Idem

Aucune catégorie
Édité par University Games
à partir de 3
Joueurs
8 à 10 ans
Âge
25 min
Temps de partie
20,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique Ludique
Budnic
Budnic
Question n°1 : le joueur qui pioche dans la pile joueur doit-il piocher ses deux cartes l'une après l'autre ou les pioche-t-il ensemble?

Hier, je pioche et la première carte est une épidémie. La deuxième est la carte "Nuit calme" qui me permet de ne pas faire la propagation à venir. Puis-je jouer la deuxième pour ne pas faire la propagation qui suit immédiatement l'épidémie.

Question n°2 : comment faire si l'on pioche deux cartes épidémies?

Nous avons joué la première carte épidémie : trois cubes sur la carte en dessous de la pioche propagation, mélange de celle-ci avec la défausse de la même pioche et on a posé le tout sur la pioche. On a ensuite pris la carte en dessous et on a ajouté trois cubes sur la ville qu'elle renseignait. Il n'y avait plus de défausse, nous avons donc remis cette carte sur le sommet de la pile. Il y allait donc évidemment avoir une éclosion sur la ville que l'on venait de charger mais, de manière réaliste, cela nous a semblé logique si deux épidémies arrivent quasi en même temps.
Aurait-il fallu opter pour l'autre possibilité, à savoir mélanger les deux cartes du dessous de la pioche avec la défausse et poser le tout sur la pioche?
Mirmo
Mirmo
Budnic dit:Question n°1 : le joueur qui pioche dans la pile joueur doit-il piocher ses deux cartes l'une après l'autre ou les pioche-t-il ensemble?
Hier, je pioche et la première carte est une épidémie. La deuxième est la carte "Nuit calme" qui me permet de ne pas faire la propagation à venir. Puis-je jouer la deuxième pour ne pas faire la propagation qui suit immédiatement l'épidémie.


Là c'est l'une après l'autre et oui tu peux jouer la carte action avant de propager.

Pour la question 2, j'avoue que je saurais pas te répondre... Je dirais que tu joues la première épidémie normalement, tu mélanges, tu joues la deuxième épidémie normalent, tu remélanges. Puis tu propages. Donc tu peux aussi directement tirer 2 cartes de sous la pioche et mélanger puis propager.
firebird
firebird
Pour le 1), je pense effectivement que Mirmo a raison (cartes l'une après l'autre) même si jusqu'à présent, nous défaussions après la pioche des 2 cartes: dans le jeu à 2, on a très vite 7 cartes :oops:

Dans tous les cas, tu peux effectivement jouer "Nuit calme", car tu as appliqué l'épidémie, puis, une fois les cartes infection mélangées et remises dessus, tu peux jouer la carte spéciale (au passage, elle a du passer par ta main, c'est-à-dire que si tu as 7 cartes en main au moment de la pioche, tu devras défausser une autre carte avant de pouvoir jouer "Nuit calme"); tu te retrouves donc avec 6 cartes ensuite.

Pour le 2), je pense qu'em appliquant mot à mot la règle cela donne (pour les cartes infection):
*carte du dessous, mélange défausse, reposer sur les cartes infection.
*autre carte du dessous, posée dessus.

Donc, contrairement à ce que disait Mirmo, ce n'est pas comme piocher directement les 2 du dessous puis mélanger, car tu es sûr de retrouver la deuxième ville du dessous sur le dessus de la pioche infection avant de jouer le rôle de l'infecteur.

En espérant être clair :)
Vieux chat
Vieux chat
C'est limite impossible d'avoir deux épidémies à la suite O_o
Et dans cette situation pourrie il n'y a qu'à appliquer la règle à la lettre : tu fais ta première épidémie. Ensuite tu tires une carte d'en dessous et tu poses trois cubes. Tu mets la carte dans la défausse. Tu la mélange avec elle même (ben oui la défausse est vide) et tu remets dessus. Autant dire que ça va faire mal un truc pareil.
Je pense que les règles n'ont pas été prévues pour un cas pareil car il n'est pas sensé arriver.
Lilian
Lilian
Vieux chat dit:Je pense que les règles n'ont pas été prévues pour un cas pareil car il n'est pas sensé arriver.

Je vois pas en quoi c'est impossible, si une carte épidémie arrive en haut d'un paquet et l'autre en bas, elle se suive. C'est peu probable certes mais pas impossible, surtout en mode difficile ou la probabilité est plus forte.

