Par : DuncanIdaho | lundi 28 octobre 2019 à 10:36
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Hello,

Je n'ai pas trouvé de sujet concernant ce jeu. Certes, c'est un petit jeu de rôle, mais il nous a offert un bon moment familial hier et j'ai pensé que ça valait le coup d'en parler pour les parents qui aimeraient pratiquer le jdr avec de jeunes enfants.

Le jeu :

Les joueurs font partie d'une agence de détectives spécialisée dans la chasse aux monstres. Imaginez une sorte de SOS Fantômes mais version gentille. Les règles sont simplissimes, les personnages sont les joueurs eux-mêmes devenus détectives, pas besoin de se projeter dans une personnalité d'emprunt. En conséquence, la fiche de personnage se résume à un éventuel dessin si l'enfant a une âme d'artiste, un pseudo pour cacher sa vraie identité, et quelques objets que le maître du jeu appelé détective vétéran aura attribués à chacun : des bonbons anti-bobo, une loupe cul de bouteille, un filet attrape monstre et j'en passe.

Quand une action quelconque doit être entreprise, le joueur lance 3d6. La difficulté est fixée par le détective vétéran de 2+ à 6+. En condition normale, il faut deux succès sur trois. Si le joueur possède un objet utile pour l'action, un seul succès suffit. Si le joueur est dans un état effrayé ou mordu, il faut en revanche trois succès.

Au fur et à mesure de la partie, les détectives vont être confrontés à des choses étranges appelées pistes qui font monter une jauge de peur gérée par le détective vétéran. Quand sa cause est découverte, la jauge redescend. Certaines pistes peuvent être fausses et servent à moduler la difficulté / longueur du scénario (par exemple, une porte qui claque toute seule peut être l'indice de la présence d'un montre mais aussi d'un simple courant d'air). Les vraies pistes servent à identifier le monstre dans le bestiaire du livret. Une fois le monstre identifié, il apparaît, la peur augmente selon le monstre, et un jet de dés collectif permet de l'emprisonner dans une fiole.

A la fin du scénario, les joueurs ne gagnent pas d'expérience mais sont récompensés par des étoiles qui permettront d'investir dans des objets puissants tels que l'ours en peluche qui permet de lutter contre les effets de la peur. La notion de progression s'arrête là. Le jeu prévoit aussi de possibles récompenses comme une médaille du courage ou du travail en équipe, elles n'ont pas d'effet sur le jeu mais peuvent être gratifiantes pour un enfant.


Les gros points positifs :

- L'investissement est minimal : le livret coûte 25€, trouvez trois d6 à la maison et vous êtes bons.
- Indiqué à partir de trois ans, j'y ai joué avec ma fille de six ans sans soucis.
- Si vous avez comme moi un enfant un peu troutrouille qui a peur rien qu'en regardant Peppa Pig, ce jeu fonctionne comme une thérapie : les monstres sont plutôt gentils, mordent plus volontiers les chaussettes que les gens et personne ne risque de mourir, pas même le monstre.
- Durée de jeu très raisonnable, on peut tout à fait créer de courts scénarios de 20 minutes pour jouer avec les petits.
- Le livret est drôle et bien fait. A l'issue de notre partie, mon aîné de 10 ans s'en est emparé avec la ferme intention de créer et diriger la prochaine enquête.
- Le maître du jeu fait partie de l'équipe de détectives, les enfants ne voient pas vraiment que le parent ne joue pas tout à fait comme eux.

Point négatif :

- le livret ne contient pas de scénarios à part un exemple succinct. J'imagine qu'un parent ne sachant pas ce qu'est un jeu de rôle peut avoir du mal à proposer ses premiers scénarios. Mais n'étant pas rôliste moi-même, j'ai pu malgré tout proposer quelque chose qui a satisfait tout le monde. Le système de règle simple n'est pas vraiment intimidant.


