je réalisais que j'aimais bien lire ces petits récaps... alors autant créer un endroit réservé à cet échange !

Je vais ouvrir le bal avec ma partie d'hier. Je propose une équipe 6* à un ami néophyte, il choisit l'Allemagne. Je prends le premier 4* qui vient : le Belgique. Nous jouons en pro mais sans les cartes pro car peu de temps, ça va être serré !

Les allemands attaquent fort et se créent plusieurs situation dangereuses en début de match. Après une nouvelle offensive bien menée, la mannschaft est enfin récompensée avec un but sur coup franc.
L'ouverture du score réveille les belges et notamment Evan Ezzar. Après un une-deux il faut un arrêt du gardien allemand pour éviter l'égalisation. Dommage qu'Ezzar ait oublié d'être efficace...
Fin de première période plus serrée, entre perte de balle et bloc défensif allemand. Allemagne 1 - 0 Belgique

Le match reprend et un défenseur allemand un peu trop enthousiaste confond le ballon avec la rotule d'un joueur belge, c'est l'exclusion directe ! Les belges poussent avec d'autres belles combinaisons, une-deux, mais Ezzar voit encore son tir échouer.
Particulièrement endurants et aidés par un schéma tactique maitrisé, les allemands parviennent à gérer leurs offensives malgré l'infériorité numérique. Les diables rouges défendent bien grâce notamment à leur repli défensif, mais se heurtent en attaque a au bloc défensif de l'Allemagne. Le score nous bougera plus : Allemagne 1 - 0 Belgique

A vous !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Excellente initiative; je contribue !

Premier match sur le banc hier pour mon fils (7 ans), fraichement promu entraineur des bleus, et moi-même à la tête de l'Italie. Nous jouons avec les règles "poussins" (je ne veux pas le submerger pour une première).

La Squadra Azzura donne le coup d'envoi et se montre dangereuse dès l'entame de match. Les français, étonnamment passifs (pas de carte de défense en main), laissent l'action se développer; les italiens n'en demandaient pas tant et suite à un redoublement de passe, ils ouvrent la marque d'une frappe au point de pénalty (+1) qui ne laisse aucune chance au portier adverse. France: 0-1 :Italie.

La rencontre se stabilise alors que la bataille du milieu fait rage; les deux équipes s'échangent le ballon sans réussir à prendre l'ascendant. Pourtant, Maxime Rivière fait courir un frisson chez les supporters tricolores en réussissant une magnifique action; enchainement drible et passe longue, qui met ses attaquants en bonne position (+1), mais le tir est stoppé par un tacle désespéré.

Les minutes défilent et alors que l'on approche de la mi-temps, les italiens se montrent à nouveau dangereux. Sur une action d'école probablement répétée mainte fois à l'entrainement (Schéma tactique), ils se mettent à nouveau en position; d'une frappe lointaine à l'entrée de la surface (0), ils trompent la vigilance du gardien français pas exempt de tout reproche sur le coup (1 au dé).

A la mi-temps, France: 0-2: Italie

Malheureusement, nous n'aurons pas le temps de jouer la deuxième mi-temps puisque c'est l'heure du diner. Mon fils a bien aimé mais a été un peu déçu de "perdre". Il est vrai qu'il n'a pas forcément eu beaucoup de chance aux dés, mais c'est le football !
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilut
guilut
Je reprends ma casquette d'auteur pour vous dire toute l'émotion que me procure ces récits. Il n'y a pas plus belle récompense pour moi que de voir des joueurs s'immerger dans l'ambiance d'un match grâce à Worldwide Football !
Mon top
Uphir
Uphir
- Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoir ! Ici Titi Margoulin en direct du Stade de France, et c'est un plaisir de vous retrouver pour suivre en direct ce match amical qui va opposer la France à l'Espagne. J'ai à mes côtés, comme à son habitude, Jean Michel Laurent. Bonsoir mon p'tit Jean Mimi !

- Bonsoir Titi, et bonsoir à toutes et à tous. En effet, une belle affiche que ce match amical de fin de saison entre deux grandes équipes, qui sont néanmoins sur des trajectoires un peu différentes. D'un côté, l'Espagne, piteusement éliminée de la Coupe du Monde 2018 dès les 8ème de finale par la Russie, symbole de la fin d'une génération exceptionnelle qui a dominé pendant dix ans la planète football, et de l'autre, la France, toute auréolée de son deuxième titre mondial, et qui elle présente de jeunes et talentueux joueurs.

- Tout à fait, ce match c'est un peu la passation de pouvoir entre la vieillissante Roja et les jeunes coqs tricolores, mais n'enterrons pas trop vite nos voisins espagnols qui restent des passionnés de football et qui ont toujours eu de belles équipes. On peut d'ailleurs se réjouir qu'aucune des deux formations ce soir ne compte d'absence importante; les meilleurs joueurs sont là, ce qui nous promet un beau spectacle.

- Espérons le ! En tout cas, ce sont les français qui donneront le coup d'envoi. Ils évolueront dans leur traditionnelle tunique bleu, les espagnols, quant à eux, joueront en rouge.

- L'arbitre porte le sifflet à la bouche et c'est parti !

Tric Trac
Tric Trac
"Petit" match amical entre mon père (qui n'est pas spécialement amateur de football) et moi-même, avec les règles "pros".

...

- Nous approchons du quart d'heure de jeu, et toujours 0 à 0. C'est un match plutôt fermé pour l'instant.

- Oui, tout à fait Titi. Les défenses sont bien en place et pour le moment, c'est un très long round d'observation auquel nous assistons. Les espagnols misent sur leur technique individuelle, avec encore ici un joueur qui part au dribble... il efface un premier français, et...

- Oh ! La superbe intervention de Laurent Kowalski qui est venu défendre très très haut...

- Et oui, un tacle parfait qui met les français en excellente position avec cette récupération quasi dans le rond central qui permet de lancer immédiatement la contre-attaque !

Tric Trac
- Kowalski qui dribble un premier adversaire... il est inarrêtable ! Et... la passe longue par dessus la défense. Attention parce que là les espagnols ne sont pas en place !

- C'est superbe ! Le ballon désormais dans la surface... L'ATTAQUANT N'A PLUS QU'A FRAPPER !

