Ce jeu est sorti le 1 oct. 2010, et a été ajouté en base le 1 oct. 2010 par le Polack

Standalone
14
réponses
0
follower
Par : Budnic | mercredi 2 juin 2004 à 01:30
Default
Budnic
Budnic
Lors de topics sur le prix de jeux (SVP, n'y revenons pas :D ), il a été question du public, de la cible, des "clients" ou acheteurs potentiels à l'achat d'un jeu... Il fut également question des TTciens qui, trop à la pointe parfois et pas assez nombreux (jamais assez nombreux, M'sieur Phal?) ne sont, somme toute, pas représentatifs du marché du jeu en France. Ailleurs, on parle également souvent des hardcoregameurs (un seul sofcoregameur -autoproclamé- recensé par nos services :lol: ) et du grand public...

La question est donc : c'est qui tous ces gens-là? Combien sont-ils et comment se caractérisent-ils?

Je ne cherche pas à mettre des étiquettes aux gens ni à mettre ceux-ci dans des boîtes ou des compatiments, mais j'essaie de cerner la communauté ludique dont nous faisons, je crois, partie. Alors, est-ce que les ludoboutiques sont fréquentées par le grand public ou est-ce que celui-ci se contente des grandes surfaces et autres toill'zareusses? Est-ce qu'il y a un nombre d'achat par an qui classifie le client? ou un budget? Quels calculs, quelles prévisions, spéculations se retrouvent dans les études de marché des éditeurs, car ils doivent bien en faire, non?, des études de marché. Ou encore, tout bêtement, c'est quoi une bonne vente de jeux, combien d'exemplaires vendus? (Je vois plus ou moins pour un bouquin ou un disque, mais pour le jeu, je suis béotien.)

Ce message s'adresse aux "professionnels de la profession" (Jean-Luc Godard, cinéaste suisse :wink: ), mais aussi à tout un chacun, oui, toi, aussi, là dans le fond, pour avoir votre avis, ou savoir ce que vous savez déjà sur cette question. Et si ce sujet a déjà été traité de mémoire de TTcien, soyez gentil de me le signaler, merci
MrDindon
MrDindon
Ca mériterait un sondage non M'sieur Phal ? Quel genre de joueur êtes-vous ?

Occasionnel
Amateur éclairé (non Reiner Knizia n'est pas le livreur de pizza du coin !)
...
Joueur passionné
Professionel du jeu (éditeur, créateur, ...)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tric Trac
Tric Trac
http://www.theescapist.com/WotCsummary1.htm

C'est un début de réponse. Quoi qu'un peu centré sur le JDR et plutot pour le marché américain. Mais l'étude est interressante.
VeHer
VeHer
Un premier élément de réponse :
le top 10 des ventes dans une dizaine de boutiques spécialisées (essentiellement des Relais Descartes) en France publié dans Jeux sur un Plateau.
On y retrouve surtout des jeux "d'ambiance" (Jungle Speed, Elixir en tête), surtout des éditeurs français (Tilist, Asmodée, Days Of Wonder - Carcassone fait exception, quand on cite Colons de Catane à 2 c'est la version Tilsit).
Je n'ai pas le magazine sous la main, mais, de tête, le jeu qui me paraît le + complexe est "Les colons de Catane à 2".

C'est juste un élément de réponse, je n'ai pas l'ambition de faire un quelconque corollaire entre ces chiffres et les (bons ou mauvais ?) goûts
du public (grand ou petit).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Budnic
Budnic
Non, non, pas de jugement sur les goûts, de prise de hauteur hautaine sur le Monopoly qui continue à bien se vendre j'imagine, mais juste une recherche/envie d'en savoir plus sur le monde des joueurs et des non-joueurs qui sont souvent aussi des joueurs occasionnels.

