275
réponses
0
follower
Par : Perrceval | samedi 16 juin 2012 à 23:21
Perrceval
Perrceval
L'association dans laquelle je joue comporte environ 60 membres. Nous nous retrouvons une fois par semaine pour jouer. Nous avons, ce jour là, de 20 à 40 membres présents.
Mais, depuis environ 1 an 1/2, deux personnes handicapées sont venues dans notre association que nous avons accueillies au même titre que les autres. Leur handicap : la première a une maladie mentale (trisomie), la deuxième est sourde avec beaucoup de difficultés de compréhension.

A une table de jeu, les autres joueurs prennent sur eux pour jouer avec eux. En effet, il est très difficile de leur expliquer les règles de jeu (surtout pour la personne sourde), les jeux pratiqués avec eux sont très familiaux (Carcasonne, Water Lilly, Regatta, le max c'est Jamaïca ou Pergamon), et ils jouent juste en respectant les règles sans aucune stratégie, même simple.

Les deux personnes handicapées ne jouent pas forcément ensemble (ils n'aiment pas trop même).

Donc, depuis un an et demi, on a constaté que s'était formé deux catégories de personne : ceux qui se dévouent pour jouer avec eux et ceux qui font tout pour l'éviter.
Certains ont commencé à ne plus venir à l'association, en disant ouvertement pourquoi (peur de se retrouver à jouer avec eux et de ne pas profiter de leur seule soirée ludique de la semaine qu'ils attendaient pourtant avec impatience).

Maintenant, les soirées sont avec 7, 8 personnes, 10 maximum dont certains pensent qu'ils ne resteront pas.
Les deux personnes hadicapées sont toujours là du début à la fin et ne manqueront pas une soirée. Ils adorent le jeu de société comme nous tous.
De notre côté, lorsqu'une personne est présente dans la salle, on ne la laissera jamais de côté.


Nous ne savons que faire.
Je vous sollicite donc pour avoir vos avis, vos suggestions.

En vous remerciant par avance.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Valahuir
Valahuir
Aie... C'est vraiment moche ta situation...

Je ne pense pas que ce que l'on pourra te dire t'aidera à prendre une décision, qui sera de toute façon très difficile à prendre

Sans envisager de les virer, tu pourrais déjà essayer de les faire jouer ensemble et de ne faire qu'une table, avec tournante avec les autres joueurs qui se dévouent.

Peut-être essayer de voir si dans ta région il n'y aurait pas qqn qui connait la langue des signes, et qui aime les jeux, pour vous aider à expliquer plus facilement les règles à la personne sourde?

Maintenant, il faut aussi rester réaliste, si ça ne suffit pas et que ton association part en lambeaux, il faudra peut-être envisager de demander à ces personnes de ne plus venir, ou moins souvent...

C'est super moche, et je ne voudrais pas être à ta place, mais si tu te retrouves au final seul avec eux-deux, ça va plus être terrible comme association.
Mon top
Aucun jeu trouvé
BDPHILOU
BDPHILOU
Personnellement, j'ai joué pas mal de fois avec un ami handicapé mental. On jouait exclusivement à Abalone : son jeu préféré! Lui jouait pour gagner, moi je jouais plus pour passer un bon moment avec lui.

Alors selon moi, le problème que tu soulèves n'est, hélas, pas vraiment du au monde du jeu mais plutôt aux mentalités des personnes en général face au handicape.

Donc je n'ai pas de solution pour toi... Jouer, c'est surotut partager un bon moment à plusieurs. Surtout que les jeux dont tu parles (Carcassonne et compagnie) sont plutot des jeux auxquels on joue pour le plaisir plus que pour gagner...

