Par : Selyn | dimanche 27 août 2017 à 18:52
Default
Selyn
Selyn
Bonjour les trictraciens !

Je parcours le forum depuis peu et je me posais la question suivante : quelle importance accordez-vous au thème d'un jeu ?

Je m'explique. Est-ce qu'un bon jeu, mécaniquement parlant, se suffit à lui-même, peu importe le thème ou est-ce que le thème doit être fortement présent (au détriment peut-être d'une mécanique plus poussée) ?

Dans nos choix de jeu, le thème a un grand poids (surtout pour moi) à l'achat. Je serai facilement tentée et embarquée par des jeux comme Times Stories ou Dominant Species où la thématique est très forte (je trouve) et il faudra me convaincre un peu plus pour jouer à Dice forge (thème marqué mais peu significatif sur le jeu en soi) ou Dominion ?

Sachant que j'aime beaucoup Dice Forge et Dominion aussi ;-)
Mon top
Aucun jeu trouvé
fatmax66
fatmax66
La mecanique l emporte. Mais le graphisme est un plus. Il m arrive plus souvent de faire un chat d impulsion pour un beau jeu que pour une breve description de mécanique. 

Je pense que c est une raison pour lesquelles nombre de jeux à l allemande ne trouvent pas de place chez moi...
 
Mr K
Mr K
J'ai besoin des 2 : mécanique et ambiance, mais pour répondre à l'envers, une illustration et/ou un graphisme insuffisant ou me parlant peu est rédhibitoire.
Mon top
eldarh
eldarh
Pour moi illustrations et thèmes sont deux choses différentes. Tu prends l'exemple de Dice Forge, le jeu est beau mais en soit le thème est  complètement accessoire. Au contraire, Terraforming Mars a un thème fort mais un traitement graphique médiocre. 
"L'absence" de thème ne me gène pas (Dominion), mais un thème très présent qui ne me plait pas pourrait être rédhibitoire malgré une bonne mécanique (tout ce qui touche à lovecraft/cthulhu par exemple). Certains traitements graphiques me feront le même effet (Dice Forge par exemple, plein de couleur, très "beau" mais qui me sort par les yeux).
 
Pit0780
Pit0780
Pour moi, le design du jeu doit être soigné. C'est un tout, et les éditeurs ne peuvent plus vraiment se permettre de bâcler un graphisme sous prétexte que le gameplay suffit.

C'est comme pour un film. Le scénario peut être génial, si la photographie, le montage et la musique sont nazes, ça ne prendra pas.

Tous les jeux qui sont sur les étagères m'ont tout d'abord plus graphiquement. Dans un magasin ou sur un site internet, c'est la première chose qu'on voit. Le graphisme, et le matériel. Si c'est laid et pas travaillé, les yeux ne s'arrêteront pas dessus, même si derrière c'est une perle ludique.
pingouin
pingouin
Si je fais un rapide tour d'horizon de mon panthéon ludique, la lucidité établit clairement que les illustrations ne sont pas le point le plus important. Pour le thème, c'est à peine mieux...
Quand l'un ou l'autre sont au rendez-vous (p.ex. Through the Ages... A few acres of snow...), ça réhausse.
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pouillotin
Pouillotin
A mon avis, il est important qu'il y ait une correspondance entre le thème et la mécanique du jeu.
D'ailleurs, Dominant Species et Dice forge en sont de parfaits exemples.

Dans Dice Forge, le thème est intéressant mais sans lien avec la mécanique du jeu.
Cela s'entend quand on y joue, on "achète" des cartes; on ne va pas lutter héroïquement contre un cyclope. 
Dans Dominant Species, on est confronté a des choix qui auront une répercussion sur l'environnement ce qui "simule" d'une certaine manière la complexité de mère nature... Un pion posé ou pris peut enchaîner une cascade d'événements (prévus ou non).

Donc, à priori aucun thème rebutant si la mécanique du jeu l'éclaire d'une manière captivante. Mais pour le savoir, il faut faire une partie...
Après, il y a de bons jeux avec un thème plaqué et des jeux qui ne sont rien sans (fortunes de mers).

Bien souvent, je trouve que la manière dont le jeu agence les interactions entre joueurs favorisera (ou non) l'ambiance autour de la table plus que la charte graphique.
Genre Diplomacy.