En résumé :

Une belle découverte pour jouer en famille et travailler l'imagination. Je pense que mes enfants garderont un bon souvenir de la découverte d'un monstre endormi dans la poubelle de la cuisine, serrant contre lui la carcasse du poulet du midi. Je recommande !
Mon top
Aucun jeu trouvé
parpaing
parpaing
C'est en effet un excellent jeu de rôle, parfait pour être joué en mode grandeur nature d'ailleurs.
Mon top
Aucun jeu trouvé
SeriousOli
SeriousOli
Salut. Merci pour la decouverte! Du coup, commandé pour les 3 ans de mon petit.  On tentera surement une premiere partie avec un de ses cousins un peu plus vieux que lui pour l'aider.
Ca fera une petite initiation au jeu de role pour tout le monde (je ne suis pas roliste non plus) ! 
Mon top
Aucun jeu trouvé
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Hello,

De rien, j'espère que l'expérience sera concluante. Tu as du le voir mais tu as pas mal de ressources que tu peux télécharger sur le site officiel, notamment les contrats pour les détectives et les fiches où ils peuvent inscrire (ou dessiner) leur matériel. Ca aide à s'impliquer. A titre d'exemple, j'avais mis tout ça au pseudo courrier (comprendre direct dans la boîte aux lettres !) dans des enveloppes à leur nom et je les ai innocemment envoyés chercher le courrier après leur avoir proposé un peu sur le ton de la blague qu'on monte une agence de détectives de monstres. C'est comme ça que j'ai lancé le truc.

Ensuite, j'avais préparé un scénario bien gentil avec le monstre qui squatte les poubelles, ce qui m'a permis de rythmer la partie avec une petite série de gags que les enfants apprécient à base de peaux de bananes et d'odeurs nauséabondes. Le monstre des cauchemars me semble plus indiqué pour les courageux !
Mon top
Aucun jeu trouvé
cahuete
cahuete
DuncanIdaho dit :Hello,

De rien, j'espère que l'expérience sera concluante. Tu as du le voir mais tu as pas mal de ressources que tu peux télécharger sur le site officiel, notamment les contrats pour les détectives et les fiches où ils peuvent inscrire (ou dessiner) leur matériel. Ca aide à s'impliquer. A titre d'exemple, j'avais mis tout ça au pseudo courrier (comprendre direct dans la boîte aux lettres !) dans des enveloppes à leur nom et je les ai innocemment envoyés chercher le courrier après leur avoir proposé un peu sur le ton de la blague qu'on monte une agence de détectives de monstres. C'est comme ça que j'ai lancé le truc.

Ensuite, j'avais préparé un scénario bien gentil avec le monstre qui squatte les poubelles, ce qui m'a permis de rythmer la partie avec une petite série de gags que les enfants apprécient à base de peaux de bananes et d'odeurs nauséabondes. Le monstre des cauchemars me semble plus indiqué pour les courageux !

Bonjour,

Par le plus grand des hasards, tu aurais mis ça par écrit?
Ça a l'air super sympa comme accroche.

Mon top
Aucun jeu trouvé
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Bonjour,


Mon post fait à la fois office de scénario et de compte rendu de partie.

En préambule, après leur avoir donné leur contrat et leur carte de détective par le courrier, j'avais distribué de l'équipement aux détectives. J'avais donc le localisateur de peur en tant que détective vétéran et j'avais ensuite réparti les rôles ainsi :

- ma femme qui participait avait les bonbons répare-bobos, c'était donc la soigneuse de l'équipe
- mon fils (10 ans) était équipé de la loupe et était un peu l'enquêteur
- ma fille (6 ans) avait le filet attrape monstre (je cherchais à valoriser son courage face au monstre) et des allumettes pour avoir un objet utile aussi quand le monstre n'est pas là.

J'ai ensuite sorti un plan de la maison que j'avais dessiné moi-même. Je pourrai en mettre une photo ici mais à la limite, n'importe quel plan d'une maison avec un salon, une cuisine, une sbd, 3 chambres et un jardin autour font l'affaire.

J'avais ensuite articulé mon scénario ainsi :

1ere partie :

- les joueurs découvrent la maison en étant accueillis par son/sa propriétaire qui nous fait part des éléments étranges ayant motivé son appel à l'agence : odeurs désagréables, déchets de nourritures qui traînent.

