29
réponses
0
follower
Par : noscollections | jeudi 31 décembre 2009 à 08:58
Default
noscollections
noscollections
Bonjour,

Juste quelques petites question sur le comment vous créez.

Développez-vous un jeu à la fois ou vous avez pleins de créations en cours ?
Si plusieurs 2-3 ou bien plus ?
Faite vous des pauses longues dans vos créations ? Pour laisser reposer comme la pâte à pain !

En générale vous êtes plutôt à partir d'un thème et vous cherchez un mécanisme ou le contraire ?


vous arrive-t-il, de faire 2 niveaux de règles dans vos jeux ? un niveau disons enfant ou familiale et un niveau expert. un peu comme formula D, règles de base et règles complètes.

Pensez-vous, préparez-vous ou même, faites vous des extensions pour vos créations ?


Voila, je vous juste savoir comment vous procédiez.

Bien cordialement.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Astur
Astur
Pour ma part c'est le gros b...

J'ai une petite dizaine de créations en cours, à des états d'avancement qui vont du fignolage, à l'idée qu'il faudra que j'essaie un jour oui un jour peut-être ... :roll:

Je peux partir, du thème, du mécanisme, d'un flash hallucinatoire ... En gros, si la mayonnaise prend je tente le coup et je vois après ce que ça donne.

Mes poses sont rythmées non pas par la raison mais par mes envies du moment.

Mais bon je ne dois pas être un très bon exemple. Le profil du savant fou, ça marche rarement dans la vraie vie :pouicboulet:
ZombIguane
ZombIguane
astur dit:Pour ma part c'est le gros b...
J'ai une petite dizaine de créations en cours, à des états d'avancement qui vont du fignolage, à l'idée qu'il faudra que j'essaie un jour oui un jour peut-être ... :roll:


Tu m'otes les mots de la bouche ... ou plutôt du clavier.

En gros, dès que j'ai une idée qui germe dans mon cerveau, je prends quelque notes sur le PC.
Puis au fur et à mesure de mon inspiration, ces notes grossissent ou se perdent dans les méandres de mon ordinateur.

Pour l'instant, on va dire que j'ai 3 jeux relativement avancés dont 1 qui me tient vraiment à coeur.

Pour ces 3, l'avancement a été coupé de grandes pauses dues à différentes causes : boulot, vie personnelle, idées pour d'autres jeux, etc ...
Aujourd'hui , le 1er est fini et tourne bien.
Le 2nd, idem.
Le 3e ... faut que je retravaille le plateau car j'ai du jeter celui du proto lors de mon déménagement. Faut dire qu'un plateau d'1m50 pour un jeu de plateau, ça craint :lol:
Mon top
Aucun jeu trouvé
boodchoo
boodchoo
Je fonctionne à peu prés comme Astur.
J'ai une idée je la développe, je la teste, la déteste, la met de coté pour une révision ultérieure.
Je travaille sur plusieurs projets, certains depuis de nombreuses années, et ce afin d'obtenir un jeu que j'estime jouable.
Mes jeux abstraits sont très vite modélisés, souvent il s'agit d'une idée qui donne lieu à une mécanique que j'affine en créant le matériel.
Pour les jeux à thème, c'est beaucoup plus long, je peaufine les règles, je triture les combinaisons, les textes, des fois je fais table rase et je rejette le tout, des fois je refile le bébé à quelqu'un d'autre.
Actuellement je travaille sur la finalisation d'un jeu à thème qui a 3 ans de vie. Avec deux amis nous faisons un jeu sur la justice. Avec l'un de ces deux amis, nous travaillons sur un jeu sur la France à fric (ou France Afrique je sais plus) Avec l'autre nous travaillons sur les 7 samouraïs une adaptation du film de Kurosawa. J'ai en latence un jeu sur le proxénétisme, un autre sur l'univers de Dune. L'un de mes partenaires travaille sur la mise en forme d'un jeu sur les croisières Citroën.
Et j'ai quelques jeux de coté qui me servent de base de donnée de mécanique.
En bref, le Bord... comme Astur. :mrgreen:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maxbad
Maxbad
Plusieurs projets également.
S'il fallait attendre de voir son jeu totalement terminé et édité pour passer au suivant, beaucoup de jeux n'auraient jamais vu le jour :lol:

Je peux passer des jours/semaines/mois à fond sur un proto, ou alors travailler sur 2 ou 3 en même temps en fonction des envies et des échecs.

