Ce jeu est sorti le 1 juil. 1915, et a été ajouté en base le 11 juil. 2015 par Kristoff

édition 2015

Standalone 2 extensions 2 éditions
1300
réponses
114
followers
Par : Guiz | jeudi 23 octobre 2014 à 09:31
Guiz
Guiz
Suite aux nombreux retours de cet ESSEN 2014 (et n'ayant pas trouvé de sujet dédié), voilà que j'ouvre un sujet sur Orléans, jeu qui semble sortir du (f)lot des nouveautés de cette année.
Pour les curieux flémards, les règles sont ici.
Le thème est ultra classique pour du jeu à boite maronnasse mais la mécanique semble "innovante", à savoir le bag-building (ou optimisation de sac de pioche qui va bien nous aider pour faire nos actions et gagner des points de victoire, mais ça c'est pour les anglophobes :mrgreen: ). Il y a pas mal de matos avec des plateaux individuels, des plateaux centraux, une carte de France, des pièces, des cubes en bois, des meeples, des tuiles, des sacs... mais ouf pas de dés :mrgreen:
Pour ceux qui ont eu la chance de l'acheter à ESSEN avant le sold out éclair et/ou de simplement l'essayer, n'hésitez pas à nous en dire plus :D



Atanaheim
Atanaheim
Je n'ai encore pas pratiqué de jeu utilisant cette mécanique de "bag building" (Orléans, King's Pouch, Hyperborea).
Mais je me demande quand même bien ce que ça apporte par rapport à un deck building plus classique (ie. à base de cartes) à part la solidité (on peut sleever les cubes ?).
Au départ, je me suis dit : "bah la forme bien sûr !". On pourrait avoir des objets avec des formes différentes dans le sac... Certes... Mais avec des cartes, si je mets des dos différents, ça fait plus ou moins pareil... Limite, je fais plusieurs decks (avec des dos ou des tailles de cartes différents) et ça revient au même.
Reste la texture/les matériaux qui sont plus facile à varier dans le bag building. Mais vu qu'on peut varier les couleurs des dos de cartes et leur taille, on doit réussir à avoir assez de combinaisons, là aussi.
Après, c'est peut-être plus rigolo d'aller piocher dans le sac que de prendre la première carte d'un deck ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElGrillo
ElGrillo
C'est le même mécanisme sous une autre forme. Une petite nouveauté apportant un tout petit "plus" ludique, rien de plus. Les piliers de la terre provoquait un tirage aléatoire des pions des joueurs qui ajoutait un fun au jeu, même si l'intention n'était pas comme ici de piocher parmi tes propres pions.
Une petite originalité, aussi minime soit elle, se doit d'être soulignée dans cette masse de jeu parfois stéréotypée :)
jetseb
jetseb
Tu auras un début de réponse dans les commentaires la:
http://ludovox.fr/essen-2014-day-3/
Govin
Govin
Atanaheim dit:Au départ, je me suis dit : "bah la forme bien sûr !". On pourrait avoir des objets avec des formes différentes dans le sac...

C'est justement le cas dans King's Pouch. Et fonction de tes priorités du moment, tu pioches plutôt les cubes que les cylindres, ou inversement, en sachant quand même que chaque forme existe dans plusieurs couleurs distinctes: 2 pour les cylindres, de mémoire.
Flugubluk
Flugubluk
On a fait une partie complète à Essen. A part quelques points qui sont restés obscurs durant la partie à cause d'explications lacunaires, le jeu se prend facilement en main. La multitude des possibilités fait un peu peur au début, mais on comprend vite comment tous s'imbrique.
Le jeu nous a paru un poil long avec deux ou trois tours de trop. Ces derniers tours doivent probablement être nécessaires pour équilibrer toutes les stratégies.
Concernant la mécanique de bag building, je l'ai trouvé bien intégrée au jeu. Certes elle ne diffère pas d'un deck building classique, mais pour des raisons ergonomiques c'est bien plus pratique de jouer avec des jetons que des cartes !
L’esthétique du jeu m'a plu, je ne pourrai pas me prononcer sur la qualité du matériel ayant joué sur un exemplaire de démo, donc beaucoup manipulé. La mise en place de la carte avec les ressources semble par ailleurs un peu laborieuse.
Mon top
Aucun jeu trouvé
zerico
zerico
Essayé hier. La majeure différence avec un deck building est que les actions restent au choix (plateau individuel) car elles ne sont pas indiquées sur les cartes. En gros, on tire des jetons de couleurs (qui peuvent être des jokers) et on essaye de faire avec, ce qu'on souhaite. Si pas possible, on affine son bag soit par l'épuration soit par l'ajout de nouveaux jetons (idem deck building).
Atanaheim
Atanaheim
jetseb dit:Tu auras un début de réponse dans les commentaires la:
http://ludovox.fr/essen-2014-day-3/

