41
réponses
4
followers
Par : Tepes | mercredi 6 novembre 2019 à 09:22
Tepes
Tepes
Salut à tous,

J'écoutais un podcast dernièrement sur les jeux vidéos et forcément ça parlait d'"E-sport" (le sport électronique), et sa place dans les sports modernes, son essor etc.


Pour les jeux de société il existe pas mal de tournois et certains jeux (de cartes principalement) ont des joueurs pros.
Je me souviens d'un pote qui se faisait dispenser en Fac (pour ne pas assister aux TD) car étant gros joueurs de Magic il était considéré comme un sportif de haut niveau.

Je me suis demandé alors comment était nommé l'équivalent de l'e-sport mais pour les jeux de société. Je n'ai pas trouvé.
Si ça n'existe pas ça serait quoi : B-sport ? Table-sport ? 

Est-ce que nous sommes des sportifs ?

Est-ce que le milieu des tournois dans le Jds moderne est trop confidentiel ? Il y en a pourtant chaque année au FIJ de Cannes.
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
dje03
dje03
pour ajouter de l'eau au moulin,
le jeu d'échecs n'a pas était un moment envisagé comme une discipline des jeux olympiques ??
Si oui ça pose effectivement la question de qu'est ce qu'un sport/sportive à la différence d'un jeu/joueuse?
et de manière plus générale, Je suis intrigué sur le mot joueuse / jouer utilisé dans différents cadres culturels : joueuse de musique, joueuse de football, l'actrice qui joue un rôle.
fatmax66
fatmax66
Ca serait bien que des tournois se démocratise.
Le problème c'est que peu de jeux tiennent dans la durée...d'où la difficulté de fédérer des joueurs autour d'un même jeu. N'est pas les échecs qui veut.
Mon top
minimaliste
minimaliste
dje03 dit :pour ajouter de l'eau au moulin,
le jeu d'échecs n'a pas était un moment envisagé comme une discipline des jeux olympiques ??
 

Il est officiellement candidat pour Paris 2024 .

 

Mon top
Aucun jeu trouvé
minimaliste
minimaliste
Il y a depuis longtemps des tournois et championnats de différents jeux, outre Magic et Échecs: Belote, Tarot, Scrabble..
Ils ont en commun une fédération qui fait autorité et anime, et aussi de très très nombreux joueurs.
Il y a aussi le cas des jeux TV.
Ou du Poker.

Plus récemment, des jeux modernes à succès ont eu des championnats. Exemple : Kingdomino=championnat de France en 2019, du monde en 2020.

Après, l'appellation ?
Essaie ta question auprès des fédérations citées 
​​Ou sur BGG, voir s'il existe une appellation
en english.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Liopotame
Liopotame
Honnêtement je souhaite que notre loisir reste le plus éloigné possible de cet aspect compétitif et de toutes les dérives que cela entraîne.
Quand l'e-sport a commencé à se démocratiser, certaines sociétés ont bien senti la poule aux oeufs d'or et n'importe quel jeu pouvait se réclamer e-sport pour peu que l'éditeur mette la main au portefeuille pour organiser des tournois avec des cashprizes plus déraisonnables les uns que les autres (mais pour les clients cela n'amenait pas pour autant une augmentation de la qualité ludique des grosses productions).
Et comme pour qu'un jeu soit e-sport il faut qu'il y ait des joueurs, chaque éditeur doit attirer et conserver le maximum de joueurs sur leur jeu à eux, et pour cela certains sont prêts à tout. Et cela déteint ensuite sur la communauté.
J'espère ne pas voir un jour sur ce forum des trolls qui vont nous expliquer que GWT est mieux que Terra Mystica et que les joueurs de Terra Mystica sont des gros noobs.
Uphir
Uphir
Sport: Activité physique exercée dans le sens du jeu et de l'effort, et dont la pratique suppose un entraînement méthodique et le respect de règles.