Donc je n'ai pas de solution mais globalement je trouve cette situation vraiment dommage... :(
Mon top
Aucun jeu trouvé
CmoiSig
CmoiSig
Bah sinon misez sur les jeux à deux et les responsables de l'assoc' jouent à tour de rôle ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
FamilleSchodet
FamilleSchodet
Dur dur... ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir prendre du plaisir tout en s'occupant de personnes non autonomes et il faut effectivement garder votre propre plaisir ludique.

Les faire jouer ensemble à une même table semble déjà une idée, même si elles n'aiment pas trop ça je pense qu'elles peuvent le comprendre (même genre de jeux appréciés) et que l'union fait la force. Peut être à force s'apprécieront-elles de plus en plus !

Ça serait bien d'inviter aux soirées jeux des personnes qui s'occupent d'elles en journée, en particulier pour la personne trisomique qui est peut-être en centre d'accueil : peut-être que le centre peut payer des heures sup à un accompagnateur, peut-être que la mairie ou le conseil général peuvent financer un auxiliaire de vie pour les soirées jeux ? Ou peut-être y-a-t-il un ami ou quelqu'un de sa famille qui pourrait venir. Ça vous déchargerait, offrirait du travail à quelqu'un qui saurait faire et vous permettrait de prendre votre pied sur des jeux kubenbois.

Ou alors demandez de l'aide à d'autres associations : dans ma ville le secours catholique fait un demi milliard de choses qui vont du soutien scolaire à l'accompagnement de sans papiers à la préfecture en passant par des visites aux personnes seules. Ou les scouts peut-être qui sont souvent ouverts à ce genre de service. Ça vaut le coup de demander.

En tout cas on sent que ça te préoccupe et je tiens à t'en féliciter, tu n'es pas dans une position facile mais tu as l'air d'être quelqu'un de très bien alors j'espère que tu t'en sortiras !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Modeste et Génial
Modeste et Génial
+1 pour BDPHILOU.

Ceci est le mal de notre société. Peur de la différence, peu de partage en fin de compte.

Une chose est certaine, les 7 ou 8 qui sont restés sont des gens humainement vraiment très bien! :pouicok:
Mon top
Android Netrunner
13 ans et +
9,2
118 avis
Hansa Teutonica
12 ans et +
9,0
134 avis
Orléans
12 ans et +
8,9
139 avis
Vegas
8 ans et +
8,0
122 avis
Kubb
10 ans et +
8,7
41 avis
Ginkgopolis
10 ans et +
8,7
170 avis
Imperial Settlers
10 ans et +
8,2
103 avis
FamilleSchodet
FamilleSchodet
CmoiSig dit:Bah sinon misez sur les jeux à deux et les responsables de l'assoc' jouent à tour de rôle ?


Le problème c'est que la durée des parties entre les jeux simples à 2 et les jeux kubipoussage ne sont pas vraiment les mêmes :?

Du coup le responsable qui joue à 2 se retrouve "coincé" un bon moment
Mon top
Aucun jeu trouvé
Jeanjean59
Jeanjean59
Valahuir dit:...
C'est super moche, et je ne voudrais pas être à ta place, mais si tu te retrouves au final seul avec eux-deux, ça va plus être terrible comme association.


Je crois que tout est résumé là. C'est vraiment injuste pour les personnes handicapées, mais si à la fin c'est soit eux, soit ton asso ... c'est un choix que tu vas sûrement devoir faire.
Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un problème de mentalités. Sans être sectaire, je m'imaginerai mal pousser des pions et lancer des dés, sans vraiment me soucier du résultat, pendant un soir entier, chaque semaine, tout ça pour faire plaisir à des gens alors que je m'ennuie :(
Mon top
Aucun jeu trouvé
Zakouski
Zakouski
C'est chouette de s'occuper de recevoir des handicapés et tout, mais je note une phrase dans l'intervention initiale :

ils jouent juste en respectant les règles sans aucune stratégie, même simple.