Pour rebondir sur la remarque de Whisper (sur ludovox).
La part aléatoire qu'il décrit n'est pas spécialement un défaut (qui entâche la mécanique, donc) du dice building, c'est une de ses composante. On a exactement la même chose dans le deck building. On ne tire pas toujours la carte qu'il faut quand il faut, même si elle est bien dans notre deck.
Cela dit, ce commentaire semble confirmer ce que je pensais. Ca reste très très proche du deck building.
Pour moi, le seul avantage que le bag building peut avoir, c'est son côté plus amusant que le tirage de cartes. C'est déjà pas si mal. Mais le prix du matos doit probablement être plus conséquent. Est-ce que ça en vaut la chandelle du coup ?
EDIT : on doit quand même s'affranchir de certaines illustrations avec le bag building. Sauf si on illustre les cubes comme les cartes des deck building :D
Donc peut-être que financièrement ce n'est pas si différent que je le pensais au départ. C'est à voir avec l'économie d'échelle. Parce qu'une fois les illus amorties sur un grand nombre de copies...
Mon top
Aucun jeu trouvé
zerico
zerico
Concernant le matériel, il est aux normes actuelles et graphiquement agréable. Par contre, je trouve un peu difficile la visibilité des jetons (peu épais) posés sur les plateaux individuels.
Atanaheim
Atanaheim
zerico dit:Essayé hier. La majeure différence avec un deck building est que les actions restent au choix (plateau individuel) car elles ne sont pas indiquées sur les cartes. En gros, on tire des jetons de couleurs (qui peuvent être des jokers) et on essaye de faire avec, ce qu'on souhaite. Si pas possible, on affine son bag soit par l'épuration soit par l'ajout de nouveaux jetons (idem deck building).

Je ne voit pas ce qui empêche de le faire avec des cartes.
Dans Princes of the Dragons Throne, par exemple, les même cartes peuvent servir à plusieurs choses et n'ont pas qu'un effet unique (comme à Dominion ?).
Mon top
Aucun jeu trouvé
zerico
zerico
Je ne connais pas Princes of the Dragons Throne mais s'agit il de combinaison de "couleur" de carte ? Les actions possibles peuvent elles être individualisées comme les bâtiments qu'on construit dans Orléans ? J'imagine qu'on peut effectivement faire la même chose avec des cartes mais quid de l'ergonomie : mélange, taille sur plateau...
seagall
seagall
Et sinon le jeu en lui même, il est de quel calibre? Bruxelles, Troyes ou plus simple?
C'est du placement d'ouvrier on ne peut plus classique? C'est interactif?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Govin
Govin
zerico dit:Concernant le matériel, il est aux normes actuelles et graphiquement agréable. Par contre, je trouve un peu difficile la visibilité des jetons (peu épais) posés sur les plateaux individuels.

Ce qu'il est possible de reprocher au matériel, c'est surtout d'avoir choisi l'option des jetons en carton en lieu et place de pions en bois. Après 3 jours de parties intensives (mais quand on réfléchit et qu'on tient compte de la durée de jeu qui dépasse 2h, on se dit qu'il n'y a finalement pas eu tant de parties jouées), les pions étaient tous éculés et je ne parle pas des sacs: le mien était déchiré (tout le monde n'a pas des mains de couturière).
Et personnellement, moi qui suis myope, je ne voyais pas ce que faisaient mes adversaires du fait des pions plats, là où j'aurais aisément pu les surveiller avec des meeples.
zerico
zerico
Govin dit:...d'avoir choisi l'option des jetons en carton en lieu et place de pions en bois...

C'est exactement la même réflexion que je me suis faite. Choix surement fait pour raison de coût... (le jeu n'est déjà pas donné).
Govin
Govin
seagall dit:C'est interactif?

Oui.
zerico
zerico
seagall dit:Et sinon le jeu en lui même, il est de quel calibre? Bruxelles, Troyes ou plus simple?
C'est du placement d'ouvrier on ne peut plus classique? C'est interactif?

