Ce jeu est sorti le 15 juin 2007, et a été ajouté en base le 15 mars 2007 par Guyomar

édition 2007

Standalone 4 extensions 2 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
15
réponses
0
follower
Par : pierre2.0 | mardi 20 mars 2007 à 22:05
Default
pierre2.0
pierre2.0
B'soir.

Tout en étant très attaché à Wings of War, je trouve que le système de dégâts n'est pas très bons. Y'a pas mal de propositions de modifications qui trainent, mais beaucoup n'ont pas forcément été testé.

1ère question : le feu.
Trois tours, trois cartes dégâts A.
Je ne suis pas un partisan du réalisme des règles, mais les avions, à l'époque, étaient en bois. Quelqu'un sait-il comment les avions s'enflammaient, s'ils y survivaient et comment, et s'il était possible d'éteindre l'incendie?
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Bah oui les avions étaient en bois et en toile mais bon le feu à ces vitesses peut aussi s'éteindre de lui-même non ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
pierre2.0
pierre2.0
Justement, c'est ce que j'aurais voulu savoir : est-ce que quelqu'un a des connaissances en la matière?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
Essaye de bruler un arbre.
Bon courage.
Mon top
Aucun jeu trouvé
XavO
XavO
Maldoror dit:Essaye de bruler un arbre.
Bon courage.


Effectivement ! Il ne rentre pas dans ma cheminée ! :roll:
Mon top
Aucun jeu trouvé
wolfy
wolfy
Bonsoir,

Pierre2.0 dit:Justement, c'est ce que j'aurais voulu savoir : est-ce que quelqu'un a des connaissances en la matière?


Je n'ai malheureusement rien de précis sur le sujet, mais bien souvent le feu était du au moteur (sauf si un pilote tirait avec des balles incendiaires), dans ce cas tout dépend de la violence de l'incendie, certains pilotes ont pu étouffer ces débuts d'incendies en piquant. Par contre si le feu est relativement fort, il faut être conscient que ce n'est pas tant l'avion qui va brûler rapidement, mais le pilote, dont le visage et les mains seront terriblement brulés, d'ailleurs de nombreux pilotes se sont jetés dans le vide plutôt que d'agoniser au milieu des flammes. N'oublions pas que si les pilotes portaient des lourdes combinaisons de cuir, les moteurs avaient la facheuse habitude de cracher de l'huile de ricin sur les pilotes, or cette derniére s'enflamme d'autant plus facilement lorsqu'elle se retrouve sous forme de nuage.
Bref, je n'ai pas de réponses plus précises, mais il est vrai que le feu sur un avion de la premiére guerre est souvent trés dangereux. Et si cet incendie atteint le systéme de carburant, c'est en boule de feu que l'appareil finira.

A Bientôt,
Thierry :wink:
pierre2.0
pierre2.0
J'ai eu cette réponse sur le forum "Aerodrome" de quelqu'un qui a l'air de s'y connaitre :


Many causes:
-Engine failure. Overheating can cause a engine fire. I think the DH9 was susceptible to this.
-Mistakes with rotaries. If the ignition was switched off, fuel could accumulate in the cowling and when the engine was started again this could result in a spectacular flash fire in the cowling. This happened with the Nieuport 28. The solution was to switch off the engine again, wait for the flames to extinguish and start again.
-Spontaneous combustion. Fokker DVIIs in the summer of 1918 had problems with their incendiary ammunition self igniting due to insufficient cooling
-Battle damage:
Early in the war when there was not yet incendiary ammo, an airplane could still be shot down in flames if the fuel tank or pipes were hit and the gasoline fell on a hot part of the engine, particularly the exhaust. From a previous thread on this subject, it seems this was the more likely cause of fire and not a electrical spark, so switching off the ignition didn't do much to prevent this from happening. But it helped in as much as the fuel supply was cut off.
- Later tracer/incendiary and explosive bullets (to make holes on fuel tanks so the gas came out and was ignited by the tracer) were developed. The Germans used a bullet wich combined both types in one.

Once an aircraft was on fire... there was very little it could be done about it, so it's no wonder that pilots chose to jump overboard to their deaths rather than burn alive. In WWII it was possible sometimes to dive steeply to put out a engine fire , but such a stunt on a WWI airplane would result most on the time in just fanning the flames, or disintegrating the airplane in the dive, or the recovery from it.


Si ce qu'il dit est exact, pas de piqué pour éteindre le feu durant la WW1. Donc, est-ce que une carte A pendant trois tours suffit pour réellement représenter le feu....? Il devrait être plus décisif.
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Oui mais alors le jeu se termine un peu vite pour le joueur dont l'appareil est touché.