- LA GROSSE OCCASION POUR LES FRANCAIS ! LA FRAPPE A BOUT PORTANT...

- ET OH ! ET LE TACLE... le tacle désespéré qui sauve les visiteurs !

- Incroyable, quel retour du défenseur espagnol alors que l'attaquant français n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Quelle occasion ! La première véritable alerte dans ce match !

- Oui, Titi, quel superbe boulot de Kowalski, à la fois à la récupération et à la relance. Et quelle énorme occasion pour les français. Quel dommage ! Mais saluons le sang-froid du défenseur espagnol qui n'a pas hésité à se jeter dans les pieds de l'attaquant pour l'empêcher de marquer. Un geste de très glande classe !

Tric Trac
Très belle action; une contre attaque qui a failli faire mouche grâce à une passe longue qui a mis les bleus en excellente position.

...

- Et les espagnols qui repartent à l'attaque ! La passe... dans les pieds d'Alvaro Cervantes... attention, parce qu'il peut être très dangereux celui là !

- Oh oui... REGARDEZ ! Quel coup d'oeil ! La passe en profondeur pour son ailier...

- QUI DEBORDE, ATTENTION ! LE CENTRE ! Et le tacle !

- PENALTY ! PENALTY !

- Oh là là... les français se sont complètement troués sur cette accélération de Cervantes qui a pu lancer dans leur dos son ailier. Le centre vers l'attaquant était parfait... le tacle du défenseur français n'avait aucune chance d'aboutir à autre chose que cette faute grossière !

- Et en plus il prend un carton jaune ! La totale ! Pénalty et carton... quel loupé de la défense française...

Tric Trac
- Le joueur espagnol qui positionne son ballon... il prend son élan...

- ET C'EST LE BUT !!! L'ouverture du score suite à ce pénalty concédé par les français ! L'attaquant espagnol n'a pas tremblé et il prend à contre-pied le portier tricolore !

- Espagne 1, France 0.

...

- Nous voilà désormais dans le dernier quart d'heure de ce premier acte, et l'Espagne mène toujours 1 à 0 suite à ce pénalty transformé à la 27ème minute. Les espagnols qui sont en possession du ballon...

- ... et qui attaquent à nouveau; leur milieu de terrain met vraiment en difficulté les français !

- Oh que oui... et la passe longue, qui traverse le premier rideau... le pressing des français, inefficace. Attention, les espagnols se rapprochent dangereusement de la surface !

- Et la passe en profondeur ! Encore une... ATTENTION... L'ESPAGNOL EN POSITION ! IL FRAAAAPPE !

- ET LA PARADE, ET LA PARADE... L'énorme parade du gardien français qui sauve les tricolores qui étaient tout, tout près, d'encaisser un deuxième but ! Quelle occasion ! Quelle occasion encore pour l'Espagne. Heureusement que la main ferme du gardien est venue sauver la patrie ! On était tout près du 2-0.

Tric Trac
- Le corner a suivre pour les espagnols... c'est mal tiré, et les français peuvent se dégager. Ouf ! On respire un peu mieux !

...

- Les arrêts de jeu de cette première période et l'Espagne, toujours devant. Tout donner maintenant pour essayer quelque chose avant le retour aux vestiaires.

- Les français ont la balle, le bon dribble au milieu du terrain... la passe. Et la faute, la faute espagnole mais on est loin, très loin, du but des visiteurs.

- Le joueur français qui pose son ballon... oh là, il a gagné au moins dix bons mètres !

- Oui, clairement, ce n'est pas joué au point de faute... et ATTENTION... parce que c'est joué vite, très vite...

- DANS LA PROFONDEUR POUR ANTOINE MARTINEZ... Antoine Martinez qui va se présenter seul devant les cages... alors que les espagnols protestent... MARTINEZ... MARTINEZ FACE AU GARDIEN...

- ET LE BUT ! ET LE BUT ! ET LE BUT !!! But pour l'équipe de France... Antoine Martinez !!! Il a parfaitement croisé sa frappe et n'a laissé aucune chance au gardien !

- Et les espagnols qui viennent râler auprès de l'arbitre... qu'est ce qu'ils réclament ?

- Je crois qu'ils ne sont pas d'accord avec l'endroit où a été joué le coup franc, on va voir ce que va dire l'arbitre... validé ! Le but est validé ! Et les français qui reviennent au score juste avant la pause. France 1, Espagne 1.

Tric Trac
Bon, petite erreur de règle sur cette action, mais grosse conséquence; comme mon adversaire n'avait pas de carte "jouable" pour engager sur son coup franc, je lui ai moi-même suggéré de claquer une étoile pour jouer la tactique "Jeu offensif" et gagner 1 P.A qui le mettait à portée pour une "Passe en profondeur". Je n'ai vu qu'à la mi-temps que "Jeu offensif" n'était pas jouable sur un coup de pied arrêté. Pas grave, pour la beauté du sport, ça valait le coup !

...

- Et la mi-temps qui est sifflée sur ce score donc de 1 partout. Les espagnols qui avaient ouvert la marque sur pénalty à la 27ème minute et les français qui ont égalisé par Antoine Martinez à la 45ème.

- Alors que les espagnols ne décolèrent pas et sont encore en train d'entourer l'arbitre à l'entrée du tunnel...

- Ah, ah ! Cela ne changera rien au tableau d'affichage. On tourne une page de pub et on se retrouve pour la deuxième mi-temps.
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilut
guilut
Erreur de règle, en effet, mais ton adversaire pouvait de toute façon actionner Créativité.

Magnifique compte-rendu, on s'y croirait !
Mon top
Uphir
Uphir
guilut dit :
Magnifique compte-rendu, on s'y croirait !

Merci, mais tout le mérite revient au jeu. C'est vraiment facile de "raconter" un match tant les mécanismes offrent des sensations similaires à celles que l'ont peu avoir en regardant un match. Un vrai plaisir !

Pour Créativité sur le coup franc, je crois que mon père avait épuisé sa pioche; on était vraiment tout près de la mi-temps.


J'essaye de livrer la deuxième mi-temps demain.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
- Ici Titi Margoulin, de retour au Stade de France, et si vous nous rejoignez, le score à la mi-temps entre la France et l'Espagne est de 1 à 1. Nous avons assisté à un bon premier acte mon p'tit Jean Mimi, non ?