Niveau calibre, c'est plus dans la veine de Bruxelles même si mécaniquement ça n'a rien à voir. Par contre la durée est un peu longue (2h30 pour notre 1ere partie) surtout sur les derniers tours où on a le plus d'action...
C'est de la pose d'ouvrier sur plateau individuel sauf pour les métiers externes commun (défause de pion). L'interaction est donc indirecte (prendre avant les autres le dernier pion, batiment, tuile marchandise...)
Le truc est que l'ordre du tour est automatique en sens horaire donc le timing est important (je me suis fait piquer plusieurs fois les derniers étudiants devant le pif...).
Guiz
Guiz
A priori, rien n'empêche donc de remplacer les jetons en cartons par des cubes/meeples aux couleurs associés non ? Enfin les choix éditoriaux sont ce qu'ils sont et ne connaissant pas leurs contraintes, c'est difficile de donner un avis :?
Govin
Govin
zerico dit:
seagall dit:Et sinon le jeu en lui même, il est de quel calibre? Bruxelles, Troyes ou plus simple?
C'est du placement d'ouvrier on ne peut plus classique? C'est interactif?

Niveau calibre, c'est plus dans la veine de Bruxelles même si mécaniquement ça n'a rien à voir. Par contre la durée est un peu longue (2h30 pour notre 1ere partie) surtout sur les derniers tours où on a le plus d'action...
C'est de la pose d'ouvrier sur plateau individuel sauf pour les métiers externes commun (défause de pion). L'interaction est donc indirecte (prendre avant les autres le dernier pion, batiment, tuile marchandise...)
Le truc est que l'ordre du tour est automatique en sens horaire donc le timing est important (je me suis fait piquer plusieurs fois les derniers étudiants devant le pif...).

L'intéraction est plus directe sur le plateau central qui représente le France: les chemins se croisent, les ressources s'épuisent, et les places sont comptées.
Ensuite, il ya des bonus à récupérer ça et là au gré d'une "course" sur telle ou telle catégorie.
zerico
zerico
Perso j'aurai plus vu des rondelles de bois (neutre et aux couleurs des joueurs) avec autocollant dessus plutôt que des meeples.
Chaque joueur a 1 pion de chacun des 4 métiers de base à sa couleur (qu'il ne peut défausser).
On peut bien sûr "tuner" son jeu mais le cout n'est pas anodin...
zerico
zerico
Oui Govin, c'est ce que je dis, être le 1er à prendre ou poser un truc (métier, marchandise, comptoir...). Il n'y a pas de blocage direct d'action sur plateau commun (à la façon : Agricola, Pilliers de la Terre...).
kouynemum
kouynemum
Notre partie à 4 n'a pas dépassé 2h30 explications comprises.
Je confirme que la lisibilité des autres plateaux n'est pas évidente, d'autant que oui de l'interraction il y en a.
Personnellement, j'ai trouvé le jeu élégant dans sa mécanique, sans boursouflure inutile, facile à prendre en mains, pour un jeu de programmation pourtant très réflexif.
Mon deuxième coup de coeur avec Imperial Settlers.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
zerico dit:Je ne connais pas Princes of the Dragons Throne mais s'agit il de combinaison de "couleur" de carte ? Les actions possibles peuvent elles être individualisées comme les bâtiments qu'on construit dans Orléans ? J'imagine qu'on peut effectivement faire la même chose avec des cartes mais quid de l'ergonomie : mélange, taille sur plateau...

Oui, c'est bien à base de couleurs et de symboles puisque les cartes ont plusieurs valeurs en plus de pouvoir servir à plusieurs choses.
Typiquement :
Si ta carte est bleue, tu peux t'en servir pour faire les actions 1 ou 2
Si ta carte est orange, tu peux faire les actions 3 et 4
Si ta carte possède le symbole triangle, tu peux faire les actions 5 et 6
Si ta carte possède le symbole carré, tu peux faire les actions 7 et 8
Et bien sûr on combine les couleurs et les symboles sur les cartes.
Pour moi, ça ressemble à ce qui est fait dans Orléans, non ? (je n'y ai pas joué donc c'est une extrapolation à partir des retours lus ici)
PS : les couleurs et les symboles choisis pour l'exemple ne sont pas représentatifs de Princes of the Dragon Throne. C'est vraiment pour donner l'idée derrière le gameplay.
Mon top
Aucun jeu trouvé
deogracias
deogracias
Kouynemum dit:Notre partie à 4 n'a pas dépassé 2h30 explications comprises.
Je confirme que la lisibilité des autres plateaux n'est pas évidente, d'autant que oui de l'interraction il y en a.
Personnellement, j'ai trouvé le jeu élégant dans sa mécanique, sans boursouflure inutile, facile à prendre en mains, pour un jeu de programmation pourtant très réflexif.
Mon deuxième coup de coeur avec Imperial Settlers.

