lenouvelobs
lenouvelobs
je n'ai pas parcouru tout le site pour voir si le sujet avait déjà été abordé alors je lance la demande d'infos :
Que sait-on des agents !

Il y a W.E. Games - des gens hyper sympas - ouverts - travailleurs - efficaces d'après le peu de contact que j'ai pu avoir avec eux.
Ehrard, sylvie barc ont eu recours à leurs services je crois avec succès... roberto fraga a eu recours à une autre agence dont j'ai oublié le nom pour entrer chez ravensburger pour lesquels c'est devenu le seul moyen de les atteindre.

Il doit y en avoir d'autres, en connaissez-vous ? En france surtout j'entends, mais pourquoi pas à l'étranger, susceptibles de travailler avec des francophones. Quoi que je me dise que WE games est amplement suffisant sur notre marché sans chercher ailleurs.

Par contre : peut-on répondre à quelques questions du genre :
- quel intérêt de passer par un agent ! cela semble évident mais...
- de combien grève-t-il vos droits d'auteurs : on me dira vaut mieux la moitié de 1000 que le tout de 100.
- a-t-on des exemples qui tendraient à démontrer que c'est la voie royale pour toucher les éditeurs : eux savent mieux que quiconque qui cherche quoi ?
- ont-ils un rôle d'accompagnement : je crois savoir que WE games par exemple ne se contente pas de balancer votre proto tel quel, mais qu'ils cherchent à peaufiner l'idée, le proto avant de l'exposer et lui faisant subir quelques nouveaux tests.
- qui ici a eu recours à eux ? Peut-il en parler ?

D'autres questions Peuvent venir de la part de quelqu'un d'autre. Pas obligés de répondre à tout évidemment, mais des indices, des infos, des pistes sont les bienvenus.

A voir, merci.
Vicnet
Vicnet
Bonjour,

Si quelqu'un à d'autres adresses et des infos sur les agents, ca pourrait faire une entrée dans le sommaire de la protozone comme pour les éditeurs.
BdC
BdC
lenouvelobs dit:je n'ai pas parcouru tout le site pour voir si le sujet avait déjà été abordé alors je lance la demande d'infos :
Que sait-on des agents !
Il y a W.E. Games - des gens hyper sympas - ouverts - travailleurs - efficaces d'après le peu de contact que j'ai pu avoir avec eux.
Ehrard, sylvie barc ont eu recours à leurs services je crois avec succès... roberto fraga a eu recours à une autre agence dont j'ai oublié le nom pour entrer chez ravensburger pour lesquels c'est devenu le seul moyen de les atteindre.
Il doit y en avoir d'autres, en connaissez-vous ? En france surtout j'entends, mais pourquoi pas à l'étranger, susceptibles de travailler avec des francophones. Quoi que je me dise que WE games est amplement suffisant sur notre marché sans chercher ailleurs.
Par contre : peut-on répondre à quelques questions du genre :
- quel intérêt de passer par un agent ! cela semble évident mais...
- de combien grève-t-il vos droits d'auteurs : on me dira vaut mieux la moitié de 1000 que le tout de 100.
- a-t-on des exemples qui tendraient à démontrer que c'est la voie royale pour toucher les éditeurs : eux savent mieux que quiconque qui cherche quoi ?
- ont-ils un rôle d'accompagnement : je crois savoir que WE games par exemple ne se contente pas de balancer votre proto tel quel, mais qu'ils cherchent à peaufiner l'idée, le proto avant de l'exposer et lui faisant subir quelques nouveaux tests.
- qui ici a eu recours à eux ? Peut-il en parler ?
D'autres questions Peuvent venir de la part de quelqu'un d'autre. Pas obligés de répondre à tout évidemment, mais des indices, des infos, des pistes sont les bienvenus.
A voir, merci.


J'ai bossé avec weg pour habana taxi.

Intérêt côté créateur :
Si un créateur décide de ne pas fréquenter les éditeurs en direct, ce qui semble être le cas pour dominique, il peut y avoir un partenariat intéressant mais pas plus que le créateur, l'agent ne peut vivre de cette activité.

Intérêt côté éditeur :
L'édition est un ensemble de tâches à prendre en compte, rechercher, tester et sélectionner un proto, s'entendre avec le créateur, designer le jeu (illustr. PAO...) le faire fabriquer et le distribuer.
Pour Habana, parce que ma relation avec weg allait au delà de l'édition d'un jeu, nous avons travaillé ensemble sur l'aspect choix du proto et design du jeu. Cela m'a été utile pour une première expérience, mais si je dois renouveler l'experience, hormis la distrib, je piloterai l'ensemble du projet.