A mon sens, les jeux de société (plateau, cartes, etc.) n'entre pas dans cette catégorie, même si il y a des tournois. La dimension physique de l'activité ne me parait pas évident, tout comme d'ailleurs je trouve le terme de e-sport complètement... heu... stupide ? E-compétition, E-tournament, E-ce que vous voulez, mais je ne vois pas la dimension "sport" dans tout ça.
Mon top
Aucun jeu trouvé
KcO
KcO
Si passez trois heures sur un match hautement exigeant en concentration, réflexes, communication tout cela avec un rythme cardiaque supérieur à 110 bpm n'est pas du sport...

D'ailleurs les meilleures équipes de counter-strike professionnelles (Astralis, Vitality) s'entourent d'ancien sportifs de haut niveau (champion olympique de kayak pour Vitality), de kinés et de diététiciens ce n'est peut être pas pour rien ;-)

Pour répondre à l'auteur, l'e-sport a connu ses débuts fin des années 90 et cela fait moins de 5 ans que les enjeux ont largement augmenté, alors (de mon point de vue), espérer que cela va se dérouler dans un futur proche pour les jdp me parait peu probable (hormis pour les jeux comme Magic et consoeurs).

De plus comme dit plus haut, l'esport s'est développé grâce aux investisseurs (éditeurs, équipementiers...), qui même s'ils dépensent une quantité d'agent phénoménale, peu de structures restent rentables. Je ne suis pas du tout certain que les jdp attirent des investisseurs.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Liopotame
Liopotame
Tu m'ôtes les mots du clavier ! J'ajouterais aussi qu'on le voit à la forme physique des joueurs, contrairement à ce qu'on pourrait penser, il y a peu de "gros" car les joueurs professionnels suivent un régime et un rythme de vie strict et les matchs et entraînements sont physiquement éprouvants. 
Pour donner un élément de comparaison, à l'époque la dextérité d'un joueur pro sur son clavier (je crois que c'était Grubby sur Warcraft 3 ?) avait été jugée équivalente à celle d'un virtuose du piano. 

Je conviens que pour le jeu de société cette dimension physique est plus compliquée à envisager... Pourtant on fait bien de l'e-sport pour des jeux de cartes en ligne comme Hearthstone qui ne demandent pas de dextérité. 
Uphir
Uphir
Ils pourraient être entourés de kiné et risquer la commotion cérébrale en tombant de leur siège de gamers que cela n'en ferait toujours pas des sportifs à mes yeux. Je suis désolé, si le mec monte à 110 BPM en jouant à CS, j'ose même imaginer à combien il serait sur un terrain de rugby ou de foot US.

Appelez cela "e-ce que vous voulez", ce n'est point du sport.
Mon top
Aucun jeu trouvé
minimaliste
minimaliste
Uphir dit :Sport: Activité physique exercée dans le sens du jeu et de l'effort, et dont la pratique suppose un entraînement méthodique et le respect de règles.

A mon sens, les jeux de société (plateau, cartes, etc.) n'entre pas dans cette catégorie, même si il y a des tournois. La dimension physique de l'activité ne me parait pas évident, tout comme d'ailleurs je trouve le terme de e-sport complètement... heu... stupide ? E-compétition, E-tournament, E-ce que vous voulez, mais je ne vois pas la dimension "sport" dans tout ça.

La dimension physique n'est pas évidente.
oui.
Sauf que
1) l'aspect dimension physique est absent de la définition que tu donnes toi-même !
2) le cerveau 2% du poids du corps consomme 20% de son énergie.
3) les jeux de dextérité, observation, rapidité  ont une dimension physique.
4) certains sports ont une dépense d'énergie faible (tir, pétanque, molkky..). Ils n'en sont pas moins des sports.
5)  ce n'est pas toi qui décide. Les Échecs sont candidats pour les JO Paris 2024.