En gros, ce sont de piètres joueurs et le plaisir ludique avec eux est fort diminué.
Imaginez une personne valide qui jouerait comme ça, au bout d'un moment, il serait catégorisé comme relou, et personne ne voudrait jouer avec lui. Ce qu'on tolère d'un enfant (éventuellement), on ne le tolère pas aussi bien d'un adulte.

C'est sans doute très difficile de gérer cette situation et j'espère que vous trouverez une solution satisfaisante et non excluante, mais c'est un peu facile de jeter la pierre à ceux qui n'ont pas envie de s'emmerder pendant leur soirée jeux (ce que ne fait pas le responsable de l'asso qui poste ici, hein).

edit : doublé par jeanjean59
Mon top
Aucun jeu trouvé
fatmax66
fatmax66
CmoiSig dit:Bah sinon misez sur les jeux à deux et les responsables de l'assoc' jouent à tour de rôle ?


+1 c'est pas les jeux à deux qui manquent.

Ou d'autres personnes ayant les mêmes handicap pourraient rejoindre le groupe et former une tablée, même si de prime abord ça peut sembler sectaire...
Mon top
2184 Generation War 2.0
8 à 120 ans
8,9
2 avis
ESTR
9 à 120 ans
10,0
1 avis
CmoiSig
CmoiSig
Schodet dit:
CmoiSig dit:Bah sinon misez sur les jeux à deux et les responsables de l'assoc' jouent à tour de rôle ?

Le problème c'est que la durée des parties entre les jeux simples à 2 et les jeux kubipoussage ne sont pas vraiment les mêmes :?
Du coup le responsable qui joue à 2 se retrouve "coincé" un bon moment
Bah comme ceux qui font une partie d'un jeu "normal" avec eux.
Mon top
Aucun jeu trouvé
FamilleSchodet
FamilleSchodet
CmoiSig dit:
Schodet dit:
CmoiSig dit:Bah sinon misez sur les jeux à deux et les responsables de l'assoc' jouent à tour de rôle ?

Le problème c'est que la durée des parties entre les jeux simples à 2 et les jeux kubipoussage ne sont pas vraiment les mêmes :?
Du coup le responsable qui joue à 2 se retrouve "coincé" un bon moment
Bah comme ceux qui font une partie d'un jeu "normal" avec eux.


Oui, je me suis mal exprimée. Je voulais dire que dans un jeu à 2 il est vraiment coincé tout seul à devoir enchainer les parties avec quelqu'un qui ne fait aucune stratégie et si ça dure très longtemps parce que tous les autres font un mégawatt ou un throught the age, c'est vraiment chiant ! A plusieurs, il joue aussi contre d'autres personnes qui développent des stratégies, alors même s'il faut intégrer la personne handicapée à la partie il est tout de même moins embêté que juste avec quelqu'un qui joue comme un ordinateur.
Mon top
Aucun jeu trouvé
CmoiSig
CmoiSig
Je partais du principe où ils allaient de nouveau se retrouver à 40 si une solution est trouvée. Donc la durée des jeux variera, une partie d'un jeu est finie, le responsable n°1 intègre le prochain jeu et le responsable n°2 fait quelques parties de jeux à deux.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Hades
Hades
Je rejoins Zakouski, rien à voir avec leur handicap. Une personne nulle en stratégie ou qui pourrit les jeux, c'est pareil.

Le but comme dit au début est pour beaucoup de passer une chouette soirée jeux. Pour moi ca se résume à bonne ambiance + jeu serré. Du coup, il faut des joueurs qui aiment se marrer, qui n'ont pas peur de perdre, mais qui se battront bec et ongles.

Dans quelle mesure une assoc peut se permettre d’accueillir des gens qui vont tuer l'assoc ? N'est-il pas possible pour ces personnes d'amener le jeu la ou ils résident ? De trouver des personnes compatibles (en terme de niveau de jeu entendons nous)?