Question sondage, cela ne toucherait encore une fois que les TTciens qui répondraient pour eux. J'attends plus ici des témoignages sur votre entourage ou, si vous travaillez dans une ludoboutiques ou connaissez bien des vendeurs, sur leur clientèle, ou si vous êtes concepteurs/créateur, des infos sur les études de marché ou sur les politiques éditoriales qui tiennent en compte le marché potentiel en France (et en Belgique ou en Suisse aussi, bien sûr!).

Autre question possible : qui vient dans les clubs de jeux ? Que des acharnés ou de simples curieux? Reviennent-ils?

Merci de vos réponses, :D


Budnic
MrGirafe
MrGirafe
Le public des joueurs est selon moi celui qui connait les jeux, celui qui connait quelqu'un qui connait les jeux :

a priori, lorsqu'on propose un jeu à des personnes, mêmes celles qui disent ne pas aimer les jeux, si elles y goutent, elles trouvent ca bien... Mais pas avec n'importe qui.

De ce que j'ai pu voir, ceux qui ne jouent pas alors qu'ils en ont l'occasion, sont quasiment d'une seule catégorie :
ils ne veulent pas perdre ou passer pour un abruti parce qu'ils ne comprennent pas complètement la règle du jeu. C'est donc lié à leur passé de quelques défaites humiliantes (pour eux) qui les ont marqués. Avec les bons partenaires et le bon discours, tout le monde peut jouer.

Alors, en appliquant cette règle simple de diffusion, il faut regarder qui joue naturellement, et on trouve alors :
les matheux-logiciens-informaticiens
les comédiens

qui petit à petit rencontrent des gens et qui étendent ainsi le jeu à d'autres milieux socio-professionnels, qui eux même étendent.
Mon top
Aucun jeu trouvé
boudje
boudje
Je pense que ça dépend énormément des régions...
En effet nous ne sommes pas tous égaux devant les magasins de jeux et les clubs de jeux.

J'habite Metz, et il n'y a qu'un seul magasin, la caverne du gobelin, caché dans une ruelle à la périphérie de la ville. La localisation ainsi que le nom font qu'il faut être connaisseur pour y entrer.

Cette désertion ludique fait que les gens qui ont envie de jouer se rabattent sur les seuls jeux disponibles dans les grandes surfaces, à savoir les jeux télévisés...Question pour un champion, qui veut gagner des millions, burger-quizz...
Vu la qualité et le non-renouvellement de ce type de jeu, je pense qu'il suffirait d'un magasin tappe à l'oeuil en plein centre ville avec des démos de jeux le samedi après midi quand les gens se promèenent dans les rues pour faire changer radicalement le paysage ludique de la région.

Par chez moi il y a donc des joueurs, mais ils n'ont jamais entendus parler des jeux de société autres que jeux tv, échecs et monopoly.
La tranche d'âge des moins de trente ans que je cotoie régulièrement n'a trouvé aucun réfractaire aux jeux de société, et beaucoup sont enchantés après chaque soirée jeux, certains franchissant le pas et entrent désormais dans la "caverne du gobelin" sans se dire que c'est un repère de jeunes satanistes psychopates.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Matthieu.CIP
Matthieu.CIP
Pour répondre à ta question Budnic, en ce qui nous concerne, pas de règles mathématiques ni de statistiques affinées sur la taille du marché, le nombre de points de vente...etc...
Simplement un peu de bon sens qui nous pousse à croire qu'à l'heure où l'on zappe sur tout, il faut faire des jeux simples, rapides et surtout conviviaux....

A la réflexion, Contrario est un jeu très "années 80" qui plaît bien aux 30/40 ans...

Il faut aussi être capable de se dire que l'on est un peu largué sur les nouveautés et ne pas hésiter à faire appel ponctuellement à des gens plus jeunes et plus dans le coup... Cela a été le cas pour Illico Presto et le sera pour Contrario 2ème édition où un peu de sang neuf va faire du bien...
Idem pour Marabout...

Et de toutes les façons, je suis convaincu qu'un bon jeu finira tôt ou tard par trouver son public...

