Par : viking | vendredi 2 juillet 2010 à 17:06
Default
viking
djoul
djoul
Agitateur depuis 1954 :pouicvomi:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Blue
Blue
djoul dit:Agitateur depuis 1954 :pouicvomi:
agitateur, mais petite bite ! Faut pas s'attendre à des merveilles de la part de PPR quand même !


C'est comme les autres qui prônent la différence, dès qu'on chatouille un peu trop l'actionnaire principal, on est viré !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Fred
Fred
Blue dit:agitateur, mais petite bite !


Je pensais que l'on ne voyait que ses fesses !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docteur Mops
Docteur Mops
Bon là encore il y a manière et manière.

On est passé du super patriotisme imbécile à l'anti patriotisme imbécile.
Quand on provoque, comme le dit la nature même du mot, on suscite une réaction. La réaction est venue, on peut la trouver démesurée.
Là je parle de la réaction de l'état (celui avec le président grossier, le nôtre quoi).

Par contre la FNAC oui c'est assez mesquin et sans doute plus vulgaire encore que le sujet initial. Parce que là comme faux-cul on ne fait pas mieux.

Il y a une chose qui m'interpelle dans cette histoire c'est l'évolution de la provocation. Il me semble que celle-ci se banalise et que provoquer est devenu non plus une transgression mais au contraire une marque d'appartenance. Il y a une banalisation de la provocation et moi ça me rend un peu triste parce que j'aime ça.

Quand j'étais plus jeune, j'étais très antimilitariste (primaire !). Après une expérience rapide dans l'armée, j'ai repris mes études encore marqué par mon séjour dans la grande muette.
Dans ma scolarité, j'ai du tester un grand nombre de techniques avec parfois une certaine liberté de sujet. J'ai donc réalisé une nature morte d'un drapeau français enroulé sur lequel était posé un tube de vaseline.

En d'autres temps, on m'aurait peut-être viré (bien que le rendu sans être époustouflant était très acceptable). Le prof qui donnait ce cours a eu une autre attitude. Il a répondu par une contre provocation en m'envoyant faire une série de croquis des défilés du 11 novembre.
Ce fut un moment... pénible ^^ Par contre j'ai beaucoup aimé la réaction à la provocation. Ce n'était ni violent, ni censurant, et plein d'humour.
Tout le monde hélas n'est pas doté de telles qualités de répondant.

J'ai l'impression qu'on est de plus en plus dans la sanction d'un côté et dans la banalisation de l'autre. Et les deux m'effraient.
Mon top
Mr. J
Mr. J
Docteur Mops dit:Bon là encore il y a manière et manière.
On est passé du super patriotisme imbécile à l'anti patriotisme imbécile.
Quand on provoque, comme le dit la nature même du mot, on suscite une réaction. La réaction est venue, on peut la trouver démesurée.
Là je parle de la réaction de l'état (celui avec le président grossier, le nôtre quoi).
Par contre la FNAC oui c'est assez mesquin et sans doute plus vulgaire encore que le sujet initial. Parce que là comme faux-cul on ne fait pas mieux.
Il y a une chose qui m'interpelle dans cette histoire c'est l'évolution de la provocation. Il me semble que celle-ci se banalise et que provoquer est devenu non plus une transgression mais au contraire une marque d'appartenance. Il y a une banalisation de la provocation et moi ça me rend un peu triste parce que j'aime ça.
Quand j'étais plus jeune, j'étais très antimilitariste (primaire !). Après une expérience rapide dans l'armée, j'ai repris mes études encore marqué par mon séjour dans la grande muette.
Dans ma scolarité, j'ai du tester un grand nombre de techniques avec parfois une certaine liberté de sujet. J'ai donc réalisé une nature morte d'un drapeau français enroulé sur lequel était posé un tube de vaseline.
En d'autres temps, on m'aurait peut-être viré (bien que le rendu sans être époustouflant était très acceptable). Le prof qui donnait ce cours a eu une autre attitude. Il a répondu par une contre provocation en m'envoyant faire une série de croquis des défilés du 11 novembre.
Ce fut un moment... pénible ^^ Par contre j'ai beaucoup aimé la réaction à la provocation. Ce n'était ni violent, ni censurant, et plein d'humour.
Tout le monde hélas n'est pas doté de telles qualités de répondant.
J'ai l'impression qu'on est de plus en plus dans la sanction d'un côté et dans la banalisation de l'autre. Et les deux m'effraient.