Nous avons vécu exactement la même chose, mais dans un club de badminton. Lors d'une rentrée, 3 nouveaux joueurs sont venus s'inscrire, plus pour le côté social que sportif. Du coup, ils ne courraient jamais sur des volants. Jouer avec eux était vraiment emmerdant, surtout quand on vient pour se dépenser après une dure semaine de taff. Pas moyen de transpirer une goutte.

On leur a fait comprendre au bout de 2 mois que cela n'avait d'intérêt ni pour eux ni pour nous, et on les a fait jouer uniquement entre eux.

Peu de temps après il n'étaient plus la.

On aime accueillir des nouveaux, mais faut qu'ils partagent une vision identique que celle au club ils adhèrent. On pousse les débutants à s'améliorer, tant qu'ils courent un minimum.
Je pense que la même philosophie peut s'appliquer ici. A terme, si rien ne bouge, tu seras seul avec eux 2, et une quarantaine de personnes se retrouveront sur le carreau. Faut agir vite et une fois fait prévenir les anciens que la situation est plus favorable maintenant.

Good luck, c'est jamais amusant à faire :(
Mon top
Gloomhaven
12 à 99 ans
9,1
78 avis
Barrage
14 ans et +
9,2
66 avis
The 7th Continent
12 ans et +
9,2
332 avis
Hadara
10 ans et +
8,4
45 avis
Le Seigneur des Anneaux JCE
13 ans et +
8,1
174 avis
Battlestar Galactica
10 ans et +
8,5
280 avis
Claustrophobia
14 à 99 ans
8,8
318 avis
Greystoke
Greystoke
En effet la situation n'est pas facile.
Dans mon cercle de joueurs, j'ai un gars entre 25 et 30 ans, à l'intellect déficient (probablement suite à un truc qui a pété dans la tête, car ce n'est pas de naissance).
Bref, la sortie où il vient est généralement dédiée à un seul jeu. on joue tous en semble à la même table. Il a du mal à comprendre les règles, mais je sais qu'il fait beaucoup d'effort.
je dois bien avouer qu'il nous arrive parfois d'avoir des fous rires (je sais c'est pas bien) devant des réflexions, des tentatives de comprendre.
d'un autre côté c'est compliqué et parfois agaçant d'essayer d'expliquer les règles ou la manière de jouer.
je me rappelle du jeu Cyrano, où j'ai passé 20 minutes à essayer de lui expliquer ce qu'était une rime.

Bref, je comprends un peu votre problème. heureusement dans mon cas, on arrive quand même à jouer.
Bon courage pour trouver une solution. ce serait dommage que votre asso disparaisse à cause de ça.
Mon top
Aucun jeu trouvé
FamilleSchodet
FamilleSchodet
CmoiSig dit:Je partais du principe où ils allaient de nouveau se retrouver à 40 si une solution est trouvée.


Certes, je comprend mieux ce que tu veux dire, mais il va falloir aussi trouver la solution pour justement remonter à une vingtaine de joueurs par soir en évitant que les responsables de l'asso se sacrifient et se cognent la tête contre les tas de meeples pendant un temps indéterminé.

Et ça empêche le responsable A de commencer un gros jeu qui dure bien longtemps tant que le responsable B s'occupe des deux handicapées pour pouvoir prendre le relai rapidement. Finalement ils sont tous condamnés aux jeux cours (qui peuvent être excellents, là n'est pas la question).
Mon top
Aucun jeu trouvé
CmoiSig
CmoiSig
Ah ben après il faut faire des choix et les assumer :mrgreen: soit ils préfèrent sauver leur assoc', soit ils préfèrent jouer "convenablement" (le mot est très maladroit mais je n'en trouve pas d'autre là tout de suite).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Al1_57
Al1_57
euh...

en quoi ca gène de jouer avec une personne trisomique ??

oui un joueur ne va pas réagir comme les autres et alors ?