Dernier point, il me semble important également d'élargir le public et le monde de l'entreprise est un champ d'expérimentation formidable car très large qui nous permet à la fois de tester des jeux mais également de proposer une alternative à la sempiternelle boîte de foie gras...
C'est quand même super de se dire que tous les salariés de Grand optical en France ont reçu une boîte d'illico Presto ; idem pour Euriware avec Unanimo...
Lolive
Lolive
Dans la vie tout est une question d'éducation :
- éducation à l'art, la musique, la peinture,
- éducation au plaisir de la bouche,
...
Pour moi le jeu c'est pareil.
On trouve sur le forum de TT beaucoup de fines bouches.
Le grand public est formé en grande partie de gens sans éducation ludique. Et c'est en ça que Matthieu a une très bonne approche, car il souhaite ré éduquer les gens, via les cadeaux d'entreprise.
Et l'éducation ça prend du temps et ça se fait par étape. Aujourd'hui les gens se familliarisent avec les colons de catane à 2 mais ils trouvent ça compliqué ? Très bien ! demain quant on leur présentera Babel ils diront "ha tiens, je connais ce genre de jeu où on joue avec des cartes"

Les prix sont là pour offrir une première approche au grand public : mon voisin, mon grand-père ...
Mon top
Aucun jeu trouvé
forest
forest
Yep...

Pour ma part, je distingue plusieurs catégories de jouers/joueuses...

1) les jeunes qui achetent du MAgic et autre produit marketing (YuGiOH...) mais qui si n'était pas là, ne permettrait pas à ces jeunes de découvrir les univers magiques et prenant où nous propulsent les JdS !

2) Apres, tu as ceux qui jouent occasionnellement et qui n'achetent alors leurs jeux que dans les Supermarchés et là, ça veut dire, des Monoply... Bref.

3) enfin, la dernière catégorie, celle qui frequente plus volontiers les boutiques spécialisées. allant du JdR au JdS...

Je me souviens m'etre interressé à la question et comme le lien ci dessus, les seuls etiudes que j'ai trouvées sont américaines... Mais elles montraient quelque chose de sympa, c'est que rare sont les joueurs dits pluridisciplinaires.

Je me souviens d'un pote a fond dans le JdR qui n'a "accepté" de jouer qu'à "Loup Garrous" pratiquement...

Après, quels sont les pourcentages ?!?¿ :?

Aussi, il y a quelque chose à prendre en compte, c'est le facteur amis ! J'ai initié pas mal de collègues au JdS et il est vrai que pour la plupart, j'apparait comme un fanatique alors que je n'ai qu'une 30aine de jeux chez moi ! :shock: :shock:

Alors imaginez ce qui a du se passer dans leur tête quand je leur ai conter les merveilleuses ludothèques de Ludo le gars, M. Phal ou encore M. Faidutti...

Bref, pour ma part, il s'agit là que d'éléments de réponses à ta question, mais le sujet est assez vague en soit et a moins de realiser cette etude de marché... :?

M. Forest
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
GUILLOT Béatrice
GUILLOT Béatrice
je cherche depuis quelque temps à savoir qui pratique le jeu de société.
Je pense que tout le monde est concerné, il n'existe pas de barrières sociales ou ethniques mais seulement une volonté de chacun à vouloir se retrouver autour d'un jeu. La télévision, les jeux vidéos ont supplanté ces moments conviviaux mais il semblerait que c'est dans l'air du temps de retrouver le plaisir du jds. J'ai fait un petit sondage autour de moi, du plus jeune au plus âgé, et tous ont des souvenirs mémorables de ces moments de partage. A mon avis, ii y a un manque réel d'informations sur le marché existant des jds, moi même très curieuse , j'avoue avoir du mal à être au courant des dernières nouveautés. Il est dommage également de ne pouvoir acheter dans les grandes surfaces que les jeux traditionnels, tout en restant persuadée qu'il est préférable de se les procurer dans les magasins spécialisés, à eux peut être d'organiser plus régulièrement des rencontres et initier les gens.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Budnic
Budnic
Pour ma part, j'ai mis du temps à venir aux jeux de société : mon père ... blablabla ... (Nain jaune, Scrabble, Risk principalement + un jeu de cartes) ... blablabla ... des collègues ... blablabla ... des cousins ...