En tout cas c'est pas de bol et je pense qu'on a beaucoup de mal à s'en relever.
McQueen
McQueen
Pour les cartes joueurs, je pense fortement qu'on pioche les 2 en même temps. Mais mis à part, il me semble, pour la carte permettant d'enlever une carte d'infection, ça ne change strictement rien. Si je me souvient bien Nuit Calme sert à sauter la phase 3, peut importe qu'il y ait eu une épidémie.

Pour la double épidémie, c'est possible, et la règle aurait pu l'indiquer. Je le jouerai comme indiqué par vous autres, cad une par une. Donc oui ça va faire mal ! :modopouic:
Dncan
Dncan
Je confirme que c'est possible : ça nous est arrivé :bonnetpouic:

Heureusement que c'était une partie d'initiation, donc en mode facile, et qu'on s'en tirait plutôt bien. Ca nous a donc juste un petit peu retardé, le temps d'y envoyer le médecin pour éviter d'autres éclosions.
D'un autre côté on savait maintenant qu'on avait au moins un quart de la pioche initiale avant la prochaine épidémie. :pouicok:

(On l'a joué à la lettre, ne voyant pas de raison de faire autrement. Jeu de la première épidémie y compris le recyclage de la défausse, puis jeu de le seconde et donc la carte qui est mélangée toute seule avant d'être reposée au sommet de la pioche pour immédiatement déclencher une éclosion lors de la phase de propagation.
Et d'autant plus depuis cette expérience, je penche pour une pioche des deux cartes l'une après l'autre).
Mirmo
Mirmo
firebird dit:
Donc, contrairement à ce que disait Mirmo, ce n'est pas comme piocher directement les 2 du dessous puis mélanger, car tu es sûr de retrouver la deuxième ville du dessous sur le dessus de la pioche infection avant de jouer le rôle de l'infecteur.


Tu as raison, j'avais pas vu ça sous cet angle en effet :wink:
grolapinos
grolapinos
On pioche bien les cartes l'une après l'autre. SI on pioche une épidémie, on en repioche une autre pour remplacer.

Vieux chat dit:C'est limite impossible d'avoir deux épidémies à la suite O_o
Et dans cette situation pourrie il n'y a qu'à appliquer la règle à la lettre : tu fais ta première épidémie. Ensuite tu tires une carte d'en dessous et tu poses trois cubes. Tu mets la carte dans la défausse. Tu la mélange avec elle même (ben oui la défausse est vide) et tu remets dessus. Autant dire que ça va faire mal un truc pareil.
Je pense que les règles n'ont pas été prévues pour un cas pareil car il n'est pas sensé arriver.


Ça m'est déjà arrivé deux fois, en peu de parties. Statistiquement, ça n'a rien d'invraisemblable, c'est juste rare.

Et si on applique la règle à la lettre, ça donne bien : pioche en dessous, mélange de la défausse, puis, re-pioche en dessous et cette seule carte constituant la défausse se retrouve au dessus, avec certitude de la piocher.


Pour le 1), il n'y a pas de problème, puisque

-on pioche ses deux cartes (s'il y a une épidémie, on la résout et on reprend une autre carte)
-PUIS on propage. À ce stade, la carte "Nuit Tranquille" est jouable sans souci.
grolapinos
grolapinos
Dncan dit:Heureusement que c'était une partie d'initiation, donc en mode facile, et qu'on s'en tirait plutôt bien. Ca nous a donc juste un petit peu retardé, le temps d'y envoyer le médecin pour éviter d'autres éclosions.
D'un autre côté on savait maintenant qu'on avait au moins un quart de la pioche initiale avant la prochaine épidémie. :pouicok:


Tout l'équilibre est là. Avec un peu de chances, tu as même le temps de voir débarquer de nouveaux foyers d'épidémie et donc une dilution du risque d'éclosion.
Dncan
Dncan
grolapinos dit:-on pioche ses deux cartes (s'il y a une épidémie, on la résout et on reprend une autre carte)

Ah tiens, nous on ne remplace pas les épidémies. On pioche une carte, si c'est une épidémie on la joue. Puis on en pioche une autre, et si c'est une épidémie on la joue. Point.

Après vérification, ce point est d'ailleurs confirmé sur BGG.

Eh oui, les épidémies, c'est la b...
grolapinos
grolapinos
Dncan dit:
grolapinos dit:-on pioche ses deux cartes (s'il y a une épidémie, on la résout et on reprend une autre carte)

Ah tiens, nous on ne remplace pas les épidémies. On pioche une carte, si c'est une épidémie on la joue. Puis on en pioche une autre, et si c'est une épidémie on la joue. Point.
Après vérification, ce point est d'ailleurs confirmé sur BGG.
Eh oui, les épidémies, c'est la b...