En général il y a toujours un proto quasi abouti qui reste sur un coin de table pour vérifier régulièrement que tout tourne bien, et un second au labo en plein développement.
lynkowsky
lynkowsky
Pour ma part, 10 projets réellement en cours de travail (du proto bien avancé sur lequel je fignole les derniers réglages au dernier projet en cours sur lequel j'essaie de mettre tout en place).
Et un stock énorme d'idées de jeux (ou du moins de mécanismes ou de thème) en réserve.

Pour ma méthode de travail, depuis peu je rythme ça par mes rencontres mensuelles avec mon équipe de testeur. Un mois, ça laisse le temps de bosser quelques réglages sur 4-5 jeux et de bosser plus sur 1 ou 2 (sachant que j'y consacre la majeure partie de mon temps libre d'enseignant, donc beaucoup de temps !). Et l'échéance du prochain test à venir me force à ne pas partir dans tous les sens !
Mon top
alainE
alainE
Actuellement... une trentaine de projet en cours dont 2/3 proche d'être éditable, 4/5 bien avancés, et pour le reste cela va de la simple idée (quelques notes) à des idées plus précises (proto à réaliser pour effectuer des tests plus poussés. Beaucoup de pause plus ou moins longue pour chaque proto. Par exemple, Mâamut est parti à la base d'un autre jeu qui n'a rien n'a voir et qui a mûri pendant plus de 5 ans avant d'avoir le déclic et finaliser le jeu en 6 mois. A l'inverse, Massilia qui est quasi éditable, a été fait d'une traite (3 mois de boulot dessus).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Le parrresseux
Le parrresseux
Pareil.

Mais je me force à me concentrer sur les protos qui ont le plus plu en test. Sinon je n 'en fini pas un seul.
Mon top
Aucun jeu trouvé
moijeux
moijeux
J'ai aussi une bonne trentaine de dossiers sur mon PC: ces dossiers sont parfois au nom d'un jeu ou bien autour d'une thématique, comme la course ou l'immobilier par exemple.
Parmi ces dossiers, seulement 1/3 commencent à faire surface après l'élaboration de nombreuses versions. En général, ce sont les tests et les collaborations qui les font évoluer dans le bon sens. Les concours aident aussi à mettre au clair certains projets. Mais tout cela demande énormément de temps.

En fait, mes jeux se sont développés en même temps que je découvrais des possibilités de créer à travers des sites WEB, des potentialités de logiciels, des images, mes parties de jeux, mes découvertes, mes rencontres...

Mes idées viennent:
- de thèmes à exploiter (très banals en général) après avoir lu un livre ou vu un film,
- d'images ou d'illustrations glanées sur le web
- d'une partie de jeu frustrante
Il y a aussi des idées qui tiennent dans une phrase ou une expression, dont je ne sais absolument pas quoi faire. :pouicboulet:

Bref, je suis d'accord pour dire que c'est très irrégulier et inégal, absolument pas rationnel, que c'est chronophage, mais absolument grisant. Je dirais même que le processus de création me plait plus que le résultat en général! :kingboulet:
Nico46
Nico46
moijeux dit:
Bref, je suis d'accord pour dire que c'est très irrégulier et inégal, absolument pas rationnel, que c'est chronophage, mais absolument grisant. Je dirais même que le processus de création me plait plus que le résultat en général! :kingboulet:


Que dire de plus ! Heu, ça doit quand même être sympa de voir un jour une idée dépasser le cadre de la famille ou des copains.

Moi aussi, une dizaine de protos, à différents stades (du presque fini à l'ébauche) plutôt dans le familial et enfants parce qu'étant un peu solitaire, mes testeurs sont mes fils (6 et 9 ans) et des cousins...