 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Bergamote
Bergamote
J'ai clairement besoin des deux. Un jeu a la mécanique bien huilé ne m'attirera pas si le thème n'est pas au rendez-vous. Un thème sans mécanique... bha c'est pas un jeu en faite. Juste une histoire, et encore.

Par contre je trouve que ça manque de thème vraiment originaux en ce moment. Enfin dans les jeux qui me plaisent bien sur. Il y a combien de jeux avec des indiens, dans un univers fantasy ou SF basique ? Et je ne parle même pas des licences.

Enfin il y a quant même quelques pépites qui réussissent le pari d'un univers original et riche, au thème bien transcrit et a la mécanique huilé. Heureusement ;)
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
stfrantic82
stfrantic82
Pit0780 dit :Pour moi, le design du jeu doit être soigné. C'est un tout, et les éditeurs ne peuvent plus vraiment se permettre de bâcler un graphisme sous prétexte que le gameplay suffit.

C'est comme pour un film. Le scénario peut être génial, si la photographie, le montage et la musique sont nazes, ça ne prendra pas.

Tous les jeux qui sont sur les étagères m'ont tout d'abord plus graphiquement. Dans un magasin ou sur un site internet, c'est la première chose qu'on voit. Le graphisme, et le matériel. Si c'est laid et pas travaillé, les yeux ne s'arrêteront pas dessus, même si derrière c'est une perle ludique.

Le problème c'est que le scénario est mis en arrière-plan la plupart du temps par rapport au reste (enfin dans tout ce que nécessite des effets spéciaux). J'ai l'impression que ça devient la même chose pour les jeux : c'est clinquant, mais plus personne n'en parle 1 mois après (que ce soit du jeu, des stratégies ou des recommandations lorsqu'un joueur demande un conseil)

Mais je suis 100% d'accord avec toi pour la dernière partie de ton message. Il y a tellement de jeu, qu'on a le choix et à mécanique égale, je prendrai toujours le jeu que je trouve le mieux édité. Peut-être même si la mécanique ne me semble pas très originale d'ailleurs, ça dépend avec qui je vais jouer au jeu aussi. 

Ma fiancée est par exemple bien plus attachée au thème qu'à la mécanique. Si le thème lui pait, elle peut jouer à tout (genre Through the Ages ça passe tout seul car le thème lui plait). Les illustrations sont néanmoins très importantes pour elle.

Pour résumer, je suis plutôt, dans l'ordre : mécanique / illustrations / thème. Ma fiancée plutôt thème / illustration / mécanique.

Toftof
Toftof
Le thème est prépondérant : par exemple, l'extraction du charbon (Haspelknecht), ou le prélèvement des impôts au Moyen-âge (League of Six), ça ne me fait pas rêver.

Ensuite, comme l'a dit un précédent intervenant, il faut que la mécanique colle un tant soit peu au thème.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
scand1sk
scand1sk
Comme souvent, c'est le thème et les illustrations qui me font aller vers un jeu, mais c'est la mécanique qui me fera y rester. Mais le bouche à oreille ne peut fonctionner que sur les jeux qui durent un peu, donc au final le thème et les illustrations, ça ne sert qu'à initier le buzz avant la sortie du jeu et les premiers retours.
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur,

Ces histoires de thèmes sont assez étonnantes tout de même. Parce qu'on entend parfois "oui, ben j'ai déjà un jeu sur le vélo, est ce que je dois acheter Flamme Rouge ?" et rarement "J'ai déjà un jeu où des chevaliers vont fabriquer des armes et se nourrir à partir du métal et du blé récolté par des paysans, est-ce que bous pensez que je peux acheter "Deus" sans faire doublon ?" ou "J'ai déjà un jeu ou des héros vont taper sur des monstres, est-ce que je peux prendre "Mythic battle" ça va pas faire doublon avec "Hammer War of Beast ?" ! 
Moi, le thème, c'est ce que je regarde en dernier. C'est sûr que c'est mieux si c'est beau et que le thème donne du sens à la mécanique, mais je préfère un bon jeu mal thématisé que le contraire.

Bien à vous

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
boubastyle
boubastyle
J'attends le saint Graal des jeux de vélo ou les ouvriers/coureurs vont "récolter" du caoutchouc et acheter de la fibre de carbone dans un marché régional géré par des roues dentées.