 La frontière n'est pas si nette. 
Dans ce qui définit un sport, l'organisation (fédération,championnats,arbitrage,classement) est très importante.

Il ne faut pas négliger les aspects financiers d'une éventuelle place de la pétanque ou des Échecs à Paris 2024. Et nombre de médailles pour la France.

 

Mon top
Aucun jeu trouvé
Chakado
Chakado
C'est un sens réducteur du mot sport que tu emploies, là.
Dans les sports on met le golf, le tir à l'arc, à la carabine, le curling, la voile... (pour citer des sports olympiques). Ce n'est pas que le bpm et l'effort physique en watt qui fait le sport.
Et de toute façon, l'e-sport ne prétend pas au statut olympique. Ils ont mis "e-" devant pour une raison. Mais il y a la notion de jeu, de règles, d'entraînement, de compétition... Je ne vois pas de raison de traiter ça par le mépris sous prétexte que ça ne fait pas des gros muscles. La notion de sport à évolué depuis la Grèce antique.
Uphir
Uphir
Quoi ! Il n'avait pas de PC à Olympie ? Sinon, nul doute que l'on aurait eu un médaillé d'or de Starcraft !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tepes
Tepes
Jeux et Sport sont souvent des mots associés ou utilisés l'un pour l'autre.

Je vais regarder sur le forum US s'il y a un terme pour désigner le sport/boardgame, ça serait étonnant que cela n'existe pas. Si cela existe en tout cas personne ne l'utilise ici, et on n'a pas d'équivalent en français.

Le monde du jeu est en énorme expansion, mais pour autant bien qu'ayant des tournois, ce milieu là ne tend pas à être un univers où il y aura des pro-gamers (sauf sur les jeux de cartes). C'est d'ailleurs étranges la dichotomie qu'il y a entre les jeux de cartes et les autres jds. Du coup un jeux de cartes à collectionner est il un jds ??

Dernièrement j'ai vu un évenement de tournois de JDS (pas des jeux de cartes) où le gain était de l'argent, cela n'a pas reçu beaucoup de succès. Je pense que dans notre milieu il est plus acceptable et accepté de recevoir des jeux en lots que de l'argent.


 
Mon top
Aucun jeu trouvé
minimaliste
minimaliste
Tepes dit :Jeux et Sport sont souvent des mots associés ou utilisés l'un pour l'autre.

Le monde du jeu est en énorme expansion, mais pour autant bien qu'ayant des tournois, ce milieu là ne tend pas à être un univers où il y aura des pro-gamers (sauf sur les jeux de cartes). C'est d'ailleurs étranges la dichotomie qu'il y a entre les jeux de cartes et les autres jds.

 

Pour organiser un tournoi d'un jeu commercial, ce sera forcément avec l'accord de l'éditeur voire à son initiative.
Ce sera avant tout une opération de marketing.

Beaucoup de jds sont impossibles à arbitrer.


​​​​


​​​​
 

Mon top
Aucun jeu trouvé
Blue
Blue
Uphir dit :Sport: Activité physique exercée dans le sens du jeu et de l'effort, et dont la pratique suppose un entraînement méthodique et le respect de règles.

A mon sens, les jeux de société (plateau, cartes, etc.) n'entre pas dans cette catégorie, même si il y a des tournois. La dimension physique de l'activité ne me parait pas évident, tout comme d'ailleurs je trouve le terme de e-sport complètement... heu... stupide ? E-compétition, E-tournament, E-ce que vous voulez, mais je ne vois pas la dimension "sport" dans tout ça.

