3
réponses
0
follower
Par : BeRewt | jeudi 19 septembre 2013 à 14:41
Default
BeRewt
BeRewt
Il y a de plus en plus ces derniers jours des articles "d'invités", qui viennent parler d'un projet, de leur agenda, que sais-je encore. Jusqu'ici je pense avoir détecté qu'il ne s'agissait pas d'un article de l'équipe TricTrac à chaque fois. Mais j'ai eu un petit doute sur un ou deux articles, qui m'ont forcé à chercher l'info.
Du coup, je me demande si un petit message préambule, ou une signalétique particulière ne serait pas utile pour ces articles. Un truc qui dise: "ici, c'est de l'info intéressante mais donner par celui qui propose le jeu". Pour faciliter "l'analyse" (oui, je mets des guillemets parce que bon, j'analyse pas ça pendant des heures non plus) des messages.
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur BeRewt,
Oui, je suis d'accord avec le fait qu'il faut que ce soit plus clair et évident. Le truc, c'est qu'on improvise avec le matériel à notre disposition, et dès que nous aurons cerné les besoins, et surtout comment faire, nous identifierons tout cela bien mieux.
Nous avons commencé avec les journaux des auteurs, sans penser à mal dans la mesure où nous savons tous ce qu'est un auteur, et qu'on voit bien quand c'est un auteur qui parle de son jeu. Nous avons depuis hier eux 2 articles qui viennent d'éditeurs directement, là, c'est moins évident, donc on l'a écrit en haut de page et en bas comme on met un bout de papier avec du scotch sur une porte alors que le bâtiment est neuf :)
Nous voulons aussi ouvrir à tout ceux qui voudront écrire (avec plein de restriction et de contrôle bien sûr)... Donc il va falloir que nous considérions tout cela avant de trouver la bonne solution de marquage.
Bien à vous de cordialement
Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
BeRewt
BeRewt
Monsieur Phal, j'ai vu que vous l'aviez déjà indiqué dans les commentaires de l'article, ça m'apprendra à les lire avant de poster ici.
Je comprends tout à fait les raisons, c'était pour ma part une suggestion "au cas où personne n'y avait pensé". Après, j'ai rapidement compris que c'était de la "infocommunication", et c'est très bien comme ça.