On devrait en plus changer le braquet du marché en fonction de la région où l'on joue. Le bonheur thématique en somme! 
Plus sérieusement,  pour moi le thème est optionnel également. 
Par contre, quand les mécaniques résonnent avec le thème, c'est un plus. Ne serait-ce que parce que cela facilite en général l'assimilation des règles. 
 
sebduj
sebduj
Toftof dit :Le thème est prépondérant : par exemple, l'extraction du charbon (Haspelknecht), ou le prélèvement des impôts au Moyen-âge (League of Six), ça ne me fait pas rêver.

Ensuite, comme l'a dit un précédent intervenant, il faut que la mécanique colle un tant soit peu au thème.

Le charbon et les impôts au moyen âge, j'adore ça 😍😍

Acathla
Acathla
Theme et illustrations = options
c'est cool si ca va mais ca t'empeche pas de rouler
Buldo
Buldo
Bonsoir,

Alors je ne sais pas trop comment répondre à la question... Tout d'abord en regardant simplement ma liste de jeux, je peux déjà faire une réponse partielle :
  • tous mes jeux plutôt familiaux se doivent d'avoir un thème et/ou des graphismes au top. Les personnes pas tellement adeptes du jeu de société avec mécanique et réflexion à foison seront plus facilement impliquées dans un jeu où le thème est très présent. (Ça c'était la réponse, côté facile :))
  • côté personnel, quand je regarde ma liste (même s'il m'est arrivé à une époque lointaine d'acheter sans trop savoir comment le jeu tournait : aujourd'hui, c'est impossible !), eh bah, je trouve que la mécanique est toujours le critère numéro 1 : un jeu, aussi beau soit-il, sans mécanique qui me plaise, bah, ça ne passe pas. (exemple pour moi, Mascarade, dont les illustrations sont superbes (pour moi), mais que j'ai beaucoup de mal à vouloir jouer : c'est un jeu qui se veut plutôt familial, mais j'enrage de voir que certains ne suivent pas assez le jeu pour se rendre que leur action peut directement donner la victoire à d'autres... (même quand c'est moi...)). Dit simplement : un jeu dont la mécanique ne m'a pas mu, n'est pas un jeu que je vais chercher à acheter.
  • Pour autant, je vais nuancer mon propos : qu'est-ce qui fait que je préfère Myrmes à Ginkgopolis ? Indéniablement, le fait qu'il y a un hasard quasiment équi-réparti entre tous les joueurs dans Myrmes, et qui est plutôt faible, mais en tout cas, relativement équitable. Cependant je ne nierais pas le fait que Myrmes a aussi l'énorme avantage d'être un jeu sur les fourmis, et que les fourmis, moi, j'aime bien ! Ginkgopolis a moins de thème, mais j'adore sa mécanique ultra interactive. (Bon, à n'en pas douter, ils jouent un peu dans deux catégories différentes et ne demandent pas les mêmes capacités cognitives, mais tout de même...)
  • Et aujourd'hui, j'ai deux critères de recherche principaux :
    • 1) Je recherche des jeux dont la mécanique me semble particulièrement intéressante (et suffisamment différente de ce que je connais)
    • 2) Je recherche des jeux dont le thème est absolument bien rendu et dont la mécanique très adapté au thème m'intéresse.
Résultat :
  • Un jeu à mécanique qui m'intéresse peut n'avoir pas de thème particulier mais m'intéressera fortement (après, il faut aussi savoir si on a un groupe de joueurs qui sont dans la même perspective... J'ai grandement envie de tester Spyrium, pas parce que c'est dans une ère steampunk avec des usines...)
  • Un jeu à thème fort, mais dont la mécanique est très bonne pourra m'intéresser aussi (j'adore Evolution, parce que l'on (se) mange !)
  • Bref, en fonction de ce que l'on recherche les objectifs ne sont souvent pas les mêmes, et puis bon : les goûts et les couleurs, hein, ça ne se discute pas ! ;)