Au niveau du rythme, c'est pas ça non plus, des mois sans rien faire et des phases où j'y suis à fond, mais je crois que ça va être plus régulier puisque grace à (ou à cause de :roll: ) TT je viens de tomber dans la marmitte il y a deux mois et les effets risquent de durer. Là j'ai décidé de faire le ménage dans mes anciennes idées ( :pouicvomi: pour certaines) et de reprendre des petits jeux que je trouve bien tristes maintenant!

Une chose est sure pour moi; des forums de ce type sont TRES motivants !
Au boulot donc !!!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Misterfourmi
Misterfourmi
a peu près comme tt le monde,

4-5 plus ou moins éditables
4-5 à l'ébauche, ou en dev, ou completement raté

Ensuite, cela ne tient qu'à une rencontre avec un pote ou un éditeur qui va remotiver tel ou tel projet ...

J'aime bcq aussi le processus de création mais le plaisir d'avoir un bon/beau proto qui tourne avec des personnes hors de mon cercle privé est qd même très motivant !

MrF
Mon top
Aucun jeu trouvé
moijeux
moijeux
moijeux dit:Je dirais même que le processus de création me plait plus que le résultat en général! :kingboulet:

(et ouais, je me cite moi-même...trop la classe... :pouicsupercool:)

Il évident que je trouve aussi du plaisir à jouer à mes créations et à les partager. Mais c'est un plaisir égoïste, une fierté quoi. Ça a un côté un peu frustrant. Je préfère largement jouer aux jeux des autres, car il y a davantage de découvertes, de tâtonnements, de surprises...

Je sais pas si je suis très clair, mais bon...
Suis-je la seul à qui ça parle?
TS Léodagan
TS Léodagan
Je dois avoir 8 ou 9 prototypes en cours:
:arrow: 2 chez des éditeurs en attente de plus (La Terre des Dieux et Les Royaumes Combattants)
:arrow: 2 éditables en l'état mais refusés ou à retravailler (Camel Trophy et Amik)
:arrow: 1 sur lequel je travaille vraiment en ce moment (Dragodrome)
:arrow: 1 sur liste d'attente proche (Walkyrie version 1.2)
:arrow: 2-3 idées en train de germer dont je travaille le concept de temps à autre (Siège - refonte d'Amik -, La Ruée vers l'Orbe et Bubble Whirl)

Je suis clairement un jusqu-au-boutiste du proto. J'ai un côté monomaniaque du "1 seul proto" que je tente de soigner progressivement.

Par exemple, La Terre des Dieux je n'ai fait que ça pendant 18 mois (le jeu en a 24 maintenant). Pendant ce temps, Les Royaumes Combattants et le Dragodrome étaient en gestation attendant gentiment que je daigne m'occuper d'eux. Puis j'ai eu une période Amik qui devait me permettre de faire une pause avec La Terre des Dieux. Mais j'ai replongé, jusqu'à arriver au résultat que je voulais.

Le second à passer à ce traitement fut Les Royaumes Combattants. La différence, c'est qu'avec la gestation longue, l'accouchement fut rapide et par chance vite fructueuse. Il n'est pas parfaitement équilibré vis-à-vis des développements mais niveau mécanique c'était ce que je voulais.

Mais maintenant que des éditeurs sont dessus, je me force à faire une pause sur ce sujet. Je dois éviter de me torturer.

Walkyrie est passé rapidement et doit être revu, Camel Trophy m'a donné les résultats que je voulais, aussi le Dragodrome est maintenant le sujet quasi unique de mes préoccupations.

Pour moi, tout commence généralement avec une idée de mécanisme et mon premier objet est de trouver un thème adéquat. Une fois trouvé, je fouille le thème à fond, parce que j'aime ça, et je fais une première maquette. A noter, que pour servir le thème et le jeu, il m'arrive d'abandonner le mécanisme d'origine.