- au cours de cette première partie, les joueurs vont pouvoir se balader dans la maison, ils ne tomberont pas sur le monstre mais dans la plupart des pièces, il y aura une piste à découvrir, ce sera l'occasion d'utiliser la loupe et les allumettes et d'expliquer les jets de dés :

     * en entrant dans le salon, si les joueurs ne l'ont pas vue sur le dessin, l'un d'entre eux va glisser sur une peau de banane. C'est l'occasion d'utiliser les bonbons pour soigner et de faire augmenter la peur (+1, qui disparaîtra quand les joueurs auront identifié le monstre).

     * cuisine : le chat paraît bien maigre et se frotte aux jambes des détectives en indiquant sa gamelle vide. On peut rajouter un peu de drame sur le sort du chat et faire augmenter la peur. Pareil, elle redescendra quand on aura compris qu'une caractéristique du monstre des poubelles est de piquer la bouffe des animaux. Grosso modo, j'ai joué assez librement avec le niveau de peur pour créer de l'ambiance. Si les joueurs ont l'idée d'ouvrir la poubelle, à ce stade de la partie, ils n'y trouvent rien d'anormal (mes enfants y ont vu la carcasse de poulet du midi).

     * chambre des parents / bureau du rdc : la porte se referme brutalement derrière nous (comme s'il y avait un fantôme). La peur augmente. C'est en réalité une fausse piste : la peur ne redescendra que si les détectives remarquent sur le plan que les fenêtres sont ouvertes et qu'un simple courant d'air est responsable. Les fenêtres, bien sûr, sont ouvertes pour chasser les odeurs, ce qui est un indice supplémentaire pour identifier le monstre et ce qui contribuera à l'énerver au moment de son apparition (voir le livret).

     * à l'étage, dans la sdb, on remarque sur un jet réussi que tous les savons, dentifrices et autres ont disparu. La peur augmente. Elle redescendra si ces objets sont retrouvés : ils sont dans le jardin, cachés dans des buissons par le monstre. Le jet de dé pour les retrouver est difficile, mes détectives ne les ont pas retrouvés.

     * les autres pièces n'ont pour l'instant rien de particulier, il y a clairement une chambre de garçon et une chambre de fille. Le vétéran peut passer n'importe quand à la 2e partie de l'histoire.

2e partie :

- les enfants rentrent de l'école, un garçon et une fille et ils montent dans leur chambre. A partir de là, les choses vont s'accélérer.

- on entend un cri en provenance de l'étage, chambre de la fille. Evidemment, tout le monde s'y rend et elle montre de la nourriture avariée sous la couette de son lit. Un jet d'observation réussi permettra de voir des poils du monstre. Evidemment, la peur augmente jusqu'à ce que le monstre soit identifié.

- dans la chambre du garçon, on découvre sur l'appui de fenêtre une rangée de trognons de pommes machouillés. La peur augmente. C'est une fausse piste : la peur redescend si les détectives interrogent le garçon qui répondra qu'il s'agit des restes de son goûter qu'il a entreposés là. Le garçon est un peu cracra et sert de ressort humoristique. Si on l'interroge sur l'absence de savons et dentifrices dans la sdb attenante par exemple, il répondra qu'il n'était pas au courant qu'il y avait du savon dans la maison.

Les deux chambres explorées, on peut passer à la 3e et dernière partie : 

- Depuis l'étage, on entend un gros bruit de pet en provenance de cuisine. Tout le monde s'y rend. Pour le fun, ma femme s'est "précipité en courant" dans l'escalier, une perche que j'ai saisie et elle est malheureusement tombée. Les bonbons l'ont soignée mais la réserve s'épuise (il n'y en avait que 5 dans la boîte). Dans la cuisine, la poubelle bouge. Bien entendu, il va falloir l'ouvrir et ma fille était prête avec son filet.

- la poubelle ouverte, le monstre apparemment énervé en jaillit et ma fille tente un jet pour l'attraper. En cas d'échec, elle est mordue et le monstre sort dans le jardin par la porte de la cuisine. En cas de réussite, le monstre est immobilisé le temps que les détectives l'observent pour l'identifier. Mais même dans ce cas, le monstre mange le filet et parvient à s'échapper dans le jardin.

