349
réponses
6
followers
Par : Uphir | dimanche 8 septembre 2019 à 00:41
Uphir
Uphir
Je suis d'accord ElGrillo. Je pense que les Titans sont plus complets. Les Colts ont une excellente défense, mais l'attaque est Rivers dépendante, et ce n'est pas forcément rassurant. Ils n'ont pas de jeu de course, et Rivers peut être très propre... comme méchamment passer au travers.

Probablement trop inconstants pour espérer aller loin en playoffs, mais en attendant, ils sont leaders.
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobbylafraise
bobbylafraise
Tant que leur défense arrivera à museler l'attaque adverse, ça passera. Wait & see !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
NFL, week 10 ! Pour les candidats aux playoffs, plus le temps de lambiner ! Alors que certaines équipes assurent et que d’autres rassurent, d’autres encore commencent à sérieusement inquiéter. Les mauvais élèves de la semaine se nomment Seattle et Baltimore, et malheureusement, ce n’est pas la première fois qu’ils font parler d’eux !

Seattle avait pour la première fois de son histoire débuté la saison par un bilan parfait de 5-0, en grande partie grâce à un Russell Wilson exceptionnel à qui l’on promettait déjà le MVP. Certes, la défense était plus que poreuse, notamment contre la passe, mais le quaterback à lui (presque) tout seul faisait gagner son équipe. Oui mais voilà, depuis quatre semaines, la défense de Seattle est toujours aussi nulle et Wilson a un gros coup de mou ! Bilan, depuis la bye week, "Dangerous Russ" a perdu pas moins de 9 ballons en quatre matchs (contre 3 en cinq matchs au début de la saison) et son rating n’a dépassé les 100.0 qu’à une reprise (la victoire contre les 49ers). Le jeu de course ne l’aide pas beaucoup, avec Chris Carson et Carlos Hyde blessés, et la défense elle, a disparu. Hier, après une mi-temps, Jared Goff (27/37, 302 yards) était déjà quasiment à 300 yards. Jamais dans le coup, les Seahawks s’inclinent 23-16 face aux Rams et chutent à la troisième place de la division, derrière les Cardinals et leurs adversaires du soir. Inquiétant avant de retrouver Arizona jeudi soir !

Les Ravens sont-ils devenus trop prévisibles ? C’est ce que prétend Lamar Jackson (24/34, 249 yards, 2 TDs, 1 Interception et 11 courses, 55 yards). Baltimore est en retard sur toutes ses statistiques de la saison passée, et hier soir, ce sont les Patriots qui ont appliqué leur propre recette pour les vaincre. Une grosse défense, beaucoup de courses (173 yards), New England a fait du Baltimore et cela a fonctionné ! Les hommes de Bill Belichick s’imposent 23-17 et les Ravens voient les Steelers s’envoler encore un peu plus en tête de la division et les Browns les rattraper. Il y a danger pour le MVP de la saison passée !

Comme je le disais précédemment donc, l’AFC Nord semble plus que jamais promise aux Steelers, encore victorieux hier soir ! Malgré un vent assez incroyable, Pittsburgh n’a pas vraiment tremblé pour disposer de Cincinnati 36 à 10. Ben Roethlisberger aura mis un quart-temps pour s’ajuster aux bourrasques et rendre une très belle copie; 27/46, 333 yards, 4 TDs. Chase Claypool continue de briller (2 TDs). Tout va décidément très bien pour les "hommes d’acier", toujours invaincus ce lundi.

Dans le match soporifique de la soirée, avec là encore des conditions météorologiques dantesques, les Cleveland Browns se sont imposés 10 à 7 face aux Texans. Pas grand chose à dire de ce match qui n’a pas proposé un spectacle extraordinaire, mais comme je le signalais avant, cette victoire permet à Cleveland de rattraper les Ravens dans la division.

DeAndre Hopkins ! Si les Cardinals prennent la tête de la NFC Ouest, c’est certes parce que Seattle s’effondre, mais c’est aussi et surtout parce qu’ils comptent dans leur rang un joueur d’exception et un quaterback prometteur. Kyler Murray a livré un bon match (22/32, 245 yards, 1 TD, 1 Interception et 61 yards à la course et 2 TDs), et pourtant ce sont bien les Bills qui menaient au score à 11 secondes de la fin du match. Murray tente le tout pour le tout, échappe à la pression défensive et lance une "ave Maria"; coincé entre trois défenseurs, DeAndre Hopkins se détend et…

https://www.youtube.com/watch?v=l3MDZBGrX4Y

Incroyable catch de l’ancien Texans qui donne la victoire à son équipe à l’ultime seconde. Le plus beau match de la soirée ! Victoire des Cards 32-30 qui pourrait asseoir leur leadership sur leur division en cas de victoire sur Seattle dans le Thursday Night Football.

Ils avaient pris une belle rouste la semaine passée face aux New Orleans, mais les Buccaneers se sont bien repris en venant à bout des Panthers, 46-23. Carolina a plutôt bien résisté en première mi-temps (17-17 à la pause), puis Tom Brady (28/39, 341 yards, 3 TDs et 1 TD à la course) et les siens ont fait parler la poudre. A commencer par Ronald Jones II qui s’est offert un superbe touchdown de 98 yards alors que son équipe était acculée à son en-but.

https://www.youtube.com/watch?v=7zkvqUMBP4s

Un coup de massue dont les Panthers ne se sont jamais remis. Pire, après CMC (re)blessé la semaine dernière, c’est Teddy Bridgewater (18/24, 136 yards, 2 TDs, 1 Interception, 1 TD à la course) qui n’a pas terminé le match. Enfin, et c’était aussi l’une des attractions du match; Antonio Brown a joué (7 réceptions, 69 yards).