Dans mes jeux, je souhaite que le thème soit pregnant. Et mis à part dans Camel Trophy, c'est le cas. C'est la source première de mes idées. A noter que pour Le Dragodrome et Camel Trophy, on m'a proposé des thèmes et j'ai construit les jeux autour. Donc pas de mécanisme à l'origine de ces jeux.

Ah oui!: je suis un excelman. Je passe beaucoup de temps à travailler mes équilibres sur Excel avant de passer à la phase modélisation de prototype. Le Dragodrome est le seul à n'être pas passé à cette moulinette.
Nico46
Nico46
TS Léodagan dit:
Ah oui!: je suis un excelman. Je passe beaucoup de temps à travailler mes équilibres sur Excel avant de passer à la phase modélisation de prototype.


Juste une petite curiosité. Que mets-tu dans tes tableaux et qu'en fais-tu?
Mon top
Aucun jeu trouvé
noscollections
noscollections
J'ai commencé par faire des extensions pour les aventuriers du rail.
J'ai trouvé ça cool et j'ai voulu faire un jeu tout nouveau.
Les premiers résultats à l'écran étaient catastrophiques.
J'ai laissé tombé.
J'ai continué de temps en temps mes petites extensions LADR.
L'été dernier j'ai participé au concours de circuit formula D, J'ai trouvé ça cool et ça ma remotivé. Du coup, j'ai réouvert mon projet et il a bien avancé depuis cet été.
Depuis j'ai pas mal d'idées et de thème, alors j'ouvre des nouveaux dossiers sur mon PC. Je pense que 3 dossiers méritent leurs nom.

Apparemment je suis pas le seul a avoir plusieurs dossiers en cours.
Je trouve ça bien plusieurs dossiers, ça permet de tourner, et sur la quantité y'aura bien un truc potable. Des fois il arrive aussi que l'expérience d'un dossier profite à d'autres, dans l'usage de l'outil informatique, le prototypage. Ils se font avancer mutuellement.

Merci à tous pour vos commentaires, ça me rassure un peu sur ma santé mentale !
Mon top
Aucun jeu trouvé
noscollections
noscollections
nicoM dit:
Juste une petite curiosité. Que mets-tu dans tes tableaux et qu'en fais-tu?


Moi, j'utilise openoffice et un projet à toujours au moins 3 fichiers
1. le plateau et/ou les cartes sur draw (genre powerpoint en mieux)
2. les règles avec writer ( word)
3. des stats, probabilités, listings de cartes, objets ... dans calc ( excel)

j'utilise une clé usb avec tout les programmes et fichiers. Je peu donc y bosser au bureau (entre midi et 2) à la maison ou chez la famille quand j'ai des idées. le programme ne s'installe pas.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Nico46
Nico46
noscollections dit:
nicoM dit:
Juste une petite curiosité. Que mets-tu dans tes tableaux et qu'en fais-tu?

Moi, j'utilise openoffice et un projet à toujours au moins 3 fichiers
1. le plateau et/ou les cartes sur draw (genre powerpoint en mieux)
2. les règles avec writer ( word)
3. des stats, probabilités, listings de cartes, objets ... dans calc ( excel)
j'utilise une clé usb avec tout les programmes et fichiers. Je peu donc y bosser au bureau (entre midi et 2) à la maison ou chez la famille quand j'ai des idées. le programme ne s'installe pas.


Oui moi aussi, en rajoutant un logiciel image parce que je peux pas m'en empécher, même sur un prototype de base.
Mais je pense que c'est sur la gestion des stats que j'ai à apprendre (critères retenus, évaluations, réations, présentation...)
Mon top
Aucun jeu trouvé
noscollections
noscollections
J'ai oublié de demander (je vais les ajouter dans le 1er message) :

1. vous arrive-t-il, de faire 2 niveaux de règles dans vos jeux ? un niveau disons enfant ou familiale et un niveau expert. un peu comme formula D, règles de base et règles complètes.

2. Pensez-vous, préparez-vous ou même, faites vous des extensions pour vos créations ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maxbad
Maxbad
TS Léodagan dit:
Ah oui!: je suis un excelman. Je passe beaucoup de temps à travailler mes équilibres sur Excel avant de passer à la phase modélisation de prototype.


