Ce jeu est sorti le 26 févr. 2016, et a été ajouté en base le 29 janv. 2014 par Docteur Mops

édition 2015

Standalone 4 extensions 2 éditions
60,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Par : Maximilien dc | mercredi 10 août 2016 à 14:48
Maximilien dc
Maximilien dc
Bonjour,

Nous allons publier à un rythme hebdomadaire des articles nommés "Mare Nostrum : Focus sur ...".
Chaque article proposera la présentation d'une civilisation suivie des différentes pistes stratégiques suivant la ou les conditions de victoire choisies. Je partagerai dans ce message les liens vers les différents articles.

Vous pouvez réagir ici en apportant vos propres idées et stratégies sur la civilisation. Cela permettra aux débutant d'avoir un bel aperçu des possibilités qu'offre chacune des civilisations. Les initiés ou vétérans pourront eux partager leur expérience et affiner leur stratégie.
En espérant que l'idée vous plaise !


Article 1. Mare Nostrum : focus sur l'Egypte

Article 2. Mare Nostrum : focus sur Rome

Article 3. Mare Nostrum : focus sur la Grèce

Article 4. Mare Nostrum : focus sur Carthage

Article 5. Mare Nostrum : focus sur Babylone 


Article 6. Mare Nostrum : focus sur les Atlantes
Mon top
Primesinister
Primesinister
Super initiative, vous assurez chez Asyncron!
Maximilien dc
Maximilien dc
Primesinister dit :Super initiative, vous assurez chez Asyncron!

Merci :)
Le prochain article sera dédié à Rome. 

Mon top
Hades
Hades
Chouette idée !
alighieri
alighieri
Un peu déçu qu'il n'y ait pas plus de devellopement sur l'inévitable dilemne du tour 1 de l'égyptien : construire avant ou après le babylonien afin de prendre ou non la Judée. C'est quand même un choix ultra important
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maximilien dc
Maximilien dc
alighieri dit :Un peu déçu qu'il n'y ait pas plus de devellopement sur l'inévitable dilemne du tour 1 de l'égyptien : construire avant ou après le babylonien afin de prendre ou non la Judée. C'est quand même un choix ultra important

Je n'ai pas voulu développé plus car, dans l'esprit d'un guide stratégique "light", je préférais simplement attirer l'attention dessus et laisser la réflexion ouverte.

Pour ma part, je pense que l'ouverture en JUDEA est incontournable (mais souvent sans cité légendaire), sauf si vous souhaitez absolument acheter un héros spécifique. Prendre la JUDEA met la pression au Babylonien et protège davantage votre capitale.

Mon top
alighieri
alighieri
Maximilien ASYNCRON dit :

Pour ma part, je pense que l'ouverture en JUDEA est incontournable (mais souvent sans cité légendaire), sauf si vous souhaitez absolument acheter un héros spécifique. Prendre la JUDEA met la pression au Babylonien et protège davantage votre capitale.

On est bien d'accord
Globalement, je trouve que l'Egypte est le peuple qui a le plus changé par rapport à MN 1 : on est passé d'un jeu ultra scripté (accumuler les impots et bétonner, what else ?) à quelque chose de très ouvert. Perso c'est le peuple sur lequel j'ai le moins d'idées préconçues quant à son ouverture.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Maximilien dc
Maximilien dc
alighieri dit :
Maximilien ASYNCRON dit :

Pour ma part, je pense que l'ouverture en JUDEA est incontournable (mais souvent sans cité légendaire), sauf si vous souhaitez absolument acheter un héros spécifique. Prendre la JUDEA met la pression au Babylonien et protège davantage votre capitale.

On est bien d'accord
Globalement, je trouve que l'Egypte est le peuple qui a le plus changé par rapport à MN 1 : on est passé d'un jeu ultra scripté (accumuler les impots et bétonner, what else ?) à quelque chose de très ouvert. Perso c'est le peuple sur lequel j'ai le moins d'idées préconçues quant à son ouverture.

A noter que je n'ai jamais joué à MN1.

C'est étrange. Nous sommes d'accord mais nous n'arrivons pas à la même conclusion. Pour ma part, l'Egypte est la civilisation qui me semble avoir le moins de choix d'ouverture possible, en terme de provinces.
Le Romain a Syracuse, GERMANIA ou DALMATIA. Le grec a CRETA, DALMATIA et ASIA, voire DACIA ou ARMENIA. Le Babylonien a deux cités légendaires et ARMENIA. Carthage a Syracuse et GARGAMANTIA, voire CRETA. Pour l'Egypte, JUDEA, de part sa localisation, pousse l'égyptien a ouvrir toujours de la même manière. Même l'Atlante, qui est pourtant bloqué dans son coin, a deux possibilités avec Syracuse et AQUITANIA.