Merdouille :(
Vieux chat
Vieux chat
grolapinos dit:
Vieux chat dit:C'est limite impossible d'avoir deux épidémies à la suite O_o
Et dans cette situation pourrie il n'y a qu'à appliquer la règle à la lettre : tu fais ta première épidémie. Ensuite tu tires une carte d'en dessous et tu poses trois cubes. Tu mets la carte dans la défausse. Tu la mélange avec elle même (ben oui la défausse est vide) et tu remets dessus. Autant dire que ça va faire mal un truc pareil.
Je pense que les règles n'ont pas été prévues pour un cas pareil car il n'est pas sensé arriver.

Ça m'est déjà arrivé deux fois, en peu de parties. Statistiquement, ça n'a rien d'invraisemblable, c'est juste rare.

J'ai bien dit "limite" impossible. Sérieusement, c'est quoi la probabilité que ça arrive? En épique ça doit faire 7 chances sur 1 million (si je ne me suis pas plantouillé dans mes calculs) ce qui fait quand même.. vraiment peu.

D'ailleurs c'est possible de se remettre d'une double épidémie ? (forcément, ou presque, suivie d'une éclosion)
McQueen
McQueen
Pourquoi en piochant les 2 cartes en même temps vous voulez absolument jouer les 2 cartes en même temps ? Si on pioche deux épidémies, on peut toujours les jouer l'une après l'autre.
De toute façon mis à part avec la carte pour enlever une infection...
Lilian
Lilian
En mode normal, tu as 53 cartes sachant que tu en distribues 8 aux joueurs (9 à 3 joueurs), il en reste 45.
Tu fais 5 tas auquel tu rajoutes 1 cartes, il y a donc 5 tas de 10 cartes.
1 chance sur 5 que la carte épidémie arrive en haut et bas du paquets. Donc je suis pas assez bon en maths pour faire des probas mais cela doit arriver quand même régulièrement.
grolapinos
grolapinos
Vieux chat dit:J'ai bien dit "limite" impossible. Sérieusement, c'est quoi la probabilité que ça arrive? En épique ça doit faire 7 chances sur 1 million (si je ne me suis pas plantouillé dans mes calculs) ce qui fait quand même.. vraiment peu.

Il y a 57 à 59 cartes selon le mode dans le jeu moins 8 ou 9 distribuées, mettons 50 pour l'ordre de grandeur.
En mode facile, tu glisses une carte dans chaque quart. Il y a donc grosso modo une chance sur 12,5² qu'une épidémie se trouve à la fin d'un quart et une autre au début du suivant, multiplié par 3 (puisque ceci peut advenir à trois endroits du paquet, je ne compte pas le cas où ça arrive deux fois qui est pouillèmesque). Ça fait en gros une proba de 2%.
Avec des calculs analogues, tu montes à 4% en normal, et 7% en mode héroïque. Ce ne sont pas des grosses probabilités, mais elles sont loin d'être infinitésimales.
Vieux chat dit:D'ailleurs c'est possible de se remettre d'une double épidémie ? (forcément, ou presque, suivie d'une éclosion)


Oui, puisque tu es assuré d'une certaine tranquillité pendant quelques tours (6 tours au moins en facile, 5 en normal, 4 en héroïque). Encore une fois, l'équilibre est présent dans ce jeu malgré le hasard :wink:


EDIT : calcul refait en prenant en compte les mains initiales :wink:
Deckard
Deckard
firebird dit:Dans tous les cas, tu peux effectivement jouer "Nuit calme", car tu as appliqué l'épidémie, puis, une fois les cartes infection mélangées et remises dessus, tu peux jouer la carte spéciale (au passage, elle a du passer par ta main, c'est-à-dire que si tu as 7 cartes en main au moment de la pioche, tu devras défausser une autre carte avant de pouvoir jouer "Nuit calme"); tu te retrouves donc avec 6 cartes ensuite.

Pas tout à fait. Les cartes spéciales sont jouables à tout moment, y compris à la place de défausser.

Dans la règle, on dit:Les joueurs peuvent jouer des cartes Evénement Spécial
(y compris celles qu'ils viendrait de prendre) au lieu de les défausser, pour aider à réduire leur main à 7.
Budnic
Budnic
firebird dit:Dans tous les cas, tu peux effectivement jouer "Nuit calme", car tu as appliqué l'épidémie, puis, une fois les cartes infection mélangées et remises dessus, tu peux jouer la carte spéciale (au passage, elle a du passer par ta main, c'est-à-dire que si tu as 7 cartes en main au moment de la pioche, tu devras défausser une autre carte avant de pouvoir jouer "Nuit calme"); tu te retrouves donc avec 6 cartes ensuite.

la règle de Pandémie, p.6 dit:Pour les aider à réduire leur main à 7, les joueurs peuvent jouer les cartes Événement spécial (incluant celle qu'ils viennent de piocher) plutôt que de les défausser.