- Oui, tout à fait Titi. Les deux équipes se sont offerts de belles opportunités dans le jeu, mais les buts sont quand même venus suite à des fautes. Le milieu de terrain de la Roja, par sa vivacité, a mis en difficulté l'arrière garde française. Il faudra être attentif en deuxième période !

- Nul doute que le sélectionneur en aura tiré les leçons et aura adapté sa tactique pour les 45 prochaines minutes. En attendant, les deux formations font leur retour sur le terrain et ce sont les espagnols qui vont engager.

...

- On passe l'heure de jeu et pour le moment, pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette deuxième mi-temps, pas vrai Jean Mimi ?

- En effet, les deux blocs sont bien en place et personne ne semble en mesure de trouver la faille. On notera cependant que les espagnols pressent très haut sur le terrain et se projettent vite vers l'avant. Cela fait quand même deux contre-attaques qu'ils tentent de lancer. Attention à ne pas se relâcher !

- Oui, mais pour le moment les bleus répondent parfaitement en fermant rapidement les espaces. On se demande de quel côté ce match va basculer !

- Je l'ignore Titi, je l'ignore... mais avec la fatigue, il y aura forcément des occasions de part et d'autre. Je doute que le score en reste là !

Début de deuxième période "hallucinante" avec une flopée de 19 et de 20 sur les jets de défense; ça défend âprement, et les actions sont "tuées" dans l'oeuf. Je tente bien deux contre-attaques mais elles sont annihilées dès le départ !

...

- 63ème minutes de jeu et les français en possession du ballon dans leur moitié de terrain; il faut sortir le ballon proprement ! Et la passe longue, loin devant... on va chercher les milieux offensifs...

- Oh ! Et l'espagnol qui rate son interception ! Voilà qui va donner un peu d'air et permettre de se rapprocher un peu des buts adverses...

- Mais on est encore loin ! La petite passe... qui met l'attaquant tricolore à 35 mètres environs, légèrement sur la droite de la surface. Conduite de balle... il pousse le cuir une fois... deux f... OH ET LA FRAPPE ! LA FRAPPE LOINTAINE !

- Mais c'est repoussé, les espagnols ne se sont pas laissés piéger ! Le bon pressing là de la charnière centrale qui est venue fermer la porte au moment de la frappe !

- Y'avait de l'idée quand même dans ce tir !

- C'est sûr ! La frappe de loin, cela peut être une bonne solution face à une défense compacte...

Tric Trac
Bien vicieux le tir "pro" que l'on peut déclencher à 5 P.A; cela a failli faire mouche !

...

- Et a l'entame du dernier quart d'heure, le score est toujours de 1 à 1 ! Et personne ne veut lâcher ! Quel combat, quelle détermination de la part des deux équipes !

- Oh que oui ! Cela a beau être un match amical, on sent les joueurs concernés et concentrés !

- Et l'Espagne qui se relance. Le long ballon vers Daniel Santana... Santana le contrôle... et le dribble... attention... Santana qui accélère... Santana qui a toujours la balle !

- Attention à l'appel dans le dos de la défense ! ATTENTION A L'APPEL !

- ET SANTANA L'A VU ! IL LANCE SON ATTAQUANT DANS LA PROFONDEUR ! LA SORTIE DU GARDIEN... LE PETIT BALLON PIQUE !

- ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUT ! ET LE BUT ! LE BUT DE L'ESPAGNE !!!

- Ah là là là là là... les français qui se font à nouveau piéger sur un ballon en profondeur !

- Mais quel coup de rein, quel coup d'oeil de Daniel Santana ! Il leur aura tout fait sur ce coup là ! Contrôle, crochet, passe laser ! Quel vista !

- Clairement, la technique des espagnols est re-dou-ta-ble !

- Et cela fait 2 à 1 pour l'Espagne...

Tric Trac
...

- Allez, plus que cinq minutes à jouer... et les arrêts de jeu ! Il faut y aller là ! Tout donner pour essayer d'égaliser ! La balle, dans les pieds des français...

- Et les dix bleus qui sont dans la moitié de terrain adverse ! Il n'y a que le gardien qui n'y est pas ! Attention quand même ! Ca joue un peu trop facile là...

- Les espagnols qui sont recroquevillés dans les 50 derniers mètres, mais qui harcèlent le porteur du ballon... ça presse, et ça presse haut...

- Et attention ! ATTENTION !

- La perte de balle, la perte de balle française... le ballon qui n'est pas donné assez fort... et c'est INTERCEPTE ! Oh là là ! Il y a danger là... IL Y A GROS DANGER !

- OH OUI ! Les espagnols qui contre-attaquent et ça va vite ! Très vite ! Ils ont le surnombre !

- Et la passe ne profondeur ! Encore une ! L'ATTAQUANT QUI VA SE PRESENTER SEUL DEVANT HUGO FOURNIER !

- ALLEZ HUGO ! HUGO !

- ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUT ! Le troisième but de l'Espagne ! L'ultime banderille dans le dos des français !

- Hugo Fournier n'a pu qu'effleurer le ballon mais c'était parfaitement tiré... enroulé côté opposé, pleine lucarne. Il n'y avait malheureusement pas grand chose à faire.

- 3-1 pour l'Espagne, et moins de cinq minutes à jouer. Cela va être très compliqué désormais pour les bleus qui ont pris un sérieux coup sur la tête avec ce troisième but.

Tric Trac
...

- Et c'est fini ! C'est fini ici au Stade de France sur la défaite de l'équipe de France 3 à 1 face à l'Espagne ! Une petite désillusion pour les bleus quand même avant de partir en vacances, non ?

- Tout à fait Titi, on attendait mieux des français qui se sont montrés sans solution face au pressing de la Roja en deuxième période et qui surtout se sont fait prendre de vitesse dans la profondeur à plusieurs reprises... les trois buts sont venus d'appel dans le dos de la défense. Il va forcément y'avoir des choses à revoir !

- On retiendra malgré tout le beau but d'Antoine Martinez... mais on est quand même déçu ! Alors que Karine Petit  est avec le sélectionneur de l'équipe de France. On écoute sa réaction...

...