Je plussoie ta remarque à 100% :pouicok: :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
cho7
cho7
La FNAC organise un concours de photo (donc on est dans le domaine de l'art) sur le thème du politiquement incorrect. Dans ce cadre, cette photo est juste dans le ton (ce n'est que mon avis)

Donc pour le coup la FNAC a fait dans le politiquement correct (certains appellent ça jouer les ptites bites ou être un lâche, au choix), plutôt un comble.

Je trouve donc leur réaction totalement débile et j'espère que les deux licenciés retrouveront vite du travail.
jmguiche
jmguiche
Docteur Mops dit:...
J'ai l'impression qu'on est de plus en plus dans la sanction d'un côté et dans la banalisation de l'autre. Et les deux m'effraient.


C'est peut etre parce que de plus en plus, la provocation n'est plus une prise de position. Elle n'est plus une critique. Elle n'est plus porteuse de sens. Souvent, elle est aussi de plus en plus dénuée d 'humour d'esprit et de créativité. N'est pas Prof. Choron, Gainsbourg, Cabu, les Nulls qui veut. Allez... Même duchamp avait de l'idée ! (mais les gens qui le considèrent comme un génie conceptuel et pas comme un provocateur de génie m'amusent).

La provocation est de plus en plus comparable à celle des enfants/ados qui cherchent "jusqu'où on peut aller" en se prenant pour des révolutionnaires. Ce n'est plus une démarche adulte, politique, artistique. C'est de plus en plus vide de sens.

Face à ça, ceux qui se prenne pour des parents peuvent s'en donner à coeur joie !

La réaction de la fnac est idiote et démeusurée.
Selectionner cette photo probablement complétement idiot (je ne l'ai pas vu).
La faire... tout comme la selectionner.

Un provocation sans humour, sans talent, sans sens est triste. Et surtout, elle ne destabilise pas ce qu'elle souhaite attaquer, au contraire, elle le conforte : "Voyez comme mes opposants sont bêtes !".
Mon top
Aucun jeu trouvé
jmguiche
jmguiche
D'ailleurs... la photo telle qu'elle est décrite n'est pas une provocation.
C'est une insulte.
C'est "Je t'emmerde" ou "c'est de la merde".
Une insulte n'est pas une provocation. Une insulte, c'est le dénie de l'autre, la non communication par excellence, c'est l'inverse d'une démarche artistique.

La provocation est une communication.

Bruler un drapeau, c'est une provocation, un acte d'aggression, de guerre, la promesse d'une destruction... Ou de deuil (on peut bruler ce que l'on aime)...Ou un symbole de "desinfection" : les jeunes américains fin des années 60 dédut 70 ne se torchaient pas avec leur lettre de convocation ou leurs médailles, ils les brulaient.
Bref, ça a un sens.


Se torcher... C'est du niveau de Duda (cf les douves).
Mon top
Aucun jeu trouvé
christophej2
christophej2
Remise dans son contexte, la photo est parfaite.
La photo a été prise dans le cadre d'un concours de photos organisé par la FNAC avec pour thème le politiquement incorrect.
Résultat?
une photographie scandale qui lui a attiré les foudres d'élus UMP et du gouvernement.

En plein dans le 1000. Nous avons un gagnant :)

Je suis curieux de savoir qui a décidé du thème du concours, il est le seul responsable et devrait payer pour les autres s'il y a sanction !
Default
jmguiche
jmguiche
christophej2 dit:Remise dans son contexte, la photo est parfaite.
La photo a été prise dans le cadre d'un concours de photos organisé par la FNAC avec pour thème le politiquement incorrect.
Résultat?
une photographie scandale qui lui a attiré les foudres d'élus UMP et du gouvernement.

En plein dans le 1000. Nous avons un gagnant :)
T
Je suis curieux de savoir qui a décidé du uthème du concours, il est le seul responsable et devrait payer pour les autres s'il y a sanction !

Je ne pense pas que cette photo soit politiquement quoique ce soit.
Elle n'est pas politique.

Elle prend une tournure politico médiatique a cause de réaction excessives de mam ou autre. Mais le politico médiatique n'est pas le politique.