J'ajoute que l'agent fonctionne par un système de licence qui lui donne un certain pouvoir sur l'avenir du jeu. Ce point est trop limite à mon sens, l'éditeur prend tous les risques et finance integralement le projet et je pense qu'il est préférable qu'il maitrise en retour, le devenir du jeu.

Pour ce qui est des échanges d'infos entre editeurs ou créateurs, il ne s'agit pas d'une activité organisée, si chico (zombie) a demarré chez dow pour finir chez Asmodée, il n'est pas ici question d'agent mais de communication intelligente entre personnes informées.

BdC
lenouvelobs
lenouvelobs
ah Bdc, mon précieux !

Tes renseignements sont éclairants d'un petit système qui n'aurait donc pas que des avantages.
Je crois savoir que WEG aurait initié 700 jeux. Ce qui paraît énorme et en même temps si cela est vrai, peut-on soutenir ceci :

Boule de cristal dit:Intérêt côté créateur :
Si un créateur décide de ne pas fréquenter les éditeurs en direct, ... il peut y avoir un partenariat intéressant mais pas plus que le créateur, l'agent ne peut vivre de cette activité.


Admettons, le sujet n'est pas là, j'ai l'impression que faire des jeux ne rapporte à personne. Bref !

Quasiment tous les métiers artistiques passent par des agents pour leur promotion. Les créateurs de jeux font de même : erhard - barc - fraga...
Parfois ces mêmes créateurs traitent en direct. Ne sont-ils pas tenus par un contrat d'agent qui les lie pour tout ou partie de leur production ?

Serait-il sain et judicieux de conseiller à LPN1 ou tzara et même moi ou d'autres qui créent et qui en parlent ici d'arrêter de se casser la tête à envoyer des idées et des protos à des maisons assez hermétiques, de conseiller donc de se fier directement à un agent.

On les voit ces agents sur les concours et les salons.
Ils doivent en vivre et faire vivre leur poulain ?

Déjà si un auteur ne trouve pas d'agents, peut-on conclure qu'il a bien fait de ne pas faire perdre du temps aux éditeurs ?

Personnellement un agent a refusé un de mes jeux. L'effet : c'est que je n'ose plus l'envoyer à un éditeur. L'agent n'a sans doute pas le dernier mot, mais son refus ( ne pas croire en vous ) est décapitant.

Par contre quand un éditeur refuse, cela ne me décourage pas de l'envoyer à un autre et encore un autre.

Un autre agent m' a répondu : je ne veux que des jeux dits " familiaux" etc... ils ont aussi leur spécialité.

Où est la perte de temps et d'énergie ?

1. Faire le tour des éditeurs
2. Faire le tour des agents
BdC
BdC
700 ne me semble pas correct. Un zéro de moins peut être.
Weg à une époque avait repris les présélections de ravensburger France mais je crois que ce partenariat n'existe plus. Donc je pense que s'il n'y a pas d'un côté des créateurs à production régulière et de l'autre des éditeurs souhaitant se décharger du travail d'épluchage, ce métier dans le domaine du jeu n'est pas viable.

Le meilleur moyen pour un auteur débutant est de participer à des concours, d'occuper les tables lors de rencontres ludiques offrant un espace créateur et de fréquenter intelligement les forums.

BdC
lenouvelobs
lenouvelobs
Boule de cristal dit:Le meilleur moyen pour un auteur débutant est de participer à des concours, d'occuper les tables lors de rencontres ludiques offrant un espace créateur et de fréquenter intelligement les forums.
BdC

tu as certainement raison et je te l'ai déà dit sur ce point. Mais aussi comme je l'ai déjà dit ce n'est pas donné à tout le monde. Alors la méthode obsolète du jeter de bouteille à la mer restera pour beaucoup le seul moyen et sans doute le moins efficace.
Par contre je trouve que peu de premiers prix de concours sont publiés ou alors je n'ai pas tout bien regardé encore.
Sinon ne pas gagner à un concours pourrait décourager également la présentation d'un jeu qui malgré tout aurait des qualités.

En conclusion : toi qui a l'air d'être très avisé sur le sujet ( voir le seul apparamment ), mieux vaut ne pas s'engluer avec un agent ???

Les auteurs "connus" qui sont passés par là, sais-tu s'ils le regrettent ?
JMT
JMT
Faut-il rappeler que les agents sont des programmes disposant d'un grand nombre d'entrées / sortie dans la matrice, ils ne sont pas dangereux tant que tu ne perturbe pas la trame de leur réalité 8)

Dans l'absolu je ne peux qu'être d'accord avec Mr boulle, la relation auteur-éditeur semble primordiale pour qui veut gérer correctement son projet, cependant pour le néophyte (pis le provincial) et afin d'éviter de faire la tournée des festivals et des soirées à la mode, l'intronisation dans le (tout) petit monde du jeu peut passer par ce que l'on pourait appeler un agent, normalement un ami qui vous veut du bien, disons un auteur reconnu, un pigiste dans une revue spécialisée avec une page centrale en couleur, un webmestre obligatoirement people, ... parfois les 3 !