"Clairement, tant sur le plan tant tactique que physique, on avait pas grand chose à leur envier. Mais je crois qu'on leur a laissé trop de liberté au milieu de terrain. Leur pressing nous a mis en difficulté ! Bien sûr, c'est une faillite collective, mais je pense aussi que certaines individualités n'ont pas été à la hauteur. Il faudra que je revois le match pour me faire une idée des performances de chacun. Le coup franc ? Je n'ai pas de commentaire particulier à faire; c'est le haut niveau, il faut parfois savoir jouer le vice !"

Mon père n'a pas une grande culture ludique (ni footballistique; il suit de loin mais sans plus). Si le jeu lui a bien plu et qu'il a bien compris les bases, il m'a quand même avoué ne pas avoir forcément "lu" les cartes "joueurs" et les tactiques. Il m'a quand même sorti Antoine Martinez (avec succès) et Hugo Fournier (sans réussite), mais il n'a pas forcément été très attentif à ce facteur... pourtant essentiel comme je l'ai démontré avec l'Espagne.

...

- Et maintenant Karine, vous êtes avec le coach de la Roja il me semble ? Comment analyse t'il la victoire de son équipe ?

- Lo résoultat es logico. Y'avait démandé à mes jouors dé presser très haut los francès ! Yé croua qu'on a ou la dominacion au miliou. Et dès qu'on a ou la balle, on est allé très vite vers l'avant. Es oune bonne résoultat pour nous. Merci beaucoup !

Personnellement, ce n'était que ma deuxième partie mais j'ai trouvé les "Passes en profondeur" terriblement redoutables (mes trois but viennent de là), surtout quand elles précèdent un tir... ce qui ceci dit est assez conforme à la réalité. Le fait que les espagnols aient deux milieux de terrain qui empêchent de défendre sur l'action suivante permet une combo assez cruelle à base de passe en profondeur non défendable, puis tir non défendable. Cela a vraiment mis à mal les français. Toutefois, un joueur plus expérimenté que mon adversaire aurait probablement été plus attentif aux joueurs dans sa main (il y a au moins un milieu français qui peut contrer un milieu adverse) et à la réflexion, je pense qu'un petit "Piège du hors jeu" aurait pu sérieusement limiter mon "arme fatale" (je saurai m'en souvenir si je joue contre les espagnols).

Par contre, ce que que j'apprécie vraiment après deux parties, c'est que j'ai l'impression (peut être fausse) que les équipes ont une vraie identité de jeu. Je n'ai joué que l'Italie (une mi-temps) et l'Espagne et j'ai pourtant le sentiment qu'elle ne se joue pas de la même façon ! Si cette impression se confirme, je dis chapeau; avoir fait ressortir les styles de jeu des différentes équipes nationales avec des règles aussi simples (je n'ai pas dit simplistes), c'est une belle performance et cela va apporter une touche d'apprentissage vraiment intéressante, tant pour apprendre à jouer avec son (mes) équipe(s) préférée(s) que pour contrer les autres.

...


- Et bien voilà, c'était France-Espagne, ce fut un plaisir comme d'habitude mon p'tit Jean Mimi, même si l'on est déçu par le résultat.

- Plaisir partagé Titi.

- Nous vous rendons l'antenne et on vous dit à très bientôt pour un nouveau match de worldwide football.
Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Merci Uphir, tu montes le récap de partie à un autre niveau !!
J'ai pas encore bcp de parties au compteur, mais c'est vrai qu'on oublie parfois d'utiliser les joueurs alors que ça peut être puissant, et on les récupère tous à la mi-temps... Je fais une coupe du monde au bureau avec un collègue, quart de finale Japon-Argentine demain, je viendrai alimenter ce sujet :)

Guilut, petite question si tu repasses dans le coin : Comme on ne connait pas encore bien toutes les capacités étoiles avec mon collègue (j'ai acquis jeu de base et extension en même temps), on joue en Pro mais avec seulement les 3 capa obligatoires de chaque équipes, sans les 2 supplémentaires au choix.
Pourquoi ne pas avoir proposé ces 2 cartes supplémentaires en mode International, pour faire un côté deckbuilding dans les cartes action ET dans les capa étoiles ? Est ce que jouer avec seulement les 3 capa serait moins équilibré ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Je ne pense pas que ce soit "moins" équilibré. Les trois tactiques "obligatoires" donnent l'ADN du jeu de l'équipe; le Brésil et son jeu offensif, l'Italie et son catenaccio, etc. Les deux tactiques supplémentaires te permettent de t'adapter à ton adversaire, et même de faire des ajustements à la mi-temps. Mais là, faut quand même commencer à bien connaitre le jeu. Y a clairement une connaissance à acquérir de "son" équipe et de l'équipe adverse. Un peu comme les séances de vidéo pour préparer un match dans la réalité. Je suis vraiment agréablement surpris que l'équipe choisie ne soit pas purement un choix cosmétique, mais ait un vrai impact sur le gameplay. Je vous ai dit que j'avais kiffer la Roja ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Aujourd'hui je vais voir le match de mon papa. Mon papa c'est le plus fort de l'Argentine et du monde, c'est Léo Messa ! Il joue contre le Japon et je suis sûr qu'on va gagner.

Ca commence ! Au début les japonais ne font pas grand chose, l'équipe de mon papa défend bien, et tout de suite on met une grosse pression, la défense adverse est complètement absente ! Un premier tir pourtant pas très méchant (2 au dé) finit en corner. Allez l'Argentine ! Il est bien tiré, goooool !!! 1-0 !!
Sur l'engagement, les japonais tentent de réagir, mais notre gardien est présent. Nouvelle offensive, encore une fois la défense est désorganisée (mais où sont les cartes bleues ?!), on s'approche, frappe lointaine, lourde (5) le gardien ne bouge pas (1), et goooooooool !! Mon papa et ses copains ils sont trop forts ! 2-0 !
Bon, ils sont trop forts mais il faudrait qu'ils restent concentrés, les japonais on l'air énervés maintenant, et obtiennent un corner. Et voilà, but pour les bleus, c'est malin :( Je vais dire à mon papa qu'à 2-0, un match n'est pas terminé... 2-1 :(
Leur défense a l'air en place maintenant, on a du mal a progresser. Monsieur Yamada est fort ! Leurs contre-attaque sont bien gérées aussi par notre défense. Il y a des fautes, des pertes (rendus) de balle, cette fin de mi-temps n'est pas passionnante, je me demande si je vais pas aller me chercher un coca...
Dernière offensive, notre ailier enchaine les dribble, tout seul, il remonte le terrain, la défense japonaise est perdue, vas-y, vas-y, ya mon papa au centre, il centre, et gooooooool !! Golazo de mon papa Leo Messa !!! Une volée imparable (6), et ça fait 3-1 !!
C'est la mi-temps, on est vraiment les plus forts, j'ai hâte que le match reprenne :)