Du politique, y en a plus beauco...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docteur Mops
Docteur Mops
jmguiche dit: (mais les gens qui le considèrent comme un génie conceptuel et pas comme un provocateur de génie m'amusent).


En effet, mais l'un n'empêche pas l'autre.
Mon top
Balrog
Balrog
christophej2 dit:Remise dans son contexte, la photo est parfaite.
La photo a été prise dans le cadre d'un concours de photos organisé par la FNAC avec pour thème le politiquement incorrect.


L'outrage aux drapeaux et à certaines institutions est devenu banal, courant, consensuel et ultraconformiste depuis tellement longtemps que parler de "politiquement incorrect" est une contrevérité absolue.

Se dire patriote ou "fier d'être français" voilà ce qui est devenu politiquement incorrect, douteux, contestable, source de railleries et de leçons de morales sentencieuses quand on assimile pas purement et simplement celui qui ose tenir de tels propos à un fasciste.

Pour moi se torcher dans le drapeau français, c'est la provoc du pauvre d'esprit, du lâche, du veule, de l'hypocrite qui veut passer pour un super-provocateur-qui-l'est-trop-rebelle-à-la-société sans trop se mouiller quand même : bref un alibi, de la frime facile, une dimension héroïque et militante qu'on se fabrique de toute pièce sans jamais s'engager concrètement. Et tout ça en tirant sur une ambulance.


Non franchement le vrai truc politiquement super incorrect ça aurait été de se torcher avec le drapeau algérien par exemple.


Non seulement je vous laisse à tous imaginer l'ampleur de la réaction qui aurait suivie mais quelque chose me dit que - étrangement - nombre de ceux qui approuvent ici le torchage de cul dans un drapeau national tiendraient alors un tout autre discours.
Mon top
Aucun jeu trouvé
christophej2
christophej2
jmguiche dit:Je ne pense pas que cette photo soit politiquement quoique ce soit.
Elle n'est pas politique.

C'est une question de définition.
Ethymologiquement parlant, la politique c'est l'organisation d'une région.
Quelque chose de politiquement incorrect signifie que ca ne va pas aider à l'organisation.
Et je crois que cette photo ne va pas beaucoup aider !
Franz dit:Non franchement le vrai truc politiquement super incorrect ça aurait été de se torcher avec le drapeau algérien par exemple.

Ca aurait été tout aussi politiquement incorrect que de se torcher avec le drapeau francais.
Seulement ca n'aurait pas choqué les memes personnes, c'est sur. :P
Mais c'est logique puisque ca n'aurait pas provoqué les memes personnes.

Finalement peu importe la couleur du drapeau, c'est une photo destinée a foutre le bordel :lol:
Je la trouve vraiment dans le thème !
kaklou
kaklou
http://lci.tf1.fr/france/societe/la-pho ... 23370.html

"Je plains ceux qui se prétendent intellectuels, constate amère Lionnel Luca, vice-président [UMP*] du Conseil général. Ça, ce n'est pas du politiquement incorrect, c'est de la provocation gratuite, c'est une injure. Le politiquement incorrect aurait été de faire cette photo avec le drapeau algérien". Il ironise : "C'est de bon ton aujourd'hui de cracher sur le drapeau français." En estimant être, lui, politiquement incorrect en réagissant.
*c'est moi qui précise, car dans le jargon droitiste et TFinesque, c'est devenu implicite.
Franz dit:[...]Non franchement le vrai truc politiquement super incorrect ça aurait été de se torcher avec le drapeau algérien par exemple. [...]

:shock: Lionnel Lucas ! :shock: sors de ce corps ! :shock: je te l'ordonne ! :shock:
-----------------
wikipedia à propos de Hara-Kiri
Une lettre irritée arrive un jour au courrier des lecteurs, qui dit en substance : « vous êtes bêtes. Et non seulement vous êtes bêtes, mais vous êtes méchants ». Le sous-titre du magazine est immédiatement adopté : « Hara-Kiri, journal bête et méchant ». Dans chaque numéro, le professeur Choron (le siège est au 4 rue Choron) proposera le jeu bête et méchant du mois.

Docteur Mops dit:[...]On est passé du super patriotisme imbécile à l'anti-patriotisme imbécile.[...]


A choisir, je préfère le second, il a provoqué moins de morts et n'a jamais cherché à censurer le premier.
Mon top
Aucun jeu trouvé