C'set une asso, donc le jouer ensemble doit, j’imagine,primer sur le reste; non ?

sinon on joue chez soi.
Mon top
Projet Gaia
14 ans et +
9,3
71 avis
Great Western Trail
12 ans et +
9,0
60 avis
Russian Railroads
12 ans et +
8,6
116 avis
Greystoke
Greystoke
Al1_57 dit:euh...
en quoi ca gène de jouer avec une personne trisomique ??
oui un joueur ne va pas réagir comme les autres et alors ?
C'set une asso, donc le jouer ensemble doit, j’imagine,primer sur le reste; non ?
sinon on joue chez soi.



petite question: est-ce que tu t'es déjà retrouvé dans la situation de devoir expliquer et jouer avec quelqu'un qui ne comprend pas grand chose et qui oublie ce qu'on lui a dit plusieurs fois par partie?

bien sur, les jeux, c'est fait pour se regrouper, mais bon voilà, si la finalité c'est de devoir faire la nounou et bien oui je comprends la perte d'intérêt de certains membres de l'association.
Mon top
Aucun jeu trouvé
FamilleSchodet
FamilleSchodet
Al1_57 dit:En quoi ca gène de jouer avec une personne trisomique ??


Déjà ça dépend de la personne, aucune personne trisomique n'est égale à un autre. En l’occurrence ici le handicap mental a l'air assez lourd puisque l'auteur du sujet précise bien le résultat : aucune stratégie, ce qui peut vraiment empêcher les autres joueurs d'y prendre du plaisir.

Alors une partie par ci par là peut être plaisante si c'est occasionnel, mais se sentir toujours obligé par sa conscience d'y passer toute la soirée chaque semaine, parce que c'est toujours les mêmes qui se dérobent et les mêmes qui se "sacrifient" oui, ça peut devenir pas très drôle.

A la base les joueurs ne viennent pas forcément dans le but de faire des jeux simples adaptés aux joueurs en difficultés et du coup leurs besoins à eux passent à la trappe tout simplement. Il en faut pour le plaisir de tous et tout le monde n'est pas altruiste à ce point.
Mon top
Aucun jeu trouvé
shepard
shepard
Difficile de répondre à un sujet aussi dur que celui ci sans paraître inhumain ou dénué de sentiment. Mais je sens que ce sujet te préoccupe fortement et comme je connais moi même des difficulté dans mon club en ce moment, mais qui sont de nature tout a fait différente, je vais te donner mon sentiment, plutot qu'un conseil.

Pour la personne sourde, il y a des solutions, emploi d'un tableau pour écrire etc etc. Elle sait quand même lire, et donc un petit support avec les règles sur la table peut être une solution, mais je pense que vous y avez déjà songé.

Le problème (attention quand je dis problème, ne le prenez pas dans le sens péjoratif, mais plutot pour une tournure de phrase) c'est la personne trisomique. Il me semble que c'est un handicap lourd, et un club n'est pas spécialement formé pour accueillir des personnes ayant ce handicap. Généralement ces personnes doivent être accompagnée par une personne de sa famille ou spécialisée qui sait comment agir en fonction des difficultés rencontrée.

Ce que je ferais personnellement, je m'adresserais à la famille pour lui faire comprendre, en y mettant les formes bien sur, les difficultés que vous rencontrez au sein du club à cause de la situation afin de chercher à y remédier ensemble. Mais je reste persuadé que si cette personne était accompagnée, celà résoudrait peut être cette situation partant souvent du principe que les non dit dégénère souvent en situation compliquée.

Mais bon, pas facile cette situation quand même.
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
SHEPARD dit:Pour la personne sourde, il y a des solutions, emploi d'un tableau pour écrire etc etc. Elle sait quand même lire, et donc un petit support avec les règles sur la table peut être une solution, mais je pense que vous y avez déjà songé.