A ce niveau de la partie, il y a ce que j'avais prévu et ce qu'il s'est passé.

- Ce que j'avais prévu : tout le monde part dans le jardin, on peut voir des traces de pas (sur un jet facile) qui mène au bac à compost. Une fois ouvert, le monstre s'y trouve, endormi, et la capture définitive s'avère facile.

- Ce qui s'est passé : le livret indique que le monstre des poubelles mangent le filet mais aussi les bonbons. Sur idée des détectives, les bonbons restants sont posés dans la poubelle pour appâter le monstre et le faire revenir. Chacun se cache en attendant son retour, mon fils avait le couvercle de la poubelle à la main prêt à le refermer sur le monstre, ma fille était cachée dans le bac à légumes du frigo, prête à sauter sur la poubelle pour la maintenir fermée. Tout ça était bien sûr leur plan a eux. Et il a fonctionné, le monstre est revenu et bim bam boum, s'est retrouvé dans la poubelle à nouveau. En la rouvrant prudemment, on a découvert le monstre endormi, serrant contre lui comme un doudou la carcasse du poulet du midi (c'était important pour moi de montrer que le monstre n'était pas si méchant, raison pour laquelle il se trouvait dans cette situation). Un jet de capture collectif et une formule plus tard, le monstre était embouteillé. Bien sûr, on explique que le monstre est attrapé car il est un peu casse pied mais on ne lui fera rien de mal.

Fin de la partie :

J'ai distribué trois étoiles à tout le monde et expliqué qu'elles serviraient à s'acheter du nouveau matériel.


Mot de la fin pour les parents non rôlistes :

Découper l'histoire en chapitres permet de rythmer la partie facilement et d'autoriser pas mal de liberté aux joueurs. Je savais que dans une première partie, on pouvait fouiller ce qu'on voulait, on ne tomberait pas sur le monstre. Je savais que l'arrivée des enfants attirerait tout le monde à l'étage jusqu'au moment où je choisirais d'attirer tout le monde dans la cuisine pour la confrontation finale. Dans l'intervalle, on peut discuter avec les habitants de la maison, fouiller les meubles, tout est possible. Le moment un peu difficile a été quand les joueurs ont clairement proposé quelque chose qui allait perturber la fin que j'avais imaginée. J'aurais pu dire que le plan échouait pour faire revenir le monstre auquel cas nous aurions du aller dans le jardin. Mais clairement, le but n'est pas d'imposer et je suis très content d'avoir pu laisser cette liberté aux joueurs, le final improvisé restera le meilleur souvenir de la partie. 
Mon top
Aucun jeu trouvé
cahuete
cahuete
Super

Merci beaucoup ça va m'aider pour essayer avec mon grand.

À ton avis avec le petit de 3 ans 1/2 il peut participer?
Mon top
Aucun jeu trouvé
DuncanIdaho
DuncanIdaho
C'est indiqué à partir de 3 ans, mais je n'ai pas pu faire rajeunir les miens pour te le confirmer ! A mon avis, à 3 ans, ça marche, mais il faut faire des parties courtes avec un monstre à l'air sympa. Et ce qui est pas mal, c'est quand un autre adulte est détective. Au pire, l'enfant est plus spectateur qu'acteur mais il a quand même l'impression de participer. Avoir un joueur qui ne met pas d'enjeu dans la partie te permet aussi de lui faire subir des trucs que tu ne voudrais pas faire subir à ton enfant (genre tomber et se faire mal, etc...).

De toutes façons, le système de jeu se réduit à peu de choses, ce qui le rend super adaptable aux plus petits. A toi de jauger la peur (qui peut être réelle, ma fille a eu les chocottes à un moment malgré les peaux de bananes et les odeurs de prout !) et d'adapter ton récit en conséquence.
Mon top
Aucun jeu trouvé
cahuete
cahuete
Merci pour toutes tes réponses
Mon top
Aucun jeu trouvé
epaulard69
epaulard69
Bonjour,

C'est marrant (ou pas ;) ) mais j'ai acheté le livre il y a trois jours et j'ai vu à peu près au même moment le fil de discussion sur tric trac.