Par contre, il est vrai que c'est la civilisation qui a le plus de facilité à acheter un héros dès le premier tour, ce qui ouvre le champ des possibles. 

Mon top
alighieri
alighieri
C'est parce que je me suis mal exprimé : tour 1, on prend Judée et on la bétonne, on est d'accord. C'est après que je trouve qu'il y a de nombreuses possibilités entre lesquelles je ne parviens pas trop à choisir.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maximilien dc
Maximilien dc
alighieri dit :C'est parce que je me suis mal exprimé : tour 1, on prend Judée et on la bétonne, on est d'accord. C'est après que je trouve qu'il y a de nombreuses possibilités entre lesquelles je ne parviens pas trop à choisir.

Je comprends mieux. 
Serge conseille souvent de se fixer deux conditions de victoire comme objectif afin d'éviter de s'éparpiller et surtout aider à concentrer ses efforts. Mais la situation sur le plateau évolue souvent rapidement et il est certain que l'adaptation est souvent source de dilemmes... ce qui rend Mare Nostrum excellent ;)

Après, on peut toujours chercher à développer à fond les impôts sans chercher à faire autre chose. Mais on attire vite les convoitises. Il faut donc bien équilibrer le développement. 

Mon top
alighieri
alighieri
Sur l'Egypte, du haut de mes 8-9 parties, quelques remarques :
Le plus souvent, le voisin carthaginois ne sera pas un probleme militairement : il est trop occupé à garder son titre de maitre du commerce en construisant des marchés, ou à faire des h/m, pour construire une armée menacante
On construit avant le babylonien pour avoir la Judée, mais doit-on faire construire le babylonien avant ou après le grec ? Il y a deux écoles. Si le grec joue en premier et prend Troie, il y a un risque que le babylonien se sente asphyxié dès le 1er tour et réagisse en se surarmant. Si le babylonien joue avant et va en Asie mineure, il se sent moins asphyxié et a moins de ressentiment à propos de la Judée ; mais ça augmente les chances de voir le grec, s'il reste sur son idée de construction de bateau, aller en Crète, ce qui est emmerdant.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Provençal le Gaulois
Provençal le Gaulois
C'est marrant, j'ai pas beaucoup plus de parties au compteur, mais mon impression est justement opposée : le Carthaginois est celui qui est susceptible de s'armer pour attaquer le plus rapidement, pas forcément de manière intensive (peur plus ou moins rationnelle du Romain, volonté de marquer son territoire en Afrique, conquête de la Sicile déjà occupée, l'Atlante sur le flanc ouest...). Du coup, ça peut devenir un coup de trac pour l'Egyptien selon l'attitude du Romain : si Jules César s'étend au nord ou se pose chez lui avec des marchés, les zones Garamantia-Cyrenaica (gemmes-papyrus) deviennent très tentante pour le Carthaginois, qui récupère des ressources rares + un gros potentiel de développement commercial, le tout sans trop de casse pour peu que l'Egyptien soit un peu trop fixé à l'est...

Quant au dilemme Grec-Babylonien, en plus du "surarmement", faire jouer le Grec avant peut avoir un retour de bâton assez retors : non seulement le Babylonien va s'armer, mais il va (légitimement ^^) avoir les boules contre l'Egyptien... Et s'il s'arme vite, les possibilités de coup en traître ne manquent pas.
(Un exemple rigolo déjà observé : l'Egyptien joue et prend la Judée avec forteresse, puis fait jouer le Grec qui fait de même avec Troie. Satisfait de lui, il fait alors jouer Hammourabi en dernier... Lequel pose son influence gratuite en Arabie et utilise 3 trios pour y poser 2 légions + une trirème en Mer Rouge. Phase militaire, occupation des caravanes d'Ethiopie. Autant vous dire que Cléopâtre a vite engagé des pourparlers avec formules de politesse ^^)

Par contraste, le fait de laisser potentiellement Troie au Babylonien à selon moi l'avantage de créer une vraie zone de tension entre ce dernier et le Grec : si la seule motivation pour traverser les mers, c'est le bois de la Cappadoce, bifbof ; alors que pour une cité légendaire, le Grec fera peut-être l'effort.
Et si les deux s'enlisent en Asie mineure, c'est 2 soucis immédiats qui s'éloignent, avec des options intéressantes qui réapparaissent : surveiller Carthage, monter une expansion Crête-Cilicie...

Bref, une civilisation bien tactique :-) j'ai même l'impression que l'Egypte est, avec Rome, le joueur qui va le plus "diriger" le ton de la partie : est-ce qu'on bombe le torse face à Babylone ? Est-ce qu'on bricole une alliance "diplomatienne" pour museler quelqu'un ? Et si oui, Carthage ou Grèce ?
Bref, beaucoup trop d'options ! :-D
Maximilien dc
Maximilien dc
Je suis d'accord sur le fait qu'en tant qu'égyptien, il ne vaut mieux pas trop désavantager le babylonien pour éviter d'attirer ses foudres. Et puis, Mare Nostrum est un jeu d'équilibre; le babylonien doit rester suffisamment puissant pour menacer le grec...