Bon, allez faire de la musique, attemporels créatifs et pour ceusses qui pensent encore gagner du brouzouf, j'ajouterai que "Mieux vaut 100 bien fait comme il faut que la moitié de 1000 mal fichus (ce qui de toute manière ne fait que 500 ridicules petites clopinettes)"

NéoJMT
Radek
Radek
Toujours pas d'infos sur d'autres agents ?
speccy
speccy
Je déterre le topic pour parler de mon expérience qui peut renseigner peut être d'autres personnes.

Un agent allemand m'a proposé un contrat pour démarcher l'un de mes jeux sur le marché allemand (sans succès cependant).

Le contrat me proposait de lui rétrocéder la moitié de mes commissions dès lors qu'il aurait trouvé un éditeur... soit comme la plupart des auteurs 3% à 5 % pour lui.

Voilà pour la petite info.

JM
BdC
BdC
Décidé à déterrer tous les sujets passionnants de la protozone ? :D

BdC
alainE
alainE
speccy dit:Je déterre le topic ...


Là c'est plus du déterrage... c'est de l'archéologie :mrgreen:
speccy
speccy
disons que je découvre tardivement quelques liens passionnants! lol! :oops:

Vous êtes des spéléologues aussi?? :mrgreen:
BdC
BdC
Moi plutôt le cromagnon qui peignait les murs :)

BdC
alainE
alainE
speccy dit:Vous êtes des spéléologues aussi?? :mrgreen:


Tu ne crois pas si bien dire. Je l'ai été pendant presque 20 ans...
Le parrresseux
Le parrresseux
Tiens, ben moi je suis avec Week End Games. :D
moijeux
moijeux
Le parrresseux dit:Tiens, ben moi je suis avec Week End Games. :D

Qu'est-ce que c'est?
moijeux
moijeux
Ça doit être ça.
Je dois dire que je connais peu ce type de démarche. Serait-ce une activité en voie de développement?
Cedric2
Cedric2
Voici les coordonnées de Christian Beiersdorf, l'agent allemand pour Ravensburger. Mais il propose aussi les jeux qu'il sélectionne à d'autres éditeurs. Et il parle anglais.

http://www.projekt-spiel.com/
Le parrresseux
Le parrresseux
moijeux dit:
Le parrresseux dit:Tiens, ben moi je suis avec Week End Games. :D

Qu'est-ce que c'est?


Ben en fait c'est Michel Lalet (Abalone).
Son boulot est de chercher des éditeurs un peu partout mais surtout à l'étranger.
Il prend ensuite la moitié sur ton pourcentage mais ça reste intéressant car :
- il peut te dégoter des marchés auxquels tu n'as pas accès.
- il négocie un bon pourcentage.
moijeux
moijeux
Le parrresseux dit:
moijeux dit:
Le parrresseux dit:Tiens, ben moi je suis avec Week End Games. :D

Qu'est-ce que c'est?

Ben en fait c'est Michel Lalet (Abalone).
Son boulot est de chercher des éditeurs un peu partout mais surtout à l'étranger.
Il prend ensuite la moitié sur ton pourcentage mais ça reste intéressant car :
- il peut te dégoter des marchés auxquels tu n'as pas accès.
- il négocie un bon pourcentage.

Tu fais ça pour quel(s) jeu(x)? Haut les cubes? Est-ce que ça avance favorablement?
MaxV
MaxV
:) Petite expérience personnelle :

J'ai écrit à hasbro pour leur proposé un jeu.
ils m'on répondu d'entrer en contact avec WE-Games

Donc..... Si on veux se faire éditer chez hasbro, il faut passer par WE-games.

Voilà, après, je l'avoue, l'objectif est haut perché ^^.... mais bon, j'essaie de caser contrées. et je pense que ça pourrait être leur format.

Voilà, mon avis ....

je répète, si quelqu'un à le contact de WE games (mail ou tel), celà m’intéresse !

A bientot

Max
Le parrresseux
Le parrresseux
moijeux dit:
Le parrresseux dit:
moijeux dit:
Le parrresseux dit:Tiens, ben moi je suis avec Week End Games. :D

Qu'est-ce que c'est?

Ben en fait c'est Michel Lalet (Abalone).
Son boulot est de chercher des éditeurs un peu partout mais surtout à l'étranger.
Il prend ensuite la moitié sur ton pourcentage mais ça reste intéressant car :
- il peut te dégoter des marchés auxquels tu n'as pas accès.
- il négocie un bon pourcentage.