Cool :-) on le découvre ce soir !
On te voit à "fête vos jeux" à Montbéliard les 1 et 2 nov. prochain ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Harry Cover
Harry Cover
Gros coup de cœur également avec Imperial Settlers et the Staufer Dynasty, ce sera mon trio de tête.
la grosse différence avec un deck building c'est qu'on remet les pions joués dans le sac, on ne vide donc pas le sac avant de re-mélanger tout dedans comme à quarrriors par exemple, donc pas de système de défausse.
Ensuite c'est bien plus rapide et ça prend moins de place qu'avec des cartes.
Notre partie à 3 a durée 2 heures expli comprises, et tard le soir a Essen !!
Je pense qu'on peut réduire la durée en virant au hasard les tuiles de tour sans que ça pénalise le jeu.
Par contre je ne comprends pas trop le soucis avec le bâtiment bathhouse que plein de monde trouve "cheaté", c'est un bâtiment de pioche, tu crames 1 pions pour en piocher 3 et garder 2, c'est bien moins violent que certaines cartes de dominion
le seul truc que je trouve dommage c'est de mettre systématiquement tous les bâtiments
j'y rejoue demain à 3 on verra bien
Mon top
Aucun jeu trouvé
Govin
Govin
Harrycover dit:Par contre je ne comprends pas trop le soucis avec le bâtiment bathhouse que plein de monde trouve "cheaté", c'est un bâtiment de pioche, tu crames 1 pions pour en piocher 3 et garder 2, c'est bien moins violent que certaines cartes de dominion

Si tu mets pas mal de joker (Moine) dans ton sac, ça devient ultraviolent. Tu places une technologie sur un des pions du Moine, et tu déroules.
Harry Cover
Harry Cover
euh il me semble que tu ne peux pas placer de techno sur un moine, ni sur une tuile à un seul emplacement non ?
EDIT : oups désolé j'ai mal compris ta phrase
placer une techno sur l'action pour obtenir un moine, oui ok sauf que les moine ça ne rapporte rien dans le jeu (sauf au rathaus)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Govin
Govin
Harrycover dit:euh il me semble que tu ne peux pas placer de techno sur un moine, ni sur une tuile à un seul emplacement non ?
EDIT : oups désolé j'ai mal compris ta phrase

Je n'ai pas lu les règles. J'ai posé la question au démonstrateur après qu'un joueur l'ait fait, et il a confirmé que c'était possible.
Maintenant, je le répète, je n'ai pas la règle puisque je n'ai pas le jeu.
Harry Cover
Harry Cover
on verra demain ce que ça donne, avec de la chance tu peux jouer 2 fois la même action avec ce bâtiment
Mon top
Aucun jeu trouvé
Govin
Govin
Harrycover dit:on verra demain ce que ça donne, avec de la chance tu peux jouer 2 fois la même action avec ce bâtiment

Oui. En tout cas, une action de plus. Le joueur qui la possédait, et qui avait abusé des moines, se permettait même le luxe de placer des pions de façon incomplète sur une action, tellement il était facile.
Ca ne l'a pas empêché de perdre, cependant. Ce bâtiment est puissant, et je l'aurais bien vu dans le tas II, mais ce n'est heureusement pas un faiseur de roi.
EDIT: Perso, si je rejoue au jeu un jour, il y a des chances que je demande à ce que ce bâtiment soit placé dans le tas II.
Tout comme, à King's Pouch, j'inverserais l'ordre du tour en fonction des PV pour gommer l'effet win-to-win.
kouynemum
kouynemum
deogracias dit:
On te voit à "fête vos jeux" à Montbéliard les 1 et 2 nov. prochain ?

C'est bien possible, mais pas encore certain ;)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
Harrycover dit:la grosse différence avec un deck building c'est qu'on remet les pions joués dans le sac, on ne vide donc pas le sac avant de re-mélanger tout dedans comme à quarrriors par exemple, donc pas de système de défausse.

Ha oui, d'accord !
Effectivement moins simple à faire avec des cartes. Ca ferait trop de manip.
Là, je vois mieux l'intérêt, effectivement.
Merci Harry.
Mon top
Aucun jeu trouvé
zerico
zerico
Harrycover dit:Par contre je ne comprends pas trop le soucis avec le bâtiment bathhouse que plein de monde trouve "cheaté", c'est un bâtiment de pioche, tu crames 1 pions pour en piocher 3 et garder 2, c'est bien moins violent que certaines cartes de dominion

En plus d'une ou deux (si technologie) actions potentielles, il permet surtout de rejouer une action déjà faite dans le tour (on retire les pions une fois l'action réalisée). En fin de partie, on peut virer 4 pions par tour sur le plateau commun (pour les points et rafler les habitants) !