Quant à la relation Carthage/Egypte, il est souvent vrai qu'une alliance tacite a lieu entre ses deux puissances économiques. Mais, le carthaginois a en effet des intérêts à envahir les provinces égyptiennes (plus que le contraire d'ailleurs). Dans la peau de Cléopâtre, il faut donc faire attention aux possibles "trahisons" du dresseur d'éléphants...


Pour info, j'ai mis à jour le premier post pour inclure le focus sur Rome. 
Mon top
alighieri
alighieri
Provençal le Gaulois dit :C'est marrant, j'ai pas beaucoup plus de parties au compteur, mais mon impression est justement opposée : le Carthaginois est celui qui est susceptible de s'armer pour attaquer le plus rapidement
Je joue essentiellement avec des amateurs de kubenbois : quand on leur donne le carthaginois, ils sont tous contents de faire de l'optimisation dans leur coin, en posant juste une forteresse par territoire. Avec des joueurs plus "diplo/baston", c'est sans doute différent
(D'ailleurs si vous avez des joueurs "diplo/baston" à me préter pour mes MN, je vous prete volontiers les miens en échange, qui sont parfaits pour un Agricola.frown)
Mon top
Aucun jeu trouvé
tontione
tontione
Réflexions perso sur la stratégie de Rome : le pouvoir de César est militaire offensif (+1 en attaque pour chaque légion qui attaque).

Cela oblige-t-il à avoir une telle stratégie ? Non, mais il est important de tirer quand même parti de ce pouvoir.
Comment ? Par la menace !
Le pouvoir de César fait peur, et se mettre en position de pouvoir l'utiliser obligera les adversaires a une très grande prudence, et à perdre du temps et de l'énergie à sécuriser leur territoire.
Rome dispose de 2 légions au début du jeu, et du pouvoir de chef militaire. Se faire jouer en dernier peut toujours donner la possibilité d'attaquer sans crainte d'une réaction si on dégarnit son propre territoire.
Construire 2 trirèmes permet de viser potentiellement tous les joueurs, pour peu que le babylonien se soit un peu déployé.
Ils vont tous devoir renforcer leurs défenses, sous peine de vous voir les attaquer ; ça va sérieusement perturber leurs stratégie ; libre à vous ensuite de passer à l'acte ou pas...

J'ai parfois vu le joueur romain partir sur l'option économique, mais en délaissant complètement l'aspect militaire. Pas de trirème, pas de menace pour les autres joueurs, ça revient à jouer sans pouvoir de Héros de départ, et c'est perdant quasiment à tous les coups.
Au contraire, jouer l'option économique mais en se garantissant un minimum de déploiement militaire pour mettre en place cette menace latente, c'est autrement plus efficace.

Pour finir, un autre point : avec ce leadership de départ dans le domaine militaire, c'est souvent le joueur romain qui donne le la sur le style de la partie : violent et militaire ou plus posé et axé sur le développement.
 
Provençal le Gaulois
Provençal le Gaulois
Pile poil mon avis ^^ Comme déjà dit, je pense vraiment que le Romain et l'Egyptien sont les deux qui vont donner les premières impulsions déterminantes de la partie : le Romain grâce à son potentiel de menace (vive Nimzowitsch ^^'), l'Egyptien parce qu'il décide du rapport de force sur tout l'est et tout le début de partie en décidant qui construit quand.

Question stratégique sur le Romain cependant : est-il possible de sortir de certaines ouvertures évidentes ?

Par exemple, sachant que le Romain commence avec 3 Métal et pas de pouvoir commercial type Carthaginois, il va falloir trouver un moyen de diversifier/prendre les décisions. On peut batailler le titre de Maître du Commerce certes, mais jusqu'à quel point se passer de HM type, au hasard, les Jardins suspendus ou Antigone (si finalement on bataille pas) est-il faisable ?
Parce qu'au final, même un Romain va-t-en-guerre va adorer pouvoir sauver 2 ressources, bien plus qu'un Carthaginois ou qu'un Babylonien...

Je sais que toute combinaison civilisations/objectif/HM est faisable, mais prendre les Jardins suspendus en jouant Romain, c'est en train de devenir un réflexe ^^'
Maximilien dc
Maximilien dc
Provençal le Gaulois dit :Pile poil mon avis ^^ Comme déjà dit, je pense vraiment que le Romain et l'Egyptien sont les deux qui vont donner les premières impulsions déterminantes de la partie : le Romain grâce à son potentiel de menace (vive Nimzowitsch ^^'), l'Egyptien parce qu'il décide du rapport de force sur tout l'est et tout le début de partie en décidant qui construit quand.