Ce fut plus dur que l’on pouvait le penser mais les Green Bay Packers sont venus à bout des Jacksonville Jaguars, 24 à 20. Il aura fallu attendre le dernier quart-temps pour voir Aaron Rodgers (24/34, 325 yards, 2 TDs, 1 Interception et 1 TD au sol) trouver Davante Adams pour le touchdown permettant aux Packers de passer devant au score. Les Jaguars auront alors deux occasions d’arracher la victoire mais la défense de Green Bay, sérieuse, ne laissera rien passer. Les hommes de Matt LaFleur se sont quand même fait peur !

Toujours dans la NFC, les Saints se sont encore remis à Alvin Kamara (8 courses, 15 yards, 2 TDs et 7 réceptions, 83 yards, 1 TD) pour venir à bout des 49ers, toujours diminués par les blessures. Au-delà de la victoire 27-13, on retiendra surtout la blessure de Drew Brees. Le verdict vient de tomber et le quaterback souffre d’un collapsus pulmonaire et de cinq côtes cassées ! L’absence devrait être de plusieurs semaines.

Et pour finir, un peu plus rapidement…

Les Raiders n’ont pas eu beaucoup de difficulté à venir à bout des Broncos, 37 à 12. Drew Lock a lancé 4 interceptions et son avenir s’assombrit grandement devant l’absence de progrès manifeste. De son côté, Las Vegas s’est appuyé sur Josh Jacob (21 courses, 112 yards, 2 TDs) pour faire la différence.

Dans le duel entre les deux jeunes quaterbacks issus de la dernière draft, Tua Tagovailoa (15/25, 169 yards et 2 TDs) a conduit son équipe à la victoire (bien aidé quand même pas sa défense) face à Justin Herbert (20/32, 187 yards, 2 TDs, 1 Interception). Les Dolphins s’imposent 29-21 face aux Chargers.

La défense des Giants continue de bien bosser, et comme Daniel Jones (21/28, 244 yards et 9 courses, 64 yards, 1 TD) ne perd pas de ballon, ça suffit à l’emporter. New York s’impose 27-17 face aux Eagles et aussi incroyable que cela puisse paraître, les G-men peuvent croire aux playoffs. La magie de la NFC Est !

Enfin, l’histoire retiendra que les Lions se sont imposés 30-27 face à Washington sur un coup de pied de 59 yards de Matt Prater, déjà détenteur du record de distance en NFL. Un bel exploit qui fait oublier que Détroit avait 21 points d’avance dans le dernier quart-temps avant de se faire rejoindre par la Football Team. Les Lions peuvent remercier leur kicker qui leur évite une nouvelle déconvenue.
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobbylafraise
bobbylafraise
Excellent, j'ai trop hâte de chopper des extraits de cette journée.

Bobby en mode musique qui déconfine.
Mon top
Aucun jeu trouvé
boby0ne
boby0ne
Hello, du beau football! On va voir ce que Winston peut faire pendant l’absence de Brees. Pour espérer aller loin en playoffs il va falloir qu’il rentre de blessure au moins 2 semaines avant la fin de saison régulière. Histoire de se remettre sur pied. C’est Brady qui doit être content pour la course au record de TD Pass !
 
Mon top
12 ans et +
8,9
338 avis
8 ans et +
8,5
280 avis
12 ans et +
9,0
416 avis
12 ans et +
8,8
183 avis
12 ans et +
8,9
100 avis
10 à 99 ans
9,1
837 avis
13 ans et +
9,1
148 avis
Uphir
Uphir
Je ne vous ai pas causé du Monday Night Football entre les Bears et les Vikings. Un match au final assez pauvre; le défense de Chicago a fait le boulot en "volant" notamment deux ballons à l'attaque de Minnesota et en contenant l'homme en forme des "purples", Dalvin Cook, limité à 96 yards. Le soucis, c'est que l'attaque a, comme à son habitude, été anémique. Nick Foles n'a complété que 15 passes sur 26, pour 106 yards et 1 interception. Pire, le quaterback est sorti sur blessure, visiblement touché à l'épaule. Le seul touchdown des Bears est venu sur retour de coup de pied; c'est bien trop peu !

En face, Kirk Cousin s'est montré solide (25/36, 292 yards, 2 TDs, 1 Interception); suffisant pour conduire son équipe à la victoire 19 à 13.