J'ai fini la lecture hier soir et je me demandais comment faire pour monter une première partie avec un ou deux enfants de quatre ans.
Est ce qu'il vaut mieux :
-faire un GN dans la maison avec du coup "juste une enquête de recherche/capture monstre" sans jets de dés mais en mettant du narratif et en ayant préparer physiquement des petits indices dans la maison
-ou faire un scénario très court autours de la table type classique avec une enquête très courte avec peu de lieux (partie d'appartement ) avec de nombreux support visuels ( plans, objets et monstres imprimés ou dessinés) et du coup qq jets de dés pour l'aléatoire de l'histoire .

En tout cas j'ai adoré ce livre très bien illustré et permettant au JDR dès le très jeune âge.
Mon top
Aucun jeu trouvé
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Hello,

Faire un GN, c'est sûrement top. Si j'avais été expérimenté en la matière, c'est sûrement ce que j'aurais proposé. Je me pose juste la question de savoir si ma fille aurait apprécié d'imaginer la présence d'un monstre dans sa propre maison.
Mon top
Aucun jeu trouvé
parpaing
parpaing
Pour ma part à l'époque avec mes enfants de 7 et 5 ans ça avait cartonné en GN car ils sont déjà du genre à s'imaginer être un superhéros et pourfendre des monstres, donc c'était facile de dire "oh mon dieu, devant nous, le monstre des mauvaises odeurs!" Et ils étaient à fond.
Mon top
Aucun jeu trouvé
DABA
DABA
Pour ma part, j'ai acheté le livre d'occasion à quelqu'un qui avait essayé en grandeur nature mais me disait-il, il avait oublié de dire que c'était un jeu et donc les enfants avaient eu peur, c'est pour ça qu'il le revendait. 
Ma fille avait 3 ans quand je l'ai eu et j'avoue que j'étais un peu perdu avec le livre (je n'ai jamais fait de jeu de rôle), d'abord parce qu'il est conçu pour plusieurs âges (jusqu'au début de l'apprentissage de la lecture) et ensuite parce qu'il n'y avait pas de scénarios clairs. ensuite je pense qu'elle était vraiment trop petite pour ça (ça doit dépendre des enfants). Là, elle a un peu plus de 3 ans et demi et j'imagine essayer mais pas sur un plateau (pas sûr que ça ait un sens pour elle). 
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
holy69
holy69
perso un peu déçu, par le livre  si vous n'avez jamais fait de jeu de rôle je le déconseille. Je trouve  les règles trop lourdes pour des enfants ( un simple d6 avec malus bonus suffit largement ) et le fait de chercher dans le bouquin pour identifier le monstre coupe la partie.
j'ai animé une table de 5 enfants de 7 à 10 ans, je vous garanti qu'il ne faut surtout pas casser la dynamique avec des règles trop pénible ou autre, sinon les enfants sortent de l'histoire et ce sera impossible à récupérer.
je conseille plutôt le livre les contes ensorcelés l'univers est plus adapté aux enfants en bas ages ( harry potter ...) et les possibilités sont plus grandes grâce à la magie.

Le livre en lui même est très beau et bien écrit mais à conseiller uniquement à des parents rolistes !

Ma partie s'est bien passée, j'ai modifié le système de jeu un seul d6 par joueur, une spécialitée par enfant ( un bricoleur , un infirmier ....) chaque spécialité rajoute un + 1 pour une compétence adaptée à l'action (ex un soin +1 pour l'infirmier au d6 ...) et un niveau de difficulté (résultat 2 facile, 4 normal, 6 difficile) . Et surtout les super echec 1 et super réussite 6 qui donnent de grand moments de rigolades.

un petit background ,les enfants dont les parents ont disparu vivant dans l'agence avec un mentor  et chaque enfant  doit gérer un objet  son équipement, une seule potion pour attraper le monstre, cela leur donne des responsabilités pour gérer leur sac à dos, et en avant l'aventure.

 
Mon top
Aucun jeu trouvé