Le match repart, mon papa est chaud, il tente une frappe de loin, puissante (5), oui, oui, oohhhh, le gardien Ichikawa plonge et l'arrête de justesse ! Allez, c'est pas grave, on continue, viva Argentina !
Les japonais construisent mieux leurs attaques, mais manquent de solutions dans les derniers mètres (mais où sont les cartes oranges ?!). Et en défense ils sont maladroits, commettent beaucoup de faute. Nouvelle offensive, on efface un tacle, on rentre dans la surface, vaz-y, tire, ouiiiii !! Goooool Argentinaaaa !! Le tir n'est pas parfait (3), mais ça rentre... 4-1, les pauvres japonais, ils n'ont vraiment pas de chance...
Mais ils restent vaillants, repartent de plus belle, prennent leur temps en attaque, ils se créent une occasion, tirent !! Oh lala, c'est completement raté (2), notre gardien l'arrête sans problème. Les nippons sont un peu mieux, récupèrent le ballon et repartent à l'attaque, développent un beau jeu offensif, progressent, attention, attention, et faute !! Un coup franc bien placé pour les bleus... Notre gardien place un petit mur, mon papa attend dans le rond central. C'est bien tiré (4), le ballon redescend... et est bien capté par le gardien (6). Décidément, quand ça veut pas...
Les copains de mon papa repartent à l'attaque... Ca va vite, trop vite pour les japonais... Et goooooool !! Encore une superbe frappe, pleine lucarne (6), le gardien est trop court... 5-1, je suis content pour mon papa mais quand même, ça commence à faire beaucoup, les japonais sont abattus...
Il tentent quand même une dernière attaque, mais notre défenseur Rojas intervient. Les argentins repartent en attaque, ça joue encore très bien, ils effacent un défenseur, puis un autre, puis encore un, 3 joueurs (cartes défense) éliminés ! Le tir part !! Non, un tacle survenu de nulle part bloque le tir, et l'arbitre siffle la fin du match...

Score final : Argentine 5 - 1 Japon. On a gagné, je suis content et mon papa doit être content... Mais aujourd'hui les dieux du foot (des dés !) avaient tous choisi le même côté...




 
Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Uphir dit :Je ne pense pas que ce soit "moins" équilibré. Les trois tactiques "obligatoires" donnent l'ADN du jeu de l'équipe; le Brésil et son jeu offensif, l'Italie et son catenaccio, etc. Les deux tactiques supplémentaires te permettent de t'adapter à ton adversaire, et même de faire des ajustements à la mi-temps. Mais là, faut quand même commencer à bien connaitre le jeu. Y a clairement une connaissance à acquérir de "son" équipe et de l'équipe adverse. Un peu comme les séances de vidéo pour préparer un match dans la réalité. Je suis vraiment agréablement surpris que l'équipe choisie ne soit pas purement un choix cosmétique, mais ait un vrai impact sur le gameplay. Je vous ai dit que j'avais kiffer la Roja ?

Je suis tout à fait d'accord, mais ces deux cartes supplémentaires auraient pu être proposées dans le mode International. Ca aurait fait un mode où tu construis vraiment ton équipe (cartes action, et cartes tactiques). Je me demandais s'il n'avait pas fait ce choix à cause d'un déséquilibre quand on joue avec seulement les 3 tactiques obligatoires...
Pour l'instant on joue sans ces deux là, le temps de les connaitre un peu et savoir lesquelles selectionner en fonction des 3 obligatoires de ton équipes et de l'adversaire
Mais c'est clair que c'est très bien rendu. Dans la prochaine extension, le Portugal a une nouvelle capacité étoile appelée "exploit individuel", ou quelque chose comme ça. Ca va très probablement combotter avec une carte joueur Cristiano Bomaldo, mais j'ai hâte de voir comment :-) 
L'italie (ou l'Uruguay à venir) avec leurs jeu un peu limite, le kick&rush des anglais... C'est vraiment bien reflechi, bien executé, et ça beaucoup de plaisir et une grande rejouabilité. Encore Bravo :)

Mon top
Aucun jeu trouvé
guilut
guilut
daamdam dit :Guilut, petite question si tu repasses dans le coin : Comme on ne connait pas encore bien toutes les capacités étoiles avec mon collègue (j'ai acquis jeu de base et extension en même temps), on joue en Pro mais avec seulement les 3 capa obligatoires de chaque équipes, sans les 2 supplémentaires au choix.
Pourquoi ne pas avoir proposé ces 2 cartes supplémentaires en mode International, pour faire un côté deckbuilding dans les cartes action ET dans les capa étoiles ? Est ce que jouer avec seulement les 3 capa serait moins équilibré ?

Ca tourne à mon avis très bien en mode International avec les 3 seules capacités du mode Amateur.

Dans mon esprit, les niveaux de difficulté s'articulaient comme ça :
- Amateur : mode d'initiation
- Pro : jeu réaliste (mais plus complexe)
- International : jeu réaliste avec construction de son deck

Les tests ont montré qu'il était difficile de gérer les 5 capacités en même temps. Il y en avait même 6 à l'origine, et on a finalement choisi de revoir ce chiffre à la baisse. Si vous galérez, c'est normal :)

Mais c'est aussi ce qui fait le sel du jeu : devoir maintenir une attention de tous les instants pour ne pas laisser d'ouverture à son adversaire. 

Mon top
Uphir
Uphir
Joli résumé daamdam, et score logique, même si cruel pour les japonais.

Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Quart de finale de la coupe du monde du bureau : France – Belgique au menu ce midi !