Question stratégique sur le Romain cependant : est-il possible de sortir de certaines ouvertures évidentes ?

Par exemple, sachant que le Romain commence avec 3 Métal et pas de pouvoir commercial type Carthaginois, il va falloir trouver un moyen de diversifier/prendre les décisions. On peut batailler le titre de Maître du Commerce certes, mais jusqu'à quel point se passer de HM type, au hasard, les Jardins suspendus ou Antigone (si finalement on bataille pas) est-il faisable ?
Parce qu'au final, même un Romain va-t-en-guerre va adorer pouvoir sauver 2 ressources, bien plus qu'un Carthaginois ou qu'un Babylonien...

Je sais que toute combinaison civilisations/objectif/HM est faisable, mais prendre les Jardins suspendus en jouant Romain, c'est en train de devenir un réflexe ^^'

Pour moi, les jardins et Ariane ne sont absolument pas nécessaires si Rome se concentre essentiellement sur du militaire. Ses 3 biens Métal ne sont pas embêtant pour réaliser des combinaisons à 3. Si la dalmatie est sous giron romain, Spartacus et le Phare me semblent utiles. 

Mon top
Maximilien dc
Maximilien dc
Voilà maintenant le focus sur la Grèce !
Mon top
Lendar
Lendar
Merci pour ces guides !

Côté Grec, lors de ma dernière partie, le Grec a rapidement acheté Circé après s'être un peu étendu.

Quitte à profiter du bonus défensif des légions pour sécuriser ses provinces, ça permet en plus de les rentabiliser et de se passer de caravanes.
Mon top
Aucun jeu trouvé
alighieri
alighieri
C'est moi ou il y a un probleme avec le lien qui mene à la présentation du grec ?
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lendar
Lendar
effectivement, c'est plutôt http://www.asyncron.fr/mare-nostrum-focus-grece/
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maximilien dc
Maximilien dc
Lendar dit :Merci pour ces guides !

Côté Grec, lors de ma dernière partie, le Grec a rapidement acheté Circé après s'être un peu étendu.

Quitte à profiter du bonus défensif des légions pour sécuriser ses provinces, ça permet en plus de les rentabiliser et de se passer de caravanes.

Circé est très intéressante en effet car vos adversaires n'auront que peu d'intérêt à attaquer vos provinces sans caravane : ils n'auront rien à occuper/piller alors que vos légions infligent de lourdes pertes.
Attention à ce que le babylonien ne s'étende pas trop vite, ce qui réduirait vos possibilités d'utilisation de vos légions via le pouvoir de Circé.

Par contre, cette stratégie ne s'adapte pas très bien avec une victoire aux titres. 


NOTE : j'ai mis à jour le lien sur mon premier post. 

Mon top
tontione
tontione
Une reflexion à propos du pouvoir du Grec :

c'est basiquement un pouvoir défensif (+2 pour chaque légion en défense), mais il peut être utilisé de manière très agressive, ce qui en fait aussi un pouvoir quasiment offensif :

Si le grec attaque ses adversaires en privilégiant des provinces peu défendues et arrive à s'installer avec quelques légions, c'est très difficile de l'en déloger (puisqu'il passe alors en défense dans les combats et profite de son pouvoir), et ça fait une épine, que dis-je un hérisson dans le pied de la malheureuse victime !

Une stratégie militaire expansionniste est donc tout à fait envisageable pour le Grec. Ce n'est vraiment plus la victime expiatoire que certains voyaient dans l'ancienne version du jeu.
Maximilien dc
Maximilien dc
Focus sur Carthage disponible !
Mon top
Maximilien dc
Maximilien dc
Au tour de Babylone !
Mon top
Guiz
Guiz
Maximilien ASYNCRON dit :Au tour de Babylone !

Petite coquille dans la partie Victoire aux Titres

"Grâce à Hannibal Hammourabi, vous pouvez rapidement mais surtout gratuitement vous étendre."

Merci pour l'article ! On attends les Atlantes maintenant 

Acathla
Acathla
L'atlante est là
M'mo
M'mo
Une erreur s'est glissée dans le guide Atlante à la Victoire aux titres : "Pour le commerce, la MAURITANIA NUMIBIA est une cible de choix avec son Or et son Gladiateur et elle appartient en plus au maître du commerce de départ."
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maximilien dc
Maximilien dc
M'mo dit :Une erreur s'est glissée dans le guide Atlante à la Victoire aux titres : "Pour le commerce, la MAURITANIA NUMIBIA est une cible de choix avec son Or et son Gladiateur et elle appartient en plus au maître du commerce de départ."

OK, corrigé. Merci !

Mon top