Le but de WoW n'est pas -me semble-t-il- de faire de la simulation hyper-réaliste mais de la simulation passionnante et assez réaliste (manoeuvrabilité des appareils, vitesses relatives, etc.).
Mon top
Aucun jeu trouvé
wolfy
wolfy
Bonsoir,

En même temps j'aurais du y penser que c'était plutôt les avions de la seconde guerre mondiale qui tentaient cette manoeuvre, et plutôt les bombardiers d'ailleurs... désolé :oops: .

Effectivement vu la structure des appareils de la premiére guerre, en cas de piqué trés prononcé l'avion peut se désagréger, mais cela doit dépendre des époques car les Spad XIII étaient réputés pour leur capacité à piquer sec (technique favorite de l'As français Fonck).
Pour le reste, c'est une approximation, donc 3 cartes dégats A me paraissent une bonne solution, aprés tout cela augmente tes chances de tirer de nouveaux dégats qui risquent d'achever ton appareil, aprés à toi de voir si tu veux rendre le jeu plus brutal...
Il faudra que je regarde comment ce genre de chose se traduit dans Aces High pour comparaison.

A Bientôt,
Thierry :wink:
wolfy
wolfy
Re-bonsoir,

Je viens de regarder dans Aces High, wargame aérien de 3W sur la premiére guerre mondiale, voila comment est traité l'incendie :

Lorsqu' un incendie se déclare sur un appareil, celui-ci ne doit plus évoluer en ligne droite pour que le pilote ne soit pas atteint par les flammes, ensuite on doit jeter un dé à 6 faces, sur 1 le feu s'éteint, sur 6 l'avion est détruit.
Dans tous les cas le moteur de l'appareil est détruit, il n'y a donc plus possibilité de mettre les gaz... donc quoi qu'il arrive l'avion doit se poser au plus vite. Sur les autres résultats de Dé l'appareil peut encaisser des dégats au fuselage ou aux ailes, mais ce n'est pas obligatoire. Et si l'avion vole en ligne droit, le pilote encaisse des dégats...

Voila, Aces High rend assez bien la fragilité des avions de cette époque, selon les dégats encaissés un combat peut durer ou se finir trés violemment... :roll:

En espérant que cela te donne des idées, pour ma part je ne change rien à Wings of War, car dans mon cas il est le petit jeu de combat aérien léger qui me permet de jouer rapidement. Si je veux du plus complexe, je passe à Aces High, Air Force ou Air Sup :pouicboulet: .

A Bientôt,
Thierry :wink:
Default
wolfy
wolfy
Encore moi,

RenaudD dit:Oui mais alors le jeu se termine un peu vite pour le joueur dont l'appareil est touché.
Le but de WoW n'est pas -me semble-t-il- de faire de la simulation hyper-réaliste mais de la simulation passionnante et assez réaliste (manoeuvrabilité des appareils, vitesses relatives, etc.).


Voila RenaudD m'a grillé, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais je peux comprendre que l'on veuille rendre les dégats plus poussés dans Wings of War, aprés tout dépend de ce que l'on recherche...

A Bientôt,
Thierry :wink:
pierre2.0
pierre2.0
Une chose m'ennuie dans WoW, c'est le côté totalement aléatoire des dégâts. Les mouvements des avions sont très bien pensés, se jouent bien, mais pour les dégâts, c'est vraiment la loterie. D'où toute une série de réflexions....
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Je reformule

et quid de 2 paquets de cartes dégâts ?

Une pour les tirs normaux qui ne contiendrait que des dégâts classiques et une deuxième pile contenant les dégâts spéciaux (en enlevant la carte explosion of course) pour tirer la deuxième carte des tirs à bout portant (moins d'1/2 réglette) ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
wolfy
wolfy
B'soir,

Tu sais Pierre même dans les wargames aériens les dégats sont tirés aléatoirement, il y a juste qu'ils augmentent en fonction de la distance, de la puissance de feu des armes et de la position de ton appareil par rapport à celui que tu vises. Cela reste tout de même des jeux, il est difficile de rendre la "réalité" des combats (et ici des tirs) autrement que par de l'aléatoire (enfin à mon humble avis).
Mais je suis d'accord que dans certains cas les résultats ne sont pas trés "violents". Contrairement à certains j'aurais trouvé plus logique qu'il y ait quelques cartes explosions supplémentaires ou sinon moins de cartes avec le résultat zéro pour les dégats... mais c'est une question de goût.

A Bientôt,
Thierry :wink:
pierre2.0
pierre2.0
Je ne suis pas un grand fan de la simulation historique à tout prix (les étrons volants....), mais le côté quand même loterie me gène : on peut viser le petit bout de la queue d'un avion et tirer l'élimination directe, et en revanche on peut être à bout portant dans un axe génial et tirer deux zéros....

C'est un peu dommage, d'autant que le système de mouvement, lui, est très bon.
On a créé de nouvelles cartes et règles qui modifient un peu ça, mais c'est difficile de trouver la bonne variante. J'en dénombre pour l'instant une quinzaine.
Mon top
Aucun jeu trouvé