Minnesota est en train de faire une petite remontée (4-5) avec une troisième victoire de rang. Les Bears, eux, restent sur quatre revers après un début de saison réussi qui les avait sans doute rendu plus "beaux" qu'ils ne le sont réellement.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Avec un peu de retard, le Thursday Night Football et la victoire importante des Seahawks face aux Cardinals, et qui permet à Seattle de reprendre la tête de la très disputée NFC Ouest. Seattle a plutôt bien maîtrisé son sujet et c'est la défense qui a assuré la victoire, ce qui est suffisamment rare pour être noté. Russell Wilson (23/28, 197 yards, 2 TDs et 10 courses pour 48 yards) a retrouvé de la sagacité; il n'a pas forcé de lancer, n'hésitant pas à courir quand les options étaient fermées, ce que l'on n'avait pas forcément vu ces dernières semaines. Le jeu au sol a aussi performé avec le retour de Carlos Hyde (14 courses, 79 yards, 1 TD). Mais c'est vraiment la défense qui a rassuré avec une bonne pression sur le Kyler Murray (29/42, 269 yards, 2 TDs), gêné par une blessure à l'épaule droite, et parfaitement contenu en sortie de poche (5 courses, 15 yards). Symbole de ce renouveau, Carlos Dunlap, transféré des Bengals, sack Murray sur la 4ème tentative lors du dernier drive du match. Vraiment, on espère continuer à voir la D à ce niveau !

Sur le déroulé du match, les Seahawks ouvrent le score sur le premier drive du match (7-0). Les défenses prennent ensuite le dessus avec plusieurs punts, mais les Cardinals reviennent dans la partie par Kenyan Drake; un temps donné fumble, le reviewing montre que le running back avait cassé le plan avant de perdre le ballon (7-7). La fin du premier acte est à l'avantage des locaux; Seattle rajoute un touchdown par Lockett (transformation manquée) et un field goal; cela fait 16-7.

Les Cards ont la première possession de la deuxième mi-temps et vont être bien aidé par l'indiscipline de la défense de Seattle (le seul vrai mauvais drive de l'escouade de Ken Norton); alors qu'ils sont en troisième et longue, c'est Diggs qui commet une brutalité sur DeAndre Hopkins alors que la passe était complètement manquée. 15 yards et first down pour Arizona. Un peu plus loin, c'est Bobby Wagner qui se met à la faute avec un horse collar qui donne à nouveau un first down gratuit. Les visiteurs n'en demandaient pas tant et reviennent au score (16-14). Mais Seattle se donne un peu d'air avec un drive victorieux conclue par Hyde en force (23-14); sur cette attaque, c'est la défense des Cardinals qui se met à la faute avec une provocation inutile de Peterson sur DK Metcalf qui entraîne un début de bagarre... et un first down pour Seattle alors qu'ils avaient été stoppés.

Le quatrième quart-temps est plein de suspens. Les Cardinals mènent une nouvelle offensive victorieuse et reviennent à deux points (23-21), et dans la foulée, la défense réalise le stop. Seattle doit rendre la balle. Le tournant du match arrive peu après; après deux pénalités qui adossent Arizona à son end-zone, la protection de Kyler Murray se met une nouvelle fois à la faute (plus de 100 yards de pénalité pour les Cards sur ce match) et concède un safety. 2 points de plus pour Seattle (25-21) et ballon rendu aux Seahawks qui vont rajouté 3 points à l'issue (28-21).

Arizona a alors une possession pour égaliser et arracher la prolongation, mais Carlos Dunlap fait le boulot comme vu précédemment.

Un très beau match.

Bon dimanche en attendant le red zone.
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobbylafraise
bobbylafraise
Merci, super match, j'en ai vu un bout dont le TD avec la passe à la limite du sack mais qui part quand même pour le grand receveur dans l'embut, excellent.

Bobby après une 'tite sieste.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElGrillo
ElGrillo
P*tain Burrow...y’a pas que les croisés, c’est bien plus apparemment...
Dégoûté de cette saison et toutes ces blessures. C’est la boucherie. Pas souvenir que ça soit ça tous les ans...
Mon top
12 ans et +
8,9
338 avis
12 ans et +
8,5
34 avis
10 ans et +
8,9
97 avis
8 ans et +
7,9
139 avis
14 ans et +
8,4
383 avis
12 ans et +
9,0
165 avis
boby0ne
boby0ne
Oui c'est dur pour lui et les Bengals. J'ai vu 2 matchs de cette équipe cette année et c'est certain qu'il manquait de protection. Je n'ai pas vu comment il s'est blessé par contre (tacle?). 
Mon top
12 ans et +
8,9
338 avis
8 ans et +
8,5
280 avis
12 ans et +
9,0
416 avis
12 ans et +
8,8
183 avis
12 ans et +
8,9
100 avis
10 à 99 ans
9,1
837 avis
13 ans et +
9,1
148 avis
Uphir
Uphir
Comme vous, j'ai découvert hier la gravité de Burrow. Triste, triste, triste !

Il montrait vraiment de belles choses, mais clairement, il n'avait pas de protection (je me demande même si c'était pas le QB le plus sacké... j'ai pas les stats sous les yeux).

@bobyOne: il se blesse "connement". Pas vraiment sur un placage violent. Il est dans sa poche sur un jeu de passe et sa ligne recule. Il réussit à déclencher sa passe mais il se fait quand même toucher par un défenseur alors qu'il y a une mêlée de joueur qui tombe devant lui et lui coincé la  jambe. C'est même pas super impressionnant même si tu vois bien que ça tourne pas dans le bon sens.

Edit: J'ai re-regardé, et en fait c'est un défenseur, poussé par un lineman, qui lui tombe sur le tibia alors qu'il a la jambe bien raide, le pied planté dans le sol. Le genou plie, mais pas dans son sens naturel.
Mon top
Aucun jeu trouvé
boby0ne
boby0ne
Ouch. C'est les pires situations quand le bloc de 'gros' joueurs s'effondre. C'est un jeune joueur avec un mental solide il me semble. Il va s'arracher pour revenir. J'espere que les managers des Bengals miseront sur une meilleure protection pendant ce temps. 