Alors, pour avoir fait un peu d'echecs (pas haut niveau pour moi, mais pas mal de fides dans le club) et beaucoup de magic , je peux t'assurer que ces tournois demande une grande préparation mentale et physique. J'ai aussi participé à des compétition de volley-Ball (Regional 2, c'est pas haut niveau mais àa permet comparer) à la même époque que magic. Après un pro tour Magic ou un tournois de volley, j'avais le même genre de fatigue (même si on se remet plus vite de magic).
Si tu n'es pas prêt physiquement pour un tournois de jeux de société, tu ne fera jamais un bon score, de même que la préparation mentale est importante pour une compétition sportive. Tu puiseras dans les mêmes réserves.
Dans l'E-sport, qui demande plus de ressources physiques que les jeux de société, ça ne me semble pas du tout inapproprié même si je n'ai aucune expérience dans ce domaine.

 

Mon top
Aucun jeu trouvé
poymaster
poymaster
Vous prenez pas trop la tête, personne n'est d'accord sur ce débat parmi les concernés (joueurs, staff/coach, chaîne de diffusion, propriétaires d'équipe, analystes, présentateurs, représentants des autorités étatique/ des ligues/ des éditeurs/ des sponsors ..) 
Je rebondi sur quelques propos que j'ai pu lire. Sur l'état de forme physique des joueurs, seuls les plus grosses écuries présentent des % importants de joueurs "sains". Mais ça ne détonne pas trop avec la réalité puisque de plus en plus de pays touchent les 25/30% d'obésité. Et ne pas être affûté n'empêche pas de performer mais joue davantage sur la constance au cours d'une saison complète. 

Sport ou pas, perso j'ai pas cherché à trancher. Je vous encourage dans tous les cas à regarder des vidéos de pro, starcraft et leurs 250 apm ou encore les mutants de jeux de rythme et d'acuité tel que les guitar hero, ddr ou osu... Ben y a quand même un sacré entraînement :D

Quant à le plateau-sport, j'y crois pas outre mesure. Trop de sorties chaque année pour créer des communautés importantes et dédiés à la performance sur la durée 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Uphir
Uphir
poymaster dit :Vous prenez pas trop la tête, personne n'est d'accord sur ce débat parmi les concernés (joueurs, staff/coach, chaîne de diffusion, propriétaires d'équipe, analystes, présentateurs, représentants des autorités étatique/ des ligues/ des éditeurs/ des sponsors ..)

Bien sûr que je fais de la provoc' facile (don't feed the troll !).

yes
Reste que fondamentalement, on aura beau me présenter le champion du monde de LoL ou de Starcraft, je ne verrai qu'un ado (allez, un adulescent !) posé le cul sur son fauteuil derrière son PC pendant plusieurs heures (je l'ai fait aussi, je vais pas lui jeter la pierre !), et que cela n'aura jamais, à mes yeux, la même valeur qu'un mec qui doit esquiver un "boeuf" de 120 kilos lancé à pleine vitesse qui veut le plaquer (j'aime le rugby et surtout le foot US) ou qu'un gars qui rentre dans l'Octogone et qui doit rester debout face à un autre gars qui fera tout pour le "descendre" (j'adore l'UFC et les sports de combat en général). Je pense que la dose de stress et la détermination qu'il faut dans ces moments là (et j'ai pratiqué les sports que j'ai cité) sera toujours supérieure à ce que l'on peut ressentir en prenant une balle virtuelle (j'ai aussi joué à CS) ou en se faisant écraser son armée par un talentueux "rusher" (j'ai aussi joué au STR).

A mes yeux (cela reste toujours ma vision des choses), le qualificatif de e-sport est surtout une belle invention marketing pour légitimer, aux yeux du grand public (et notamment des parents), les loisirs numériques.

Mon top
Aucun jeu trouvé
minimaliste
minimaliste
La majorité des sports ont peu ou pas de contacts entre les joueurs : lancers, courses, tirs, gymnastique, sports artistiques, sauts, raquettes, pétanque-molkky, sports mécaniques, voile, golf, ski..
Williams, Federer, Bolt...ne sont pas des sportifs ?