De fil en aiguille, je ne sais plus comment j'ai entendu parler d'une ludoboutique à Bxl, j'y suis allé, j'ai acheté un jeu, puis un autre. J'ai initié ma copine et lors d'une recherche Internet, j'ai trouvé le site de François Haffner puis Tric Trac. Et là, je décole plus tout en partageant la réflexion de Frédérick : "Si je jouais le quart du temps que je passe sur Tric Trac..." (je cite de mémoire).

[EDIT : "Si seulement je pouvais jouer le quart du temps que je passe sur Tric Trac..."]

Mais on est un millier sur Tric Trac ! 8) Et dispersés dans le monde entier (du Canada à la Hongrie, et de Liège à Sion en passant par... Orléans :wink: ), alors, comment font les ludoboutiques et leurs vendeurs pour vivre ? C'est qui leur clientèle? C'est quoi leur chiffre d'affaire? Les JdS, JdP et autres JdC ou plutôt les JCC ou les puzzles (c'est quoi l'abréviation pour ce mot? :wink: ) ? Sont-ce ces acharnés de Ttciens qui ont plus de 15 boîtes de jeux (30 pour Forest !) qui constituent le marché du jeu en France ? Dans ce cas, un jeu doit être édité à 1.000 exemplaires...


Alors, je vois bien parents et grands-parents acheter l'un ou l'autre jeu (la version régionale de Monopoly, une boîte de jeux réunis, un puzzle, ...) pour leur gamin(e) dans une grande surface, voire dans un toill'zareusse.

D'un autre côté, il y a ceux qui savent ce qu'est le DSP et le SdJ, que beaucoup de jeux de société sont allemands, qu'ils sont moins chers là-bas et qu'on peut les commander en ligne.

Les premiers revendront FMP à 5€ et les seconds l'achèteront, le coeur battant à 140. :D Mais entre les deux?


Autre élément qui peut nous informer sur la taille de notre communauté ludique : quel tirage pour les revues de jeux ? Nombre de clubs en France, nombre d'adhérents à ces clubs ? Nombre de visiteurs aux divers événements et autres foires organisés autour du jeu en France ?

Bref, si vous avez des chiffres, je suis preneur. :lol:


Budnic (jamais avare de tartines)
Frédérick
Frédérick
Merci à qui se reconnaitra dans son post ayant une pensée pour moi :wink:

Et pour Budnic, ma citation est là en-dessous :lol: :
Mon top
Aucun jeu trouvé
djoul
djoul
Budnic dit:
Mais on est un millier sur Tric Trac ! 8) Et dispersés dans le monde entier (du Canada à la Hongrie, et de Liège à Sion en passant par... Orléans :wink: ), alors, comment font les ludoboutiques et leurs vendeurs pour vivre ? C'est qui leur clientèle? C'est quoi leur chiffre d'affaire? Les JdS, JdP et autres JdC ou plutôt les JCC ou les puzzles (c'est quoi l'abréviation pour ce mot? :wink: ) ? Sont-ce ces acharnés de Ttciens qui ont plus de 15 boîtes de jeux (30 pour Forest !) qui constituent le marché du jeu en France ? Dans ce cas, un jeu doit être édité à 1.000 exemplaires...


A mon avis beaucoup d'acheteurs potentiels de jeu de société n'ont jamais mis les pieds sur trictrac. Je pratique les jeux de société de manière régulière depuis relativement longtemps (7 ou 8 ans), beaucoup plus depuis 4 ans, et pourtant je n'ai découvert trictrac que très récemment.
Mon top
Aucun jeu trouvé