Dès l’entame du match la Belgique montre quelques faiblesses défensives. Interventions ratées, fautes, les Bleus se retrouvent déjà en position dangereuse et expédient rapidement un missile inaccessible en lucarne (6+1)…
Cueillis à froid, les belges tentent de construire une attaque, évitent quelques défenseurs, déclenchent un une-deux qui amène une position de tir… mais un défenseur surgit au dernier moment et la France relance. Rivière se joue de Verhaegen, les Bleus remontent rapidement le terrain, jusqu’à Martinez, en position idéale. Le jeune attaquant enroule un tir splendide (6), le gardien se détend bien (5) mais ne peut qu’effleurer le ballon qui fait une nouvelle fois trembler les filets… 2-0, il ne fallait pas arriver en retard, comme on dit !
Les Diables Rouges déstabilisés perdent rapidement le ballon, la France entame une nouvelle offensive, rapidement, jusqu’à la surface. L’attaquant peut frapper mais son tir un peu écrasé (2) est bien capté par le gardien (5). Enfin une belle action défensive de la Belgique, c’est peut-être le tournant du match !!
Directement, l’attaque Rouge se met en place, un nouveau une-deux met Ezzar en bonne position, il arme son tir, mais Arnaud intervient bien...
Il reste peu de temps à jouer, l’équipe de France tente une dernière action ! Vanderberghe se rate, les Bleus s’approchent dangereusement, tirent une quatrième fois… mais cette fois le cuir s’envole dans les tribunes.
La Belgique dispose encore de quelque cartouches, les français semblent fatigués en cette fin de période et ratent deux occasion de récupérer le ballon. Wauters trouve Ezzar, l’attaquant se retourne, il va frapper ! Mais encore une fois, un défenseur intervient de justesse. C’est la mi-temps, et le gardien français a passé une première période très tranquille…
Mi-temps : France 2 – 0 Belgique

Les Diables Rouge engagent et s’installent peu à peu. Un dribble, puis un autre, puis encore, le joueur avance seul, efface deux défenseurs, cherche un partenaire en passe longue… mais cela ne donne rien (rendu). L’équipe de France se repose à nouveau sur Rivière qui évite encore l’intervention de Verhaegen. La défense de zone belge est dépassée, l’attaquant français est en position de tir… mais le cadre se dérobe une nouvelle fois… !
L’équipe de Belgique ne trouve toujours pas de solution et les Bleus peuvent lancer une contre-attaque fulgurante ! Le ballon se rapproche encore du but belge mais la défense de replie bien. Le match se stabilise au milieu du terrain, les deux équipes défendent bien et peinent maintenant à se créer des occasions sérieuses… Un tir pour l’équipe de France, peut-être ? Non, cette fois c’est un pied rouge qui s’interpose. Le temps passe et le score semble vouloir ne plus bouger…
Non, les Rouges jettent leurs dernières forces dans le match ! L’équipe de France commet quelques fautes, le but se rapproche, Ezzar va avoir une occasion de marquer, il décoche un tir flottant (3+2) mais Fournier plonge à l’horizontale (6) et éteint les espoirs belges.
L’attaque ne donne rien pour l’équipe de France, la Belgique récupère la balle mais ne peut rien en faire, il va rester une dernière contre-attaque à l’équipe de France pour aggraver le score, mais la défense s’est bien replacée. Il ne se passera plus rien, les deux défenses cadenassant complètement le jeu. Avec un seul tir cadré, la qualification était inaccessible pour les belges…
Fin du match : France 2 – 0 Belgique

La France affrontera l’Allemagne au prochain tour. L’autre demi-finale opposera l’Argentine, qui a étrillé le Japon en quart, au Nigéria, surprenant vainqueur du Brésil.
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Vivement les demis !

Vivement Noël aussi que j'ai mes extensions !
yes
Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Première demie-finale de la coupe du monde du bureau !
J'avoue avoir eu la gorge serrée pendant les hymnes, c'est un honneur d'être le premier à mener le Nigéria aussi loin... Je regagne mon banc et je regarde le joueur qui m'inquiète le plus : Léo Messa... Après notre exploit contre le Brésil, il va falloir affronter la redoutable Argentine...

On engage, c'est parti ! Mais rapidement on se fait intercepter, mes petits protégés doivent être stressés... Allez, c'est pas grave. L'Argentine construit progressivement, évite un joueur, un autre, Ekwansi (relance de dé) ne parvient pas à récupérer la balle non plus... Replacez-vous !! Messa reçoit la balle en bonne position, il tire vers la lucarne opposée (5+3)... Notre Gardien Uzoamani plonge mais ne peut qu'effleurer le ballon... 1-0... Déjà... Allez les gars, reprenez vous, il reste tout le match !
Mes gars réengagent, un peu secoués. Okabigdo dribble, mais en face l'Argentine a déjà installé son bloc défensif et récupère le ballon. A mon tour de poser un bloc défensif... et Uba-Madaki s'impose tout de suite, il lance une contre-attaque, allez, les argentins sont dépassés, on est devant le but, vas-y, tire !!! A côté... C'est pas possible de vendanger une action pareille !!
L'albiceleste se replace et lance l'offensive, patiemment. Ma défense n'est pas dedans, on n'arrive pas à la récupérer... Ils passent un joueur, un autre, mon milieu se jette... Aïe aïe aïe, c'est un gros tacle ça... L'arbitre siffle faute... Il s'approche de mon joueur, ça sent le carton, c'est pas possible... Et c'est le rouge !! Quoi ?! Je lève les bras au ciel et crie dans ma petite zone : La VAR, demandez la VAR ! Mais personne ne m'entend... Mon joueur quitte la pelouse sans que je le regarde, il va m'entendre à la mi-temps celui là...
Le coup-franc est joué rapidement, ça déborde sur l'aile, le centre, vous êtes où les gars ??! Tête piquée (5+2) d'un argentin, mon gardien ne bouge même pas... 2-0, je tombe à genoux, c'est le pire début de match de ma carrière et ça m'arrive en demi-finale de coupe du monde... 
Mes joueurs engagent à nouveau, la tête basse. Mes Eagles n'ont plus grand chose de Super... Je les encourage comme je peux, il progressent sur le terrain, voilà, c'est ça, on y va !! Il a un peu d'espace a l'exterieur de la surface, il va frapper ! Un argentin revient au dernier moment et commet la faute... Et là, ya pas de carton ??!! L'arbitre ne bronche pas... En infériorité numérique, mes joueurs ne savent pas comment jouer le coup franc et rendent la balle... Comme c'est cruel...
Les Argentins sont euphoriques, il construisent encore une belle montée de balle. Mon milieu défensif se jette et rate complétement son interception (1), c'est pas possible, c'est n'importe quoi ! Ca crée un surnombre, le laissez pas tirer, le laissez pas tirer ! L'attaquant tire !! Heureusement, un vert revient au dernier moment... Voilà, on pose le jeu, je fais un remplacement, puis on se replace avant une dernière offensive... que l'Argentine défend bien... Et c'est la mi-temps.
Menés 2 à 0, à 10 contre 11... Il va falloir remobiliser mes joueurs et espérer un retournement de situation...