Petit mot sur Tysom Hill qui a fait un bon match en QB. Dommage qu'il fumble une fois par match, sans ca son match etait presque parfait. En attendant le retour de Brees il faut se contenter de gagner un match sur 2 pour rester dans la course aux PO. 
Mon top
12 ans et +
8,9
338 avis
8 ans et +
8,5
280 avis
12 ans et +
9,0
416 avis
12 ans et +
8,8
183 avis
12 ans et +
8,9
100 avis
10 à 99 ans
9,1
837 avis
13 ans et +
9,1
148 avis
bobbylafraise
bobbylafraise
Y'a eu d'la casse dites donc, faut pas que ça soit toutes les semaines si on veut du psectacle de qualité en playoffs.

Bobby encore au goûter.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
boby0ne dit :Ouch. C'est les pires situations quand le bloc de 'gros' joueurs s'effondre. C'est un jeune joueur avec un mental solide il me semble. Il va s'arracher pour revenir. J'espere que les managers des Bengals miseront sur une meilleure protection pendant ce temps.

Malheureusement, la blessure est encore pire qu'on le pensait.

Non seulement les ligaments antérieurs sont touchés mais on parle de dommages structurels au genou (en plus des ligaments latéraux); en gros, tout est en bouilli dans le genou. On parle de 9 à 12 mois d'absence. On est même pas sûr de le voir la saison prochaine.

Pauvre gosse. Vraiment, ça me fait chier...

Bien sûr, j'y reviendrai dans mon résumé de la semaine, en ligne ce soir ou demain.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Allez, let's go pour un petit tour d'horizon de la semaine 11 de la saison régulière de la NFL, édition 2020-2021.

On en a déjà parlé et on ne va pas revenir longuement dessus, mais la grosse (et malheureuse) nouvelle de cette journée, c'est la grave blessure de Joe Burrow lors du match opposant Washington à Cincinnati. Le rookie livrait une nouvelle fois une belle prestation (22/34, 203 yards, 1 TD) lorsque sur un snap anodin, il a vu sa poche de protection s'effondrer autour de lui et un défenseur le percuter à la jambe alors que cette dernière était ancrée dans le sol. Le genou a plié, mais pas dans le bon sens; ligaments rompus et dommage structurel. On espère tous qu'il puisse revenir au football mais au jour d'aujourd'hui, personne n'en sais rien ! Comme un symbole, alors que Burrow sortait du terrain, Alex Smith (17/25, 166 yards, 1 TD, 1 Interception) remportait avec la Football Team sa première victoire depuis sa terrible blessure et sa non moins compliquée convalescence. Washington s'impose 20 à 9, mais le résultat est anecdotique.

La semaine dernière, je m'inquiétais pour deux franchises parmi les favoris qui montraient des signes de faiblesses. Si Seattle a su bien rebondir avec leur victoire dans le Thursday Night Football, ce n'est en revanche pas le cas de Baltimore. Les Ravens se sont inclinés à domicile face aux Titans, 24 à 30, après prolongation. Pourtant, les hommes d'Harbaugh (très nerveux au début de la rencontre et impliqué dans une altercation avec Malcolm Buttler pour une histoire de logo) ont eu jusqu'à 11 points d'avance dans le troisième quart-temps. Une interception lancée par Lamar Jackson et le réveil de Derrick Henry (28 courses, 133 yards, 1TD) a remis Tennessee dans le match. Jackson (17/29, 186 yards, 1 TD, 1 Int) a eu la possession au début de l'overtime et n'en a rien fait, et c'est l'insaisissable Henry qui a conclu pour les siens.

Baltimore est actuellement 8ème de la Conférence Américaine et si la saison s'arrêtait là, les "corbeaux" ne seraient tout simplement pas en playoffs ! Et quand on sait que leur prochain adversaire est Pittsburgh, déjà vainqueur au match aller et toujours invaincu. Ce match, initialement prévu pour Thanksgiving, a été finalement reporté à dimanche. Par la suite, le calendrier de Baltimore s'allège un peu, mais il va vraiment falloir se réveiller.

Je l'ai brièvement évoqué mais les Steelers donc ont gagné (puisqu'ils sont invaincus !). Il est vrai que le challenge était modeste puisque en face, ce n'était que les Jaguars. Le score reflète l'écart de niveau; 27-3 ! Ce qui est surtout intéressant de retenir, c'est que Jake Luton, le remplaçant de Minshew et plutôt pas mal la semaine dernière, a lancé 4 interceptions. De fait, ce sera Mike Glennon qui commencera le prochain match de Jacksonville au poste de quaterback.

Puisque l'on parle de quaterback titulaire, et surtout de quaterback titulaire blessé, un coup d'oeil sur la victoire des Saints. En l'absence de Drew Brees (auquel on a diagnostiqué 11 côtes cassées sur 24 possible et un pneumothorax !), on attendait de voir ce que donnerait l'homme à tout faire, Taysom Hill, dans la peau d'un QB starter. Le polyvalent joueur des New Orleans a été propre, avec un bilan de 18 passes complétées sur 23 pour 233 yards, et 2 TDs inscrits au sol. Il a néanmoins perdu un ballon sur fumble. Largement suffisant pour battre 24 à 9 des Falcons qui ne jouent de toute façon plus rien cette saison. A voir cependant quand le niveau va s'accroitre, sachant que Brees devrait encore manqué deux à trois semaines (ne me demandez pas comment c'est possible de se remettre aussi vite de onze côtes fracturées !).