Tout à fait, et demander à cette personne à quel jeu elle veut jouer la prochaine fois qu'elle vient et lui donner une photocopie des règles pour qu'elle puisse déjà connaitre un peu le jeu.
Mon top
Aucun jeu trouvé
shambhala
shambhala
en fait non rien ...
Mon top
Mythic battles : Panthéon
14 ans et +
9,7
9 avis
Champions of Midgard
10 à 99 ans
8,5
27 avis
Le Seigneur des Anneaux : Confrontation
12 ans et +
8,1
132 avis
Star Wars: Rebellion
12 ans et +
9,4
120 avis
Schotten-Totten
8 ans et +
8,4
540 avis
Raiders of the North Sea
12 ans et +
8,8
183 avis
Pandémie
14 ans et +
8,5
1024 avis
abouyahya69
abouyahya69
comme çà a été dit précédemment, ces personnes doivent etre dépendantes. comment çà se passe quand elles viennent, quelqu'un les a amené, a pris contact avec vous pour vous exposer la situation? si c'est le cas , peut etre que leurs "référents" pourraient venir et partager une table avec eux, et si des gens du club ont envie à l'occasion de les rejoindre sans que ce soit une contrainte.
Mon top
Aucun jeu trouvé
imparfait
imparfait
Très triste tout ça en tout cas :(...

Ca peut paraitre con comme ça, mais pourquoi pas un roulement des personnes qui jouent avec eux chaque semaine? Tu fais une réunion avec tout les membres (moins le trisomique et le sourd), tu expliques bien que c'est délicat de faire jouer les deux concernés, et tu proposes que chacun y mettent un peu du sien, et qu'en organisant un roulement sur l'accompagnement aux jeux, il y a moyen de bien s'amuser sans forcément mettre à mal sa conscience. Sur 1 mois par exemple, s'arranger pour que tout le monde les prennent en charge au moins un soir...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Dori
Dori
Je demanderais simplement à ceux deux personne de ne venir qu'une fois tous les 15 jours voir qu'une fois par mois. Il y a beaucoup plus de chance que vous ayez ainsi des gens prêts à prendre sur eux et à même de leur faire passer un bon moment.
Mon top
Clash of Culture : Civilizations
12 ans et +
9,5
11 avis
BattleCON : Devastation of Indines
10 ans et +
10,0
4 avis
Myth
12 ans et +
8,4
12 avis
BDPHILOU
BDPHILOU
Je me permet d'intervenir à nouveau.

Je ne parle pas dans le vide puisque j'ai connu cette situation avec un ami handicapé mental lourd (oui, oui un "AMI", je n'avais AUCUN lien de parenté avec lui). J'ai même un autre ami handicapé mental un peu plus léger qui lui, par contre, n'aime pas du tout les jeux!

Bon, j'avoue que certaines interventions m'ont un peu géné.

Jouer avec des personnes handicapées n'est pas un problème! :bonnetpouic:

D'autant plus qu'il s'agit de jouer à Carcassonnes... Pas à Caylus ou Puerto Rico (qui demandent effectivement beaucoup plus de compréhension et d'attention).

Maintenant, je pense qu'effectivement ces personnes ne devraient pas venir seules mais accompagnées au moins de leurs parents qui ont l'habitude de communiquer avec elles.

Pour gagner du temps, pourquoi ne pas leurs transmettre les règles des jeux à la scéance n°1 de façon à ce qu'elles soient connues pour la scéance n°2 et entrer directement dans le jeu? Ca parait pas idiot comme idée!

PS : Et oui, le handicape ce n'est pas que les sympathiques acteurs d'"Intouchables", c'est aussi une réalitée! La meilleure façon d'accépter les personnes handicapées c'est justement de ne pas les considérer comme telles mais comme des individus à part entière... Mais je ne doute pas que vous soyez d'accord avec moi sur ce point.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur Perrceval,

Et si vous cherchiez une association pas loin de chez vous dont le but est l'intégration des personnes handicapés, et une association de personnes sourdes ou malentendantes, afin de voir avec eux comment vous y prendre, peut-être même organiser vos soirées avec eux... ça pourrait même déboucher sur un travail commun, en faisant des soirées spéciales (en plus avec eux)... ça pourrait marcher... C'est du taf en plus, mais vous m'avez l'air de gens qui ne veulent pas laisser tomber ni les joueurs classiques, ni les personnes différentes. Et ça, c'est très respectable. Vraiment.