Buldo

EDIT : je rajoute une signature, et un petit hiatus sur un délire personnel. Pour Evolution, on pourrait très bien créer le même jeu avec un thème un peu différent : le Japon médiéval (On peut remplacer par ce que l'on veut, car je ne connais pas vraiment l'histoire du Japon médiéval, alors je vais des anachronismes sanglants ! Mille excuses d'avance :D)
  • La population serait de l'honneur
  • la taille de la réputation
  • avec une carte "Katana flamboyant"/"Société de ninjas espions", on pourrait réduire l'argent des joueurs dont la réputation est plus faible. NB : les attaques des espions sont d'autant plus bénéfiques pour l'assaillant que la réputation de celui qu'il attaque est haute //me semble cohérent, non ?
  • la mare d'eau est la cour de l'empereur féodal
  • la nourriture que l'on y mettrait serait de l'argent pour participer à la restauration de l'Empire
  • une famille ne peut gagner d'argent qu'à hauteur que l'honneur/estime (variante plausible)
  • à la fin d'un tour, si tout l'argent de la cour est épuisé, ceux qui n'auront pas récupéré tout l'argent devront réduire leur honneur/l'estime de l'Empereur à leur égard, jusqu'à atteindre l'argent accumulé. Sans argent, la famille est en dette et se fait assassiner.
  • "Tissu graisseux" serait un "réseau d'entrepôts familiaux"
  • Comme on est en époque Japon médiéval, on peut aussi rajouter des spécificités, genre des événements... Certaines familles en seraient immunisées en s'étant préparées à l'avance [je ne connais pas l'extension, mais j'avais lu/vu des choses dessus]
  • etc.
Je ne suis pas sûr que j'aurais cherché autant d'infos sur le jeu... mais, si le jeu m'était tombé entre les mains et que je l'avais joué, il m'aurait sûrement plu ! (Car j'aime bien cette mécanique !)
Mais je m'arrête là pour l'exemple ^^

Quoiqu'avec un deuxième exemple, on me dit que Ginkgopolis aurait pu gagner à être avec thématiques des elfes/orcs/humains... et que les étages sont de la population, par ex. etc. Ça m'aurait fait ni chaud ni froid, la mécanique est toujours sublime ! :)
jmguiche
jmguiche
Je suis un peu comme Phal. Étonné même qu'on se pose la question.

Il peut y avoir dès thème qui me rebutent. En général, un jeu de zombie (accompagné de tonnes de dés), cela ne va pas me plaire. Mais au fond c'est un problème de mécanique : le même jeu thématisé en invasion de viking ne me plaira pas plus. Je n'ai pas envie non plus de jeux dont le thème est " la seconde guerre mondiale faite par des gamines dont on voit la culotte ". Si j'y jouait la mécanique me plairait peut être mais je n'ai pas envie d'avoir ça chez moi. En fait, le thème peut plus facilement, dans de rare configurations, être un repoussoir, mais pas un critère de choix.

Le thème peut par contre plus ou moins inspirer le graphiste et le matériel. Ça, cela peut jouer dans le désir de jouer à un jeu.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lebesgue21
Lebesgue21
Je suis étonné qu'on puisse s'étonner d'une telle question. On est tous différents, et donc on ne recherche pas forcément tous la même chose dans le jeu. Et notre point de vue n'est pas le seul valable, au point de s'étonner qu'il puisse en être autrement.
Syr99
Syr99
Pour ma part, il y a tellement de bons jeux qui sortent que un jeu sans thème (un jeu abstrait) ou un jeu dont la mécanique n'a aucun lien avec le thème (le thème plaqué) c'est sans moi.
J'ai besoin de vivre le jeu pour vraiment l'apprécier.
Et tant pis si je passe à côté de la "super mécanique de la mort qui tue". Exemple Tzolkin/ Dice Forge. A aucun moment je rentre dans le jeu et du coup, je n'ai pas l'envie d'y jouer et encore moins de l'acheter.
Bon je ne refuserai pas d'y jouer car je peux trouver mon plaisir ailleurs ( une bonne soirée entre potes me suffit).
Après ce n'est que mon avis et mes potes ne le partagent pas donc bon je ne m'attends pas à faire partie de la majorité ;)


Sinon :
Evolution, c'est du tout bon... mangez en les 
christophej2
christophej2
Je porte peu d'interet au theme et aux illustrations en general.
J'aime les belles illustrations mais je mets la priorite sur la lisibilite et souvent, les 2 ne vont pas ensemble.
De maniere exceptionnelle, je peux acheter un jeu uniquement parce que son theme me parle. (J'ai achete un Risk Starcraft recemment que je ne jouerais peut etre jamais)