Tu fais ça pour quel(s) jeu(x)? Haut les cubes? Est-ce que ça avance favorablement?


Oui pour Haut les cubes !
En fait c'est un peu calme en ce moment. j'ai manqué le coche en période pleine parce que j'étais en discussion avec un éditeur, mais ça devrait reprendre bientôt.
Le parrresseux
Le parrresseux
equilibriste31 dit::) Petite expérience personnelle :
J'ai écrit à hasbro pour leur proposé un jeu.
ils m'on répondu d'entrer en contact avec WE-Games
Donc..... Si on veux se faire éditer chez hasbro, il faut passer par WE-games.
Voilà, après, je l'avoue, l'objectif est haut perché ^^.... mais bon, j'essaie de caser contrées. et je pense que ça pourrait être leur format.
Voilà, mon avis ....
je répète, si quelqu'un à le contact de WE games (mail ou tel), celà m’intéresse !
A bientot
Max


Nan ! J'te le dirai pas ! :P
cocinus
cocinus
lenouvelobs dit:je n'ai pas parcouru tout le site pour voir si le sujet avait déjà été abordé alors je lance la demande d'infos :
Que sait-on des agents !
Il y a W.E. Games - des gens hyper sympas - ouverts - travailleurs - efficaces d'après le peu de contact que j'ai pu avoir avec eux.
Ehrard, sylvie barc ont eu recours à leurs services je crois avec succès... roberto fraga a eu recours à une autre agence dont j'ai oublié le nom pour entrer chez ravensburger pour lesquels c'est devenu le seul moyen de les atteindre.
Il doit y en avoir d'autres, en connaissez-vous ? En france surtout j'entends, mais pourquoi pas à l'étranger, susceptibles de travailler avec des francophones. Quoi que je me dise que WE games est amplement suffisant sur notre marché sans chercher ailleurs.
Par contre : peut-on répondre à quelques questions du genre :
- quel intérêt de passer par un agent ! cela semble évident mais...
- de combien grève-t-il vos droits d'auteurs : on me dira vaut mieux la moitié de 1000 que le tout de 100.
- a-t-on des exemples qui tendraient à démontrer que c'est la voie royale pour toucher les éditeurs : eux savent mieux que quiconque qui cherche quoi ?
- ont-ils un rôle d'accompagnement : je crois savoir que WE games par exemple ne se contente pas de balancer votre proto tel quel, mais qu'ils cherchent à peaufiner l'idée, le proto avant de l'exposer et lui faisant subir quelques nouveaux tests.
- qui ici a eu recours à eux ? Peut-il en parler ?
D'autres questions Peuvent venir de la part de quelqu'un d'autre. Pas obligés de répondre à tout évidemment, mais des indices, des infos, des pistes sont les bienvenus.
A voir, merci.



ou peut on avoie l'adresse de ces agents ?merci
cocinus
cocinus
cocinus dit:
lenouvelobs dit:je n'ai pas parcouru tout le site pour voir si le sujet avait déjà été abordé alors je lance la demande d'infos :
Que sait-on des agents !
Il y a W.E. Games - des gens hyper sympas - ouverts - travailleurs - efficaces d'après le peu de contact que j'ai pu avoir avec eux.
Ehrard, sylvie barc ont eu recours à leurs services je crois avec succès... roberto fraga a eu recours à une autre agence dont j'ai oublié le nom pour entrer chez ravensburger pour lesquels c'est devenu le seul moyen de les atteindre.
Il doit y en avoir d'autres, en connaissez-vous ? En france surtout j'entends, mais pourquoi pas à l'étranger, susceptibles de travailler avec des francophones. Quoi que je me dise que WE games est amplement suffisant sur notre marché sans chercher ailleurs.
Par contre : peut-on répondre à quelques questions du genre :
- quel intérêt de passer par un agent ! cela semble évident mais...
- de combien grève-t-il vos droits d'auteurs : on me dira vaut mieux la moitié de 1000 que le tout de 100.
- a-t-on des exemples qui tendraient à démontrer que c'est la voie royale pour toucher les éditeurs : eux savent mieux que quiconque qui cherche quoi ?
- ont-ils un rôle d'accompagnement : je crois savoir que WE games par exemple ne se contente pas de balancer votre proto tel quel, mais qu'ils cherchent à peaufiner l'idée, le proto avant de l'exposer et lui faisant subir quelques nouveaux tests.
- qui ici a eu recours à eux ? Peut-il en parler ?
D'autres questions Peuvent venir de la part de quelqu'un d'autre. Pas obligés de répondre à tout évidemment, mais des indices, des infos, des pistes sont les bienvenus.
A voir, merci.


ou peut on avoie l'adresse de ces agents ?merci