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
manue1245
manue1245
Le sujet est en effet délicat, mais moi je me pose quand même la question suivante sur l'exclusion de ces deux personnes envisagées comme finalement naturelle par pas mal d'intervenants sur ce post: et légalement/pénalement comment ça se passe cette histoire? Parce que si ces deux personnes s'en vont saisir la HALDE par exemple, et à mon sens à juste titre, comment justifier l'exclusion d'une personne trisomique d'une association LUDIQUE? A fortiori celle d'une personne "juste" sourde? Il n'y a pas mise en danger de la vie d'autrui, ni de la leur, il y a simplement moins de plaisir pour ceux qui se "sacrifient" ce soir là...
Une exclusion honnêtement me choquerait énormément car ce serait de la pure et dure discrimination. Surtout dans le cadre d'une association. Ou alors on transforme cette dernière en club privé avec carte de membre et là on accepte ou vire qui l'on souhaite, mais l'esprit devient nauséabond.
Essayer de discuter avec tous les autres membres pour mettre en place un système de rotation me parait devoir être tenté, après tout, faire une BA (pour ceux qui le voient comme ça) une fois par mois, c'est pas la mort, surtout pour des jeux "faciles" et rapides avec d'autres joueurs. Le jeu à deux peut -je pense- ne faire qu'augmenter la difficulté d'intégration. Mais je retiens aussi l'idée de voir avec l'entourage pour un éventuel accompagnement, qui paraitrait essentiel, mais là-encore, peut-être ces personnes sont-elles seules...
Enfin le sujet est complexe, c'est évident, mais attention à ne pas verser dans la facilité du restons entre nous... On parle d'une association.
Mon top
Aucun jeu trouvé
FamilleSchodet
FamilleSchodet
SHEPARD dit:Pour la personne sourde, il y a des solutions, emploi d'un tableau pour écrire etc etc. Elle sait quand même lire, et donc un petit support avec les règles sur la table peut être une solution, mais je pense que vous y avez déjà songé.


Les personnes sourdes de naissance n'ont pas forcément appris à lire (d'où certaines émissions sous-titrées en langage des signes et non en mots écrits), mais c'est sur que si elle sait lire ça doit beaucoup simplifier le problème !
Mon top
Aucun jeu trouvé
FamilleSchodet
FamilleSchodet
BDPHILOU dit:Jouer avec des personnes handicapées n'est pas un problème! :bonnetpouic:
D'autant plus qu'il s'agit de jouer à Carcassonnes... Pas à Caylus ou Puerto Rico (qui demandent effectivement beaucoup plus de compréhension et d'attention).

Disons que ça dépend du contexte : jouer systématiquement à des jeux simples et face à des personnes qui ne développent aucune stratégie, parce qu'on est l'un des bien gentils de l'association qui se dévoue à chaque fois, alors qu'à la base on venait pour faire des batailles acharnées sur des jeux complexes, ça peut poser problème.
Honnêtement si j'étais joueuse de l'asso, ça m'emmerderait à force même si je sais qu'à cause de (grâce à ?) l'éducation que j'ai reçue je serais fatalement dans le groupe des dévoués sinon je culpabiliserais trop.
BDPHILOU dit:Maintenant, je pense qu'effectivement ces personnes ne devraient pas venir seules mais accompagnées au moins de leurs parents qui ont l'habitude de communiquer avec elles.