EDIT : grillé


A part ça, la partie aux deux épidémies consécutives était en mode normal (5 épidémies dans la pioche Joueur).
firebird
firebird
@Deckard et @Budnic: en effet, je m'étais fourvoyé :oops:

Trop facile, le jeu, du coup! :D

Sinon, pour les calculs de proba, je ne me suis pas lancé dans l'étude de rigoureusement tous les cas, mais en gros, en mode normal, à 2 ou 4 joueurs, la proba qu'au moins 2 cartes épidémies se suivent lors de la partie est de 4 / 121 soit environ 3.3 %.

C'est par exemple plus que la probabilité de faire deux "6" avec 2 D6

Je plussoie donc, après vérifications, ce qu'a donné grolapinos comme données approximatives. :)
grolapinos
grolapinos
firebird dit:@Deckard et @Budnic: en effet, je m'étais fourvoyé :oops:
Trop facile, le jeu, du coup! :D
Sinon, pour les calculs de proba, je ne me suis pas lancé dans l'étude de rigoureusement tous les cas, mais en gros, en mode normal, à 2 ou 4 joueurs, la proba qu'au moins 2 cartes épidémies se suivent lors de la partie est de 4 / 121 soit environ 3.3 %.
C'est par exemple plus que la probabilité de faire deux "6" avec 2 D6
Je plussoie donc, après vérifications, ce qu'a donné grolapinos comme données approximatives. :)


C'est de toute façon approximatif, puisqu'on ne maîtrise pas les "cinquièmes" de paquet à la carte près :wink:
Kilgrave37
Kilgrave37
Je me demande bien d'où sort ce 4/121.

Si on reprend la situation 5 épidémies à 4 joueurs: cela donne donc 5 tas de 10 cartes, on mélange ces 5 tas et on les empile.
La probabilité qu'on retrouve dans ce tas 2 cartes épidémie consécutives est alors de (4x10^3-3x10)/10^5, c'est à dire 3970/10^5 ou encore 3,97%.
grolapinos
grolapinos
zippog dit:Je me demande bien d'où sort ce 4/121.
Si on reprend la situation 5 épidémies à 4 joueurs: cela donne donc 5 tas de 10 cartes, on mélange ces 5 tas et on les empile.
La probabilité qu'on retrouve dans ce tas 2 cartes épidémie consécutives est alors de (4x10^3-3x10)/10^5, c'est à dire 3970/10^5 ou encore 3,97%.


Oui, j'étais un peu étonné aussi, à vrai dire. Mon 4% me semblait une valeur quasi parfaite puisque je n'avais négligé que les cas où il y avait 2 fois 2 épidémies de suite, mais je ne voulais pas trop m'y replonger :wink:
McQueen
McQueen
zippog dit:La probabilité qu'on retrouve dans ce tas 2 cartes épidémie consécutives est alors de (4x10^3-3x10)/10^5, c'est à dire 3970/10^5 ou encore 3,97%.

Arf j'ai vraiment tout perdu de mes cours de proba.
Peux tu expliquer rapidement la formule ?
grolapinos
grolapinos
McQueen dit:
zippog dit:La probabilité qu'on retrouve dans ce tas 2 cartes épidémie consécutives est alors de (4x10^3-3x10)/10^5, c'est à dire 3970/10^5 ou encore 3,97%.

Arf j'ai vraiment tout perdu de mes cours de proba.
Peux tu expliquer rapidement la formule ?


Je peux te l'expliquer à ma façon, si tu veux.

Si tu supposes 5 tas A,B,C,D,E, de 10 cartes avec une épidémie dans chaque, tu as 1 chance sur 10 qu'une épidémie se trouve à la fin du tas A et 1 chance sur 10 au début du B. Comme ces événements sont indépendants, ils ont 1 chance sur 100 de se produire simultanément.

Tu peux faire le même raisonnement avec les tas B et C, les tas C et D, et les tas D et E.

Si tu ajoutes les probabilités, tu tombes sur le 4% que je donnais, mais tu commets une petite erreur : tu as compté deux fois les configurations où deux de ces événements se produisaient simultanément (cas où on a deux fois dans la partie deux épidémies de suite).

Ceci se produit avec une probabilité 1/10000 (1/10 pour la position de chaque carte épidémie) entre les tas A et B et les tas C et D. Les autres possibilités, avec la même probabilité, sont entre A et B d'une part et D et E d'autre part, et entre B et C d'une part et D et E d'autre part. Total : 3/10000.