C'était l'affiche du dimanche soir; la revanche entre les Chiefs et les Raiders, Las Vegas ayant battu Kansas City au match aller. Les hommes de Jon Gruden ont encore donné du fil à retordre aux champions en titre, mais c'est bien Patrick Mahomes (34/45, 348 yards, 2 TDs, 1 Interception) qui a eu le dernier mot. Les Raiders pensaient sans doute avoir fait le plus dur en prenant l'avantage (31-28) à 1:43 de la fin. Mais en une minute et dix secondes, avec un 6/7 à la passe, 75 yards de gain, et un ultime lancer pour un touchdown de Travis Kelce (8 réceptions, 127 yards, 1 TD), Mahomes a tout simplement montré pourquoi il était le meilleur à son poste en ce moment... et il a surtout offert la victoire (31-35) à son équipe. KC reste à l'affut à la deuxième place de la conférence, guettant un faux pas des Steelers.

En revanche, cela s'est bien moins passé pour Tom Brady (26/48, 216 yards, 2 TDs, 2 Interceptions) lors du Monday Night Football. Comme Mahomes, TB12 a eu la possession pour aller chercher la victoire mais il s'est fait intercepter par la défense des Rams qui l'ont emporté 27 à 24. Los Angeles montre de belles choses ces derniers temps et ont l'avantage dans la NFC Ouest au bénéfice de leur victoire conte Seattle. Malheureusement, Jared Goff (39/51, 376 yards, 3 TDs, 2 Interception) reste branché sur courant alternatif, à l'image de son match où il a réalisé une excellente première mi-temps avant de s'éteindre dans le deuxième acte.

Autre équipe de Los Angeles, les Chargers n'ont pas souffert pour vaincre les Jets 34 à 28. On retiendra une nouvelle fois la prestation de Justin Herbert (37/49, 366 yards, 3 TDs) qui a véritablement pris les rênes de cette attaque et file vers le titre de rookie of the year, surtout avec la blessure de Burrow.

Puisque l'on parle de quaterback débutant, on notera que mené de 10 points dans le quatrième quart-temps, Brian Flores a préféré faire rentrer Ryan Fitzpatrick (12/18, 117 yards et 1 Interception) à la place de Tua Tagovailoa (11/20, 83 yards et 1 TD) pour tenter de renverser le score. Un pari perdant puisque les Dolphins se sont inclinés 20 à 13 face aux Broncos mais qui montre que le coaching staff de Miami n'a pas encore confié toutes les clefs du camion à Tua.

La semaine passée, les Colts dominaient les Titans pour prendre le lead dans l'AFC Sud. Cette semaine, Indianapolis montre qu'il faut les considérer sérieusement avec une victoire sur les Packers, 34 à 31. Green Bay peut nourrir beaucoup de regrets puisque le match semblait à leur portée, menant 21-7, puis 28-14 à la pause, avec déjà trois touchdowns lancés par Aaron Rodgers à ce moment là. Mais la deuxième mi-temps tourne à l'avantage des visiteurs, notamment grâce à leur défense qui ne concède qu'un petit field goal en 30 minutes. A 31-31, le match file en prolongation. Green Bay a la possession mais perd le ballon dès son deuxième snap sur un fumble de Valdes-Scantling. Le pied de Blankenship donne la victoire aux Colts.

Ils semblaient aller mieux, mais ils sont retombés sur terre; les Vikings se sont inclinés face aux Cowboys 31 à 28 dans ce qui fut un très agréable match de football. Dallas a pris le lead à 1:37 de la fin sur un touchdown de Dalton Schultz sur un lancer d'Andy Dalton (22/32, 203 yards, 3 TD, 1 Interception). La dernière possession de Minnesota n'a rien donné. De ce match, on retiendra la super réception de Ceedee Lamb, véritable félin sur le coup...

Ceedee Lamb spectacular catch for TD !

Enfin, et très rapidement.

Les Texans se sont imposés face aux Patriots 27 à 20.

Les Cleveland Browns poursuivent leur bonne saison en battant les Eagles 22 à 17; l'occasion de souligner que Carson Wentz (21/35, 235 yards, 2 TDs, 2 Interceptions) a encore rendu une copie plus que passable mais que pour autant, Doug Peterson n'envisage pas de le remplacer.

Enfin, les Lions se sont fait humilier 20 à 0 par les Panthers qui jouait sans Christian McCaffrey et avec un quaterback de XFL; P.J Walker a complété 24 sur 34 passes pour 258 yards, 1 TD et 2 interceptions !

Détroit que l'on retrouvera demain pour les traditionnels matchs de Thanksgiving. Les Lions recevront les Texans à 18h30 heure français, alors que Washington se déplacera à Dallas à 22h30. Baltimore à Pittsburgh qui devait être le prime time de ce jour de fête outre-atlantique est reporté.
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobbylafraise
bobbylafraise
Les steelers sont on fire. 2tonné par le résultat des rams parce que j'ai vu el TD contre eux ou le runner s'arrache pour scorer, ça donnait l'impression qu'ils n' y étaient pas.