(Juste pour taquiner)
Au rugby, le défenseur qui essaie de plaquer est rarement lancé à pleine vitesse. Il est soit a l'arrêt face a l'attaquant, soit en course mais dans le même sens que l'attaquant (parce qu'il a été débordé), et donc sa vitesse relative est faible.


​​
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docky
Docky
Je me rappelle de livres sur Kasparov, dans lesquels il abordait justement le fait qu'il pratiquait beaucoup de sport, pour de multiples raisons, alors que la seule pratique des échecs pourrait faire croire qu'il n'en est nul besoin.

Pour ma part, je vois les champions d'e-sport plutôt comme des virtuoses, stratèges et joueurs que des sportifs. Mais bon, les temps changent, peut-être suis-je déjà dépassé dans mes conceptions.
minimaliste
minimaliste
A propos, Paris veut devenir une/la capitale de l'e-sport, c'est un axe stratégique.
Voir l'article
Mon top
Aucun jeu trouvé
thanos17
thanos17
Non mais que les gars qui font de l E-sport pratiquent du sport a coté pour ce maintenir en forme lors de tournoi ne fait aucuns doutes mais arrêtons une minute de comparer leur activité principale qu'est du jeu video avec du vrai sport.
C'est marrant 5 minutes et pourtant j'ai été un gros consommateur de JV dans ma jeunesse et il me serait jamais venu a l'idée de dire que je fait du sport.
Maintenant si vous voulez on peut jouer sur les mots et dire que c'est du sport car la fréquence cardiaque augmente.
Pour moi le terme E-sport convient très bien je trouve.
Pour moi les échecs sont un sport cérébral et ça s'arrête la et il serais ridicule qu'ils soient disciple olympique. Laissons les olympiades telles quelles.
 
Halfly
Halfly
Après je pense qu'il y a le niveau pratiqué... Est ce que tu considérerais que "jouer au foot" avec ton bambin de 3ans est du sport ? C'est pareil pour ceux qui jouent dans leur canap' au calme avec leurs potes... Pas besoin d'entraînement, de résistance mentale particulière... 
À partir du moment où on accepte que la dextérité/précision pour le golf, tir à l'arc, pétanque en font des sports, que l'intelligence/réflexion pour les échecs en font également un sport, en quoi l'e-sport n'est il pas un sport ?
Et pour en revenir au sujet principal, essaie de rester concentré pendant 12h par jours sur 3-4 jours lors des plus gros tournois de poker et on en reparle... C'est autre chose que les soirées du vendredi chez dédé hein. 
thanos17
thanos17
Non jouer avec mes gosses c'est pas du sport c'est du loisirs.
Pour le golf je te met au défi de faire un parcours avec moi et tu verras si tu seras pas rincé physiquement faut pas croire mais on fait quelques kilomètres sur un parcours en plus de se servir de ses clubs et de porter son sac.
Les échecs sont un "sport" mais cérébral et les JV rentrent plus dans cette catégorie mais pas un sport dans le sens pur.
Uphir
Uphir
En fait, je viens de comprendre; e-sport, pour ersatz de sport !

yes
Mon top
Aucun jeu trouvé
Molmo
Molmo
minimaliste dit :
Uphir dit :Sport: Activité physique exercée dans le sens du jeu et de l'effort, et dont la pratique suppose un entraînement méthodique et le respect de règles.

A mon sens, les jeux de société (plateau, cartes, etc.) n'entre pas dans cette catégorie, même si il y a des tournois. La dimension physique de l'activité ne me parait pas évident, tout comme d'ailleurs je trouve le terme de e-sport complètement... heu... stupide ? E-compétition, E-tournament, E-ce que vous voulez, mais je ne vois pas la dimension "sport" dans tout ça.

La dimension physique n'est pas évidente.
oui.
Sauf que
1) l'aspect dimension physique est absent de la définition que tu donnes toi-même !
2) le cerveau 2% du poids du corps consomme 20% de son énergie.
3) les jeux de dextérité, observation, rapidité  ont une dimension physique.
4) certains sports ont une dépense d'énergie faible (tir, pétanque, molkky..). Ils n'en sont pas moins des sports.
5)  ce n'est pas toi qui décide. Les Échecs sont candidats pour les JO Paris 2024.