Tout à fait, où de quelqu'un dont c'est le métier et qui serait payé pour ça, il existe surement un moyen légal d'obtenir une subvention pour l'asso qui permet de payer un(e) auxiliaire de vie
BDPHILOU dit:Pour gagner du temps, pourquoi ne pas leurs transmettre les règles des jeux à la scéance n°1 de façon à ce qu'elles soient connues pour la scéance n°2 et entrer directement dans le jeu? Ca parait pas idiot comme idée!

A condition qu'en dehors de l'asso il y ait des personnes avec elles pour lire les règles et les expliquer longuement. Parfois ça peut être obscur une règle, surtout si on ne voit pas le matos.
BDPHILOU dit:La meilleure façon d'accépter les personnes handicapées c'est justement de ne pas les considérer comme telles mais comme des individus à part entière... Mais je ne doute pas que vous soyez d'accord avec moi sur ce point.


Tout à fait, mais des individus qui ont des besoins spécifiques qui demandent une adaptation de la part des autres. Adaptation qui sera plus ou moins complexe à mettre en oeuvre, et plus ou moins difficile pour ceux qui devront prendre sur eux.
Ici le problème de l'auteur du sujet c'est pas vis à vis de lui même (et il a l'air d'être quelqu'un de très bien !), mais vis à vis des joueurs qui quittent peu à peu son association et qu'il ne peut retenir de force : il lui faut donc trouver des solutions autres que blâmer ceux qui partent.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Zorkseb
Zorkseb
manue1245 dit:Le sujet est en effet délicat, mais moi je me pose quand même la question suivante sur l'exclusion de ces deux personnes envisagées comme finalement naturelle par pas mal d'intervenants sur ce post: et légalement/pénalement comment ça se passe cette histoire? Parce que si ces deux personnes s'en vont saisir la HALDE par exemple, et à mon sens à juste titre, comment justifier l'exclusion d'une personne trisomique d'une association LUDIQUE? A fortiori celle d'une personne "juste" sourde? Il n'y a pas mise en danger de la vie d'autrui, ni de la leur, il y a simplement moins de plaisir pour ceux qui se "sacrifient" ce soir là...
Une exclusion honnêtement me choquerait énormément car ce serait de la pure et dure discrimination. Surtout dans le cadre d'une association. Ou alors on transforme cette dernière en club privé avec carte de membre et là on accepte ou vire qui l'on souhaite, mais l'esprit devient nauséabond.
Essayer de discuter avec tous les autres membres pour mettre en place un système de rotation me parait devoir être tenté, après tout, faire une BA (pour ceux qui le voient comme ça) une fois par mois, c'est pas la mort, surtout pour des jeux "faciles" et rapides avec d'autres joueurs. Le jeu à deux peut -je pense- ne faire qu'augmenter la difficulté d'intégration. Mais je retiens aussi l'idée de voir avec l'entourage pour un éventuel accompagnement, qui paraitrait essentiel, mais là-encore, peut-être ces personnes sont-elles seules...
Enfin le sujet est complexe, c'est évident, mais attention à ne pas verser dans la facilité du restons entre nous... On parle d'une association.

+10000
Si vous prenez la décision de virer ces personnes (même si c'est une décision unanime lors d'une AG exceptionnelle) vous allez vous attirer un nombre d'emmerdes phénoménal !!! Et la il est quasi sur que l'assoc fermera.
Le mieux serait de prendre contact avec les tuteurs de ces personnes et d'essayer de trouver une solution avec elles.
Mais c'est une situation super compliquée, et je comprends à la fois ceux qui restent pour jouer avec ces 2 personnes mais je comprends tout autant celles qui ne veulent pas passer leur peut-être unique soirée de plaisir à faire du social, c'est compréhensible aussi. En tout cas, situation bien merdique c'est clair :-( Je pense qu'intégrer la personne sourde sera quand même plus évident (tout dépend du degré de handicap de la personne trisomique)
Mon top
Aucun jeu trouvé