Bobby avant de filer dans les torchons.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Bon, un petit mot (ou deux) sur les matchs de Thanksgiving. J'ai regardé distraitement la victoire des Texans sur les Lions, 41 à 25, et un gros résumé de la victoire de la Football Team sur les Cowboys, 41 à 16.

Dans les deux cas, l'absence de "protection" du ballon a été préjudiciable pour les vaincus (lesquels ont tous les deux pris plus de 40 points -41 exactement, jolie symétrie-). Détroit s'est même offert le luxe de trois pertes de balles sur trois possessions de suite (2 interceptions, 1 fumble). Bref, c'était pas du grand spectacle, et ça n'avait pas beaucoup d'intérêt dans la saison.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Agone
Agone
Allez, parce qu'en parler évacue la frustration ...

... prochain match sans QB pour les Broncos ! La régalade maximale ! Tous en protocole COVID, pas de QB, match non reporté, tout va bien indecision
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Puisque les fans ne semblent pas convaincus par Drew Lock, c'est l'occasion de voir si Denver peut se passer de QB !

Sinon, tiens, je profite de passer par là pour dire que Matt Patricia n'est plus l'entraîneur des Lions. Conséquence logique d'un énième non match jeudi soir.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Agone
Agone
T'es dur là yes On est pas convaincus mais là ...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
NFL, week 12, et "no time for losers, baby !", comme dirait l'ami Freddie (bon, ok, il a peut-être pas dit "baby !" mais c'est dommage, parce que ça fait vachement plus classe !).

L'une des affiches les plus prometteuses de la soirée était les retrouvailles entre Tom Brady, The Greatest of All Time, et Patrick Mahomes, appelé à lui succéder... hasard des rencontres inter-Conférences qui fait bien les choses. En effet, leurs trois précédents duels avaient donné lieu à des matchs exceptionnels, avec des finishs mémorables. Mais hier, l'affaire a tourné court, la faute à un Tyreek Hill juste intenable ! Après seulement un quart-temps, le receveur des Chiefs avait déjà réceptionné pour plus de 200 yards (sur ses 269 de production total) et inscrit 2 touchdowns (sur les 3 à mettre à son compteur). Cela méritait bien un salto...

Tyreek Hill, backflip touchdown !

Une performance bien entendu impossible sans quelqu'un pour lui lancer la balle; Mahomes signe un match à 462 yards et 3 TDs (37 places complétées sur 49 tentées). Si passée l'hémorragie initiale, la défense des Buccaneers s'est reprise, Tom Brady signait quant à lui un match plutôt moyen, avec une production aérienne intéressante (27/41, 345 yards, 3 TDs) mais minorée par 2 interceptions. Pourtant, Tampa Bay a eu sa chance en grignotant patiemment son retard; 27-24 dans le money time. Mais Mahomes est un garçon qui apprend vite ! Il y a deux ans, Kansas City laissait une ultime possession à Brady en finale de conférence, et TB12 renversait la situation et privait KC de Super Bowl. Pas de cela hier ! L'attaque d'Andy Reid confisquait le ballon et c'est Tyreek Hill, encore lui, qui fermait le bal en réceptionnant la passe décisive sur une 3ème et longue pour faire tourner le chrono.

L'une des autres rencontres attendues hier soir était le duel de division entre les Indianapolis Colts et les Tennessee Titans. Il y a deux semaines, Indy avait battu son rival, un peu à la surprise générale, et s'était emparé de la première place de l'AFC Sud. Les hommes de Mike Vrabel avaient à coeur de remettre les points sur les i, et ce fut fait, avec la manière ! Après un début de match équilibré où les deux équipes marquent sur leurs deux premières possessions, Tennessee a passé la seconde et a "roulé" sur la défense adverse. Derrick Henry a ainsi conquis 178 yards en 27 portées, et inscrit 3 TDs. L'autre homme en forme de l'attaque des Titans fut A.J. Brown; le receveur de deuxième année, déjà décisif la semaine dernière contre les Ravens, s'est offert 98 yards de production en 4 réception, et 2 TDs... le deuxième sur un onside kick des Colts et retourné jusqu'à la terre promise pour plier le match. 45-26, score final.

Dans la très disputée NFC Ouest, Seattle (qui joue ce soir face aux Eagles) a le champ libre car ses deux principaux rivaux ont perdu hier soir, et réalisent la (très) mauvaise opération de la soirée (si les Seahawks l'emportent bien évidemment).

Pourtant, Cam Newton a réalisé un match assez horrible, une nouvelle fois, à 9 passes complétées sur 18, pour 84 yards et 2 interceptions; soit un rating de 23.6 ! Mais les Patriots ont du coeur et ne veulent rien lâcher, malgré un effectif vraiment faible. DeAndre Hopkins est bien tenu par Stephon Gilmore pendant tout le match (le receveur est limité à 55 yards sur le match), la défense serre les rangs sur une 4ème & goal des Cardinals, et en toute fin de match, c'est une pénalité pour "roughing the passer" qui met New England à portée des perches. Une occasion que la bande à Belichick ne laisse pas passer. Les Pats s'imposent 20-17, au courage, et mettent en péril Arizona qui reste sur deux défaites consécutives.