Un beau jeu avec un theme interessant va m'attirer mais si la mecanique n'est pas terrible, je vais vite m'ennuyer. (Scythe par exemple).
A l'inverse, un jeu aux graphismes et au theme peu attirant ne me poseront aucun souci si la mecanique est geniale (Great western trail par exemple)

​​
Default
ArzaK
ArzaK
Vaste question! Que je trouve intéressante. En fait, comme tout le monde, un jeu m'attire d'abord peut-être par son thème. Ensuite la mécanique fera que ce jeu ressortira souvent ou pas. Et à l'inverse partir du moment où la mécanique me plait, le thème peut être plaqué ou non, je m'en fous un peu. Le truc, c'est qu'on ne connait pas grand chose de la mécanique d'un jeu avant d'y jouer concrètement. Il y a bien les videos glanées ça et là qui peuvent nous en apprendre avant de jouer mais ce n'est qu'en jouant concrètement que j'arrive vraiment à goûter un jeu. Car parfois des mécaniques qui peuvent sembler géniales sur le papier peuvent se révéler poussives ou répétitives à l'usage. 

Mais....en même temps (mode Macron "on")...Il me semble qu'il existe quelque chose qui est "la beauté de la simplicité ludique" que certains jeux touchent du doigt : c'est quand le thème et la mécanique sont étroitement imbriquées, qu'on ne sait plus, comme de l'oeuf ou de la poule, ce qui a été amené en premier. Je prends deux exemples: 

Pandemic : le mécanique de la phase d'intensification des maladies qui fait qu'on reprend les cartes des villes qui sont déjà sorti dans la phase de propagation, qu'on les remélange et qu'on les repose sur le dessus de la pioche est pour moi clairement l'idée géniale du jeu, car elle renforce l'immersion et colle au thème. 

Autre exemple : Flamme rouge. La mécanique colle au thème : aspiration, fatigue, gestion des efforts sur le long de la course, le peloton, l'échappée... Toutes ces choses que connaissent bien les cyclistes, sont au coeur de la mécanique du jeu. Le fait d'avoir un coureur et un sprinter qui ne disposent pas des mêmes cartes... La stratégie qui peut dès lors être mise en place qui veut qu'on fasse passer le coureur devant, qu'on place le sprinter le plus possible dans sa roue pour, vers la fin, lui permettre une échappée  qui le mènera à la victoire est juste délicieuse car c'est une stratégie qui existe vraiment dans le vrai monde du cyclisme. 


Il y a de la beauté ludique là-dedans. Il peut bien sûr y avoir de la beauté dans une mécanique en elle-même dans un jeu plus abstrait au thème plaqué mais quand thème et mécanique sont si imbriqués on touche au chef d'oeuvre...


Vous avez peut-être d'autres exemples de "beauté ludique"? 








 



 
ArnoArno
ArnoArno
j'ai envie de dire les 3. Mécanique et illustrations sont pour moi incontournables mais le thème joue beaucoup. Minivilles par ex est pour moi un combo gagnant. A contrario je n'achèterai pas flamme rouge  car même si le jeu est bon le velo me laisse absolument froid. Idem pour tout Lovecraft. 
En même temps tellement de jeux sortent qu'il y a moyen de trouver.
Mon top
Koolchip
Koolchip
Bonjour,
en ce qui me concerne, j'attends d'un JdS qu'il me fasse passer un bon moment, entre ami.e.s certes, mais également, si possible, en me faisant voyager, en me racontant une histoire. Et pour cela, j'ai besoin d'un thème qui me parle. Ensuite évidemment il faut que la mécanique de jeu me plaise et c'est seulement en tout fin que la plastique du jeu me séduira, ou pas. L'habillage est rarement rédhibitoire si le thème et les mécaniques sont bien rendues. Un beau jeu sans mécaniques solides et je passe mon chemin. De belles mécaniques et de beaux graphismes, mais un thème qui ne m'attire pas franchement et je passe mon tour également. 
En conclusion, pour moi, par ordre de priorité, ce sera thématique, mécaniques, et habillage. Dans une offre de JdS toujours plus massive, j'avoue chercher aussi la pointe d'originalité, de neuf, qui fera que le jeu sur lequel je craquerais ne fasse pas (trop) doublon dans ma ludothèque. 
Mon top
Aucun jeu trouvé