Pareil !!

Je note tout ce qui est numérique, et même parfois ce qui ne l'est pas (par exemple le nombre de cartes qui font appel à telle ou telle notion du jeu). Après ça dépend du genre de jeu évidemment, mais bien souvent un bon équilibrage en amont fait gagner une bonne poignée de parties de tests, ce qui est très pratique quand on n'a pas sa propre équipe de testeurs comme lynkowsky :pouicok:
Maxbad
Maxbad
noscollections dit:J'ai oublié de demander (je vais les ajouter dans le 1er message) :
1. vous arrive-t-il, de faire 2 niveaux de règles dans vos jeux ? un niveau disons enfant ou familiale et un niveau expert. un peu comme formula D, règles de base et règles complètes.
2. Pensez-vous, préparez-vous ou même, faites vous des extensions pour vos créations ?



1) Quand je souhaite le soumettre à un éditeur ou qu'on me le demande.

2) Ca dépend du produit, cela implique déjà de faire une estimation du mode de diffusion et du prix de la boîte de base puis des futures extensions, en considérant évidemment que le jeu ait trouvé un éditeur (la truc fastoche quoi :D ). Si c'est un jeu riche, profond, et surtout varié d'une partie à l'autre, alors il y a matière et les idées viennent pour enrichir le tout. Mais de là à les réaliser à l'avance, lorsque le projet n'est qu'un proto sans éditeur derrière, pour ma part je pense que c'est une perte de temps. Surtout que la plupart des créateurs jongle entre plusieurs idées de jeux en même temps et a donc toujours de quoi s'occuper 8) .
Default
lynkowsky
lynkowsky
foxforce dit:Je note tout ce qui est numérique, et même parfois ce qui ne l'est pas (par exemple le nombre de cartes qui font appel à telle ou telle notion du jeu). Après ça dépend du genre de jeu évidemment, mais bien souvent un bon équilibrage en amont fait gagner une bonne poignée de parties de tests, ce qui est très pratique quand on n'a pas sa propre équipe de testeurs comme lynkowsky :pouicok:


Une équipe qui vient une fois par mois, ça dispense pas de se débrouiller pour équilibrer le jeu en amont !
Pour ma part, les tableaux excel sont faits grosso modo dans ma tête, le gros de l'équilibrage je le fais lors de tests solos.
Mon top
TS Léodagan
TS Léodagan
nicoM dit:
TS Léodagan dit:
Ah oui!: je suis un excelman. Je passe beaucoup de temps à travailler mes équilibres sur Excel avant de passer à la phase modélisation de prototype.

Juste une petite curiosité. Que mets-tu dans tes tableaux et qu'en fais-tu?


Ca dépend du jeu bien évidemment, mais ce sont surtout les équilibrages qui sont importants. Par exemple pour La Terre des Dieux, j'avais 3 tableaux excel:

:arrow: un pour l'équilibre des temples : ressources par construction des temples (pour la récurrence des ressources et équilibrer en fonction de l'importance du temple et des quantités de ressources de la banque), bonus des temples (pour équilibrer les types de bonus, les localisations des bonus, et la rentabilité bonus/ coût de construction), bonus par dieu sur sanctuaire (pour qu'aucun prêtre de dieu ne soit désavantagé, problème récurrent des jeux asymétriques) [...]

:arrow: un pour les héros (donnent des actions améliorées): variété des types d'actions, équilibre entre les pouvoirs permanents, équilibre entre les pouvoirs de défausse, équilibre entre les pouvoirs par dieu sur héros spécialisé (toujours pour l'équilibre entre profils de dieux), rentabilité pouvoir/ nombre de voix nécessaires [...]

:arrow: un pour les évènements : variété des évènements, équilibre entre les avantages par dieu [...]

Pour Les Royaumes Combattants, c'est la courbe évolutives Ressources/ besoins qui posait problème, ainsi que la rentabilité niveau développement/ bonus, équilibre entre les développement d'un même niveau mais dans des compétences différentes, équilibre entre les Royaumes en position de départ selon les configurations de jeu (mise en place modifiée selon le nombre de joueurs), nombre de ressources de départ [...]