Les Sudaméricains donnent le coup d'envoi de la seconde période. Ils sont confiants, avancent progressivement, mes gars n'arrivent toujours pas à les stopper... Ho, arrêtez de les regarder, c'est pas possible !!! Encore un défenseur dans le vent et l'attaquant frappe !! Le tir est totalement dévissé et part en sortie de but, heureusement... On repart, ça passe encore par Okabigdo au milieu de terrain, voilà ! Mais il est encore stoppé... Allez, il va bien falloir la déborder cette défense !
Les argentins remontent tranquillement la balle, ah, voilà, un nigérian récupère enfin le ballon sur un très bon pressing ! Mais Aguirre surgit, annule la défense et récupère la balle ! Je me prends la tête dans les mains, on va jamais y arriver, c'est pas possible... les bleus et blanc relancent vite, mes joueurs en infériorité sont perdus, l'attaquant va frapper, je vois un défenseur qui tacle, et empêche le tir ! Oui, bien joué !! Mais l'arbitre siffle encore, quoi maintenant ?? Penalty ??!! J'écarte les bras, mains ouvertes, écrasé sous le débit et l'incompréhension... Evidemment l'Argentine ne se prive pas d'aggraver le score, 3-0...
Mes joueurs sont anéantis et rendent directement la balle après l'engagement. Très compliqué cette reprise à 10 contre 11... L'albiceleste ne lâche pas la pression et en veut plus ! Ils débordent mon milieu, Ewkensi tente une nouvelle défense et commet une faute... Carton jaune... Je ne peux rien faire d'autre que secouer la tête et retourner m'asseoir sur mon banc... Ils jouent le coup-franc, trouvent Diaz-Vidal, je le regarde s'enfoncer dans notre défense, il tire un peu mollement (2+2) et notre gardien se couche bien et capte le ballon... Voilà !! Allez, on continue à se battre !! On se pose, construisez quelque chose, constr... ils se font déjà prendre par la défense argentine, j'y crois pas... Je lève les yeux au ciel, qu'est ce qu'il faut faire pour se rapprocher de ce but ??!!
J'installe vite un bloc défensif, mais les argentins rendent la balle... Alors je crie : Contre-attaaaaque !! Mes joueurs se secouent enfin, remontent le terrain, surprenant l'Argentine ! Allez, allez, tire, tire ! Ouiiii !!!! Buuuuut !!! Enfin... l'honneur est sauf...
Les sudaméricains semblent vexés et remontent vite par deux passes longues, Messa se retrouve dans l'axe, il débordent un défenseur, accélère, et se retrouve parfaitement seul face au gardien (6+2)... mais Uzoamani gagne le duel (5) et dévie le ballon du pied !! Bravo !! Mes petits semblent mieux sur cette fin de match, on a de quoi aller chercher un second but, il suffit de bien construire. Nouveau bloc défensif en face, allez, on s'applique dans les passes... mais Rojas (dé def +3) tacle proprement et me laisse abasourdi...
Les dernières minutes ne donnent rien, les argentins font quelques remplacement et se regroupent dans leur bloc, rendent le ballon mais mes joueurs ne parviennent pas à s'approcher, encore et encore...
C'est terminé Argentine 3 - 1 Nigéria

Un match très compliqué à 10 pendant 1 heure, face à une belle équipe argentine très solide en défense... Je demande les stats à mon assistant : 8 défenses réussies pour eux, ne me laissant qu'un seul tir cadré... Leur attaque est efficace aussi : 9 de mes défenseurs effacés pour 7 tirs...

L'Argentine est en finale et attend le vainqueur d'un sulfureux France-Allemagne...

 
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilut
guilut
Quel scénario catastrophe !

La clé du match résidait dans la capacité de tes joueurs à maîtriser Léo Messa et à profiter des possibilités de contre-attaque pour bénéficier d'éventuelles largesses défensives argentines. Il n'aura fallu qu'une occasion pour que ce plan tombe à l'eau. Le match a dû être très frustrant...

Bravo à toi d'avoir mené le Nigéria aussi loin : c'est déjà un bel exploit. 

La dernière demi-finale et la finale s'annoncent explosives. Vivement la suite !
Mon top
Uphir
Uphir
Mouais... l'arbitrage en faveur des "grandes" équipes ! La dernière sortie de Léo sur la corruption des instances a porté ses fruits !
Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Le carton rouge est mal tombé, mais de toute façon il n'y a pas eu la moindre largesse dans la défense, mon adversaire jetant des 17 et des 18 à la pelle !
Certes frustrant, mais c'est une émotion agréable a vivre quand on joue ! Et qu'importe le resultat finalement, vivre cette tournure de match et tenter de la gérer au mieux était particulierement plaisant... Aussi, ce côté dramatique permet un récap plus sympa à lire ;-)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
La glorieuse incertitude du sport... et c'est ça qui est bon !
Mon top
Aucun jeu trouvé
daamdam
daamdam
Je sers la main du capitaine français, on échange les fanions pour cette demi-finale, et je me dirige vers mes buts. Je vais toucher mes poteaux, la barre, puis le gazon blanchi par ma ligne de but, vieilles habitudes héritées de mes premiers pas en 3ème division allemande, puis je lève la tête vers le coup d’envois donné par l’équipe de France.