 La frontière n'est pas si nette. 
Dans ce qui définit un sport, l'organisation (fédération,championnats,arbitrage,classement) est très importante.

Il ne faut pas négliger les aspects financiers d'une éventuelle place de la pétanque ou des Échecs à Paris 2024. Et nombre de médailles pour la France.

 

Simplement pour rajouter de l'eau au moulin, le Mölkky n'est pas un sport.
Pour être un sport, il faut qu'il y ait une fédération sportive agréée par l'état.

Or, je suis bien placé pour le savoir, le mölkky n'est (pour l'instant ?) même pas une fédération sportive...

Certes, il y a des compétitions (plus de 70 tournois organisés par des clubs fédérés chaque année), il y a un championnat de France des clubs, un championnat de France individuel, un Open de France (pub : à Angers cette année le 30 et 31 mai 2020), mais tout ceci sans aucune étiquette "sport". (il y a une fédé internationale avec 15 pays, bientôt 17, des championnats d'Europe et du monde)

Quelques uns parmi les plus performants aimeraient que le mölkky deviennent un sport, comme la pétanque par exemple. Ca aurait du sens vu l'investissement de beaucoup dans cette pratique.

Nous, le bureau de la FFMö, nous tenons à ce que pour l'instant ça reste un jeu et non un sport.
Peut-être avons-nous peur aux dérives que cela peut entrainer, sachant que depuis 2 ans, on sent que la pratique s'est démocratisée (1500 joueurs affiliés à un club à peu près, on peut espérer pas loin de 2000 personnes participant à au moins un tournoi cette année en France) et qu'il commence à y avoir des déviances inattendues ....

genesteal
genesteal
Pour ma part je suis assez d'accord avec la définition du Larousse pour le sport : Activité physique destinée à améliorer sa condition physique.

Ne pas oublier que le sport tel qu'on le conçoit est une création des grecs dans un but militaire. Le sport avec des activités physiques (notamment au gymmnase) avait pour but d'améliorer la forme physique mais aussi la synchronisation/cohésion des athlètes/citoyens (très importantes dans les unites d'hoplites) dans un esprit de compétition (vainqueur/vaincu comme sur un champs de bataille).

Donc si on en reste à ces 2 principes fondamentaux d'activités physiques et compétitions, il est indéniable que l'e-sport, les échecs,  le poker...ne sont pas une activité physique. Un sport ce doit être une activité physique. Ce n'est pas parce que je fais du sport pour m'améliorer dans une activité que cette dernière devient un sport.

Il est indéniable que je serai surement plus performant dans n'importe qu'elle activité stressante si je pratique un sport.

Donc sport est une activité physique plus ou moins intense, et si on veux rester fidèle à sa conception grecque implique compétition, sinon on parle de loisir. Mais je serai plus clément pour ce dernier point, car souvent meme dans ces loisirs physique on se bat contre soi-même.




 
jwel_01
jwel_01
Pour lever tout doute sur le fait que les échecs peuvent être un sport violent :

https://www.youtube.com/watch?v=pBrUpJ4h9yo

surprise


Prochaine étape : le MMA-Neuroshima-Hex! 

yes
Mon top
Aucun jeu trouvé
cossack39
cossack39
genesteal dit :Pour ma part je suis assez d'accord avec la définition du Larousse pour le sport : Activité physique destinée à améliorer sa condition physique.

Ne pas oublier que le sport tel qu'on le conçoit est une création des grecs dans un but militaire. Le sport avec des activités physiques (notamment au gymmnase) avait pour but d'améliorer la forme physique mais aussi la synchronisation/cohésion des athlètes/citoyens (très importantes dans les unites d'hoplites) dans un esprit de compétition (vainqueur/vaincu comme sur un champs de bataille).