Pour Amik, c'était la courbe difficulté évolutive des évènements/ évolution des moyens des joueurs, difficulté relative à la saisonnalité entre les zones de jeux, équilibre entre les cartes bûches [...]

Bref, je fais plein de choses avec Excel, mais avant tout je chiffre beaucoup de choses. C'est ce qui a permis de faire de La Terre des Dieux un jeu bien équilibré pour un jeu qui présente la double difficulté de l'asymétrie et du mélange gestion/ conquête/ négociation.
TS Léodagan
TS Léodagan
foxforce dit:
noscollections dit:J'ai oublié de demander (je vais les ajouter dans le 1er message) :
1. vous arrive-t-il, de faire 2 niveaux de règles dans vos jeux ? un niveau disons enfant ou familiale et un niveau expert. un peu comme formula D, règles de base et règles complètes.
2. Pensez-vous, préparez-vous ou même, faites vous des extensions pour vos créations ?


1) Quand je souhaite le soumettre à un éditeur ou qu'on me le demande.
2) Ca dépend du produit, cela implique déjà de faire une estimation du mode de diffusion et du prix de la boîte de base puis des futures extensions, en considérant évidemment que le jeu ait trouvé un éditeur (la truc fastoche quoi :D ). Si c'est un jeu riche, profond, et surtout varié d'une partie à l'autre, alors il y a matière et les idées viennent pour enrichir le tout. Mais de là à les réaliser à l'avance, lorsque le projet n'est qu'un proto sans éditeur derrière, pour ma part je pense que c'est une perte de temps. Surtout que la plupart des créateurs jongle entre plusieurs idées de jeux en même temps et a donc toujours de quoi s'occuper 8) .


Pareil tout dépend du jeu.

Maintenant, je mets souvent 2 niveaux de règles. La Terre des Dieux, Les Royaumes Combattants et le Dragodrome ont ce point en commun.

:arrow: Le premier est jouable sans les pouvoirs des dieux et sans les évènements. Il est assez riche pour initier sans ces éléments, même s'il est moins riche ainsi.

:arrow: Les Royaumes Combattants peuvent se jouer en 50 points ou en 75 points. Cette seule différence suffit à changer le jeu. En 50 points, tu gagnes en rapidité de jeu, mais les stratégies gagnantes sont moins nombreuses. De plus tu n'as pas la chance de profiter des développement à 5. A 75, les stratégies sont plus variées, et pour le coup, une stratégie généraliste ou politique est beaucoup plus intéressante.

:arrow: Le Dragodrome propose soit de faire une course simple, soit une course contre le jeu (avec le Chevalier Noir qui est un "robot" difficile à battre - et permet de jouer seul en plus), soit une course à relais alongeant le circuit de 8 pages de base en course de 14 ou de 20 pages.

Pour les extensions, seul le Dragodrome en appelle, de part ses circuits modulables et les fiches personnages ou dragons. Maintenant, c'est un jeu de course, ce qui est plus propice à l'extensionnisme, surtout avec sa touche de RP.
shaudron
shaudron
Il évident que je trouve aussi du plaisir à jouer à mes créations et à les partager. Mais c'est un plaisir égoïste, une fierté quoi. Ça a un côté un peu frustrant. Je préfère largement jouer aux jeux des autres, car il y a davantage de découvertes, de tâtonnements, de surprises...
Je sais pas si je suis très clair, mais bon...
Suis-je la seul à qui ça parle?


Ca me parle carrément. C'est un peu comme faire la cuisine, les autres trouvent ça très bon mais le seul truc qu'on se dit c'est qu'on a pas mis assez de sel. En tant que joueur je préfère les jeux des autres, le principal plaisir à créer des jeux pour moi c'est de les créer, pas d'y jouer... paradoxalement^^.