Ce revers aurait pu profiter au Rams mais il n'en fut rien. Malgré les blessures, les 49ers remportent cette rivalité de division. Un match qui s'est joué en trois temps. Capitalisant sur les pertes de balle de son adversaire (Jared Goff a encore lâché trois ballons hier; 2 interceptions et 1 fumble), San Francisco prend le match en main et mène 14-3 dans le troisième quart-temps. C'est le moment choisi par Aaron Donald pour passer en mode "Monsieur Furieux" ! Le "99" fait mal; il force Nick Mullens à l'interception, et sur la possession suivante, c'est encore lui qui frappe le quaterback pour une perte de balle retournée dans l'end-zone. L.A prend le lead 20-17 à l'entame du dernier quart-temps avant de... ne plus rien faire ! Robbie Gould a deux occasions dans l'ultime période; il n'en loupe aucune ! Résultat, San Francisco égalise dans un premier temps, et s'impose à l'ultime seconde d'un field goal, 23 à 20.

Autre mauvaise opération de la soirée, cette fois-ci en AFC, pour les Raiders. Alors que Las Vegas était passé tout près d'un deuxième exploit face aux Chiefs la semaine passée (défaite dans les dernières secondes), l'équipe de Jon Gruden a vécu un véritable (et imprévisible cauchemar) face aux Falcons. Pourtant, Atlanta est loin d'être une top team cette année, et pire encore, hier soir, Todd Gurley et Julio Jones étaient absents. Mais c'est une véritable déculottée qu'ont encaissé les "black and silver"; 46 à 3 ! Une humiliation en grande partie due aux cinq pertes de balle des visiteurs, dont quatre pour le seul Derek Carr; 1 interception, 3 fumbles perdus. Cette contre performance est un très mauvais résultat dans la course aux playoffs pour les Raiders.

Car devant eux, deux concurrents directs pour la qualification se sont imposés.

Les Dolphins avaient un match "facile" face aux Jets, mais encore fallait-il ne pas se faire piéger. Ce fut chose faite, avec une victoire "tranquille" 20 à 3. L'occasion pour Ryan Fitzpatrick de retrouver pour un match sa place de titulaire. "The Beard" a été propre; 24/39, 257 yards, 2 TDs. A priori, pas de quoi menacé la place de Tua Tagovailoa, blessé au pouce, et annoncé comme le starter si il n'est pas blessé.

Quant aux Browns, ils ne sont pas sexys à regarder, mais ils gagnent ! Et ça, ça change beaucoup de choses ! Pourtant, ce fut loin d'être simple hier face aux Jaguars, et on a cru Cleveland retombé dans ses travers lorsque Jacksonville est revenu à deux points dans le final, grâce à un touchdown de James Robinson, encore excellent hier soir (22 courses, 128 yards, 1 TD). Malheureusement, Mike Glennon n'a pas pu trouver un receveur pour convertir à 2 points et égaliser; dommage, car le quaterback remplaçant du remplaçant s'était montré plutôt solide jusque là (20/35, 235 yards, 2 TDs). Avec cette victoire (27-25), les Browns sont à 8-2, ce qui signifie qu'a minima, ils termineront la saison avec un bilan neutre. Ils mettent ainsi fin à douze saisons consécutives avec un bilan négatif !

Après les "mauvaises opérations" et les "bonnes affaires" de la soirée d'hier, un petit mot sur les leaders qui ont continué leur route, pour la plupart sans trop souffrir.

Les quaterbacks changent à Chicago mais rien n'y fait; l'attaque des "nounours" n'avancent pas ! En une mi-temps, les Packers avaient bouclé l'affaire; Green Bay a scoré un touchdown sur ses trois premières possessions, avant de porter l'estocade sur un fumble retourné pour un TD juste avant la pause. Mitch Trubisky a perdu trois ballons (2 interceptions, 1 fumble) et n'a sauvé ses statistiques que dans le garbage time, alors que tout était déjà joué. 41-25 la marque finale.

Les Bills de Buffalo continuent de dominer l'AFC Est maintenant que l'ogre Brady est parti sous d'autres cieux. Hier, ce sont les Chargers qui ont subi la loi des "bisons". Malgré la défaite 27-17, Justin Herbert a encore rendu une belle fiche statistiques; 31/52, 316 yards, 1 TD, 1 interception. Sur cette soirée, le rookie se classe 3ème en terme de yards lancés, derrière Brady et Mahomes qui ont combattu dans les airs. Herbert est vraiment l'avenir des "bolts" au poste.

Enfin, dans le match le plus atypique (pour ne pas dire autre chose) de la soirée, les Saints se sont imposés 31-3 face aux Broncos. Mais ce que l'on retiendra surtout, c'est que le match s'est joué sans "vrai" quaterback ! Avec quatre QB sur la liste Covid, c'est Kendall Hilton, receveur à la base, qui a oeuvré au poste. Bilan: 1/9, 13 yards gagnés, 2 interceptions. Pas vraiment une réussite ! De l'autre côté, on ne peut pas dire que Taysom Hill ait beaucoup plus convaincu. Il termine le match à 9/16 à la passe, 78 yards, 1 interception. En revanche, c'est au sol qu'il a fait la différence avec 44 yards en 10 courses et 2 TDs.

On termine ce résumé par deux matchs (presque) sans enjeu.