Donc si on en reste à ces 2 principes fondamentaux d'activités physiques et compétitions, il est indéniable que l'e-sport, les échecs,  le poker...ne sont pas une activité physique. Un sport ce doit être une activité physique. Ce n'est pas parce que je fais du sport pour m'améliorer dans une activité que cette dernière devient un sport.

Il est indéniable que je serai surement plus performant dans n'importe qu'elle activité stressante si je pratique un sport.

Donc sport est une activité physique plus ou moins intense, et si on veux rester fidèle à sa conception grecque implique compétition, sinon on parle de loisir. Mais je serai plus clément pour ce dernier point, car souvent meme dans ces loisirs physique on se bat contre soi-même.
 

Donc tu enlèves le sport automobile? Le cheval? Le tir à l'arc? la pétanque? les Fléchettes? Le billard? D'ailleurs ta définition est incomplète, puisque toujours dans le Larousse: Ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises.
Le diable se trouve dans l'expression exercice physique puisque peut-on considérer un exercice mental comme physique? 

De mon point de vue, l'e-sport n'existe que parce que des gens sont prêts à mettre beaucoup d'argent pour que ça se développe. Editeurs comme privés (le PSG a une session e-sport il me semble). 
A part Asmodée (et encore), qui dans le JdS actuel peut balancer des sommes incroyables pour promouvoir un seul jeu? Et sur quel jeu? Comment générer de l'argent avec ça (parce qu'on en revient toujours au même problème)? Comment rendre attractive une partie de JdS en diffusion vidéo?
Le e-sport est concentré sur une grosse dizaine de jeux, qui se renouvellent très régulièrement, il n'y a pas d'équivalent dans le JdS. il y a bien des tournois régionaux/nationaux (kingdominos, mais aussi Catane au début des années 2000 qui avait une grosse communauté, surtout en Allemagne) mais difficile d'en faire des joueurs professionnels. 
Magic serait peut être la seule exception.

Liopotame
Liopotame
cossack39 dit :

De mon point de vue, l'e-sport n'existe que parce que des gens sont prêts à mettre beaucoup d'argent pour que ça se développe.
 

L'argent injecté par les éditeurs a surtout permis à l'e-sport de prendre les proportions que l'on connaît aujourd'hui.
Avant il existait déjà des tournois nationaux et mondiaux mais ils étaient gérés par des associations et/ou des entreprises tierces mais dont la plupart n'existent plus aujourd'hui faute de retour sur investissement.
 
cossack39 dit : Et sur quel jeu? Comment générer de l'argent avec ça (parce qu'on en revient toujours au même problème)?

Un début de réponse : il faut déjà que ce soit un jeu qui puisse proposer régulièrement du nouveau contenu qui les amateurs pourront acheter (donc forcément plutôt du JCC/JCE). Je ne vois pas comment ce serait possible de rentabiliser un jeu "figé", les ventes initiales suite à la médiatisation du jeu ne suffiraient pas à garantir la pérennité des circuits compétitifs et le réservoir de joueurs potentiels me paraît trop faible pour compter sur une augmentation massive des acheteurs. Keyforge pourrait être un bon candidat.

Dans les jeux e-sport c'est un peu ça : nouveau contenu cosmétique (skins de personnages), nouvelles versions des jeux (FIFA)...

kaiser sauze
kaiser sauze
Si ça ne ressemble pas à un canard,si ça ne nage pas comme un canard et si ça ne cancane pas comme un canard,c'est sans doute pas un canard.
latribuneludique
latribuneludique
kaiser sauze dit :Si ça ne ressemble pas à un canard,si ça ne nage pas comme un canard et si ça ne cancane pas comme un canard,c'est sans doute pas un canard.

Comment définis-tu ton canard ?

Mon top
Aucun jeu trouvé