Leur première action ne part pas très loin, on récupère vite la balle, c’est bien les gars ! Becker avance, je reconnais le schéma tactique travaillé, il passe Arnaud, puis un autre joueur, transmet à notre attaquant, vas-y, tire ! Nein ! Un défenseur s’interpose au dernier moment… C’est pas grave, je vois que les copains sont déjà bien dans le match ! Les bleus remontent progressivement la balle, se rapprochent, je vois ma ligne de défense qui s’avance pour installer un piège du hors-jeu, mais l’ailier est en retard, c’est raté ! Scheisse ! L’attaquant se retrouve dans un boulevard, face à moi… Allez, komm ! Je descends sur mes appuis, il pique superbement (6) la balle, je me détend verticalement, le bras tendu… je sens le ballon sur le bout de mes doigts, et entend le public allemand exulter : corner ! Ja !! Superbe arrêt !! Le corner est bien tiré, et Müller doit intervenir pour dégager de la tête… Bravo !
On relance, mais rapidement Koba récupère la balle au milieu. Un relai, puis Rivière reçoit le ballon, il dribble Hoffman, avance, il tire ! Le tir n’est pas très appuyé (3), je me décale puis plonge, mais je sens mon pied qui glisse, nein ! Je touche la balle du bout des doigts (2) mais cette fois ça ne suffit pas, le ballon finit dans le petit filet… 1-0. Hoffman vient me consoler, je m’en veux trop… Allez, il reste du temps, on y va !
Les Franzosen installent déjà leur bloc défensif, mais ça n’empêche pas Köhler de s’enfoncer dans le camps français. Faute ! C’est dommage, la défense bleue se replace, mais on avance toujours, on va pouvoir tirer ! Ach, nein, un défenseur est revenu au dernier moment… Les Français repartent à l’attaque, mais sont rapidement contrés par notre bloc défensif. On sait le faire aussi, haha !! Krause vole la balle, lève la tête, il y a Mayer dans la profondeur, vas-y !! Il l’a vu, ja !!! Mayer frappe sans contrôle, ça part fort (4+2) ! Ach, incroyable, le gardien français va la chercher d’une superbe envolée et la détourne en corner ! Et le corner qui ne donne rien… quelle occasion d’égaliser juste avant la mi-temps… La dernière offensive des Bleus ne va pas très loin, et l’arbitre siffle la mi-temps…
Je me dirige vers le vestiaire, on a tout pour revenir, allez les gars !

A nous d’entamer la seconde période, mais nous perdons rapidement là balle. L’équipe de France repart à l’offensive, construit bien, ils arrivent… Allez, les gars, arrêtez-les ! Achtung, il va tirer !! Nein, heureusement, un défenseur se jette et contre la frappe… ouf… A nous, maintenant, on avance, mais encore une fois on bute sur une équipe adverse bien regroupée. Je vois notre sélectionneur faire de grands gestes et réclamer un bloc défensif…Mais malgré ça Müller doit faire l’effort pour récupérer le ballon. Allez, Deutschland, on va égaliser ! On progresse, ça joue bien dans l’axe, allez, ach… Kowalski va chercher le cuir dans les pieds de notre joueur… Was passiert ?! On va jamais réussir à aller tirer ?! Les Bleus repartent très vite dans une contre-attaque fulgurante ! Nein ! Je cherche un défenseur mais ils sont en retard, les français vont trop vite ! L’attaquant entre dans la surface, il tire ! Son plat du pied n’est pas très précis (3), einfach ! Je me couche sur le côté et l’arr… was ?!! Le ballon passe sous mon bras (2), je me retourne et le vois rentrer tout doucement dans mon but... Je reste allongé là, la tête enfouie dans le gazon humide, j’aimerais m’enterrer… 2-0
Les copains engagent, je rumine encore cette boulette… Je lève la tête et vois que les bleus ont déjà récupéré la balle grâce à leur bloc défensif ! C’est pas possible !! Ils construisent bien, éliminent un joueur allemand, se rapprochent dangereusement ! Le ballon arrive dans les pieds de Martinez, il lève la tête, puis enroule superbement son tir (6+1). Je suis obligé de m’employer, Schneider, mais mal placé, je suis beaucoup trop loin (2) et le ballon fait encore trembler nos filets… 3-0 Nein, nein, nein… encore une fois j’aurais pu mieux faire, j’ai tellement honte… C’est fini on ne pourra plus remonter, je m’en veux tellement…
La Mannschaft relance une attaque, et tente une énième fois de passer le bloc défensif bleu. Passe longue, ça monte vite et enfin on peut s’approcher, aller ! les français se sont un peu relâchés, notre attaquant reçoit la balle dans la surface, fixe le gardien et pousse le ballon au ras du poteau (6+1). Le gardien est pris à contre-pied et ne peut rien faire. 3-1 ! Je sers le poing mais ça va être très difficile de remonter… Les copains sont remotivés en cette fin de match, plus agressifs ! Ach, faute ! Mais les français ne savent pas quoi faire et rendent la balle !! Aller, go ! Vous avez tout ce qu’il faut pour aller au bout ! On passe un joueur, mais le bloc défensif se resserre encore une fois c’est Koba qui récupère la balle. C’est terminé cette fois… Koba cherche un partenaire, notre milieu se jette dans ses pied… ach, le français s’écroule, c’était très violent… L’arbitre n’hésite pas et sort un carton rouge direct !! Quelle fin de match… Notre joueur ne conteste même pas et rentre aux vestiaire. Et l’arbitre siffle la fin du match. France 3 – 1 Allemagne.

Une première mi-temps très prometteuse mais on s’est écroulé en seconde. Des erreurs de mon côté ont coûté très cher, et en attaque mes copains n’ont jamais réussi à trouver la solution avec le bloc défensif français. Je relève les joueurs qui pleurent sur le terrain et on va remercier nos supporters ; mais c’est malheureusement l’équipe de France qui ira affronter l’Argentine en finale de la coupe du monde du bureau…
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
sguinet
sguinet
Merci encore pour cette demie final.
Uphir
Uphir
La terrible solitude du gardien de but !
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilut
guilut
Bien vu de la part des Français d'avoir insisté sur le Bloc défensif afin de permettre à Koba d'exprimer ses qualités de relanceur. Clairement un joueur-clé chez les Bleus : quand il est dans un bon jour, difficile d'arrêter cette équipe.

L'exploit du gardien français en fin de première mi-temps est probablement le tournant du match...
Mon top