La probabilité finale est donc 4/100-3/10000 (nombre de cas comptés initialement moins ceux comptés deux fois), ce qui te fait bien la valeur donnée par zippog.

La formule proposée par zippog s'appuie un calcul global du type (nombre de configurations avec deux épidémies de suite)/(nombre total de configurations). C'est bien sûr un raisonnement quasiment analogue qui donne le même résultat.

Enfin, j'insiste sur le fait que faire un calcul aussi précis n'a pas beaucoup de sens, puisqu'il est très rare dans la pratique de faire cinq tas parfaitement égaux. Ce biais fait qu'on reste toujours dans le flou. 4% est donc un bon ordre de grandeur, aller au-delà n'est que théorique.
FlashMcQueen369
FlashMcQueen369
...et dire que je déteste les maths !
firebird
firebird
Et bien, moi j'ai dit que la probabilité était 4/121 pour avoir au moins une fois 2 épidémies de suite dans la partie (donc je compte bien les fois où cela arrive 2 fois dans la partie).

Pourquoi 4/121 (en normal à 2 ou 4 joueurs)? Et bien, je me suis trompé :) , car j'ai compté 11 cartes (10 + épidémie) alors que c'est 9 + épidémie soit 10 cartes par tas; donc le calcul donne simplement 4 X 1/10 X 1/10 = 4/100.

On va y arriver, mais la probabilité est encore supérieure à ce que j'avais initialement exprimé :wink:
Kilgrave37
Kilgrave37
Je plussoie Grolapinos même si effectivement je n'ai pas procédé de la sorte.

Il y a 10 emplacements possibles pour chacune des 5 épidémies donc 10^5 dispositions au total.
Ensuite:
- Pour 10-11, les 2 épidémies sont placées et les 3 autres sont placées sans importance ce qui fait 10^3 dispositions
- Il y a la même chose pour 20-21, 30-31 et 40-41 d'où 4x10^3
- Par contre en faisant ça, je compte deux fois les cas où ça se produit deux fois. Or il y a 3x10 cas où ça se produit deux fois (10-11 et 30-31, 10-11 et 40-41, 20-21 et 40-41 et pour chaque situation il y a 10 emplacements pour la 5ème épidémie). Il faut donc que je retranche une fois ces 30 dispositions.

Ce qui fait donc (4x10^3-3x10)/10^5, soit 3,97%.
firebird
firebird
zippog dit:Je plussoie Grolapinos même si effectivement je n'ai pas procédé de la sorte.
Il y a 10 emplacements possibles pour chacune des 5 épidémies donc 10^5 dispositions au total.
Ensuite:
- Pour 10-11, les 2 épidémies sont placées et les 3 autres sont placées sans importance ce qui fait 10^3 dispositions
- Il y a la même chose pour 20-21, 30-31 et 40-41 d'où 4x10^3
- Par contre en faisant ça, je compte deux fois les cas où ça se produit deux fois. Or il y a 3x10 cas où ça se produit deux fois (10-11 et 30-31, 10-11 et 40-41, 20-21 et 40-41 et pour chaque situation il y a 10 emplacements pour la 5ème épidémie). Il faut donc que je retranche une fois ces 30 dispositions.
Ce qui fait donc (4x10^3-3x10)/10^5, soit 3,97%.


C'est exact, pour être totalement précis.

:) (le "pouillème" de grolapinos, ce me semble)
McQueen
McQueen
firebird dit:Pourquoi 4/121 (en normal à 2 ou 4 joueurs)? Et bien, je me suis trompé :) , car j'ai compté 11 cartes (10 + épidémie) alors que c'est 9 + épidémie soit 10 cartes par tas; donc le calcul donne simplement 4 X 1/10 X 1/10 = 4/100.

D'où vient le 4 (de 4 x 1/10...) ?
Kilgrave37
Kilgrave37
Tout simplement car les cartes épidémies peuvent être en 10-11 ou 20-21 ou 30-31 ou 40-41
McQueen
McQueen
zippog dit:Tout simplement car les cartes épidémies peuvent être en 10-11 ou 20-21 ou 30-31 ou 40-41

Ah yes oki doki. Et la différence de 0.03% c'est l'histoire des cas doubles ?
grolapinos
grolapinos
McQueen dit:
zippog dit:Tout simplement car les cartes épidémies peuvent être en 10-11 ou 20-21 ou 30-31 ou 40-41

Ah yes oki doki. Et la différence de 0.03% c'est l'histoire des cas doubles ?


Voilà. Comme je te le disais, en multipliant simplement par 4, tu les comptes deux fois chacun.