Kirk Cousins (34/45, 307 yards, 3 TDs, 1 fumble perdu) est allé chercher la victoire pour ses Vikings dans les deux dernières minutes du match, en trouvant un receveur dans la peinture pour passer devant, 28-27. Les Panthers auront bien une occasion de l'emporter à la dernière seconde mais leur kicker rate les perches... coup de pied à 54 yards quand même ! On retiendra de ce match surtout le début de deuxième mi-temps où coup sur coup, Jeremy Chinn chipe deux fois la balles sur deux possessions aux attaquants de Minnesota pour inscrire un touchdown défensif. Sur le premier, c'est Cousins qui lâche le ballon et voit Chinn remonter jusqu'à l'end-zone. Sur le deuxième, c'est Cook qui se fait piquer la balle avec les mêmes conséquences. A noter que le running back s'est blessé sur cette action.

Jeremy Chin - back-to-back score

Enfin, les Giants se sont imposés 19-17 face aux Bengals. Le résultat peut paraître anecdotique, mais ce matin, c'est bel et bien New York qui est en tête de la NFC Est et donc potentiellement en playoffs. Daniel Jones (16/27, 213 yards) n'a pas perdu de ballon, mais il s'est aussi blessé sur une course, laissant sa place à Colt McCoy.

Il reste deux rencontres pour clôturer cette 12ème semaine. Les Seahawks affronteront donc les Eagles cette nuit dans le traditionnel Monday Night Football (ce sera en replay pour moi). Et mardi soir, les Ravens affronteront les Steelers; un match décisif que Baltimore affrontera sans préparation (locaux fermés pour cause de Covid) et sans Lamar Jackson (positif au Coronavirus).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Ah oui, j'allais oublié. La NFL a annoncé qu'il y aurait trois matchs le samedi 26 décembre. L'occasion de voir des matchs de NFL un samedi en France (et donc de faire la grasse mat' le lendemain matin):

- Detroit Lions - Tampa Bay Buccaneers, à 19h
- Arizona Cardinals - San Francisco 49ers, à 22h30
- Las Vegas Raiders - Miami Dolphins, à 2h15
Mon top
Aucun jeu trouvé
boby0ne
boby0ne
Pas le match le plus dur pour les Saints. Ça se prend, surtout quand Tampa perd. Premier de division et de conférence, on se dirige gentiment vers les PO. Ces 2 victoires sans Brees devraient permettre de laisser le temps à Drew de pas précipiter son retour. Mieux vaut qu'il récupère pleinement pour les PO. 
Mon top
12 ans et +
8,9
338 avis
8 ans et +
8,5
280 avis
12 ans et +
9,0
416 avis
12 ans et +
8,8
183 avis
12 ans et +
8,9
100 avis
10 à 99 ans
9,1
837 avis
13 ans et +
9,1
148 avis
bobbylafraise
bobbylafraise
Thanks j'ai trop hâte de pouvoir zieuter les matchs sur l'équipeTv.

Bobby en faisant un stock de Bud.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Et moi je termine le visionnage en différé du Monday Night Football. Je vous ferai un petit récap' demain.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Et donc, pour revenir sur le Monday Night Football. Ce ne fut pas vraiment fameux (ce fut même assez chiant en fait !), mais les Seahawks ont assuré l'essentiel en s'imposant 23-17 face aux Eagles. Le score peut paraître serré mais Philadelphie n'a quasiment jamais menacé son adversaire et ne doit l'étroitesse du score qu'à un touchdown chanceux, converti à 2 points, à 12 secondes de la fin.

Le premier quart-temps fut tout simplement catastrophique, sauf si vous aimez les défenses ! Seattle échoue par deux fois en tentant de convertir une 4ème tentative, dont une sur la ligne, et les Eagles n'arrivent même pas à réussir un first down à cause d'un Carson Wentz nul... tout simplement ! Le quaterback, plus gros salaire de la franchise et 4ème quaterback le mieux payé de la ligue n'est tout simplement plus le même depuis sa blessure au genou. Vraiment, il fait de la peine !

0-0 après 15 minutes de jeu. La solution vient dans le 2ème quart-temps avec un big play de Russell Wilson (22/31, 230 yards, 1 TD) pour D.K Metcalf, juste excellent sur ce match. Le receveur de deuxième année signe son meilleur match; 10 réceptions, 177 yards ! Cette passe amène Seattle quasiment sur la ligne et Moore conclut sur une passe lobée de Wilson. Dans la foulée, nouveau stop défensif et c'est Chris Carson, de retour de blessure, qui marque quelques jeux plus tard (14-0).

Les "verts" réagissent en fin à la fin de ce quart-temps; Wentz trouve enfin un first down avec ses jambes. Philly inscrit un touchdown mais manque l'extra point (14-6).

Le deuxième mi-temps commence avec le momentum qui reste aux locaux. Les Eagles stoppent les Seahawks et viennent en red zone, mais ils doivent se contenter d'un field goald (14-9). Le reste du match est soporifique; Seattle prend de l'avance au pied avec trois kicks réussis (23-9), avant que les Eagles réduisent le score dans les dernières secondes.

Vraiment pas génial comme match, mais Seattle reprend le lead dans la NFC Ouest.

Ce soir, à 21h45 (heure française), Steelers et Ravens s'affrontent dans le match reporté de Thanksgiving.
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobbylafraise
bobbylafraise
Merci, c'est cool de te taper les purges pour nous!

Bobby à la cool déjà en milieu de semaine.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Bah celui là, si j'avais été fan des 'hawks, je sais pas si j'aurai tenu.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
Je pensais avoir vu ma purge de la semaine, mais alors le Ravens at Steelers... ouah ! Je ne sais même pas comment je fais pour tenir.
Mon top
Aucun jeu trouvé