Ce jeu est sorti le 14 janv. 2011, et a été ajouté en base le 15 nov. 2010 par Monsieur Phal

édition 2010

Standalone 2 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
31,50€ 35,00€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
Par : Lord Nogard | vendredi 16 mai 2008 à 22:55
Default
Lord Nogard
Lord Nogard
Amis cinéphiles, bonjour !

Je viens de retrouver dans mes archives un reportage que j'avais commis en 2002 sur les coulisses du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson.
Souvenez-vous, le premier volet venait à peine de sortir, et nous étions déjà tous dans l'attente du second.
Si le coeur vous en dit, je vous propose à présent de me suivre dans ces révélations surprenantes.

Bonne lecture !

    <~-------------------------------------------------------------------------------~>

Vous saviez sans doute déjà que comme toutes les grosses productions d'aujourd'hui, Le Seigneur des Anneaux avait bénéficié d'un budget énorme pour les effets spéciaux.
Le travail des graphistes a d'ailleurs été extraordinaire, et l'univers graphique de Tolkien extrêmement bien rendu.
Mais leur tâche ne consistait pas seulement à créer des décors ou des monstres virtuels, il leur fallait aussi retoucher des acteurs bien réels. Certains ont par exemple subi des opérations proches de la chirurgie esthétique pour corriger des détails qui ne passaient pas bien à l'écran ; c'est le cas par exemple de l'acteur jouant le personnage de Frodon.
    Les retouches sur Elijah Wood


    Un hommage doit quand même être fait à cet acteur borgne dont les capacités, au regard de son handicap, sont tout simplement extraordinaires.


    Le premier essai des graphistes était encourageant, mais pas encore concluant.


    Courage, il n'en manque plus qu'un à redresser.


    Voilà qui est mieux. Encore 18 562 images à retoucher pour finir ce plan.

    <~-------------------------------------------------------------------------------~>

Peu à peu, les graphistes et les chefs de projet se sont rendus compte que ces retouches non prévues allaient avoir de sérieuses conséquences sur le budget, et qu'ils ne pourraient certainement pas s'y tenir. Un conseil à donc été tenu pour trouver des solutions. La délibération fut longue et la conclusion fut sans appel : il leur fallait trouver des fonds supplémentaires, et ce par quelques moyens que ce soit.
C'est ainsi que des accords secrets ont été conclus avec des grandes marques : grâce à l'utilisation d'images subliminales, le film servirait de support de publicité et l'univers de Tolkien ne serait pas trahi.
    Les publicités subliminales

    Lorsque l'on regarde le film à vitesse normale, on voit ceci.


    A vitesse réduite, les publicités subliminales apparaissent plus clairement.


    Dans le même plan, comme si cela ne suffisait pas, ce Cavalier Noir en personne...


    ...semble faire la promotion de la nouvelle barre chocolatée.

    <~-------------------------------------------------------------------------------~>

Mais même si l'afflux de ces nouveaux capitaux aurait put permettre de mener le travail de retouche à son terme, la date de sortie approchait à grands pas et le temps vint rapidement à manquer. Malgré leur travail acharné, les graphistes s'accordèrent donc à dire qu'ils n'auraient jamais le temps matériel pour retravailler toutes les séquences.
Un autre conseil fut donc réuni, une autre solution fut trouvée et d'autres accords furent conclus : grâce à l'argent récolté par la publicité, les producteurs eurent l'idée de contacter d'autres maisons de production pour voir si ces dernières n'avaient pas par hasard des plans déjà filmés qui pourraient être intégrés dans Le Seigneur des Anneaux. C'est ainsi que certains plans furent importés d'autres films, et que le travail put être fini à temps.
    Les plans importés d'autres films

    Au final, on a vu ceci.


    Mais avant les dernières retouches en hâte, il y avait cela.

    <~-------------------------------------------------------------------------------~>

Mais chacun sait qu'il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! Résultat, de nombreux oublis de correction ont ainsi été faits alors que de nombreuses erreurs s'étaient déjà glissées dans les images finales du film.
    Les coquilles non corrigées

    Presque toutes les images de ce gros plan ressemblaient à celle-ci.


    Mais certaines sont très discrèment restées à l'état brut.


    On a même retrouvé cette dernière image, plutôt insolite.

    <~-------------------------------------------------------------------------------~>



A la lumière de ce que nous venons de voir, il faut espérer que le deuxième volet de la trilogie ait vu son budget augmenté, et que l'équipe de bras-cassés de la post-production ait été remplacée.

Pour finir je citerai Peter Jackson, le réalisateur :
"L'amitié et le sacrifice de soi sont des thèmes qui m'ont toujours fasciné et ému".

Concernant le sort de l'équipe des graphistes du premier volet, il n'y a donc que 2 possibilités:
1) Peter Jackson leur a tout pardonné.
2) Il auront fait preuve de "sacrifice de soi" en tournant peut-être avec les lions de Gladiateur 2.


Merci d'avoir lu jusqu'au bout ce premier numéro de Les coulisses du cinéma.


(c) Lord Nogard
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pierrotlalune
Pierrotlalune
Sympathique comme article :D
Mon top
Aucun jeu trouvé
elfyr
elfyr
Excellent, c'est quoi ton travail dans la vie ? ;)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lord Nogard
Lord Nogard
Merci ! :D

@Elfyr : rien qui touche de près ou de loin au cinéma ou à un quelconque domaine créatif ou artistique ;)
Mais je ne suis pas si loin du tiens par contre :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
elfyr
elfyr
lol quoi encore un bourreau d'enfants :lol:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lord Nogard
Lord Nogard
oui presque, car moi c'est les adultes que je "torture" :twisted:

:wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
elfyr
elfyr
Ouais, c'est pas mal comme plan de carrière ! Moi j'voulais faire seigneur des ténèbres mais on arrive raremant a la retraite... faut adapter ses ambitions :twisted:
Mon top
Aucun jeu trouvé
surame
surame
Très beau travail bravo !
On peut savoir avec quel(s) logiciel(s) tu réalises ces travaux.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lord Nogard
Lord Nogard
Merci surame !

C'est marrant, c'est la deuxième fois qu'on me pose la question aujourd'hui :)
- cf ce topic -

Sinon, j'me souviens plus bien... ce devait être un vieux Photoshop Elements.
Par contre ce dont je me souviens, c'est qu'à l'époque je ne connaissais pas encore les "calques", et j'avais donc tout naturellement utilisé le "pinceau à cloner".... :pouicboulet:

En clair, pour les non-initiés : ce n'est certainement pas une méthode qui s'apprend à l'école des "beaux arts numériques" ; j'en mettrais ma main à couper :D
mais j'assume, je ne suis pas graphiste ;)
Mon top
Aucun jeu trouvé