Sinon, perso je ne fais jamais de tableau excel, ce logiciel m'effraie. Je place des chiffres sur papier et calcule mes stats et proportions à l'instinct. Je ne prends jamais non plus de notes sur l'ordi, je fais tout ça avec des calepins, à l'ancienne. Ca donne des espèces de grimoires remplis de symboles cabbalistiques, j'adore.:)

Par contre chaque jeu a droit a un dossier sur l'ordi pour la réalisation du proto, avec de gros fichiers psd de quelques centaines de mégas... :mrgreen:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Astur
Astur


Tout pareil pour moi :mrgreen:
A la seule exception près que j'aime bien jouer à mes jeux. Mais bon vu que généralement je crée des jeux auxquels j'aimerais jouer ceci explique cela :)
Nico46
Nico46
shaudron dit:
Ca me parle carrément. C'est un peu comme faire la cuisine, les autres trouvent ça très bon mais le seul truc qu'on se dit c'est qu'on a pas mis assez de sel. En tant que joueur je préfère les jeux des autres, le principal plaisir à créer des jeux pour moi c'est de les créer, pas d'y jouer... paradoxalement^^.
Sinon, perso je ne fais jamais de tableau excel, ce logiciel m'effraie. Je place des chiffres sur papier et calcule mes stats et proportions à l'instinct. Je ne prends jamais non plus de notes sur l'ordi, je fais tout ça avec des calepins, à l'ancienne. Ca donne des espèces de grimoires remplis de symboles cabbalistiques, j'adore.:)

C'est aussi un peu mon cas. En général je regarde les autres tester mes jeux et j'essaie de trouver la logique de chacun. C'est vrai aussi que je ne fais pas de gros jeux et que la gestion s'en trouve simplifiée (4 ou 5 points de règle, pas plus). Je garde par contre un fichier de chaque version de règle dans l'ordi et quelques grafittis sur feuilles ou plateau.
Je n'ai pas pour le moment trouvé la nécessité d'un tableur pour faire évoluer mes jeux, d'où ma question. Je fais au feeling.
shaudron dit:

Par contre chaque jeu a droit a un dossier sur l'ordi pour la réalisation du proto, avec de gros fichiers psd de quelques centaines de mégas... :mrgreen:
vivent les calques!!!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Olivier WARNIER
Olivier WARNIER
C'est souvent très difficile de jouer à ses propres jeux, en plus de le connaître par coeur, on n'éprouve pas de plaisir ludique en computant sans cesse pour voir si ça tourne ou si "on change ça, qu'est ce qui dégringole ?"..

J'ai environ 8 idées en cours, c'est assez énorme quand j'imagine le travail effectué pour en arrivé à celle la plus aboutie.. des heures de boulot en perspective.
Quoi qu'avec l'experience on va de plus en plus vite à effacer les mauvaises pistes.

Je travaille aussi sur grimoire et quand même sur bécane, des notes trainent donc et je prend plaisir à les relire 3 ans plus tard.. des tonnes d'interactions entre toutes ces idées.
Mon top
Aucun jeu trouvé
olgir
olgir
Je fonctionne apparemment comme vous tous, plein de projets à différents stades de la simple idée au proto éditable (quoi que cette notion soit très subjective).
Au niveau du rythme, je travaille à l'envie car ça doit rester un plaisir et non une contrainte. Je ne travaille rarement sur un seul jeu en même temps sauf pour des gros travaux (réalisation d'un proto par exemple).
Par contre quand une idée germe et m'inspire, c'est la frénésie et il en découle rapidement la règle, le proto et les premiers tests.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Hawkeye
Hawkeye
Par contre quand une idée germe et m'inspire, c'est la frénésie et il en découle rapidement la règle, le proto et les premiers tests.

C'est majoritairement pour ca que je crée des jeux (enfin que j'essaye :roll: ) l'adrénaline de la première idée et ses premiers jours de développement c'est quasi jouissif! Après ca retombe un peu mais l'envie d'aboutir et d'explorer d'autres pistes est plus forte (en fait c'est un peu comme une relation amoureuse :mrgreen: )
Mon top
Aucun jeu trouvé